La langue française

Tracassier

Définitions du mot « tracassier »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRACASSIER, -IÈRE, adj.

A. − [En parlant d'une pers.]
1. Vx. Qui ne cesse pas de se manifester, qui ne peut tenir en place, en repos. Vous le savez, je n'aime pas à me mêler des affaires d'autrui; mais quand il s'agit de rendre service, et à des amis encore, sans me vanter je suis aussi actif, aussi tracassier que monsieur et madame Tatillon (Picard, Théâtre, t. 4, Tracass., 1804, III, 14, p. 318).
2. Qui s'emploie, par une attitude tatillonne et mesquine, à susciter des difficultés, des ennuis à autrui. J'exhalai ma bile dans un roman où je fis le portrait d'une femme vaine, tracassière, acariâtre (Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 5).Madame ne tarda pas à changer d'allures vis-à-vis de moi. De gentille qu'elle avait été jusqu'ici, elle devint dure, exigeante, tracassière... (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 246).
Empl. subst. Malgré le plaisir que le succès d'une tracasserie ne peut manquer de causer à un tracassier je n'en étais pas plus heureux (Picard, Avent. E. de Senneville, 1813, p. 243).La rapacité proverbiale des fossoyeurs(quels noirs tracassiers!...) − (Villiers de L'I.-A.,Contes cruels,1883,p. 240).
B. − [En parlant d'un inanimé] Qui manifeste une tendance à la tracasserie. Toutes sortes de précautions étaient prises pour empêcher le marchand ou l'artisan de tromper l'acheteur, pour les obliger à « faire œuvre bonne et loyale ».Sans doute, un moment arriva où les règles devinrent inutilement tracassières (Durkheim, Divis. trav., 1902, p. XVI).Il se distinguait par une activité tracassière et minuscule Baryton, qui rendait la vie bien fatigante autour de lui (Céline, Voyage, 1932, p. 530).
REM.
Tracassièrement, adv.De façon tracassière, avec tracasserie. L'existence des Tournelles, existence certainement très mouvementée, grâce à l'esprit tracassièrement actif de Madame Gérard (Duranty, Malh. H. Gérard, 1860, p. 84).
Prononc. et Orth.: [tʀakasje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. 1680 subst. masc. « celui qui a l'habitude de faire des difficultés dans les affaires » (Rich.); 2. id. subst. fém. « celle qui suscite des ennuis pour des motifs de peu d'importance » (ibid.); 3. 1718 « celui qui aime à susciter les brouilles » (Ac.). B. Adj. 1690 (Fur.: les femmes sont plus tracassieres que les hommes); 1787 zèle indiscret et tracassier (Volney, Voyage en Syrie, t. 2, p. 22). Dér. de tracasser*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 58.

Wiktionnaire

Nom commun

tracassier \tʁa.ka.sje\ masculin (pour une femme on dit : tracassière)

  1. Celui, celle qui a l’habitude, la manie de tracasser.

Adjectif

tracassier

  1. Qui a l’habitude ou la manie de tracasser.
    • Et voilà pourquoi, aux hommes qui n’étaient pas des simples, il préférait la forêt, qui n’a pas d’esprit, qui ne finasse pas, qui est pleine d’amour, qui n’agite pas ces étranges petites mains tracassières et rapetissantes. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.2, 1910)
    • Ce Martin n’est pas plus tracassier qu’un autre, mais il a une grande figure solennelle, une grosse moustache, un gros nez, un menton qui avance, enfin une tête de gendarme en caricature. — (Léon Frapié, La marchande, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 203)
    • En Franche-Comté, les réfugiés trouvèrent une législation à peu près aussi tracassière que celle qu'ils avaient connu en France. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRACASSIER (tra-ka-sié, siè-r') s. m.
  • 1Celui qui va et vient pour de petites occupations.

    Adj. Quand il s'agit de rendre service et à des amis encore, sans me vanter, je suis aussi actif, aussi tracassier que M. et Mme Tatillon, Picard, les Tracasseries, III, 14.

  • 2Celui, celle qui tracasse, qui ne sait ce qu'il veut, qui suscite des difficultés sans raison. Oui, oui, défaites-vous de cette tracassière, Destouches, Irrésolu, v, 9. On trouve cent chasseurs, cent tracassiers, cent ivrognes, pour un homme qui lit, Voltaire, Lett. d'Argence, 19 sept. 1766. À sa place Mme de Longueville n'eût été qu'une tracassière ; à la place de Mme de Longueville elle eût gouverné l'État, Rousseau, Confess. II.

    Adj. Une police tracassière. Tiens, je suis vive, et franche, et familière ; Mais je suis bonne, et jamais tracassière, Voltaire, Prude, IV, 5. Une petite femme tracassière qui se mêle de tout et qui brouille tout, parce qu'elle se croit bonne à tout et que, dans le vrai, elle n'est bonne à rien, Diderot, Lett. à Mlle Voland, 20 nov. 1770.

  • 3Brouillon, indiscret, qui colporte de mauvais propos de l'un à l'autre. Il ne résultera de cette petite malice… rien autre chose que des assurances de la plus respectueuse estime… si tous les tracassiers de Paris étaient ainsi payés de leurs peines, le nombre en serait moins grand, Voltaire, Lett. d'Argenson, 30 mars 1740. C'est [le P. Castel] le fou des mathématiques et le tracassier de la société, Voltaire, Lett. Thiriot, 10 avr. 1738.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tracassier »

Tracasser. On trouve tracasseur au XVIe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tracassier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tracassier trakasje

Citations contenant le mot « tracassier »

  • L'administration, c'est mesquin, petit, tracassier. Le gouvernement, c'est pénible, difficile, délicat. La guerre, voyez-vous, c'est horrible, mais la paix, la paix, il faut bien le dire, c'est assommant. De Charles de Gaulle
  • Parfois jugé lent, tatillon, voire tracassier, l'Inao (Institut national de l'origine et de la qualité) se montre avec certains dossiers beaucoup plus tranchant et politique (d'inspiration Machiavel). Ainsi, l'honorable institut envisage sans rire de priver Chablis d'une partie de son identité bourguignonne. Le Point, Chablis est-il en Bourgogne ? - Le Point
  • Derrière le slogan « Vous nous soignez, nous vous aidons », la gendarmerie entend, comme le précise Camille Glorieux, « leur éviter des contrôles répétitifs et tracassiers pour les douze derniers jours de la période de confinement mais également de fluidifier leur passage dès la reprise de l’activité à compter du 11 mai ». , En Mayenne, la gendarmerie fournit des cartes pour faciliter les contrôles des soignants | Haut Anjou
  • Si l’esprit tracassier de Sophie transparaissait de temps en temps à l’école, la chose a pris en Thaïlande des proportions insupportables, à toute heure. Libérée du carcan d’un emploi du temps bien rempli, son intolérance absolue à l’ennui a transformé nos sept heures de car à travers le pays en une véritable épreuve. À l’ Courrier international, Ce que j’ai appris sur l’amitié en voyageant en solo
  • « L'administration, c'est mesquin, petit, tracassier. Le gouvernement, c'est pénible, difficile, délicat. La guerre, voyez-vous, c'est horrible, mais la paix, la paix, il faut bien le dire, c'est assommant. » Le Point, De Gaulle en 10 citations - Le Point
  • « Je vais vous raconter une histoire, un peu romancée, certes, mais ô combien vraie. C’est l’histoire de la première vie d’un jeune retraité », prévient Michel Lacaze, ancien maire de Bieujac, lors de la réunion amicale organisée au Syndicat des eaux de Castets-en-Dorthe à l’occasion du départ à la retraite d’Éric Poutays. « Très tracassier aux dires des siens, mais enfant de bon esprit et travailleur, Éric obtient un CAP d’électricien en 1967 et le samedi ce sont les copains et le foot avec le CAC », poursuit Michel Lacaze. Puis d’évoquer la rencontre en 1974, au Mickey club de Cazats, du jeune retraité et de sa future épouse, l’actuelle directrice adjointe de l’Epad de Saint-Macaire. SudOuest.fr, Éric Poutays tire sa révérence
  • – Le coronavirus, dit l’un, réhabilite de manière éclatante la nécessité des frontières. La preuve : contraints par la situation, toutes sortes de pays se sont repliés sur eux-mêmes pour freiner la pandémie. L’avenir est aux nations souveraines, non aux machins internationaux impuissants et tracassiers. Libération.fr, Le coronavirus, clé universelle - Libération

Images d'illustration du mot « tracassier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tracassier »

Langue Traduction
Anglais bother
Espagnol molestia
Italien preoccuparsi
Allemand mühe
Chinois
Arabe يزعج
Portugais incomodar
Russe беспокоить
Japonais わずらわしい
Basque traba
Corse infurmi
Source : Google Translate API

Synonymes de « tracassier »

Source : synonymes de tracassier sur lebonsynonyme.fr

Tracassier

Retour au sommaire ➦

Partager