La langue française

Succulence

Sommaire

  • Définitions du mot succulence
  • Étymologie de « succulence »
  • Phonétique de « succulence »
  • Citations contenant le mot « succulence »
  • Images d'illustration du mot « succulence »
  • Traductions du mot « succulence »
  • Synonymes de « succulence »

Définitions du mot succulence

Trésor de la Langue Française informatisé

SUCCULENCE, subst. fém.

A. − [Corresp. à succulent A]
1.
a) Vieilli ou littér. Qualité d'un végétal ou d'un fruit qui contient un suc abondant. C'est en se renonçant que toute vertu se parachève. C'est à la germination que prétend l'extrême succulence du fruit (Gide, Nouv. Nourr., 1935, p. 261).
b) BOT. [Chez les plantes grasses] Rétention d'eau dans les tissus. La succulence (...), l'aspect de rosettes ou de coussinets (...) sont des adaptations à la vie xérophytique [en milieu sec] (Bot., 1960, p. 1296 [Encyclop. de la Pléiade]).
2. Succulence d'une viande. Abondance de jus et d'éléments nutritifs contenus dans une viande et qui s'en exprime à la cuisson et à la mastication. La toilette de veau sert à envelopper les rôtis; elle forme à leur surface une couche protectrice et augmente leur succulence (Lar. mén.1926, p. 1170).J'évitais, malgré mon envie, de sucer les os où s'attache tant de succulence (Arnoux, Zulma, 1960, p. 52).
3. PATHOL. ,,Infiltration œdémateuse de la peau`` (Man.-Man. Méd. 1977).
4. Vieilli ou littér. Abondance ou abus de mets nourrissants, riches en éléments nutritifs. Croyez-moi, vous devriez vous modérer, ce soir, à table. La succulence ne vaut rien, dans votre état (Zola, Joie de vivre, 1884, p. 861).
5. P. anal., vieilli ou littér. Qualité d'une personne bien en chair, rondelette. Synon. embonpoint.Des figures délicates (...) associées à des bras trop robustes, trop pleins d'une succulence raphaélique (Baudel., Curios. esthét., 1855, p. 155).
B. − [Corresp. à succulent B] Qualité de ce qui est savoureux, excellent au goût.
1. [À propos d'un mets, d'une boisson, d'un repas] Gens de bonne compagnie, comme le paraissaient les hôtes réunis autour de cette table chargée de mets d'une succulence et d'un parfum inusités (Gautier, Fracasse, 1863, p. 31).
P. méton. Plat, mets d'une saveur délicate. Je songe en dégustant ces succulences avec le respect qu'on a pour les choses d'art, quelle nation nous avons été, quel paradis est la France et quels sauvages sont nos vainqueurs (Goncourt, Journal, 1874, p. 996).
2. Au fig. Qualité de ce qui est exquis pour l'esprit. Elle devint (...) la bourgeoise, pour le temps et l'éternité. Son langage, par bonheur, conserva la succulence faubourienne (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 20).
Prononc.: [sykylɑ ̃:s]. Étymol. et Hist. 1. 1769 « qualité de ce qui est nutritif » (Restif de La Bretonne, Idées singulières, I, 326 ds Gohin, p. 267); 2. a) 1825 (Brillat-Sav., Physiol. goût, p. 77: finesse et succulence [des volailles]); b) 1855 p. anal. (Baudel., loc. cit.). Dér. de succulent*; suff. -ence (v. -ance). Fréq. abs. littér.: 29.

succulence « caractère de ce qui est succulent »

Wiktionnaire

Nom commun

succulence \sy.ky.lɑ̃s\ féminin

  1. Qualité de ce qui est succulent.
    • Des arbres fruitiers qui gagnent en luxe de branches et de feuilles ce qu’ils perdent en succulence de fruits. — (Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, éd. de Bruxelles, tome V, Chemin du Saint-Gothard)
    • C’est au moyen de cette pratique qu’on leur donne [aux volailles] cette finesse et cette succulence qui en font les délices de nos meilleures tables. — (Jean Anthelme Brillat-Savarin, Physiologie du Goût, Méd. VI, 34)
    • Il [Bergerat, un peintre] saisit avec sûreté l’essence propre de chaque animal, poisson ou crustacé ; il rend, pour ainsi dire, les diversités des succulences de leurs chairs. — (Journal officiel 10 juin 1877, page 4291, 2e colonne)
  2. (Figuré) Qualité de ce qui plaît à l’esprit.
    • Il s’agit d’analyser maintenant les succulences, les facteurs hallucinogènes dont est gorgé ce mythe qui enivra une ville. — (Edgar Morin, La rumeur d’Orléans, Seuil, Paris, 1969, page 42)
    • Une enveloppe de chair si exactement remplie, une rondeur qui ne dénonçait rien de sa secrète armature, je n’ai vu cela, porté à un point de succulence extraordinaire, je n’ai vu cela qu’à elle… — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 77.)

Nom commun

succulence

  1. Succulence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SUCCULENCE (suk-ku-lan-s') s. f.
  • Qualité de ce qui est succulent. Des arbres fruitiers qui gagnent en luxe de branches et de feuilles ce qu'ils perdent en succulence de fruits, Chateaubriand, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. V, Chemin du Saint-Gothard. C'est au moyen de cette pratique qu'on leur donne [aux volailles] cette finesse et cette succulence qui en font les délices de nos meilleures tables, Brillat-Savarin, Phys. du goût, Méd. VI, 34. Il [Bergerat, un peintre] saisit avec sûreté l'essence propre de chaque animal, poisson ou crustacé ; il rend, pour ainsi dire, les diversités des succulences de leurs chairs, Journ. offic. 10 juin 1877, p. 4291, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « succulence »

(Date à préciser) Mot dérivé de succulent avec le suffixe -ence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mot dérivé de succulent avec le suffixe -ence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « succulence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
succulence sykylɑ̃s

Citations contenant le mot « succulence »

  • Il faut que chaque mot qui tombe soit le fruit bien mûr de la succulence intérieure, la goutte qui glisse du bec de la bécasse à point. Léon-Paul Fargue, Sous la lampe, Gallimard
  • C'est à la germination que tend l'extrême succulence du fruit. De André Gide / Les nouvelles nourritures
  • C’est justement un gourmand qui avait entendu parler de la succulence de la chair du mulet. Le garçon n’était pas très malin même s’il avait atteint l’âge adulte. Ses amis, toujours prompts à la moquerie disaient volontiers de lui qu’il était bien plus un sot mur qu’un saumurois. Forts de cette assertion non dénuée de pertinence, ils s’étaient mis en tête de lui jouer un vilain tour. Club de Mediapart, L’âne ou le mulet. | Le Club de Mediapart
  • Hafsa s'est spécialisée dans une gastronomie typiquement tunisienne et ancestrale: L'harissa, la taponade, le kafteji, la salade mechouia, les épices et les différentes confitures. Des mets d'une saveur et d'une succulence qui donnent l'eau à la bouche. Espace Manager, Wahida Labidi: Une femme entrepreneuse profondément rattachée à ses racines
  • Le vin rouge ajoute à la difficulté la composante des tannins qui peuvent créer une rugosité dans la bouche et ne s’associe pas n’importe comment au risque de gâcher une dégustation. Et en fin gastronome, nous adorons cette partie des cours qui explique l’effet de masque et l’importance de la succulence (dans son sens originel à savoir la présence de jus). Après ce cours, nous n’avons plus peur d’allier vin rouge et chocolat !   , Comment devenir un véritable pro des accords mets / vins ? - 7detable.com
  • Les plantes succulentes ont ceci de merveilleux que pour palier à de longues périodes de sécheresse, leurs tissus sont gorgés d'eau. Cette succulence implique donc des adaptations quant à l'arrosage. auJardin.info, L'arrosage des succulentes

Images d'illustration du mot « succulence »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « succulence »

Langue Traduction
Anglais succulence
Espagnol suculencia
Italien succulenza
Allemand sukkulenz
Chinois 肉质
Arabe عصارة
Portugais suculência
Russe сочность
Japonais 多肉
Basque urtsutasuna
Corse succulenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « succulence »

Source : synonymes de succulence sur lebonsynonyme.fr
Partager