Battiture : définition de battiture


Battiture : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BATTITURE, subst. fém.

TECHNOL. [Le plus souvent au plur.] Fragments incandescents qui jaillissent du métal que l'on travaille :
P. compar. :
... tu ordonnais ... cet extraordinaire étincellement des fagots de bois, ces espèces de battitures, qu'ils émettaient, pareilles aux éclats de fer sous le marteau du forgeron, mais moins éclatantes et métalliques. A. Arnoux, Le Seigneur de l'heure,1955, p. 89.
Prononc. : [batity:ʀ]. Étymol. et Hist. 1573 « parcelle de métal qui se détache sous le marteau de forge » (J. Liebault, Quatre livres des secrets de medecine et de la Philosophie chymique faicts françois dans Fr. mod., t. 14, p. 282 : Battitures de fer); 1611, Cotgr.; repris en 1751 dans Encyclop. t. 2. Empr. à l'ital battitura (Kolm., p. 32, Sar., p. 45, Wind, p. 143) attesté au sens gén. de « coup » dep. le début du xives. (Fra Giordano, Prediche inedite [composées en 1302-1305], 447 dans Batt.) et au sens empr. par le fr. av. 1571 (Cellini [1500-1571] 3-85, ibid.). L'ital. battitura est dér. de battere « battre »; suff. ital. -ito, -ura.
BBG. − Sar. 1920, p. 45.

Battiture : définition du Wiktionnaire

Nom commun

battiture \ba.ti.tyʁ\ féminin

  1. (Forge) (Vieilli) Écailles qui jaillissent des métaux frappés, tout rouges, à coups de marteaux. [1]
    • Si l’on examine à la loupe la tranche d'une battiture un peu épaisse, on reconnaît qu’elle est formée de plusieurs couches superposées. La couche extérieure présente à peu près la composition de l’oxyde magnétique Fe3O4. (Victor Regnault; « Cours élémentaire de chimie à l’usage des facultés » -1854)
  2. (Verrier) (Vieilli) Parcelles de verre qui se détachent de la canne. [1]
  3. (Pharmacie) (Vieilli) Partie qui se sépare de la substance que l’on agite. [2]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Battiture : définition du Littré (1872-1877)

BATTITURE (ba-ti-tu-r') s. f.
  • Nom des écailles qui jaillissent des métaux frappés, tout rouges, à coups de marteaux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BATTITURE. Ajoutez :
2 Terme de verrier. Parcelles de verre qui se détachent de la canne. Enverrage et rupture de creusets, battitures de cannes, fiel, écrémaisons, triage, brois et déchet de groisils, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. VI, p. 587.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « battiture »

Étymologie de battiture - Wiktionnaire

Issue du battage sur fer sur l'enclume. Emprunté à l'italien battitura au 16ème s.[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « battiture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
battiture batityr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « battiture »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « battiture »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « battiture »

Langue Traduction
Corse baciare
Basque arrautza
Japonais バター
Russe долбить
Portugais massa
Arabe خليط
Chinois 面糊
Allemand teig
Italien pastella
Espagnol masa
Anglais batter
Source : Google Translate API

Synonymes de « battiture »

Source : synonymes de battiture sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires