Tourier : définition de tourier, tourière

chevron_left
chevron_right

Tourier, tourière : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TOURIER, -IÈRE, adj. et subst.

[Corresp. à tour2B; dans un couvent] (Frère) tourier, (sœur) tourière. Religieux, religieuse chargé(e) du tour, qui s'occupe des relations avec l'extérieur. Il se décida à sonner à la grille du cloître intérieur et à faire demander Lélia par une tourière (Sand, Lélia, 1839, p. 576).[Le cardinal Duèze] fut interrompu par un frère tourier (Druon, Loi mâles, 1957, p. 38).V. tour2A 2 ex. de France.
Prononc. et Orth.: [tuʀje], fém. [-jε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: -iere; dep. 1740: -ière. Voir Rob. 1985: ,,De nos jours, seul le fém. est d'usage courant``. Étymol. et Hist. 1549 touriere (Est.); 1704 (Trév., s.v. touriere. Il y a des gens qui appellent par raillerie Tourier, un Sacristain qui sert la Messe dans l'Église des Religieuses). Dér. de tour2*; suff. -ier, -ière*; cf. le subst. masc. tourier « gardien (d'une tour) » ca 1250 (Doon de Maience, éd. A. Pey, 4310), encore ds Trév. 1771, répertorié comme terme d',,anc. cout.`` au sens de « geôlier, dans les Pays-Bas » par Ac. Compl. 1842 et Besch., dér. de tour1. Fréq. abs. littér.: 57.

Tourier, tourière : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tourier \tu.ʁje\ masculin (pour une femme on dit : tourière)

  1. Portier des maisons religieuses.
  2. Pâtissier qui tourne la pâte.

Adjectif

tourier \tu.ʁje\

  1. Relatif au portier des maisons religieuses.
    • L’euphorie des indépendances a fait long feu. L’aptitude de la plupart des États subsahariens à accélérer le développement, aussi. Au bénéfice d’une assise clientéliste plus ou moins solide, l’État postcolonial s’est installé dans le rôle d’un grand frère tourier qui se sert au passage : il vit, pour l’essentiel, des droits de douane, de la rente des matières premières et de l’aide extérieure.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, page 111)

Nom commun

tourière \tu.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : tourier)

  1. (Religion) Religieuse qui, dans un couvent cloitré, est chargée de faire passer au tour (2) toutes les choses qu’on apporte de l’extérieur.
  2. (Par extension) (Religion) Religieuse qui est chargée du service extérieur.
    • La tourière du couvent.
    • (Par apposition) La sœur tourière hésite à laisser entrer cette fille échevelée, livide de fatigue, les yeux rougis, et l’autorise tout juste à pénétrer au parloir en attendant la fin de l’office. — (Monique de Huertas, Louise de La Vallière, éditions Pygmalion/Gérard Watelet, Paris, 1998, p. 59).
    • La mère tourière.

Forme d’adjectif

tourière \tu.ʁjɛʁ\

  1. Féminin singulier de tourier.

Nom commun

tourière \tu.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : tourier)

  1. (Religion) Religieuse qui, dans un couvent cloitré, est chargée de faire passer au tour (2) toutes les choses qu’on apporte de l’extérieur.
  2. (Par extension) (Religion) Religieuse qui est chargée du service extérieur.
    • La tourière du couvent.
    • (Par apposition) La sœur tourière hésite à laisser entrer cette fille échevelée, livide de fatigue, les yeux rougis, et l’autorise tout juste à pénétrer au parloir en attendant la fin de l’office. — (Monique de Huertas, Louise de La Vallière, éditions Pygmalion/Gérard Watelet, Paris, 1998, p. 59).
    • La mère tourière.

Forme d’adjectif

tourière \tu.ʁjɛʁ\

  1. Féminin singulier de tourier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tourier, tourière : définition du Littré (1872-1877)

TOURIER (tou-rié) s. m.
  • Se dit du portier des maisons religieuses, mais seulement dans la conversation ; le titre claustral est portier.

