La langue française

Trille

Définitions du mot « trille »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRILLE, subst. masc.

A. − MUS. Ornement musical réalisé par la répétition, rapide et alternative, d'une note principale avec une note auxiliaire supérieure d'un ton ou d'un demi-ton, produite par un instrument de musique ou par la voix. Synon. vieillis tremblement, trémolo.Pousser l'ut au-dessus de la portée, le bercer sur le trille pendant trois minutes (Suarès, Voy. Condottière, t. 3, 1932, p. 142).Dans la « Valse » [à la partie de flûte] Maurice Ravel emploie pour la première fois une articulation rapide (trille dental ou labial) qui porte simplement l'indication de tremolo. C'est une sorte de roulement serré qui donne une sensation de frémissement léger (E. Guiraud, Busser, Instrument., 1933, p. 37).
B. − Tout bruit ou son évoquant cette exécution musicale. Aucune lueur ne révélait que ce fût l'aube, mais seulement ce trille interrompu de merle, une roulade encore endormie (Mauriac, Trois récits, 1929, p. 39).Et dans cet enfer de pierre, de brique et de métal, où pas une feuille d'arbre ne vient rafraîchir la vue, tous les matins, un oiseau chante; pas longtemps: quatre ou cinq notes seulement, c'est tout, mais il y a dans ce trille unique tout un monde de solitude (Green, Journal, 1943, p. 17).
Rem. Certains aut. font de trille un mot fém.: Allons! maistre en herbe, n'étudiez plus la trille et la cadence avec votre gosier (Sand, Consuelo, t. 2, 1842-43, p. 300).
Prononc. et Orth.: [tʀij]. Att. ds Ac. dep. 1835. Littré [tʀil] (p. anal. avec l'ital. [tʀillo]): ,,On écrit aussi tril ou trill``. Étymol. et Hist. 1753 trille (J.-J. Rousseau, Lettre sur la mus. fr. ds Œuvres, éd. Hachette, t. 10, p. 194 ds Brunot t. 6, p. 1237, note 7; trille est souligné et commenté par Rousseau: ,,Je suis contraint de franciser ce mot``); 1768 trill (Rousseau), forme att. au xviiies.; 1811 à nouv. trille (Jouy, Hermite, t. 1, p. 301). Empr. à l'ital.trillo, att. comme terme de mus. dep. 1618 (Buonarroti il Giovane ds Tomm.-Bell.), d'abord « bruit produit par un corps sonore » (dep. 1remoit. xves., Burchiello, ibid.), d'orig. onomat. (cf. lat. trittilare « gazouiller »). Voir DEI et FEW t. 13, 2, p. 274. Fréq. abs. littér.: 109.
DÉR.
Triller, verbe.a) Empl. trans. Exécuter un trille. Triller des points d'orgue. Le trille se désigne [en musique] par deux lettres tr qu'on place au dessus de la note qu'il faut triller (Kastner, Gramm. mus., 1837, p. 103).b) Empl. intrans. Faire un, des trilles. [Reuter] remarqua (...) qu'il [le jeune Haydn] ne trillait pas, et lui en demanda la cause en riant. Celui-ci répondit avec vivacité: « Comment voulez-vous que je sache triller, si mon cousin lui-même l'ignore? » (Stendhal, Haydn, Mozart et Métastase, 1817, p. 27).Ils regardaient au ciel (...) une alouette suspendue au-dessus de la lande, point noir immobile et vibrant. Elle trillait dans un frisson d'ailes, se taisait brusquement, tombait à pic, sa chanson cassée comme un fil (Genevoix, Mains vides, 1928, p. 37). [tʀije], (il) trille [tʀij]. Littré: [tʀile]. 1reattest. 1817 (Stendhal, loc. cit.); de trille, dés. -er.
BBG.Hope 1971, p. 366.

Wiktionnaire

Nom commun 1

trille \tʁij\ masculinNote : Il est parfois au féminin.

  1. (Musique) Battement rapide et prolongé de deux notes.
    • La mélodie se terminait à chaque stance par ces trilles chevrotants que font valoir si bien les voix jeunes, quand elles imitent par un frisson modulé la voix tremblante des aïeules — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • Allons ! maistre en herbe, n'étudiez plus la trille et la cadence avec votre gosier. — (George Sand, Consuelo, 1842-43)
    • Toujours une phrase très douce montait le clavier, se perdait dans un trille de rossignol. — (Émile Zola, La Curée, 1872)
    • C’est l’heure charmante où l’alouette s’élève dans le ciel, salue de ses trilles et de ses roulades le matin jeune, virginal et triomphant. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Un relent d’encens stagnait dans la pièce, du jardin me parvenaient les trilles joyeuses d'un rossignol à la pleine lune, […]. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, p. 41)
  2. (Linguistique) Son roulé.
    • Le son [m] en général ou [w] (ouate en français) qui est plus fréquent chez les chatons : [ma:ou] ou [wa:ou], le trille : [mhrn-a:ou] ou [mhr-ra:ou]. — (http://www.vetopsy.fr/sens/audi/voyelles_ct.php)

Nom commun 2

trille \tʁij\ masculin

  1. (Botanique) Plante nord-américaine et asiatique.
    • Trille penché se trouve dans plusieurs provinces du Canada.
  2. Fleur de cette plante.
    • Le trille blanc est la fleur provinciale de l'Ontario.

Forme de verbe

trille \tʁij\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de triller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de triller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de triller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de triller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de triller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRILLE. n. m.
T. de Musique. Battement rapide et prolongé de deux notes.

Littré (1872-1877)

TRILLE (tri-l' ; quelques-uns mouillent les ll) s. m.
  • Terme de musique. Mouvement rapide de deux notes voisines. Le trille, qu'on appelle souvent improprement cadence, est le passage alternatif et rapide d'une note à la note voisine ; c'est un des effets les plus difficiles de l'art du chant, Fétis, la Musique, III, 13.

    Au piano, deux notes placées à un ton ou à un demi-ton, répétées alternativement le plus vite possible.

    On écrit aussi tril ou trill. Le battement de ces deux dominantes est, je crois, la vraie origine du trill, Grétry, Méth. prél. 4e leçon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « trille »

De l'italien trillo (« tremblement »).
Du genre Trillium, qui vient du suédois trilling (« triplet »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. trillo ; angl. trill ; allem. Triller ; onomatopées.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « trille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trille trij

Citations contenant le mot « trille »

  • Rapport mondial Robots autonomes étrille couvre létat actuel de la part de marché, CAGR, Revenu, marché brut et les prévisions de croissance de lindustrie dans les régions du monde. Ce rapport Robots autonomes étrille marché a toutes les données cruciales et lanalyse des avantages du marché ou des inconvénients, limpact de Covid 19 et la portée future de lindustrie tous spécifiques dune façon très claire. Ce rapport calcule également la taille du marché, les tendances futures, les conducteurs du marché, les opportunités et les défis, les canaux de vente et les distributeurs et les prévisions (2020-2026). , Mot mondial Marché 2020: Impact de Covid 19 sur les parts de marché, la croissance de lindustrie et les opportunités, le prix et les prévisions pour 2025 – JustFamous
  • Deux paramètres restent primordiaux pour assurer le développement de cette nouvelle filière. La conduite culturale est le premier. « Le désherbage a été le critère limitant pour notre rendement l’an passé. C’est sur le rang que cela est plus difficile », explique Romain Lhopiteau, agriculteur situé à Neron (Eure-et-Loir), qui produit des betteraves bio depuis deux ans pour Tereos. Cette année, il a fait appel à une quinzaine de personnes pour effectuer des désherbages manuels sur le rang, pour 80 heures par hectare. Mais au préalable, Romain Lhopiteau avait pris des précautions pour limiter l’enherbement. D’abord un faux semis, avant le semis de betteraves pour faire germer les mauvaises herbes, puis, une fois les betteraves levées, le passage d’une herse trille et plusieurs binages mécaniques. Mais tout cela augmente fortement les coûts pour produire des betteraves bio. Un nouvel équilibre économique est à trouver pour chaque betteravier engagé dans cette jeune filière. Leur désir de se lancer dépendra donc des accompagnements proposés par les sucriers. Cristal Union et Tereos ont fait le choix d’une formule proche, avec un prix fixe de 80 €/t, auquels s’ajoutent une prime de 200 €/ha et une prime additionnelle de valorisation selon les prix du sucre bio. , Tereos et Cristal Union accélèrent dans le bio
  • Le trille blanc abonde dans les boisés de Laval. Il est aussi présent sur le mont Royal. , Le trille blanc: le tournesol des bois! | UdeMNouvelles

Images d'illustration du mot « trille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trille »

Langue Traduction
Anglais trill
Espagnol trino
Italien trillo
Allemand triller
Chinois 颤音
Arabe زغردة
Portugais trinado
Russe трель
Japonais トリル
Basque trill
Corse trilla
Source : Google Translate API

Synonymes de « trille »

Source : synonymes de trille sur lebonsynonyme.fr

Trille

Retour au sommaire ➦

Partager