La langue française

Substituant

Sommaire

  • Définitions du mot substituant
  • Phonétique de « substituant »
  • Citations contenant le mot « substituant »
  • Images d'illustration du mot « substituant »
  • Traductions du mot « substituant »
  • Synonymes de « substituant »

Définitions du mot substituant

Trésor de la Langue Française informatisé

SUBSTITUER, verbe trans.

A. − Mettre une chose ou une personne à la place d'une autre. Substituer une chose, une personne à une autre.
1. [En parlant d'une chose concr.] J'imaginai de substituer à ma jambe quelque appui artificiel, de façon qu'après l'avoir dégagée peu à peu je puisse m'échapper (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 33).Des seigneurs ont changé d'armoiries en changeant de fiefs (...) d'autres ont substitué leurs armes à celles de leurs terres (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 745).
Empl. pronom. On dirait que le fer ne s'est substitué au bois qu'en l'imitant (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 124).
En partic. [Dans une description] L'éparpillement des fermes est le régime qui apparaît, dès qu'à la continuité des plaines se substitue le morcellement propre aux contrées qu'ont envahies les glaciers (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 189).
Empl. abs., rare. Les symbolistes sont mal nommés. Ce sont des gens qui substituent mais en fonction de l'impression unique. Le terme substitué n'est quelconque que chez les nullités ou les faiseurs de réclame.Moi, je pose, de façon très mystique peut-être, que le paysage à substituer existe, qu'il faut l'atteindre, pour le décrire (Alain-Fournier, Corresp.[avec Rivière], 1906, p. 360).
CHIM. ,,Remplacer un atome, une molécule etc., dans un composé, par un autre atome, une autre molécule, sans changer l'allure générale du composé`` (Duval 1959).
2. [En parlant d'une chose abstr.] L'égoïsme substitué partout à l'intérêt social (Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 2, 1846, p. 44).Donner à ses instincts une saine satisfaction, qui (...) substitue à l'inhibition maladroite la sublimation (Mounier, Traité caract., 1946, p. 730).
Empl. pronom. Partout le devenir s'est substitué à l'être, le relatif à l'absolu, l'historicisme à la science des premiers principes, la mobilité psychologique aux données de l'intelligence (Massis, Jugements, 1923, p. 3).
3. [En parlant d'une pers.] Quant aux libéraux qui avaient substitué le duc d'Orléans au souverain détrôné, ils représentaient le « pays légal » (Bainville, Hist. Fr., 1924, p. 165).
Rare, part. passé en empl. subst. Personne qui a pris la place d'une autre. Car c'est moi, n'est-ce pas, que l'on appelle le chœur, autrement dit le substitué d'un affréteur pas très sûr de sa cargaison et qui me charge de l'accompagner comme ces amis bénévoles le long de la charrette des pauvres gens qui sont là pour donner un coup de main au déménageur (Claudel, Lune, 1949, p. 1280).
Empl. pronom. Dans tous les cas, le mandant peut agir directement contre la personne que le mandataire s'est substituée (Code civil, 1804, art. 1994, p. 358).Il m'arrivait de me substituer tremblante, demi-nue, à l'esclave dont un dur éperon écorchait l'échine (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 60).
Empl. pronom. impers. La vie d'un marchand industrieux (...) avait trop de prix pour la risquer, lorsqu'il pouvait se substituer avec avantage un Grec indigent, ou un barbare espagnol ou gaulois (Michelet, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 188).
Vx. Se substituer à la place de qqn. Et enfin je lui demandai de me substituer à sa place (Genlis, Chev. Cygne, t. 2, 1795, p. 211).
B. − DR. Substituer un héritier. Désigner un héritier qui héritera après un autre ou à son défaut. P. méton. Substituer un héritage, un legs. Le laisser par testament à quelqu'un qui le recevra après le premier héritier ou à son défaut. Le marquis répétait avec affectation qu'il apprenait à son successeur naturel à tenir, en partie double, le compte des produits de chacune de ses terres. Dans le fait, le marquis était trop jaloux de son pouvoir pour parler de ces choses-là à un fils, héritier nécessaire de toutes ces terres substituées (Stendhal, Chartreuse, 1839, p. 14).
Prononc. et Orth.: [sypstitɥe], (il) substitue [-ty]. Étymol. et Hist. 1. 1270 sustituir « mettre une personne, une chose à la place d'une autre » (Layettes du Trésor des Chartes, éd. A. Teulet, t. 4, p. 460); 1318 substituer (Isambert, Rec. gén. des anc. lois fr., t. 3, p. 198); fin xviies. se substituer « se mettre en place de » (Bossuet, Seconde instruction sur les passages particuliers de la version du Nouveau Testament. Dissertation sur Grotius, éd. 1703, p. CVII); 2. a) ca 1355 substituer (Bersuire, Tite-Live, ms. B.N. 20312ter, fo30 vods Littré); 1352 substituir « appeler quelqu'un à une succession après un autre héritier, ou à son défaut » (Cartulaire de la ville de Lyon, éd. M. C. Guigue, p. 457); 1580 substituer (Montaigne, Essais, I, 28, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, t. 1, p. 191); b) 1679 substituer « laisser des biens à quelqu'un par testament, pour qu'il en jouisse après le premier héritier » (Rich.); 3. chim. 1830 (J.-B. Dumas, Traité de chim. appliquée aux arts, t. 2, p. 55). Empr. au lat.substituere « mettre sous, mettre à la place, substituer (un héritier) », formé de sub- et de statuere « établir, poser », dér. de status « position » (état*). Fréq. abs. littér.: 1 590. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 197, b) 1 245; xxes.: a) 2 402, b) 2 773. Bbg. Gohin 1903, p. 322.

Wiktionnaire

Nom commun

substituant \syb.sti.tɥɑ̃\ masculin

  1. (Chimie) Atome qui remplace un autre dans une molécule.
    • Lorsqu’un substituant est présent sur le cycle aromatique de cet acide, cet équilibre est perturbé. — (Graham L. Patrick, Chimie pharmaceutique, traduit en français par Paul Depovere, 2002)

Forme de verbe

substituant \syb.sti.tɥɑ̃\

  1. Participe présent de substituer.
    • Il distingue six modalités fondamentales (correspondant aux six modalités dans S5) : vrai, faux, impossible, non impossible, impossiblement faux, non impossiblement faux ou la même chose en substituant « nécessaire » à «possible». — (Frédéric Nef, ‎Denis Vernant, Le formalisme en question : le tournant des années trente, 1998)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBSTITUER. v. tr.
Mettre une personne, une chose à la place d'une autre. L'enfant qu'elle nourrissait étant mort, elle substitua son fils à la place. Substituer un mot à un autre. On l'accuse d'avoir retiré des pièces du dossier et d'en avoir substitué d'autres. En termes de Jurisprudence, Il signifie Appeler quelqu'un à une succession après un autre héritier, ou à son défaut. Il laissa tous ses biens à son frère et il lui substitua son neveu. Il se dit de même en parlant des Biens qu'on laisse à quelqu'un par testament, pour qu'il en jouisse après le premier héritier. Il avait substitué cette terre aux aînés de sa maison.

Littré (1872-1877)

SUBSTITUANT (sub-sti-tu-an) s. m.
  • 1Il se disait autrefois du remplaçant d'un soldat autorisé à ne pas servir en personne.
  • 2Aujourd'hui, en termes d'administration militaire, celui qui fait un échange de numéro avec un jeune conscrit appartenant à la même classe.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « substituant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
substituant sybstitµɑ̃

Citations contenant le mot « substituant »

  • L’hydrogène a un rôle à jouer dans la transition énergétique, en se substituant aux combustibles fossiles dans certains secteurs, tels que l’industrie et la mobilité lourde. Selon Maxence Cordiez, l’avenir de la filière est conditionnée au traitement équitable de toutes les énergies bas carbone. Les Echos, Opinion | La production d’hydrogène doit être ouverte à toutes les sources d’énergie bas carbone | Les Echos
  • Ils ne sont aujourd’hui que 65 à exercer ce nouveau métier en France. Pourtant, ils représentent l’avenir de la profession infirmière. Parmi les engagements pris par le gouvernement lors du Ségur de la santé, il est question d’augmenter les places en formation d’infirmier de pratique avancée (IPA). Et ce, avec un double objectif : porter les effectifs d’IPA à 3.000 à la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron, puis à 5.000 en 2024. Une annonce plutôt bien accueillie par le président de l’Ordre national des infirmiers (Oni) Patrick Chamboredon : “c’est un bon début, se réjouit-il, c’est à la fois un métier d’avenir pour les infirmiers, mais aussi pour les patients, car les IPA libèrent du temps aux médecins en se substituant à eux pour des soins auxquels ils ont été formés”. Mais il faudra toutefois poursuivre les efforts une fois ces premiers objectifs atteints, avertit le président de l’Oni : “5.000 IPA dans quatre ans, cela reste peu quand on sait qu’on compte aujourd’hui 700.000 infirmiers diplômés d’État sur le territoire”. Capital.fr, Ségur de la santé : ces super-infirmiers dont le gouvernement veut booster les effectifs - Capital.fr
  • À saison exceptionnelle, présentation particulière. Si avec environ 170 licenciés, les effectifs restent stables, le bureau a exposé un rapport moral adapté, plus étoffé et consolidé, se substituant notamment à la présentation détaillée habituelle du bilan sportif. Celui-ci n’étant pas, comme à l’accoutumée, précisé par chaque éducateur et responsables d’équipes. midilibre.fr, L’ESCC renforce son organisation pour être plus pérenne et forte - midilibre.fr
  • EnquêteLes organisations criminelles ont profité de la crise sanitaire pour étendre leur emprise sur les entreprises et particuliers en difficulté, en se substituant aux banques pour proposer des prêts qu’ils se feront rembourser avec des intérêts pouvant atteindre 1 000 %. Le Monde.fr, Les Mafias italiennes gagnent à l’usure
  • Tribune. Le sommet européen le plus long de l’histoire est-il historique ? La réponse est oui. En effet, l’Union européenne (UE) est maintenant un Etat. Non pas un super-Etat se substituant aux vingt-sept Etats-membres qui le composent, mais un Etat qui les inclut. On pourrait dire que l’UE, c’est toujours vingt-huit Etats : les vingt-sept pris séparément et les vingt-sept tous ensemble qui font un. Finalement, l’Etat européen se comprend avec la célèbre maxime des Trois Mousquetaires, d’Alexandre Dumas : « Un pour tous, tous pour un. » La nouveauté qui permet de reconnaître l’Europe comme un Etat est que l’UE va émettre des bons du trésor pour financer cette toute nouvelle partie de son budget qu’elle nomme « plan de relance », d’un montant de 750 milliards d’euros. Le Monde.fr, « L’Union européenne est maintenant un Etat »

Images d'illustration du mot « substituant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Vegan stir fry with rice vermicelli Photo de K8 via Unsplash
  • Vegan stir fry with pulled oats Photo de K8 via Unsplash

Traductions du mot « substituant »

Langue Traduction
Anglais substitute
Espagnol sustituir
Italien sostituire
Allemand ersatz
Chinois 替代
Arabe استبدل
Portugais substituto
Russe замена
Japonais 代替
Basque ordezko
Corse sustitutu
Source : Google Translate API

Synonymes de « substituant »

Source : synonymes de substituant sur lebonsynonyme.fr
Partager