Tacheter : définition de tacheter


Tacheter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TACHETER, verbe trans.

Fréq. au passif
A. −
1. Marquer de petites taches de couleur naturelles qui tranchent sur un fond. Le grand soleil, le grand hâle lui a tacheté le visage (Ac.).Empl. pronom. à sens passif. La chaîne des feuillages au long du ruisseau se tachetait de bigarrures (Pourrat, Gaspard, 1930, p. 27).
2. Part. passé en empl. adj.
a) [En parlant d'un être animé, du poil, de la peau] Synon. marqueté, moucheté.Poil tacheté; peau tachetée; fauvette, panthère, truite tachetée. L'hyène des cavernes ressemblait tout à fait à l'hyène tachetée de l'Afrique australe (Boule, Conf. géol., 1907, p. 195).Un grand vieillard maigre, à crâne tacheté et favoris crémeux (Druon, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 13).
ZOOL. Race tachetée de l'Est. Race bovine de grande taille, pie-rouge ou pie-jaune clair, élevée pour le lait et la viande dans l'Est de la France (d'apr. Villemin 1975).
Tacheté de.Un long chat maigre, au poil blanc tacheté de roux (About, Nez notaire, 1862, p. 55).La femme était très blonde, avec les pommettes tachetées de son (Flaub., Bouvard, t. 1, 1880, p. 22).
b) [En parlant d'un végétal] Bois, fruit tacheté. Des bambous tachetés, mouchetés, tigrés, des bambous dignes de faire des cannes chez Verdier (Goncourt, Journal, 1884, p. 336).
Tacheté de.Tronc tacheté de noir. Crotons noirs tachetés de rouge de saturne (Huysmans, À rebours, 1884, p. 123).Énormes haricots aux robes d'évêques tachetées d'ébène luisante (Courteline, Ronds-de-cuir, 1893, p. 134).
B. − Former des taches éparses sur un fond coloré. Des sapins et des chênes tachetaient les flancs des précipices (Flaub., Salammbô, t. 1, 1863, p. 31).Des moutons, comme de gros flocons de laine sale, tachetaient le vert de l'herbe (Van der Meersch, Empreinte dieu, 1936, p. 131).
Tacheter de.L'œil apercevait le lac arrondi comme une coupe immense, avec ses rives toutes vertes et des eaux immobiles que tachetaient de blanc des bandes de mouettes (Du Camp, Nil, 1854, p. 17).
Part. passé en empl. adj. Parsemé de taches de couleurs. Ici, on dort d'un sommeil parfumé, tacheté de soleil et d'ombres (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 407).
P. métaph. ou au fig. Synon. de bariolé, coloré.Cette langue tachetée et superbe que parlèrent Claudien, Rutilius et Ausone (Huysmans, À rebours, 1884, p. 46).
C. − Marquer de petites taches pour orner, décorer. Il faudrait tacheter de rouge le fond jaune de cette étoffe (Ac.1835-1935).
Part. passé en empl. adj. Papier, revêtement de sol, tissu tacheté. Cette robe de chambre (...) qui est sombre, duveteuse, tachetée, striée d'or comme une aile de papillon (Proust, Prisonn., 1922, p. 43).Pour obtenir un fond moucheté ou tacheté irrégulièrement, voici un moyen assez curieux (Closset, Trav. artist. cuir, 1930, p. 46).
Tacheté de.Sa robe de mousseline claire, tachetée de petits pois, se répandait à plis nombreux (Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 8).
Prononc. et Orth.: [taʃte], (il) tachette [-ʃ εt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1538 « marquer de diverses taches » (Est., s.v. distingo); 1538 tacheté « marqué de diverses taches » (ibid., s.v. macula); 2. 1829 « coloré de taches par endroits » (Hugo, Orient. ds Œuvres, Paris, Ch. Gosselin, p. 13). Dér. de tache*; suff. -eter*. Le subst. fém. tachete « petite tache » (1remoit. du xiies., Lapidaires anglo-norm., éd. P. Studer et J. Evans, I, 751; de nouv., sous la forme tachette en 1538, Est. d'apr. FEW t. 17, p. 294a), dimin. en -ette (v. -et) de tache*; ne semble pouvoir être considéré comme la racine à partir de laquelle tacheter serait formé, en raison de la rareté de ses attest. (v. aussi FEW t. 17, p. 297b, note 8). L'a. fr. connaît un autre dér. de tache: tacelé « qui présente de nombreuses taches » (déb. du xiies., S. Brendan, éd. I. Short et Br. Merrilees, 492: taceledes, part. passé adj. fém. plur.), tachelé « id. » (1remoit. du xiies., Lapidaires anglo-norm., 574). Fréq. abs. littér. Tacheter: 11. Tacheté: 123.
DÉR.
Tacheture, subst. fém.,rare. Petite tache, marque qui tachette. Synon. moucheture.Les tachetures de la peau d'un serpent (Lar. 19e-Lar. encyclop.). [taʃty:ʀ]. 1reattest. 1611 « marque de ce qui est tacheté » (Cotgr.); de tacheter, suff. -ure1*.

tacheter* -

Tacheter : définition du Wiktionnaire

Verbe

tacheter \taʃ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Marquer de diverses taches, en parlant proprement des taches qui sont sur la peau des hommes et de certains animaux.
    • Le grand soleil, le grand hâle lui a tacheté le visage.
  2. Marquer de petites taches, en parlant de taches artificielles.
    • Tu as fait de la peinture avec ton beau pantalon ! Il est tout tacheté maintenant !
  3. (En particulier) Colorier, teindre, peindre un tissu avec un motif fait de petites taches de couleur, comme la peau d’une panthère.
    • Il faudra tacheter de rouge le fond jaune de cette étoffe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tacheter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TACHETER. (Je tachette; nous tachetons.) v. tr.
Marquer de diverses taches. Il se dit proprement des Taches qui sont sur la peau des hommes et de certains animaux. Le grand soleil, le grand hâle lui a tacheté le visage. Il se dit aussi de Taches artificielles. Il faudra tacheter de rouge le fond jaune de cette étoffe. Le participe passé

TACHETÉ s'emploie comme adjectif. Une couleuvre tachetée. Un chien blanc tacheté de jaune. Des fleurs tachetées de rouge.

Tacheter : définition du Littré (1872-1877)

TACHETER (ta-che-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : je tachette, je tachetterai) v. a.
  • Marquer de diverses taches, en parlant de la peau des hommes et des animaux. Le grand soleil lui a tacheté le visage.

    Il se dit aussi de taches artificielles. Il faudra tacheter de rouge le fond jaune de cette étoffe.

HISTORIQUE

XVIe s. Et comment n'auroyent-ils quelquesfois les affections tachettées de sang, veu que plusieurs gens d'Eglise les ont si rouges de la teinture de vengeance ? Lanoue, 584.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tacheter »

Étymologie de tacheter - Littré

Fréquentatif de tacher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de tacheter - Wiktionnaire

Mot dérivé de tache avec le suffixe -eter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tacheter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tacheter taʃte play_arrow

Conjugaison du verbe « tacheter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe tacheter

Citations contenant le mot « tacheter »

  • Dans les prochains jours, la carte de la Belgique pourrait (c’est une image) se tacheter de points orange ou, pire, de points rouges. Un peu comme au Portugal ou en Espagne où certaines zones sont mises en orange (vigilance) voire même interdites aux voyageurs (rouge). C’est désormais au niveau local que notre pays va tenter d’affronter l’épidémie de coronavirus, pour juguler la 2e vague. sudinfo.be, 28 nouveaux cas la semaine dernière: Aubange est la deuxième commune belge la plus touchée par le coronavirus!

Images d'illustration du mot « tacheter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tacheter »

Langue Traduction
Corse speckle
Basque speckle
Japonais 斑点
Russe пятнать
Portugais salpicar
Arabe رقطة
Chinois 斑点
Allemand tupfen
Italien macchiolina
Espagnol punto
Anglais speckle
Source : Google Translate API

Synonymes de « tacheter »

Source : synonymes de tacheter sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires