Marqueter : définition de marqueter


Marqueter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MARQUETER, verbe

Marquer de couleurs, de dessins variés; parsemer, (être parsemé) de marques, de taches (naturelles ou accidentelles, prenant l'aspect de dessins variés).
A. − [Correspond à marqueterie; souvent au part. passé] Marquer de couleurs, de dessins décoratifs variés; en partic., travailler en marqueterie, former ou orner de pièces de marqueterie, en juxtaposant des pièces de bois d'essences et de tons différents (ou d'autres matériaux: métal, ivoire, écaille, nacre, marbre) sur un fond de menuiserie en général (de marçonnerie avec le marbre), en vue d'obtenir des effets ornementaux avec des motifs, des figures variés. Puis, le sergent de ville (...) apporta le couvercle de sa petite boîte, qu'il venait de terminer; on lisait dessus, en lettres marquetées: À Auguste, souvenir d'amitié (Zola, Assommoir, 1877, p. 735).Il lui fallut revenir sur ses pas; déjà il entendait les souliers ferrés piétiner les parquets marquetés et plus sourdement les tapis d'Aubusson (Morand, P. de Saligny, 1947, p. 190).
SYNT. Meuble, ouvrage, marqueté; coffret, guéridon, lambris, parquet, plafond marqueté; bureau marqueté de métal, ébène marqueté d'écaille et d'ivoire; panneaux marquetés; une psyché marquetée; des guirlandes marquetées ou incrustées; chaînes d'or marquetées d'argent.
B. − [P. anal. probable avec A;] [correspond à marque1II A; v. marqué I A 2 et II A; le plus souvent au part. passé et empl. en adj.; le compl. d'obj. ou l'attribut désignant gén. un être animé, une partie du corps, la peau] Marquer, parsemer (être parsemé) de plusieurs petites marques ou taches naturelles ou accidentelles pouvant prendre l'aspect de dessins variés. Synon. tacheté.Léopard marqueté; chien, cheval marqueté. Marqueter une peau en manière de peau de panthère (Ac. 1935). Cette éruption lui a marqueté la peau (Littré). Les faons de biche sont tous marquetés jusqu'à un certain âge (Ac. 1935). Ce marbre, ce jaspe sont marquetés (Ac. 1878). Cette figure toute marquetée et couturée (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t. 2, 1834, p. 294).Les jeunes [marcassins] ont encore le corps barré et marqueté de poils d'une autre couleur, alors que le vieux sanglier est noir (Vialar, Rendez-vous, 1952, p. 252):
. Un marécage miroitant, fourmillant d'herbes humides et marqueté de places lumineuses, un tronc d'arbre rugueux (...) deviennent à ses yeux amoureux [de Rousseau] un tableau suffisant et parfait. Baudel., Curios. esthét., 1859, p. 267.
Emploi pronom. Sa peau s'est marquetée de taches rouges et bleues (Besch.1845).
P. anal., HÉRALD. [À propos des mouches, des abeilles représentées dans les armoiries] Qui a sur les ailes des taches d'un autre émail que le corps. Barberin porte d'azur aux trois abeilles d'or marquetées de sable (Ac. Compl.1842).
Prononc. et Orth.: [maʀkəte], [-ete], (il) marquette [-εt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1380 marqueté «orné, décoré de marqueterie» (Doc. ap. Labarte, Inventaire du mobilier de Charles V, p.317); 1502 marqueter verbe trans. (Doc. ds Jouen, Comptes, devis et inventaires du manoir de Rouen, p. 412, v. ex. s.v. marqueteur); 2. 1538 marqueter «tacheter» (Est., s.v. distinguere). Dér. de marquer*; suff. -eter*. Fréq. abs. littér.: 28.
DÉR.
Marqueteur, subst. masc.Ouvrier spécialiste en marqueterie. En qualité de marqueteur. Avec le XVIIesiècle, nous voyons l'écaille, le cuivre, l'étain et les bois exotiques entrer en lice, et la palette du marqueteur s'enrichir, grâce à cette adjonction, des colorations chaudes et vibrantes qui donnent aux meubles de Boulle leur superbe éclat (Havard1889, p. 652).Au fig., péj. Écrivain qui fait des ouvrages composés de morceaux sans lien entre eux. P. anal. Cet orateur m'a fait l'effet d'un marqueteur (Besch.1845). [maʀkətoe:ʀ], [-ε-], [-e-]. 1reattest. 1502 «ouvrier ébéniste spécialisé dans les ouvrages de marqueterie» (Doc. ds Jouen, Comptes, devis et inventaires du manoir de Rouen, p.412: ... a Richart Guesnon, marqueteur, pour avoir marqueté la table de ciprès); de marqueter, suff. -eur2*.

Marqueter : définition du Wiktionnaire

Verbe

marqueter \maʁ.kə.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Marquer de plusieurs taches.
    • Marqueter une peau en manière de peau de panthère.
    • Ce marbre, ce jaspe sont bien marquetés.
    • Les faons de biche sont marquetés jusqu’à un certain âge.
    • Alors au-dessous d’elle elle voyait confusément Paris marqueté de ses mille toits d’ardoises et de tuiles comme une mosaïque rouge et bleue. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  2. Réaliser travaux ou des chefs d’œuvres en marqueterie.
    • Marqueter un plancher.
    • Passionné depuis toujours par les objets d’écriture, quand il ne marquette pas des tables en pierre dure à la manière florentine, il taille (Hervé OBLIGI) dans de l’obsidienne, de la malachite, de la turquoise, de la cornaline ou de la calcédoine des stylos insensés et précieux […] — (Marie-Christine Morosi, « Maîtres à œuvre », Journal Le Point, page 140, n° 2272, 24 mars 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Marqueter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARQUETER. v. tr.
Marquer de plusieurs taches. Marqueter une peau en manière de peau de panthère. Ce marbre, ce jaspe sont bien marquetés. Les faons de biche sont marquetés jusqu'à un certain âge. Il signifie aussi Travailler en marqueterie. Marqueter un plancher.

Marqueter : définition du Littré (1872-1877)

MARQUETER (mar-ke-té. Le t se double, quand la syllabe qui suit est muette : je marquette) v. a.
  • 1Marquer de plusieurs taches. Marqueter une peau en manière de peau de tigre. Cette éruption lui a marqueté la peau.
  • 2Orner en marqueterie. Le plafond était marqueté de vieilles armoiries peintes, Chateaubriand, Génie, IV, V, 4.

HISTORIQUE

XVIe s. À fin que les chevres et brebis, formassent leurs petits marquetés de diverses taches, Paré, XIX, 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « marqueter »

Étymologie de marqueter - Littré

Dérivé de marquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « marqueter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marqueter markœte play_arrow

Conjugaison du verbe « marqueter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe marqueter

Citations contenant le mot « marqueter »

  • Fin janvier, nous y sommes. Votre commercial laisse généralement la place à son « chef », ou son « chef-chef », qui est là pour « finir de vous achever ». Quitte à vous mettre en danger. Le niveau des directeurs chez Salesforce est généralement excellent, et ils arrivent facilement à vous marqueter les offres. Je suppute même qu’en arrière-plan, c’est toute une organisation : de petites mains sont là pour customiser les offres, d’autres pour finaliser les offres et faire les calculs pour vous, d’autres travaillent potentiellement aussi sur tout le démontage des arguments que vous pourriez formuler sur leur offre. Bref, rien n’est laissé au hasard. IT for Business, De gré ou de (Sales)force
  • Par ailleurs, les recettes touristiques ont dépassé les 70 milliards de DH. Jusqu’en novembre 2018, le nombre de touristes a atteint une moyenne d’un million par mois et une hausse de 8,5% par rapport à l’année précédente. Pour pérenniser cette tendance, l’ONMT entend capitaliser sur la promotion touristique, les acquis des chantiers entamés, notamment en matière de développement de l’accessibilité aérienne du pays, en vue de «marqueter et commercialiser la Marque Touristique Maroc en utilisant des moyens innovants permettant de faire face à la concurrence régionale et mondiale». , Le Maroc devient la première destination touristique en Afrique
  • La Tunisie peut marqueter son expérience démocratique, mais il faut réussir le packaging. Si nous vendons notre site en tant que pays tolérant, ouvert, riche en histoire et respectueux de toutes les religions et civilisations sans tabous et sans jugements de valeurs, on viendra chez nous. Il ne faut jamais oublier que l’authenticité, l’originalité et les valeurs humaines conjuguées à la sécurité dans toutes ses dimensions sont les meilleurs arguments de vente. Webmanagercenter, Tourisme : «On n'attrapera pas la Covid-19 en Tunisie» (1/2), rassure Mohamed Ali Toumi | Webmanagercenter
  • Laboratoire de création de mobilier, la galerie Ymer&Malta associe l’artisanat d’art à l’univers du luxe, le soutien à la technique traditionnelle et la promotion des recherches expérimentales, pour se poser comme un des lieux parisiens incontournables de l‘innovation en design. Après s’être intéressé de prêt à l’interprétation contemporaine du travail du marbre et du cuir, Ymer&Malta présente une nouvelle collection centrée sur la marqueterie de bois, mettant au goût du jour un métier d’art français de premier plan. Paris Art, Nouvelle collection, Marqueterie, Feu de tout bois, galerie Ymer&Malta

Images d'illustration du mot « marqueter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « marqueter »

Langue Traduction
Corse incrustazione
Basque inkrustazioak
Japonais 象嵌
Russe инкрустация
Portugais incrustação
Arabe ترصيع
Chinois 镶嵌
Allemand inlay
Italien intarsio
Espagnol embutido
Anglais inlay
Source : Google Translate API

Synonymes de « marqueter »

Source : synonymes de marqueter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires