Suffixe : définition de suffixe


Suffixe : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SUFFIXE, subst. masc.

A. − LING. Affixe placé à la fin d'une unité lexicale, après le radical, et qui modifie le sens de ce radical. Suffixe diminutif, péjoratif; suffixe d'origine populaire; suffixes savants; suffixes adverbiaux, classificateurs, collectifs, nominaux, verbaux. Le suffixe, pris isolément, est inexistant; ce qui lui confère sa place dans la langue, c'est une série de termes usuels tels que chaleur-eux, chanc-eux, etc. (Sauss.1916, p. 176).Le nom de chaque diastase est construit de la façon suivante. Il comprend un radical désignant le corps hydrolysé par la diastase, et le suffixe ase (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 129).
Suffixe dérivationnel. Suffixe servant à former des mots nouveaux à partir des radicaux (d'apr. Ling. 1972). Synon. suffixe de dérivation (Mounin 1974).-age dans l'asphaltage des routes (...) est un suffixe dérivationnel (Ling.1972).
Rem. Le suffixe dérivationnel (ou suffixe proprement dit) remplit trois sortes de fonctions: il peut modifier la classe gramm. du rad. (accident > accidentel); il modifie la catégorie sém. du rad. (bronche > bronchite, notion classificatoire d'inflammation); il particularise le contenu sém. du rad. (maison > maisonnette, ajout du trait de petitesse).
Suffixe flexionnel. Suffixe constituant une marque de genre ou de nombre des noms, de temps, de nombre et de personne des verbes (d'apr. Ling. 1972). Synon. suffixe désinentiel (Ling. 1972), désinence (v. ce mot A 2 a).-esse dans duchesse (féminin de duc) est un suffixe flexionnel (Ling.1972).
Vx, rare, empl. adj. Une lettre suffixe. (Ac. 1878).
B. − INFORMAT. ,,Opérateur introduit immédiatement à la suite d'une donnée, par exemple un terme d'interrogation, pour le qualifier`` (Mess. Télém. 1979).
Prononc. et Orth.: [syfiks]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1809 (Mauget, trad. de F. Schlegel, Essai sur la lang. et la philos. des Indous, cité par J. Bourquin ds Lang. fr. 1980, no47, p. 42). Empr. au lat.suffixus, part. passé de suffigere « fixer par dessous ». Fréq. abs. littér.: 11.
DÉR.
Suffixal, -ale, -aux, adj.,ling. a) Qui concerne le suffixe, la suffixation. Mécanisme suffixal. Tableau du système suffixal (Guilb.Aviat.1965, p. 387).b) Qui s'opère par le suffixe. C'est, au XVIIIesiècle, Beauzée qui, le premier, donne de la dérivation suffixale et de la préfixation une théorie unitaire expressément incluse dans la grammaire (J. Bourquin,ds Lang. fr.1980,no47, p. 41).c) Qui constitue un suffixe. Dérivés suffixaux. On distingue (...) des morphèmes suffixaux, qui s'ajoutent au thème pour constituer le mot (Mar.Lex.1951, p. 149).Le suffixe français -age (...) a commencé par former des collectifs (...); voilà une première conquête de sens; -age est donc devenu, sous forme suffixale, un vrai nom collectif (A. Rey, La Lexicol., Lectures II, Paris, Klincksieck, 1970, p. 63).Élément suffixal. Élément qui tient le rôle d'un suffixe, qui est commutable avec de vrais suffixes, mais qui s'utilise par ailleurs (ou a pu s'utiliser en grec ou en latin) comme un mot. Aux préfixes et aux suffixes proprement dits on a joint (à cause de leur rôle de plus en plus important dans la formation des nomenclatures scientifiques et techniques) ce qu'on est convenu d'appeler éléments préfixaux ou suffixaux, c'est-à-dire des unités lexicales non-autonomes, le plus souvent empruntées au latin ou au grec, où ils avaient généralement un statut de mots autonomes (type kilo-, métro-, ou -gramme, -graphe). (TLFt. 11971,pp. xxvii-xxviii). [syfiksal], plur. masc. [-o]. 1reattest. 1904 (Nouv. Lar. ill.); de suffixe, suff. -al*.
BBG.Dubois (J.). Ét. sur la dér. suffixale en fr. mod. et contemp. Paris, 1962, 118 p. − Gruaz (Cl.). La Dér. suffixale en fr. contemp. Thèse, Paris, 1984, 2 vol., 696 p.; La Dér. suffixale en fr. contemp. Cah. Lexicol. 1984, no44, pp. 19-21. − Martin (R.). À propos de la dér. adj.: qq. notes sur la déf. du suffixe. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1970, t. 8, no1, pp. 155-166.

Suffixe : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SUFFIXE, subst. masc.

A. − LING. Affixe placé à la fin d'une unité lexicale, après le radical, et qui modifie le sens de ce radical. Suffixe diminutif, péjoratif; suffixe d'origine populaire; suffixes savants; suffixes adverbiaux, classificateurs, collectifs, nominaux, verbaux. Le suffixe, pris isolément, est inexistant; ce qui lui confère sa place dans la langue, c'est une série de termes usuels tels que chaleur-eux, chanc-eux, etc. (Sauss.1916, p. 176).Le nom de chaque diastase est construit de la façon suivante. Il comprend un radical désignant le corps hydrolysé par la diastase, et le suffixe ase (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 129).
Suffixe dérivationnel. Suffixe servant à former des mots nouveaux à partir des radicaux (d'apr. Ling. 1972). Synon. suffixe de dérivation (Mounin 1974).-age dans l'asphaltage des routes (...) est un suffixe dérivationnel (Ling.1972).
Rem. Le suffixe dérivationnel (ou suffixe proprement dit) remplit trois sortes de fonctions: il peut modifier la classe gramm. du rad. (accident > accidentel); il modifie la catégorie sém. du rad. (bronche > bronchite, notion classificatoire d'inflammation); il particularise le contenu sém. du rad. (maison > maisonnette, ajout du trait de petitesse).
Suffixe flexionnel. Suffixe constituant une marque de genre ou de nombre des noms, de temps, de nombre et de personne des verbes (d'apr. Ling. 1972). Synon. suffixe désinentiel (Ling. 1972), désinence (v. ce mot A 2 a).-esse dans duchesse (féminin de duc) est un suffixe flexionnel (Ling.1972).
Vx, rare, empl. adj. Une lettre suffixe. (Ac. 1878).
B. − INFORMAT. ,,Opérateur introduit immédiatement à la suite d'une donnée, par exemple un terme d'interrogation, pour le qualifier`` (Mess. Télém. 1979).
Prononc. et Orth.: [syfiks]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1809 (Mauget, trad. de F. Schlegel, Essai sur la lang. et la philos. des Indous, cité par J. Bourquin ds Lang. fr. 1980, no47, p. 42). Empr. au lat.suffixus, part. passé de suffigere « fixer par dessous ». Fréq. abs. littér.: 11.
DÉR.
Suffixal, -ale, -aux, adj.,ling. a) Qui concerne le suffixe, la suffixation. Mécanisme suffixal. Tableau du système suffixal (Guilb.Aviat.1965, p. 387).b) Qui s'opère par le suffixe. C'est, au XVIIIesiècle, Beauzée qui, le premier, donne de la dérivation suffixale et de la préfixation une théorie unitaire expressément incluse dans la grammaire (J. Bourquin,ds Lang. fr.1980,no47, p. 41).c) Qui constitue un suffixe. Dérivés suffixaux. On distingue (...) des morphèmes suffixaux, qui s'ajoutent au thème pour constituer le mot (Mar.Lex.1951, p. 149).Le suffixe français -age (...) a commencé par former des collectifs (...); voilà une première conquête de sens; -age est donc devenu, sous forme suffixale, un vrai nom collectif (A. Rey, La Lexicol., Lectures II, Paris, Klincksieck, 1970, p. 63).Élément suffixal. Élément qui tient le rôle d'un suffixe, qui est commutable avec de vrais suffixes, mais qui s'utilise par ailleurs (ou a pu s'utiliser en grec ou en latin) comme un mot. Aux préfixes et aux suffixes proprement dits on a joint (à cause de leur rôle de plus en plus important dans la formation des nomenclatures scientifiques et techniques) ce qu'on est convenu d'appeler éléments préfixaux ou suffixaux, c'est-à-dire des unités lexicales non-autonomes, le plus souvent empruntées au latin ou au grec, où ils avaient généralement un statut de mots autonomes (type kilo-, métro-, ou -gramme, -graphe). (TLFt. 11971,pp. xxvii-xxviii). [syfiksal], plur. masc. [-o]. 1reattest. 1904 (Nouv. Lar. ill.); de suffixe, suff. -al*.
BBG.Dubois (J.). Ét. sur la dér. suffixale en fr. mod. et contemp. Paris, 1962, 118 p. − Gruaz (Cl.). La Dér. suffixale en fr. contemp. Thèse, Paris, 1984, 2 vol., 696 p.; La Dér. suffixale en fr. contemp. Cah. Lexicol. 1984, no44, pp. 19-21. − Martin (R.). À propos de la dér. adj.: qq. notes sur la déf. du suffixe. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1970, t. 8, no1, pp. 155-166.

Suffixe : définition du Wiktionnaire

Nom commun

suffixe \sy.fiks\ masculin

  1. (Grammaire) Affixe ajouté à la fin d’un mot.
    1. Affixe sémantique, pour modifier le sens du mot.
      • Le suffixe diminutif -ot change le sens du mot : frère donne un autre nom, frérot.
    2. Affixe néologique servant à créer un mot nouveau sur la base d’un radical.
      • Le nom de chaque diastase est construit de la façon suivante. Il comprend un radical désignant le corps hydrolysé par la diastase, et le suffixe -ase. — (Henri Camefort, Adrien Gama, Sciences naturelles, 1960, p. 129)
    3. Affixe dérivationnel servant à changer la classe d’un mot, de substantif à adjectif, d’adjectif à adverbe, etc.
      • Le suffixe adverbial -ment sert à construire des adverbes : chaleureux donne chaleureusement.
      • Le suffixe adjectival -eux sert à construire des adjectifs : chance donne chanceux.
      • Le suffixe nominal -age sert à construire des substantifs : piloter donne pilotage.
    4. Synonyme de désinence, affixe qui change le genre, le nombre ou, pour les verbes, la personne, le mode, la voix, le temps, le nombre du mot suffixé.
      • Le suffixe flexionnel ou désinentiel constitue une marque de genre ou de nombre des noms, de temps, de nombre et de personne des verbes.
  2. (Informatique) Extension d’une donnée pour la qualifier, la compléter.
    • Pour être relayés à travers les passerelles [des réseaux autres qu’Internet], les messages associés à ces réseaux étaient étiquetés avec des suffixes comme .bitnet, .oz, .csnet et .uucp, mais les domaines correspondant à ces étiquettes n’existaient pas dans le système de nom de domaine d’Internet. — (Wikipédia, Domaine de premier niveau)

Adjectif

suffixe \sy.fiks\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Suffixal.
    • « s » est une lettre suffixe qui marque le pluriel en français.
    • Particule suffixe.

Forme de verbe

suffixe \sy.fiks\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de suffixer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de suffixer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de suffixer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de suffixer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de suffixer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Suffixe : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUFFIXE. adj. des deux genres
. T. de Grammaire. Il se dit de Lettres ou syllabes qui s'ajoutent à la fin des mots pour en déterminer la signification. Substantivement, Un suffixe.

Suffixe : définition du Littré (1872-1877)

SUFFIXE (suf-fi-ks') s. m. Terme de grammaire.
  • Se dit des syllabes ou lettres qui s'ajoutent après les racines pour en déterminer l'idée générale, et leur faire jouer un rôle comme parties du discours ; on les distingue des désinences de flexion, qui, en un sens, sont aussi des suffixes, en ce que la différence des suffixes fait des mots différents, tandis que celle des désinences ne fait que varier dans un même mot le genre et le nombre si c'est un nom, et, si c'est un verbe, les personnes, temps, modes et voix. Suffixes primaires. Suffixes secondaires.

    Adj. Lettre suffixe. Particule suffixe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « suffixe »

Étymologie de suffixe - Littré

Lat. suffixus, attaché, fixé, de sub, sous, et fixus, fixe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de suffixe - Wiktionnaire

Emprunté au latin suffixus, participe passé de suffigere (« fixer par dessous »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « suffixe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
suffixe syfiks play_arrow

Citations contenant le mot « suffixe »

  • Les moissonneuses-batteuses à secoueurs les plus simples, équipées uniquement d’un batteur et d’un tire-paille, font référence en termes de respect de la paille. La surface de friction, limitée à l’enveloppement du contre-batteur sur une centaine de degrés, rend l’ensemble peu agressif. Cette qualité a malheureusement le défaut de limiter le débit de chantier, notamment en paille verte ou humide. Pour gagner en performance, la solution est d’accroître la surface de séparation forcée en ajoutant un ou plusieurs tambours rotatifs, en amont ou en aval du batteur, associés à des contre-séparateurs. L’ajout de cet organe permet d’obtenir, avec une moissonneuse-batteuse à cinq secoueurs, des niveaux de performance supérieurs à ceux de certaines six-secoueurs d’ancienne génération. Cette caractéristique est à prendre en compte lors du renouvellement, car elle peut permettre de limiter le montant de l’investissement. Le principe n’est pas nouveau, car en 1970 New Holland a présenté, sur une Claeys 1550 S, un séparateur rotatif installé dans le prolongement du batteur. La solution s’est davantage vulgarisée dans les années 90 en équipant les grandes jaunes (TX), Laverda MCS et Deutz-Fahr HTS. Sur ses modèles actuels TC et CX, New Holland propose toujours un système à tambours multiples. Le procédé MCS (Multi Crop Separator) de Laverda a profité de quelques évolutions et gagné le suffixe Plus. Il équipe les machines conventionnelles du groupe Agco, commercialisées sous les marques Fendt, Laverda et Massey Ferguson. Chez Deutz-Fahr, le dispositif HTS à Turbo-séparateur existe toujours sous la nouvelle appellation TS. John Deere a attendu 2007 avant de proposer une solution avec séparateur rotatif sur les moissonneuses-batteuses de la série T. Mais c’est Claas qui aura tenu le plus longtemps avant d’intégrer un tambour de séparation après le batteur. Il avait présenté l’accélérateur de préséparation APS en 1993 sur les Mega, avant d’équiper les Lexion et les Tucano avec ce tambour placé devant le batteur. Le constructeur allemand vient tout juste de dévoiler, sur sa nouvelle gamme Lexion à secoueurs, le dispositif APS Synflow, composé d’un séparateur rotatif situé en aval du batteur, en complément de l’APS. Réussir machinisme, Moissonneuses-batteuses - Le débit boosté par le séparateur rotatif | Réussir machinisme
  • Ne tirez pas de conclusions basées sur le suffixe « Pro » ici. Les deux téléphones comportent des entrées dans la colonne des compromis. Betanews.fr, Lancement d'Oppo Reno 4 Pro en Inde: une vente difficile pour le prix? - Betanews.fr
  • A gauche, la grammaire politique a longtemps été facile à manier. Les socialistes croyaient au socialisme, les communistes au communisme, les anarchistes à l’anarchisme, et ainsi de suite. A la différence de leurs vieux copains, les écolos, eux, n’avaient pas de suffixe idéologique jusque-là. Mais un mot en «isme» a fait irruption dans leur vocabulaire récemment. Julien Bayou, le patron d’Europe Ecologie-les Verts, l’a lâché pour la première fois dans un entretien publié par Libération début mai, alors que la France était toujours confinée : «L’enjeu clé est celui des communs planétaires qu’il nous faut préserver […]. Voilà l’horizon "convivialiste" que nous défendons.» Libération.fr, Le «convivialisme», en vert et avec tous - Libération
  • Commençons par les faits: en Diesel, la Série 3 Alpina passe de 0 à 100 km/h en 4,6 secondes et atteint une vitesse de pointe (non limitée) de 273 km/h. C’est un peu moins bien que la version à essence, certes, mais la consommation de carburant est autrement plus réduite avec 7,6 l/100 km (WLTP), soit 3,3 litres de moins que la nouvelle B3. Cela dit, vous vous demandez peut-être pourquoi la D3 S a droit au suffixe S et pas la B3. La Diesel serait-elle plus sportive que l’essence? Que nenni! L’explication est à chercher du côté de la justice suédoise qui a estimé que la dénomination D3 était réservée à Volvo, ce qui a contraint Alpina à modifier le nom de sa Série 3 Diesel. Par le passé aussi, les Alpina arboraient souvent un logo «biturbo» sur leur couvercle de malle. Mais depuis que BMW commercialise des moteurs suralimentés par 3, voire même 4, turbocompresseurs, afficher le mot «biturbo» ne présente plus guère de sens. , Essai Alpina D3 S Limousine 2020 - Moniteur Automobile
  • Pas encore déployée, ces nouvelles versions, dont le nom ou suffixe n'est pas encore connu, intègrent enfin une recharge à induction compatible Qi, en plus de la prise USB-C. Cette intégration n'altère pas les dimensions du boitier, que ce soit la version classique ou la version Active (IP67). La marque de dit pas un mot sur la vitesse de charge, même si les caractéristiques des batterie de ce type devrait permettre un écart de temps entre filaire (n'ayant pas vraiment de fonction rapide) et induction assez réduit. Clubic.com, Jabra intègre enfin la recharge sans fil sur ses True Wireless 75T
  • AMD a officialisé sa série de processeurs Ryzen 4000G — le suffixe G indiquant la présence d'un circuit graphique intégré. Coupons court tout de suite à toute mauvaise interprétation : non, il ne s'agit pas des Ryzen de 4e génération sur architecture Zen 3. Il s'agit simplement de processeurs Ryzen de 3e génération (architecture Zen 2) avec iGPU Vega, comme on en trouve actuellement sur les ordinateurs portables. On peut d'ailleurs tout à fait voir la chose ainsi : ces Ryzen 4000G sont tout bonnement la version “dekstop” des Ryzen 4000 mobiles Renoir. , AMD Ryzen 4000G : quand Renoir s'invite dans les ordinateurs de bureau - Les Numériques
  • Quatre puces affublées d’un suffixe inédit. Reste à savoir si elles sont bien réelles. Tom’s Hardware : actualités matériels et jeux vidéo, Intel : de surprenants processeurs Comet Lake-S ‘KA’ listés chez un revendeur

Traductions du mot « suffixe »

Langue Traduction
Corse suffissu
Basque atzizki
Japonais サフィックス
Russe суффикс
Portugais sufixo
Arabe لاحقة
Chinois 后缀
Allemand suffix
Italien suffisso
Espagnol sufijo
Anglais suffix
Source : Google Translate API

Synonymes de « suffixe »

Source : synonymes de suffixe sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires