La langue française

Crémaillère

Définitions du mot « crémaillère »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRÉMAILLÈRE, subst. fém.

A.− Tige de fer à crans, fixée dans la cheminée, permettant de suspendre un récipient à hauteur variable, au-dessus du foyer, en vue notamment de la cuisson des repas :
1. La cuisine des Bordas était pareille à toutes les cuisines, avec la grande cheminée où pendait la marmite accrochée à la crémaillère, la longue table, les chaudrons de cuivre sur une étagère... Mauriac, Le Sagouin,1951, p. 106.
SYNT. Baisser hausser, installer, pendre, suspendre, placer la crémaillère; accrocher, suspendre, pendre à la crémaillère.
Loc. méton. Pendre la crémaillère. Donner un repas, une fête, une réception pour célébrer son installation dans un nouveau logement; assister à ce repas, à cette réception Aller pendre la crémaillère; pendre joyeusement la crémaillère; une pendaison de crémaillère; la crémaillère est pendue. On pend la crémaillère d'un petit journal d'annonces (Goncourt, Ch. Demailly,1860, p. 173).Cela sentait une crémaillère pendue trop vite (Zola, Nana,1880, p. 1171);
2. Il ne m'eût pas semblé de bon goût de pendre sitôt la crémaillère. Sand, Histoire de ma vie,t. 4, 1855, p. 389.
Rem. Crémaillère est parfois empl., p. ell., pour pendaison de crémaillère. La crémaillère fut très gaie (Zola, Assommoir, 1877, p. 680).
[P. anal. d'aspect ou de fonction] Il avançait d'une marche en crémaillère (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p. 126).Les crémaillères lumineuses de l'orage (Renard, Journal,1895, p. 294).Une arête en crémaillère qui figure le nez [d'un masque], comme dans la Grèce mycénienne (Morand, Paris-Tombouctou,1929, p. 213).
Spécialement
FORTIF. Fortification dans les longues tranchées rectilignes, composée d'une série de branches en dents de crémaillère. Ouvrage à crémaillère. La crémaillère n'est en réalité qu'une modification du redan (Lar. 19e).
FIN. Parité à crémaillère. ,,Régime dans lequel les parités de change sont susceptibles d'être révisées par une succession de modifications de faible amplitude`` (Giov. 1971).
B.− P. ext. Pièce rectiligne dentée utilisée dans différents domaines.
1. MÉC. Organe rectiligne denté, engrenant avec une roue ou un pignon denté et capable de transformer un mouvement rectiligne en mouvement circulaire, et vice versa, ou engrenant avec un autre organe rectiligne. Crémaillère dentée, dentelée, cannelée, ondée; crémaillère engrenée, désengrenée, fixe; dents, engrenage, pignon, profil de la crémaillère; direction de la crémaillère; cycloïde de la crémaillère; crémaillère droite, gauche; crémaillère d'une direction d'automobile, de cric, de machine à impression, de raboteuse, de vanne de barrage. Robinet à crémaillère réglant simultanément l'air et le gaz (Catal. instrum. lab. [Prolabo], 1932, p. 52).
2. MENUIS. Garniture de fer à crans successifs permettant de régler la hauteur, l'inclinaison d'un élément. Crémaillère d'armoire, de bibliothèque, de chaise, d'étagère, de porte, de pupitre, de table, de tabouret. Le bouton placé extérieurement sous le siège et qui déclenche la crémaillère qui permet de modifier à volonté la position du dossier (Feydeau, Dame Maxim's,1914, p. 22).Elle tirait sur la suspension, le beau globe jaune à crémaillère (Céline, Mort à crédit,1936, p. 56).
3. CH. DE FER. Rail supplémentaire muni de dents, correspondant à un organe denté (pignon) du matériel roulant (pour gravir des pentes très fortes, etc.). Locomotive, motrice, tramway à crémaillère; chemin de fer à crémaillère et funiculaire. Elle descendit de son lent wagon à crémaillère vers quatre heures du soir (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 492).
4. CHARPENT. Limon à crémaillère. Type de limon d'escalier comportant des crans pour recevoir l'about des marches. Faux limon, communément appelé crémaillère. Celui qu'on fixe contre le mur de la cage d'escalier pour supporter l'autre about des marches. On distingue le socle de marches à crémaillère et le socle de marches rampant (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât.,t. 2, 1928, p. 175).
5. CONSTR., HORTIC. Tige de métal à crans maintenant plus ou moins ouvert un châssis, une tabatière, une cloche. Une mansarde de quelques pieds carrés sans cheminée, où la tabatière à crémaillère laissait passer l'haleine des saisons (Goncourt, Lacerteux, G.1864, p. 251).
6. TYPOGR. Nom donné à deux doubles branches de fer qui fixent la platine à l'arbre de la presse en bois.
7. HORLOG. Pièce dentée d'une montre, d'une pendule à répétition.
8. MAR. Mécanisme (à crémaillère) utilisé pour rider des haubans, des étais, des galhaubans (d'apr. Bonn.-Paris 1859). Crémaillère de ridage. Synon. ridoir.
Prononc. et Orth. : [kʀemajε:ʀ]. Passy 1914 transcrit [ɑ] post. (cf. aussi Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834 et Gattel 1841) sans raison valable d'apr. Mart. Comment prononc. 1913, p. 36 puisque la syll. n'est pas tonique. Ac. 1694-1740 admet en outre la var. crémillère. Ac. 1762-1932 donne uniquement crémaillère. Étymol. et Hist. 1. xiiies. carmeilliere « pièce de fer munie de crans, dans une cheminée » (Gloss. lat.-fr. du XIIIes., B. N. 8426, fo110 rods Gdf. Compl.); 1445 cramailliere (Vente des biens de Jacques Cœur, A.N. KK 328, fo223 vo, ibid.); 1549 cremaillère (Est.); 2. 1680 cremiliere de chaise (Rich.); 1690 cremaillere (Fur.). Dér. avec suff. -ière de l'a. fr. cramail ([ca 1220 lat. médiév. cremalia plur., J. de Garlande, Dictionnarius, éd. Scheler, § 55] 2emoitié xives. cramail, E. Deschamps, éd. G. Raynaud, t. IX, p. 47, 1352) terme demeuré en usage dans les dial. de l'Est, issu du b. lat. cramaculus « crémaillère » (Capit. de Villis ds Nierm.), cremaculus (glose ds TLL), altération de cremasculus (d'où les formes bourguignonnes, franco-prov. et prov. de type c(r)oma(s)cle : 1157, Vaucluse cumascle ds Bambeck, p. 154; v. FEW t. 2, p. 1312 a), adaptation du gr. κ ρ ε μ α σ τ η ́ ρ proprement « qui suspend ». Fréq. abs. littér. : 79.
DÉR.
Crémaillon, subst. masc.,vx. Petite crémaillère attachée à la grande. Dans les cheminées (...) pendait la crémaillère avec son allonge ou crémaillon (Ali-Bab, Gastr. prat.,1907, p. 65). [kʀemajɔ ̃]. Pour la finale supra prononc. et orth. Ac. 1694-1740 admettent en outre la var. crémillon; Ac. 1762-1932 donne uniquement crémaillon. 1resattest. 1352 cramillon (Glossar. lat.-fr., Bibl. nat. lat. 4120 ds Du Cange, s.v. cremale); 1690 crémaillon (Fur.); de cramail, crémail, v. crémaillère.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 227. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 13. − Horning (A.). Zur Wortgeschichte. Z. rom. Philol. 1897, p. 453. − Pauli 1921, p. 95. − Rog. 1965, p. 84.

Wiktionnaire

Nom commun

crémaillère \kʁe.ma.jɛʁ\ féminin

  1. Tige métallique munie de crans qu’on suspendait dans les cheminées de cuisine, dans les fermes, pour y accrocher au-dessus du feu chaudrons, marmites ou autres récipients.
    • — Vous voyez la crémaillère, explique le professeur. On y adapte soit une marmite, soit une poêle à frire. Cela se met à la hauteur que l’on désire, c’est très pratique. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 297)
  2. (Arts) Pièce de bois, de métal ou de plastique, munie de crans, servant à supporter, accrocher, arrêter, élever, abaisser.
    • L'appareil enrouleur est de différents types: la commande se fait soit à filet croisé, soit à crémaillère, soit par roues elliptiques et excentriques. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (Mécanique) Pièce mécanique permettant un entraînement longitudinal. Associée a une roue dentée (pignon), permet de transformer un mouvement de rotation en translation, ou l’inverse.
    • Chemin de fer à crémaillère.
    • Direction à crémaillère.
  4. (Par métonymie) (Mécanique) Système à pignon et crémaillère.
  5. (Finance) Régime dans lequel les parités de change sont susceptibles d'être révisées par une succession de modifications de faible amplitude.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRÉMAILLÈRE. n. f.
Tige de fer, munie de crans et recourbée par le bas qu'on suspend dans les cheminées de cuisine, surtout à la campagne, dans les fermes, pour y accrocher au-dessus du feu les chaudrons, les marmites ou autres récipients. Prov., Pendre la crémaillère, Donner un repas pour célébrer une installation dans un nouveau logement. On dit aussi Aller pendre la crémaillère chez quelqu'un, Être invité à un repas de ce genre. Il se dit, en termes d'Arts, de Certaines pièces de bois ou de métal, munies de crans, qui servent à supporter, accrocher, arrêter, élever, abaisser. Chaise, fauteuil à crémaillère, Dont on peut abaisser ou relever le dossier au moyen d'une crémaillère. Pupitre, bibliothèque à crémaillère. Chevalet à crémaillère. Chemin de fer à crémaillère.

Littré (1872-1877)

CRÉMAILLÈRE (kré-ma-llê-r', ll mouillées, et non kré-ma-yê-r') s. f.
  • 1Pièce de fer plate, dentelée et recourbée par le bas, qu'on suspend dans les cheminées pour soutenir la marmite et d'autres vaisseaux sur le feu. Hausser, baisser la crémaillère.

    Familièrement. Pendre la crémaillère, donner un repas pour célébrer son installation dans un nouveau logement.

    Aller pendre la crémaillère chez quelqu'un, être invité à ce repas.

  • 2 Terme de mécanique. Pièce munie de crans, qui sert à relever ou à baisser une partie mobile. Fauteuil à crémaillère.

    Terme d'horlogerie. Pièce d'une montre ou pendule à répétition qui sert à la faire sonner.

    Tringle de bois dentelée qui reçoit les tablettes d'une bibliothèque.

    Pièce d'un pupitre mobile.

    Garniture de fer mise en travers derrière les portes cochères.

    Terme de marine. Crénelures pratiquées dans deux pièces de bois composant une vergue d'assemblage.

    Instrument pour rider les haubans.

  • 3 Terme militaire. Ligne défensive offrant la forme d'une scie.

    Terme de fortification. Ouvrage à crémaillère, ouvrage qui offre cette disposition.

  • 4 Terme de botanique. La cuscute.

HISTORIQUE

XIVe s. Veez-le çà venir parmi celle chaussie à celle jaque noire comme une cremaillie, Guesclin. 1579. Crammis, Du Cange, crammale. Une cramelie de fer, Du Cange, ib. Deux greilz, un trepied et une cremeille aux armes de monsieur le Dauphin, De Laborde, Émaux, p. 233.

XVIe s. Cremaillée, Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « crémaillère »

De l’ancien français cramail, du latin cramaculus (« crémaillère »), dérivé du grec ancien κρεμαστήρ, kremastêr (« suspension ») avec le suffixe -(i)ère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, cramâ ; rouchi, crém'glie, craméglie ; picard, cramaillé, crémaillé, crimbilli ; génev. comâcle, coumâcle ; Isère, coumaclo ; provenç. mod. cumascle ; champ. cramaille ; espagn. gramallera ; bas-lat. cramaculus du XIe siècle, cremasculus, cremasclus du XIVe siècle. Origine douteuse : on propose le grec ϰρέμασθαι, être suspendu ; ce qui est excellent pour le sens, mais les mots grecs n'ont guère pénétré directement dans les langues romanes ; ou le verbe latin cremare, brûler, parce que la crémaillère est exposée au feu ; mais le sens est peu favorable à cette dernière dérivation, la forme du mot l'est davantage : bas-latin cremium, morceau de bois sec, fagot, d'où on tirerait un dérivé cremail ; enfin, le bas-allemand Kram, crampon (voy. CRAMPON), qui est appuyé par la plus ancienne forme laquelle a un a.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « crémaillère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crémaillère kremajɛr

Évolution historique de l’usage du mot « crémaillère »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crémaillère »

  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Système de crémaillère et pignon avec direction assistée. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Système de crémaillère et pignon avec direction assistée est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Système mondial de crémaillère et pignon avec marché de la direction assistée 2020 – JTEKT, Knorr-Bremse, Nexteer Automotive, Robert Bosch GmbH, ZF Friedrichshafen – Journal l'Action Régionale
  • « Le marché Système de direction à crémaillère mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Système de direction à crémaillère devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Impact du marché Système de direction à crémaillère mondial de Covid-19 (2020 à 2027) | JTEKT, Bosch, NSK, Nexteer, ZF TRW – Thesneaklife
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Système de direction à pignon et crémaillère actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Thesneaklife, Marché mondial des Système de direction à pignon et crémaillère 2020: analyse de l’industrie et profils détaillés des principaux acteurs clés , JTEKT, Bosch, NSK, Nexteer – Thesneaklife
  • Les types de Crémaillère couverts sont: par matériau, acier allié, acier au carbone, plastique, par crémaillère, dents droites, coupe transversale, dents hélicoïdales, par pignon, double pignon préchargé, alésage lisse, alésé et claveté, arbre, engrenage principal, crémaillère et pignon Journal l'Action Régionale, Mises à jour de nouvelles tendances pour Crémaillère marché d’ici 2026 | Le profilage mondial players- Emerson Electric, Pentair, Rotork Controls, Ultimate Power Steering, Sirca – Journal l'Action Régionale
  • En cette période inédite liée à la pandémie de Covid-19, la commune et l’office de tourisme de Saint-Gervais-les-Bains, en association étroite avec les divers professionnels de la station (thermes, remontées mécaniques, train à crémaillère du Mont-Blanc, Compagnie des guides, hôteliers, restaurateurs, commerçants, prestataires d’activité), ont uni leurs compétences pour assurer aux vacanciers la sécurité sanitaire nécessaire sur le lieu de leurs vacances. , Tourisme | Saint-Gervais espère attirer les citadins au grand air

Traductions du mot « crémaillère »

Langue Traduction
Anglais rack
Espagnol estante
Italien cremagliera
Allemand gestell
Chinois
Arabe رف
Portugais prateleira
Russe стеллаж
Japonais ラック
Basque rack
Corse rack
Source : Google Translate API

Crémaillère

Retour au sommaire ➦

Partager