HISTORIQUE

XVe s. Il commanda à ung sien tourier que le chevalier fust mis en forte prison, Perceforest, t. VI, f° 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tourier »

Étymologie de tourier - Littré

Tour 1 ; prov. torrer, gardien d'une tour.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de tourier - Wiktionnaire

→ voir tour, construction à rapprocher de l’occitan torrer (« gardien d’une tour »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tourier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tourier turje play_arrow

Citations contenant le mot « tourier »

  • «La lune bouge lentement mais elle traverse la ville», avec son étrange chat sur la couverture bleue (mais s’agit-il bien du félin domestique? Il a une queue d’écureuil), est vraiment le livre idoine pour un été casanier. Les plus beaux voyages se font autour d’une chambre. On le sait en littérature depuis Xavier de Maistre, un Savoyard, en 1794. Les déplacements ne sont en général pas polyglottes, bien sûr. Mais comme le dit le quatrième de couverture, lui aussi bleu, «mieux que n’importe quel passeport, les mots sont des clefs (avec «f» à la fin, comme de bien entendu, NDLR) qui ouvrent bien davantage que des portes.» Il y en a ici plusieurs trousseaux pleins. Corinne est notre sœur tourière. De quoi essayer de baragouiner en se jouant des serrures. «Pas besoin de tout maîtriser, oh non!» Bilan, Livre. Corinne Desarzens rend hommage aux beautés sonores de toutes les langues - Bilan
  • Professionnels, apprentis et amateurs prendront part à cette première compétition, qui désignera dans les trois catégories le meilleur tourier. A savoir le spécialiste de la fabrication de viennoiserie. Un nom pris à la tourière, objet permettant d'obtenir une pâte feuilletée. CNEWS, La première Coupe du monde de la chocolatine se tiendra à Toulouse, ce lundi | CNEWS
  • La proximité d’une banque va procurer quelques heures mouvementées à l’institution Saint-Gabriel, maison d’éducation huppée tenue par des religieuses. Deux gangsters en cavale s’y réfugient en attendant leur complice. La mère supérieure, la sœur tourière ainsi que M. et Mme  Rosier, parents d’une élève convoquée ce jour-là, deviennent leurs prisonniers ligotés. La Voix du Nord, SOCX «Sœur Anne, je vous vois venir…» ce week-end à la salle polyvalente
  • Il a dû notamment abandonner le laminoir pour retrouver le rouleau à pâtisserie lors d’un entraînement quotidien. Les bases du métier de tourier qu’il a à cœur de faire partager. « Ce titre me touche car c’est un métier que je défends tous les jours, parfois on a envie de baisser les bras, mais c’est important de rester sur du fait maison. Et le métier à un bel avenir quand je vois le niveau des apprentis qui ont participé au concours », s’enthousiasme le lauréat. , VIDEO. Toulouse: Ça y est, on tient notre champion du monde de la chocolatine
  • Boulanger, pâtissier, pâtissier-tourier : trois métiers de bouche, trois métiers manuels. Pour les exercer, il faut aussi des compétences en maths (attention aux proportions !) et en français. Si le boulanger travaille au fournil, le pâtissier œuvre au laboratoire. Les deux espaces sont bien distincts : on n'y trouve ni le même matériel ni les mêmes ingrédients. Décryptage. , Du boulanger au pâtissier : les métiers de la pâte - L'Etudiant
  • C'est lui qui fait le tourage. Il va donner les tours pour les viennoiseries. Des touriers, il n'en reste plus beaucoup. "On fait quasiment partie de la préhistoire", constate l'artisan. "À l'époque, le tourier c'était l'homme ou la femme qui ne s'occupait que des pâtes sucrées : pâtes briochées, pâtes à tarte, pâtes feuilletées et levées-feuilletées", poursuit-il.Il explique que ce métier existait jusqu'il y a à peu près trente ans, "date à laquelle l'éducation nationale, pour des raisons de simplicité, a décidé de le supprimer. Discrètement d'abord, en l'intégrant dans le CAP de boulanger et le CAP de pâtissier". RTL.fr, Christophe, tourier : "On fait quasiment partie de la préhistoire"
  • Le meilleur croissant au beurre de France est breton et fabriqué par Baptiste Cortais. Son métier ? Pâtissier - tourier, autrement dit il doit préparer toutes les pâtes, à tarte, feuilletées, salées, et celles des viennoiseries.  France 3 Bretagne, Baptiste Cortais, son croissant au beurre est le meilleur de France et avec lui il veut défendre un savoir-faire maison
  • La saison de la galette bat son plein. L'occasion idéale pour braquer les projecteurs sur un métier peu connu : celui de tourier. www.larep.fr, Galette des Rois : connaissez-vous le métier de tourier ? Rencontre avec l'un d'eux à Orléans - Orléans (45000)

Traductions du mot « tourier »

Langue Traduction
Corse tourier
Basque tourier
Japonais ツアラー
Russe tourier
Portugais tourier
Arabe سياحي
Chinois 旅游者
Allemand tourier
Italien tourier
Espagnol tourier
Anglais tourier
Source : Google Translate API

Synonymes de « tourier »

Source : synonymes de tourier sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires