La langue française

Tasseau

Définitions du mot « tasseau »

Trésor de la Langue Française informatisé

TASSEAU1, subst. masc.

A. − Pièce ou fragment de diverses matières servant à maintenir, à soutenir une autre pièce. Au bout de quelques minutes de travail, l'énorme pierre se déplaça et glissa sur les tasseaux préparés pour la recevoir (Gautier, Rom. momie, 1858, p. 178).
1. Pièce de bois ou de métal, de petites dimensions, servant notamment à soutenir l'extrémité d'une tablette ou d'une autre pièce métallique dans un bâti ou dans un meuble. Aucun espace n'était perdu dans cette cahute; des planches grimpaient en des étages incohérents sur des traverses (...) elles tenaient, on ne savait comme, sur des tasseaux rafistolés (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 92).
P. méton. Bois avec lequel on fait des tasseaux. Acheter du tasseau chez un marchand de bois (Rob. 1985). Morceau de ce bois. Tasseau de deux mètres, de trois mètres (Rob. 1985).
2. BÂTIMENT
a) Pièce de bois fixée entre les arbalétriers et les pannes pour mieux les réunir, ou utilisée pour supporter les bardeaux sur lesquels repose un plancher en bois. Les tasseaux de faîtages et d'arêtiers sont payés moitié en plus des prix des tasseaux ordinaires (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 4, 1928, p. 66).
P. anal. ,,Pièce de bois servant à assurer ou à renforcer la liaison de deux parois et placée à l'intérieur de l'emballage`` (Industries 1986).
b) Muret entrant dans la construction d'une cheminée ou supportant un objet disposé un peu au-dessus du sol. Le poêle est construit sur un âtre creux composé d'une plaque de fonte supportée (...) par des tasseaux en briques, et en communication avec la ventouse amenant l'air extérieur (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 5, 1928, p. 29).
c) ,,Petit tas de plâtre (...) en forme de cul-de-lampe fait dans un angle pour y déposer une lampe, un chandelier ou autre ustensile`` (Jossier 1881).
d) ,,Scellement (...) fait aux pieds des sapines et des écoperches au moyen de fragments de moëllons maçonnés au plâtre`` (Chabat t. 2 1876).
3. LUTHERIE. ,,Forme sur laquelle les luthiers appliquent et collent les éclisses qui composent le corps d'un violon, d'une guitare, etc.`` (Chesn. t. 2 1858).
4. MINES ET CARR. ,,Assemblage de moellons, ou de petits blocs de pierre, que l'on pose à sec sous un morceau de pierre pour le mettre en chantier`` (Noël 1968). ,,Ensemble de morceaux de pierre que l'on scelle sur les côtés d'un bloc pour le débiter en tranches sans qu'elles se renversent`` (Noël 1968).
5. RELIG. (vêt. liturg.). Empiècement rectangulaire ornant une chape (d'apr. Leloir 1961).
B. − TECHNOL. Petite enclume portative, utilisée notamment pour emboutir et relever le fer en bosse (d'apr. Jossier 1881).
Prononc. et Orth.: [tɑso], [ta-]. Littré [a]; Barbeau-Rodhe 1930, Lar. Lang. fr., Warn. 1987 [ɑ]; Rob. 1985 [ɑ], [a] mais Martinet-Walter 1973 [a], [ɑ]. V. tas, tasse. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1340 maçonn. (Actes norm. de la Chambre des Comptes sous Philippe de Valois, éd. L. Delisle, p. 250: en laquelle [solle] a VII tasseaux de pierre); de nouv. 1526 (Nouvelles arch. de l'art fr., t. 3, année 1887, p. 91: entre laditte charpenterie dudit beffroy et lesdiz pans de mur de laditte tour y a plusieurs tasseaulx et estrillons de boys servant de contrefiches à contreficher le dit beffroy); b) 1676 « petit morceau de bois qui sert à soutenir l'extrémité d'une tablette d'armoire » (Félibien, p. 749); 2. a) 1676 « petite enclume portative » (ibid., p. 748); b) 1765 « outil avec lequel on relève les ouvrages de tôles » (Encyclop.). D'un lat. pop. *tassellus, croisement du lat. taxillus « petit dé à jouer » puis en b. lat. « petit morceau de bois » avec le lat. tessella « dé à jouer, cube » (v. FEW t. 13, 1, p. 139 a-b). Du même étymon vient le subst. tassel « pièce d'étoffe faite pour couvrir l'échancrure d'un manteau », glosé « frange » par l'éd. (1155, Wace, Brut, 11586 ds T.-L.); « plaque de métal qui maintient les agrafes d'un manteau » (ca 1160, Enéas, éd. J.-J. Salverda de Grave2, 751). Fréq. abs. littér.: 13.

TASSEAU2, subst. masc.

Arg., pop. Nez (d'une personne). Il a un grand tasseau (Sandry-Carr.1963).
Se piquer le tasseau. ,,Se soûler`` (Rigaud, Dict. jargon paris., 1878, p. 322). Se sécher le tasseau. ,,Se moucher`` (Car. Argot 1977).
REM.
Tasse, subst. masc.,par apocope, arg. Nez d'une personne, d'un objet fabriqué. [Notre camarade] vint donner du tasse en plein dans le corps [du pendu] (Stéphane, Ceux du trimard, 1928, p. 29).[À un obus non éclaté:] − T'avais pas l'tasse assez pointu (Esn.Poilu1919).
Prononc.: [tɑso], [ta-]. Étymol. et Hist. 1878 « nez » (Rigaud, loc. cit.). Prob. même mot que tasseau1*. Voir FEW t. 13, 1, p. 138b.

Wiktionnaire

Nom commun

tasseau \ta.so\ masculin

  1. (Menuiserie) Petit morceau de bois qui sert à soutenir l’extrémité d’une tablette.
    • Clouer un tasseau.
  2. (Charpenterie) Pièce de bois, parallélépipédique et longue, servant à divers usages.
    • Tasseau de faîtage.
    • Tasseau de couvre-joint.
  3. (Taille de pierre) Support, facilitant la manipulation et le travail d’une pierre, se présentant sous la forme d’un plateau de forme carré vissé à un châssis roulant.
  4. Tas amovible qui se bloque dans l'enclume, utilisé par les dinandiers, les ferblantiers
    • Tas et soufflet pour chaudronnier. 'Tasseau et boule pour ferblantier. — (Ledieu, Traité élémentaire des appareils à vapeur de navigation, volume 2, Éd. Dunod, Paris 1865)

Nom commun

tasseau \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de tassel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TASSEAU. n. m.
T. de Menuiserie. Petit morceau de bois qui sert à soutenir l'extrémité d'une tablette. Clouer un tasseau. En termes de Charpenterie, il se dit de Pièces de bois servant à divers usages. Tasseau de faîtage. Tasseau de couvre-joint.

Littré (1872-1877)

TASSEAU (ta-sô) s. m.
  • 1 Terme de menuiserie. Petit morceau de bois qui sert à soutenir l'extrémité d'une tablette.

    Se dit aussi des tringles qui servent à attacher des boiseries ou des lattes sur les poteaux des cloisons.

  • 2Traverse de bois sur laquelle est montée l'armature d'un piston pour une cuvette de garde-robe.
  • 3Forme sur laquelle les luthiers appliquent et collent les éclisses qui composent le corps d'un luth, d'un violon, etc.
  • 4 Terme de maçonnerie. Petit tas de plâtre en forme de cul-de-lampe fait dans un angle pour y déposer un chandelier ou autre ustensile.

    Petit solin fait en saillie sur un mur pour porter le bout d'une tablette.

    Petit mur en briques qui porte une plaque de fonte formant âtre relevé d'une cheminée, ou qui supporte une auge ou autre pierre peu élevée au-dessus du sol.

    Petits fragments de moellons maçonnés avec du plâtre pour faire le scellement des sapines ou écoperches qui supportent un échafaudage.

  • 5 Terme de marbrier. Se dit des blocs de pierre ou de marbre que l'on scelle sur les côtés d'un autre bloc avant de le débiter en tranches.
  • 6 Terme de serrurier. Outil de fer servant à relever et emboutir les ouvrages de tôle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TASSEAU, s. m. (Arts méchan.) c’est en général un outil que l’on met dans l’étau pour relever les ouvrages en tôle, ou qui est fixe sur l’établi, & sert à poser l’ouvrage pour les petites rivures, & à dresser de petites pieces.

Les tasseaux prennent différens noms, suivant les formes que l’on donne à la tête.

Le tasseau quarré est celui dont la tête est quarrée, & plate.

Le tasseau cannelé est celui sur la tête duquel on a formé des cannelures.

Le tasseau à côte est celui dont la tête est faite en forme de côte, ou de tranchant arrondi.

Le tasseau à emboutir est celui dont la tête est creusée de la forme que l’on se propose de donner aux pieces à emboutir.

Le tasseau à pié de biche est celui dont la tête est faite en pié de biche. Toutes ces sortes de tasseaux, qui servent à relever les ornemens en tôle, ou en cuivre, qui se posent sur les grilles, balcons, rampes d’escalier, &c. sont faits d’une barre de fer quarrée & acierée des deux bouts, qui forment deux têtes ; au milieu du corps on pratique sur les faces une entaille à chaque face, pour recevoir les mâchoires de l’étau, & empêcher le tasseau de s’en échapper, lorsqu’on frappe dessus pour relever l’ouvrage.

Tasseaux, s. m. pl. (Archit.) petits dés de moilons, maçonnés de plâtre, où l’on selle des sapines, afin de tendre sûrement des lignes pour planter un bâtiment. Daviler. (D. J.)

Tasseaux, terme de Charon ; il y a quatre tassaux, ce sont des morceaux de bois plats, longs de dix pouces, épais de trois, & larges d’environ trois, qui sont attachés tant sur le devant que sur le derriere, de chaque côté du brancard, pour élever les planches qui servent sur le derriere, aux domestiques, & sur le devant aux pages. Voyez les fig. & les Pl. du Sellier.

Tasseau, s. m. (Charp.) petit morceau de bois, arrêté par tenon & mortaise sur la force d’un comble, pour en porter les paimes.

On appelle aussi tasseaux, les petites tringles de bois qui servent à soutenir les tablettes d’armoire. (D. J.)

Tasseau ou Manicle, s. m. (Lainage.) instrument qui sert aux tondeurs de draps, pour faire aller les forces avec lesquelles ils tondent les étoffes. Savary. (D. J.)

Tasseau, terme de Luthier, moule, ou forme sur laquelle on colle les éclisses qui font le corps d’un luth, ou d’un autre instrument. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tasseau »

Du latin populaire *tassellus, croisement du latin taxillus (« dé à jouer, tasseau ») et tessela (« dé à jouer, cube »).
(sens 4) → voir tas
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. taxillus, tasseau. L'ancienne langue avait aussi tassel, en bas-latin tasellus, pour désigner un ornement de forme carrée qui se mettait aux vêtements. Tasseau, tassel avait encore le sens de petit tas, mais alors c'était le diminutif de tas 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tasseau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tasseau taso

Citations contenant le mot « tasseau »

  • Un homme âgé de 59 ans devait être jugé lundi, en comparution immédiate à Arras, pour avoir frappé sa femme à coups de tasseau de bois. L’affaire a été renvoyée. Le suspect a été placé en détention provisoire. La Voix du Nord, Arras : il frappe sa femme à coups de tasseau de bois, et part en détention provisoire
  • Philippe Renard, qui a son compte, finit par tenter de quitter les lieux. Son rival le poursuit en le frappant avec un tasseau de bois. À ce moment, Renard le blesse une seconde fois, très sérieusement, à l’avant-bras droit avant de prendre la fuite. L’amant sera conduit à l’hôpital de Besançon où il sera opéré en urgence de la main et du bras. Les tendons sont touchés. , Faits-divers - Justice | Il frappe l’amant de sa compagne avec une pioche et un couteau
  • 1- Scier le tasseau en 4 morceaux égaux pour former les 4 côtés de 30 cm. Maison.com, Réalisez une mangeoire à oiseaux décorative
  •            Les feuilles ou longues feuilles sont toujours mises en œuvre avec deux reliefs latéraux au droit des tasseaux, maintenus grâce à des pattes à tasseaux. , DTU 40.41 – Couvertures en feuilles et longues feuilles en zinc DTU
  • Place à la pratique. Je me retrouve à fixer un tasseau de bois sur l'un des murs de mon box : « En le mettant à mi-hauteur entre votre plan de travail et le caisson, vous assurerez un niveau esthétique. Attention, prenez en compte l'épaisseur du croisillon », précise mon guide. Ok, c'est noté, je m'exécute. Autre astuce : pour le sol, il faut prendre comme repère la moitié de la porte, ce qui permet d'harmoniser sur les côtés. leparisien.fr, Cours gratuits de bricolage en Ile-de-France : on a testé les «Castostages» - Le Parisien

Images d'illustration du mot « tasseau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tasseau »

Langue Traduction
Anglais cleat
Espagnol listón
Italien galloccia
Allemand klampe
Chinois 防滑钉
Arabe وتد
Portugais grampo
Russe шпунт
Japonais クリート
Basque cleat
Corse cleat
Source : Google Translate API

Synonymes de « tasseau »

Source : synonymes de tasseau sur lebonsynonyme.fr

Tasseau

Retour au sommaire ➦

Partager