La langue française

Tavelé

Sommaire

  • Définitions du mot tavelé
  • Étymologie de « tavelé »
  • Phonétique de « tavelé »
  • Citations contenant le mot « tavelé »
  • Traductions du mot « tavelé »
  • Synonymes de « tavelé »

Définitions du mot « tavelé »

Trésor de la Langue Française informatisé

TAVELÉ, -ÉE, adj.

Constellé, parsemé de petites taches. Synon. moucheté, piqueté, tacheté.Peau, visage tavelé(e); mains tavelées; fruit tavelé; serpent tavelé. Figurez-vous une de ces photographies jaunies, tavelées, piquées de chiures de mouches (Bernanos, Crime, 1935, p. 844).Sur sa petite figure de rouquin, tavelée de son mûri, qui s'empourprait si facilement, une excitation intense se peignit (Roy, Bonheur occas., 1945, p. 388).
Prononc. et Orth.: [tavle]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1276 (Juill., C'est Jeh. de la Muelle, chirogr., A. Tournai ds Gdf. Compl.). Dér. à l'aide du suff. * de l'a. fr. tavel subst. masc. prob. à partir du sens de « carreau (d'un échiquier) » ca 1160 (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 4031), att. à côté de tavel, tavele fém. « ruban, passementerie étroite » 1302 (Arch. du Pas-de-Calais, A 178 et 448 ds Gay), du lat. tabella « petite planche », v. tavelle. Fréq. abs. littér.: 12.
DÉR.
Taveler, verbe trans.Marquer, parsemer de petites taches. Synon. moucheter, piqueter, tacheter.Un long gaillard osseux, au visage étroit et hâlé que tavelaient des éphélides (Genevoix, Laframboise, Couguar, 1942, p. 130).Nous nous demandions si elle [la tache] ne tavelait pas tout le corps (La Varende, Normandie en fl., 1950, p. 118).Empl. pronom. La peau se tavelle. (Dict. xixeet xxes.). − [tavle], (il) tavelle [tavεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Conjug. verbes -eler, -eter, cf. jeter. − 1reattest. 1611 « tacher » (Cotgr.); de tavelé, dés. -er; cf. en 1556 taveler « se tacher » (Léon, Descr. de l'Afr., I, 37 ds Gdf. Compl.).

Trésor de la Langue Française informatisé

TAVELÉ, -ÉE, adj.

Constellé, parsemé de petites taches. Synon. moucheté, piqueté, tacheté.Peau, visage tavelé(e); mains tavelées; fruit tavelé; serpent tavelé. Figurez-vous une de ces photographies jaunies, tavelées, piquées de chiures de mouches (Bernanos, Crime, 1935, p. 844).Sur sa petite figure de rouquin, tavelée de son mûri, qui s'empourprait si facilement, une excitation intense se peignit (Roy, Bonheur occas., 1945, p. 388).
Prononc. et Orth.: [tavle]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1276 (Juill., C'est Jeh. de la Muelle, chirogr., A. Tournai ds Gdf. Compl.). Dér. à l'aide du suff. * de l'a. fr. tavel subst. masc. prob. à partir du sens de « carreau (d'un échiquier) » ca 1160 (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 4031), att. à côté de tavel, tavele fém. « ruban, passementerie étroite » 1302 (Arch. du Pas-de-Calais, A 178 et 448 ds Gay), du lat. tabella « petite planche », v. tavelle. Fréq. abs. littér.: 12.
DÉR.
Taveler, verbe trans.Marquer, parsemer de petites taches. Synon. moucheter, piqueter, tacheter.Un long gaillard osseux, au visage étroit et hâlé que tavelaient des éphélides (Genevoix, Laframboise, Couguar, 1942, p. 130).Nous nous demandions si elle [la tache] ne tavelait pas tout le corps (La Varende, Normandie en fl., 1950, p. 118).Empl. pronom. La peau se tavelle. (Dict. xixeet xxes.). − [tavle], (il) tavelle [tavεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Conjug. verbes -eler, -eter, cf. jeter. − 1reattest. 1611 « tacher » (Cotgr.); de tavelé, dés. -er; cf. en 1556 taveler « se tacher » (Léon, Descr. de l'Afr., I, 37 ds Gdf. Compl.).

Wiktionnaire

Adjectif

tavelé \ta.və.le\

  1. Qui est moucheté, couvert de taches.
    • Dis-donc, Rosalie, s'écrie-t-il en s'adressant à sa femme, grosse personne blonde, molle et tavelée. — (Octave Mirbeau, Notes de voyage, dans La vache tachetée, 1918)
    • Sur le bureau couturé, tavelé de petites brûlures rondes, Alice trouva une grosse boîte d'allumettes sous les ébauches de mélodies notées par Colombe. — (Colette, Le toutounier)
    • Une glace tavelée donnait aux reflets, dans son eau verdie, des apparences fantomales et irréelles. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Mystère des sept fous, 1933)
    • Le soleil qui frappait les verres de son lorgnon à monture d’or mettait un regard de feu dans cette figure blanche et tavelée de bistre. — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 157)
    • Pas de miroir dans ma chambre mais quand il n'y a personne, je me contemple, nerveuse, dans le petit miroir tavelé de l'entrée, et je vois mon visage flou mais peut-être un peu joli, je vois prendre forme le visage d'une jeune fille puis d'une toute jeune femme qui, un jour, elle le sait déjà, sera ailleurs. — (Lori Saint-Martin, Les portes closes, Boréal, Montréal, 2013, page 150)

Forme de verbe

tavelé \ta.və.le\

  1. Participe passé masculin singulier de taveler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAVELER. v. tr.
Moucheter, tacheter. Il s'emploie surtout comme verbe pronominal en parlant de la Peau de certains animaux. La peau de cet animal commence à se taveler. Le participe passé

TAVELÉ s'emploie adjectivement. Un serpent tavelé. Un léopard tavelé. Une panthère tavelée. Il a la peau toute tavelée.

Littré (1872-1877)

TAVELÉ (ta-ve-lé, lée) part. passé de taveler
  • Une panthère tavelée. La couleuvre avec sa peau tavelée, Bouhours, Entret. d'Ar. et d'Eug. 6.

    Se dit de la chandelle qui a été tachée, parce qu'on a employé le suif trop chaud.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TAVELÉ, adj. (Pelletier.) qui a des taches ou des marques sur la peau. On dit qu’une peau de tigre ou autre animal, propre à faire des fourrures, est tavelée, c’est-à-dire qu’elle est tachetée ou mouchetée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tavelé »

→ voir taveler
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tavelé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tavelé tavœle

Citations contenant le mot « tavelé »

  • Le visage tavelé, le manteau à capuche sur son dos frêle qu'un « saint Martin » local lui aura offert, la clope au bec avec la « 8.6 » à portée de main, un sac « plein le dos » qui n'allège pas son fardeau et des lunettes de soleil noires chaussées sur le nez comme pour préserver un semblant d'anonymat trop pesant. Centre Presse, Centre Presse : Châtellerault : Valou, 58 ans et SDF, confinée dehors
  • Simple équipier de l'équipe de l'Ouest, Robic, surnommé « Tête de cuir » en raison du casque à boudins qu'il porte en permanence, est un drôle de personnage. Pas forcément le coureur le plus sympathique du peloton, ni le plus talentueux, il a aussi un physique « disgracieux ». « Il avait le visage tavelé comme une pomme acide, de larges oreilles et un petit corps nerveux », écrira le journaliste Pierre Chany, 49 Tours à son actif. leparisien.fr, Tour de France : le jour où… Jean Robic a acheté le maillot jaune - Le Parisien
  • De cet embarcadère où l'imagination nous a déposé, le regard parcourt une vaste étendue désertique aux nuances rougeâtres, comme si le sol raviné était grignoté par la corrosion. Des blocs de rocaille affleurent çà et là, crevant la surface sablonneuse. Au loin, des buttes et des collines aux crêtes écorchées, des falaises ébréchées et des cratères modèlent et crevassent cette terre martienne sèche et froide. Un terrain de roches saillantes et de fines poussières, soulevées par les vents qui, inlassablement, en brossent les reliefs. Quelques gravillons roulent sous nos semelles d'astronaute, d'une netteté telle sur ce sol tavelé que l'on serait tenté d'en cueillir une poignée ! La Vie.fr, Expédition virtuelle sur Mars 
  • Là-haut, tout là-haut, encore tavelé de neige, le Pic du Midi se détache majestueusement dans le ciel bleu azur du printemps. Du haut de ses 2 876 mètres, ce géant pyrénéen est le rempart bienveillant qui protège depuis toujours Bagnères-de-Bigorre et ses sept mille cinq cents âmes. Celui, aussi, qui fait vivre la petite ville thermale au charme suranné, blottie au pied du mythique col du Tourmalet et de la station de ski de La Mongie. Plus de 120 000 visiteurs empruntent en effet chaque année le téléphérique, situé à quelques encablures de Bagnères, pour rejoindre le sommet et s'y étourdir d'un panorama à couper le souffle. Nichée dans cette luxuriante vallée des Hautes-Pyrénées, Bagnères-de-Bigorre est devenue le refuge de nombreux écrivains, qui se sont nourris de son atmosphère romantique pour alimenter leur prose : George Sand au printemps 1825, Charles Baudelaire en août 1838, Gustave Flaubert puis Alphonse de Lamartine à l'été 1840. ladepeche.fr, Bagnères-de-Bigorre. À Bagnères, Emmanuel Macron on l'appelle «Manu» - ladepeche.fr
  • Elle s’impatiente aussi quand il oublie de lui enduire le nez avec une touche de farine et qu’il fait de même avec le sien, déclenchant une pluie de rires aux éclats. Parfois, il la hisse sur le grand plateau de chêne tavelé par des siècles de frichtis où il fricasse. Il casse méticuleusement un œuf dans un saladier en lui murmurant : «Tu vois, tu fais comme ça et hop», alors que le filet du blanc coule lentement sur le jaune. Elle n’en perd pas une miette. Ses mirettes font des allers-retours entre la boîte d’œuf et le saladier. Elle agite frénétiquement les mains, elle veut essayer. Il sait qu’elle va à la cata, mais il s’en fout. Il est si heureux de leur complicité. Tout à l’heure, sa femme rentrera et demandera le plus sérieusement du monde : «Alors qu’est-ce que vous m’avez cuisiné mes chefs ?» Leur petite fille brandira «son» petit chausson aux pommes confectionné à quatre mains avec un reste de pâton et quelques lamelles de reinette. Libération.fr, Harissa ! Ça ira, ça ira, ça ira - Culture / Next
  • Comme chaque matin de bonne heure, Matisse enfile son maillot de bain, protège ses yeux avec les lunettes en bois que se fabriquent les pêcheurs de perles et, accompagné de Gustave, entre dans le lagon turquoise moiré de jade. Il contemple la splendeur des poissons tropicaux : le vache jaune citron, le perroquet aux écailles arc-en-ciel, le coffre ponctué noir et blanc au ventre bleu tavelé d’orange, le papillon jaune d’or zébré de noir, le labre merle verdâtre, la vieille coquette orange et bleue, le labre nettoyeur rayé noir et bleu électrique ou la girelle échiquier à la tête verte grêlée de rouge. Il observe au-dessous de lui les pêcheurs de perles armés d’un harpon s’aventurer vers les fonds. L’eau est claire, pure, transparente, « comme un second ciel », pense-t-il… Télérama, Matisse en Polynésie, là où l’eau est comme un second ciel
  • Dans un hall d’hôtel, façon Club d’hommes ou Casino comme on les appelle au fin fond de l’Andalousie, assis dans son fauteuil de cuir tavelé, l’hôtelier prête une oreille attentive au narrateur, Patrick Brüll, d’une sobre aisance, un tantinet dandy. Côté jardin, un orchestre joue en live. Après quelques notes de jazz qui augurent du meilleur et laissent espérer une Carmen sévissant dans Brooklyn, d’autres genres musicaux seront abordés : de la rixe façon West Side Story au cabaret en passant par la pop des années 60. LaLibre.be, Carmen, plus comique que tragique - La Libre
  • Aucun rapport entre le New-Yorkais et le Viennois, sinon que ces météorites, mortes à l’âge de 28 ans, partagent un trait rageur venu de loin. Ces deux-là peignent avec leur corps, raclé jusqu’à l’os chez Schiele, comme le montre une terrible série d’aquarelles autoportraits de 1910 — où l’on ne voit pas son visage. L’artiste y disloque et distord son corps tavelé aux couleurs douteuses évoquant une carcasse faisandée. Pulsions de mort, pulsions sexuelles directement couchées au crayon et à l’aquarelle sur du papier souvent froissé. Enfant terrible surdoué, Schiele stupéfie par son trait virtuose dont il fait ce qu’il veut, pliant impitoyablement les lignes d’un corps recroquevillé, filant droit sur des jambes squelettiques ou frisottant sur des sexes souvent flapis, soulignés d’un halo rouge plus bestial que sensuel. Télérama, Egon Schiele à la Fondation Louis-Vuitton, le trait virtuose d’un enfant terrible
  • Teint porcelaine, regard dilué à l’extrême, visage discrètement tavelé, l’actrice reçoit chez elle, dans le XIe arrondissement de Paris. En jean et débardeur beige, la tenue camouflage de sa génération. Dans l’entrée du 45 m2 qu’elle loue avec son ami tatoueur, on tombe sur une paire de rangers. En amont, il a fallu s’entraîner godillots aux pieds et treillis sur les fesses. La militaire d’opérette garde un très bon souvenir des rendez-vous avec son coach dans un parc près du Sacré-Cœur. Le biceps peu sollicité par quatorze ans de danse contemporaine, elle a dû enchaîner les pompes. De deux, elle est passée à trente, est parvenue à se hisser en haut d’un mur. Elle dit : «Ce qui est vexant, c’est que dans le film, je devais rater cet exercice.» Libération.fr, Diane Rouxel, hardie la fille - Culture / Next
  • Nul besoin d’être féru de géopolitique, ni de savoir situer la République de Panamá sur une carte pour se souvenir de ce visage tavelé et de ce regard glaçant. Sa vilaine peau lui avait valu le surnom de «Cara de Piña» («Face d’ananas»). Et c’est sous ce sobriquet qu’il devient un très médiatique épouvantail à la fin des années 80, celles qui voient s’effondrer le mur de Berlin et s’effacer le monde bipolaire. Libération.fr, Manuel Noriega, le chacal de Panamá - Libération
  • Et de se référer à la fameuse bonne vieille diète de mémé à laquelle il attribue tous les bienfaits. Auteur de « Et si on arrêtait de manger un peu… de temps en temps », président de l'association Nature et Partage, Bernard Clavière a lui-même adopté depuis fort longtemps un régime alimentaire extra-light : un seul repas par jour, le soir, à base de fruits, de légumes et de graines germées. Et plus aucune consultation chez le médecin depuis 35 ans, affirme-t-il, pour un type qui se souvient de lui comme d'un enfant souffreteux, né asthmatique et tavelé d'eczéma. ladepeche.fr, La mairie de Toulouse dit non aux apôtres du jeûne - ladepeche.fr
  • Le paysage est desséché, seulement traversé de quelques rivières sinueuses et tavelé de vieilles fourmilières. Sciences et Avenir, RDCongo: la survie du parc de la Garamba tient du miracle - Sciences et Avenir
  • Cette double vocation a probablement poussé des hommes et des femmes, entre le Ve millénaire et 1 200 avant notre ère, à y dresser un groupe de monolithes près du Pinzu, imposant rocher tavelé, piqué de milliers de creux sculptés par le vent et l'érosion. Aujourd'hui et sans doute depuis longtemps les menhirs sont couchés et quelques vestiges permettent seulement de supposer que le site comptait aussi un cromlech, un cercle de pierres au probable rôle magique, dont trois seulement sont restées à leur emplacement primitif. Corse Matin, Archéologie, le patrimoine corse en danger | Corse Matin
  • HOMMES "Ils ont touché la peau talquée de l'origine emporté des tableaux volés aux perfections. Leur front s'est tavelé sous soleil ou nuages. Tandis qu'ils déliraient entre meubles et livres des roses s'effeuillaient sans leur contemplation. Les voici des ruisseaux humant la grave odeur pénétrant où s'en vont flottilles de feuilles pour y prendre le bain de mort de leurs amours. Leur vie réussie rien à dire: leur vie manquée pourquoi des preuves? Leur lointain fut bleu pastel l'hirondelle haut dans le ciel." Joseph Rouffanche " L'avant-dernier devenir www.lamontagne.fr, Creuse : des habitants en colère après la destruction d'une partie du cimetière - Crocq (23260)
  • 7. Parfois, il faudrait échapper à la pendeloque de chair qui lui alourdit la lèvre supérieure, au tavelé de rousseur sur nez mineur, à l’opacité des yeux verts, à la mignardise de l’oreille habilement découverte par un chignon épinglé. Il faudrait zapper la vivacité de la jeunesse, l’allant très dansant quand elle marche en bottines et jean’s 501, les seins haut agrafés, ni protégés ni célébrés par le petit haut vert. Et il faudrait se concentrer sur ses mains. Carrées, costaudes, fournies. Deux bagues, «des cadeaux», ne peuvent féminiser cette part ouvrière qui prend à revers. Elle a fait du judo. Elle dit : «J’adorais me battre», mais elle craignait le stress de la compétition. Elle fabrique des meubles, conçoit des vêtements. Elle voulait être archéologue ou journaliste. On l’imaginerait plutôt peintre, talochant la gouache, engluant la toile de la couleur de sa lenteur. Libération.fr, Marine Vacth: la silencieuse - Culture / Next
  • En cours de vol, rien, ou presque, si on compare avec la richesse de la végétation de l’Okavango, au coeur duquel je venais de passer une sublime semaine de voyeurisme animalier. L’impression d’éloignement de ce désert à cheval sur plusieurs pays d’Afrique australe n’en était que plus forte, surtout quand les premières taches blanches ont tavelé l’horizon, du haut des airs : les pans. Le Devoir, Le Kalahari, terre des Bochimans | Le Devoir
  • allez-vous nous foûtre la paix avec les déclarations ou les silences de ce gros prétentieux au masque hautain et méprisant et à l'allure de vieillard précoce, fourbu par ses turpitudes et ses excès, ridé, tavelé, blanchi sous le harnais de la finance, des affaires et du fric, toujours plus de fric. que veut-il à la fin en plus de tout ce qu'il a déjà amassé? notre bien-être?? ou une fin de carrière prestigieuse pour faire plaisir à sa bobonne en dédommagement de ses infidélités ou pour sa gloriole personnelle?? on en a assez des "sauveurs" meilleurs économistes en tous genre et premiers de la classe qui ne savent que pontifier mais sont comme des eunuques face à l'action. on veut des changements, des vrais et pas qu'en parlote ou en ordonnances de docteurs Diafoirus . Le Figaro.fr, Crise : DSK met en garde contre les risques de rechute
  • On a donc sorti le gros chaudron tavelé qui sert aussi au pot-au-feu, la vénérable écumoire confectionnée par le frangin quand il faisait ses classes chez les métallos et le petit couteau pointu comme un surin d’apache. On peut ensuite s’en aller quérir une demi- tête de cochon. Si vous ne connaissez pas suffisamment votre louchebem, réserver à l’avance le butin, histoire de ne pas vous retrouver bredouille devant le billot. Il faut également se procurer un pied-de-veau et au passage, on s’achètera un beau morceau de hampe de bœuf à griller pour le repas de midi. On rentre chez soi avec une pointe de fierté car ce n’est pas tous les jours que l’on ramène un tel trophée. Pour un peu, on déballerait bien notre tête de cochon dans l’ascenseur pour voir l’effet produit sur celle du voisin du huitième étage qui promène une branche de céleri dans son filet à commissions. Mais il faut attaquer séance tenante le fromage de tête. Libération.fr, Very goût de tripes - Culture / Next
  • Après analyses chimiques du coeur, il découvre de... l'encens. Si l'on en retrouve sur certaines dépouilles royales, notamment celles des Médicis, c'est la première fois que de l'encens est mis en évidence sur un corps du XIIe siècle. Philippe Charlier vient de mettre la main sur l'un des premiers coeurs embaumés avec le produit. Son dernier "scoop" date de janvier. Convaincu que sa mort n'a pas livré tous ses secrets, Philippe Charlier se penche sur Robespierre, guillotiné en 1794, à l'âge de 36 ans. "Il était en très mauvais état de santé. Après avoir guéri, avec des cicatrices, de la variole, il souffrait sans doute d'une sarcoïdose, une maladie auto-immune développée quatre ou cinq ans avant sa décapitation." Pour livrer son diagnostic, il a peu d'éléments à sa disposition : ni ADN ni sang à faire parler, que les comptes rendus médicaux de l'époque et le masque mortuaire effectué juste après la décapitation du révolutionnaire. Il apprend ainsi que Robespierre avait des saignements de nez profus pendant son sommeil, des ulcères récurrents aux jambes, un teint olivâtre, des yeux jaunes et une vision brutalement altérée. La lèpre a été écartée, notamment en raison de l'extrémité des mains, indemnes. Les symptômes ne collent pas non plus avec la tuberculose, à cause de l'absence de fièvre, de toux et de signe pulmonaire, ni avec l'hémochromatose, dont le foyer génétique est chez les Scandinaves et les Bretons, pas chez un homme né à Arras. Pour aller plus loin, Philippe Charlier reconstitue, à l'aide d'un logiciel 3D, le "vrai" visage de Robespierre, moins romantique que sur ses portraits. Un faciès bestial, tavelé par la variole, au regard de psychopathe, qui déclenche aussitôt l'ire de Jean-Luc Mélenchon. Avec d'autres amis du "Grand Maximilien", le tribun s'étrangle devant cette "opération de dénigrement" de la Révolution de 1789. Site-LeVif-FR, L'homme qui ressuscite les dead people - Sciences - LeVif

Traductions du mot « tavelé »

Langue Traduction
Anglais scabbed
Espagnol costrado
Italien scabbed
Allemand kratzte
Chinois 结痂
Arabe جربت
Portugais sarna
Russe коростового
Japonais かさぶた
Basque scabbed
Corse arrubbatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « tavelé »

Source : synonymes de tavelé sur lebonsynonyme.fr
Partager