Sourdent : définition de sourdent


Sourdent : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SOURDRE, verbe intrans.

Littéraire
A. − [Le suj. désigne de l'eau]
1. Sortir du sol. Synon. jaillir.Entendre sourdre l'eau. L'eau était rare, mais partout où sourdait une fontaine, croissait un figuier (Chateaubr.,Mém., t. 1, 1848, p. 264).Angoulême voit sourdre à ses pieds dans les prairies des eaux magnifiques (Vidal de La Bl.,Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 369).V. avalanche ex. 3, cristal B 3 ex. de Pesquidoux.
Rare. [Le suj. désigne un cours d'eau] Sourdre à + topon.Prendre sa source à. De nombreux ruisseaux, dont quelques-uns sourdent aux Aigues (Balzac,Paysans, 1844, p. 25).
2. Sourdre de (un lieu naturel ou p. ext., artificiel).Sortir de, jaillir de. Sourdre de terre. Ronds-points où les jets d'eau sourdent, inattendus, De vasque circulaire en gerbes volatiles (Régnier,Sites, 1887, p. 120).Il y a des sources qui jaillissent des rochers; il y en a qu'on voit sourdre de sous les glaciers (Gide,Nourr. terr., 1897, p. 216).
B. − P. anal. Sourdre (de)
1. [Le suj. désigne un liquide] Sortir (de). Par des ouvertures éloignées du cratère on voyait la lave sourdre du sol (Quinet,All. et Ital., 1836, p. 200).[Pierre] sentait des larmes de rage lui sourdre sous les paupières (Van der Meersch,Invas. 14, 1935, p. 262).
2. [Le suj. désigne une chose concr.] Apparaître, se manifester, se faire sentir (du sein de, provenant de). Une grosse odeur de chicorée montant des cuisines, commençait de sourdre sous les portes (Malègue,Augustin, t. 1, 1933, p. 163).Dans ce bois où sourdaient les premières pousses de mars (Vialar,Morts viv., 1947, p. 172).V. malhabile ex. de Daniel-Rops.
C. − Au fig. [Le suj. désigne une chose abstr.]
1. Naître, se manifester. Qqc. sourd en qqn, en son âme, en son cœur, dans l'âme, dans le cœur, dans l'esprit de qqn; qqc. fait sourdre qqc. en qqn. Je sens (...) Dans le complot commun sourdre votre complot (Hugo,Cromwell, 1827, p. 333).En un instant toutes ses émotions de jeunesse lui sourdirent au cœur (Balzac,Fille yeux d'or, 1835, p. 363).
2. Sourdre de.Naître de, avoir son origine dans. Ils sentaient de leur désespoir sourdre une nouvelle espérance (Chateaubr.,Paradis perdu, 1836, p. 383).De la vérité violentée (...), à travers les mots menteurs sourd une atroce ironie (Bernanos,Imposture, 1927, p. 330).
REM.
Sourdant, -ante, part. prés. en empl. adj.,rare. Nehemius sentait (...) cette sourdante réprobation (Kahn,Conte or et sil., 1898, p. 43).
Prononc. et Orth.: [suʀdʀ], (il) sourd [su:ʀ]. Homon. de formes de sourdre: sourd, sourds, sourde, sourdes. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1100 « se présenter, apparaître en parlant de personnes » (Roland, éd. J. Bédier, 1448); 2. ca 1140 « jaillir, en parlant des eaux » (Geffrei Gaimar, Histoire des Anglais, éd. A. Bell, 4367); 3. ca 1470 « s'élever en sortant de terre, en parlant des végétaux » (G. Chastellain, Chroniques, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 4, p. 21); 4. id. « apparaître aux yeux comme un jaillissement, en parlant d'un phénomène lumineux » (Id., ibid., t. 3, p. 116). B. 1160-74 « se manifester progressivement; paraître » (Wace, Rou, éd. J. Holden, I, 1820); 1560 sourdre de qqc. « en provenir » (Calvin, Institution chrétienne, IV, XX, 16 ds Hug.). Du lat. surgere « élever », « émerger, se montrer », « apparaître », comp. de sub- marquant le mouvement de bas en haut et regere « diriger en droite ligne ». Fréq. abs. littér.: 185.

Sourdent : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

sourdent \suʁd\

  1. Troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif du verbe sourdre.
  2. (Rare) Troisième personne du pluriel du présent du subjonctif du verbe sourdre.
    • Que les énoncés de ces message soient de l'ordre de la foi ou de la science, qu'ils proviennent d'une tradition ou d'une expérience, qu'ils jaillissent d'une illumination ou qu'ils sourdent d'une expérimentation, le sujet a le droit de ne pas être trompé quant au désir dont ils témoignent. — (Michel Dion, Un théologien dans la cité: hommage à Lucien Vachon, Les Editions Fides, 1996, page 90)
    • Il est un fait que les cosmogonies, les récits de création sont ancrés, c'est-à-dire qu'ils sourdent du territoire dont ils sont en quelque sorte les haut-parleurs. — (Jean Rouaud, Evangile (selon moi), Éditions des Busclats, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sourdent : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOURDRE. v. intr.
Sortir de terre; il ne se dit que des Eaux et n'est guère en usage qu'à l'infinitif et à la troisième personne du présent de l'indicatif. L'eau sourd de la terre, sourd d'un rocher. Dans cette prairie, on voit l'eau sourdre de tous côtés.

Phonétique du mot « sourdent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sourdent surd play_arrow

Citations contenant le mot « sourdent »

  • Ces portraits sont des fêtes, des miracles, des bijoux enchanteurs ou des apparitions d’une légèreté et d’une insouciance trompeuses : si la clarté est partout et comme consubstantielle, les ombres sont tapies à l’affût, sourdent et guettent. Elles génèrent insidieusement des ambiguïtés, une modalité de suspense et révèlent souvent un manque, une absence, un vide, un non-dit, des vulnérabilités, des fractures, une violence... qui insinue que ces femmes ne sont pas toujours vouées à être heureuses, même si nombre d’entre elles apparaissent déterminées à faire front. Une manière de refaire lien avec le message délivré par Gauguin Soyez mystérieuses... et de lever en partie le voile sur des invisibles. Captivant : à voir absolument. macommune.info, Titouan Lamazou, fraternel aventurier des Arts et des Ailleurs du monde • macommune.info
  • Durant cette grève liée à la réforme du système de retraites, les violences sourdent de partout. Le Soir Plus, En France, saisir la main tendue pour un compromis - Le Soir Plus
  • Les gaz qui sourdent des fonds marins de la mer Rouge se mélangent à un autre gaz à effet de serre, le protoxyde d’azote, émis par les moteurs des navires marchands, particulièrement nombreux au débouché du canal de Suez. Ci-haut, un pétrolier à l’ancre en mer Rouge. La Presse, Émissions naturelles de gaz à effet de serre en mer Rouge
  • Le propos Dans le contexte d'état d'urgence sanitaire et de controverses qui sourdent, la période est à un certain « ARS bashing ». Alors que nombre des critiques ignorait l'existence de ces agences régionales de santé, elles concentrent les foudres. Créées il y a dix ans, elles méritent d'être mieux connues. Claude Evin qui fut, entre autres, le premier directeur général de l'ARS Ile-de-France, analyse cette création administrative faite de simplification et de déconcentration, avec un rapprochement entre l'Etat et l'Assurance-maladie, comme une meilleure prise en compte des spécificités territoriales. Créées il y a quatre ans, les « communautés professionnelles territoriales de santé », incarnent elles aussi cette volonté de coordonner les acteurs. Claude Leicher, qui préside la Fédération de ces CPTS, revient sur les réalisations facilitant l'exercice des professionnels de santé et améliorant l'offre de santé publique. Certainement imparfaites, ces organisations auront été au coeur de la crise du coronavirus. Les Echos, Territoires de santé | Les Echos
  • Si le Palazzo Sticchi a été construit dans ce style mauresque si incongru pour la région, il se raconte que ce fut dans le but de développer un tourisme thermal encore balb utiant en 1891. Le commanditaire, un médecin, avait conscience du potentiel qu'il pouvait tirer des eaux chaudes et soufrées, légèrement radioactives, bénéfiques pour la santé, qui sourdent de trois grottes de Santa Cesarca Terme pour se jeter ensuite dans la mer. Cette spécificité locale lui inspira l’idée d’une excentricité architecturale que l’on remarquerait et dont la notoriété rejaillirait sur la ville dont il s’était vu confier la gestion des thermes. Lorsque, peu après le début de la construction, le docteur Pasca se retrouva à court d’argent, la famille Sticchi racheta la demeure, en acheva les travaux et lui donna son nom. Nous sommes en 1894, elle obtient aussi les concessions d’exploitation des eaux thermales de Santa Cesarea, qu’elle conservera jusque dans les années 1980.  AD Magazine, Un palais mauresque dans les Pouilles | AD Magazine
  • A Paris Lyon, Bordeaux, Marseille, Strasbourg, Nantes ou Montpellier un premier constat s’impose : voici venu le temps des nouveaux mots pour des concepts et des idées plus vides que jamais, distillés à grand renfort de parité, d’écologie, de conception participative. Ce n’est pourtant sans doute pas avec tant de mièvreries que seront canalisés les mouvements sociaux et urbains qui sourdent doucement dans les banlieues que nos politiciens font mine d’ignorer. Chroniques d‘architecture, Municipales : les adjoints et la soupe aux choux des podiums
  • « Nuits électriques » aurait pu s'appeler « C'est beau une ville la nuit », des premières colonnes Morris scintillant en nocturne au début du XXe siècle au Montmartre de Pissarro en passant par les fêtes foraines bretonnes du génial et méconnu Puigaudeau. On est hypnotisé par « le Bouge » de Steinlen, une eau-forte épurée et canaille qui donne le sentiment d'entrer dans une nouvelle de Maupassant. Cette exposition raconte une époque, en peintures et photos qui montrent à quel point l'arrivée des réverbères a été une révolution urbaine et esthétique. La poésie de la nuit, la liberté, l'aventure, la solitude aussi, voire l'angoisse, sourdent de ces œuvres qui valent moins par les grands noms — de Caillebotte à Bonnard — que tous ces anonymes ou seconds couteaux qui sortent de l'ombre. Lumineux. leparisien.fr, Festival : balade dans un Havre d’art - Le Parisien

Images d'illustration du mot « sourdent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sourdent »

Langue Traduction
Corse sorda
Basque gor
Japonais 聴覚障害者
Russe глухой
Portugais surdo
Arabe اطرش
Chinois
Allemand taub
Italien sordo
Espagnol sordo
Anglais deaf
Source : Google Translate API

Synonymes de « sourdent »

Source : synonymes de sourdent sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires