La langue française

Sourcilleux

Sommaire

  • Définitions du mot sourcilleux
  • Étymologie de « sourcilleux »
  • Phonétique de « sourcilleux »
  • Citations contenant le mot « sourcilleux »
  • Traductions du mot « sourcilleux »
  • Synonymes de « sourcilleux »

Définitions du mot sourcilleux

Trésor de la Langue Française informatisé

SOURCILLEUX, -EUSE, adj.

A. − Vx ou littér. Haut, élevé; imposant par sa taille, son aspect rébarbatif. Crête, gorge, montagne sourcilleuse; massif, mont, roc, sommet sourcilleux. Je remarque à Dieppe la même chose dans les rochers à fleur d'eau (...) j'y voyais des golfes, des bras de mer, des pics sourcilleux suspendus au-dessus des abîmes (Delacroix, Journal, 1854, p. 228).Les remparts d'Avignon, devant le palais abrupt, sévère et sourcilleux, qui a plus l'air d'un donjon carré de baron de rapine (...) que de la demeure du père de la chrétienté (Arnoux, Rhône, 1944, p. 305).
B. − [En parlant d'une pers.]
1. Qui est hautain, sévère, prompt à manifester son mécontentement. On nous a tant fait Boileau sévère et sourcilleux dans notre jeunesse, que nous avons peine à nous le figurer ce qu'il était en réalité, le plus vif des esprits sérieux et le plus agréable des censeurs (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 6, 1852, p. 502).Il a dû exister (...), autrefois, pour la commodité des neveux, des tantes gentiment voltairiennes au fond de délicieuses maisons provinciales, entre une gouvernante dévote et un gros curé sourcilleux qui citait M. de La Harpe, M. de Saint-Pierre, ou M. Louis Racine, le fils (Bernanos, Mauv. rêve, 1948, p. 881).
[En parlant de la physionomie, d'un trait physique, du comportement de qqn] Qui témoigne d'un caractère hautain, sévère, sombre. Air, front, regard, visage sourcilleux. La figure de Tacite, à n'en juger que par ses seuls écrits, nous paraîtrait trop sourcilleuse et trop sombre, si elle n'était adoucie et comme éclairée par le sourire de Pline (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 2, 1850, p. 61).Ce qu'il avait saisi, ou plutôt imaginé de son état-civil, du passé de sa mère, le tenait dans une gêne absurde, ridicule, sourcilleuse (Rolland, Âme ench., t. 2, 1925, p. 227).
2. D'une exactitude pointilleuse, d'une minutie, d'un soin extrême. Synon. tatillon.[Racine] consultait La Fontaine; mais le juge intègre et sourcilleux, il le sentait bien, n'était pas encore là (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 474).Des rentiers, bourgeois et boutiquiers sourcilleux, pour qui toute offense, toute égratignure aux biens meubles ou immeubles (...) représentent le comble du sacrilège (Arnoux, Roi, 1956, p. 352).
Sourcilleux sur qqc.Le sénéchal du roi d'Angleterre en Guyenne, messire Basset, d'autant plus sourcilleux sur son autorité que son nom prêtait à rire, commença à s'inquiéter de la forteresse (Druon, Louve Fr., 1959, p. 113).
[En parlant d'un comportement] Attention, pudeur sourcilleuse. Il a recommencé de me donner des conseils. Je n'ai pas un sens trop sourcilleux de la hiérarchie, pourtant il y a des points sur lesquels je me trouve plutôt sensible (Duhamel, Combat ombres, 1939, p. 62).Il venait toucher (...) avec l'exactitude sourcilleuse des vieillards, le revenu des dotations (Druon, Loi mâles, 1957, p. 26).
REM.
Sourcilleusement, adv.D'une manière sourcilleuse; avec arrogance, sévérité. Ils apportent et disposent devant leur assiette, à table, une foule de flacons, de tubes et de boîtes dont ils se partagent sourcilleusement le contenu (Duhamel, Nuit St-Jean, 1935, p. 172).
Prononc. et Orth.: [suʀsijø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1552 « à qui les sourcils élevés donnent un air sévère » face sourcilleuse (Eugene, prol. ds Gdf. Compl.); 2. id. « haut, élevé » (Ronsard, Odes, V, 10, 36, éd. P. Laumonier, t. 3, p. 172); id. au fig. (Du Bellay, Inventions de l'autheur, 191, éd. H. Chamard, t. 4, p. 173: Quel esprit tant sourcilleux Contemplant la Thebaïde, Ou le discours merveilleux De l'immortelle Eneïde, Se plaint que de ces autheurs Les poëmes sont menteurs?); 1556 vers sourcilleux (Ronsard, Nouvelle Continuation des Amours, t. 7, p. 227, 48). Empr. au lat.superciliosus « renfrogné, rébarbatif », dér. de supercilium « sourcil », avec infl. de sourcil*; on rencontre la forme supercilieux « revêche » en 1477 chez J. Molinet, Les Faictz et Dictz, éd. N. Dupire, I, 93, 21. Fréq. abs. littér.: 86.

Wiktionnaire

Adjectif

sourcilleux

  1. (Littéraire) Qui est haut, élevé.
    • Mais il fallait bien se garder de trop approcher ces masses sourcilleuses, dont la solidité était fort problématique. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Avec ses plateaux livrés à la culture, ses luxuriants pâturages, ses vallées capricieusement dessinées, ses cimes sourcilleuses, la Transylvanie, zébrée par les ramifications d’origine plutonique des Carpathes, est sillonnée de nombreux cours d’eaux […]. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 3)
  2. Sévère.
    • C'était l'époque de la Chambre bleu horizon, comme on l'appelait, une Chambre d'extrême droite et d'un patriotisme sourcilleux. Lors de la grève des employés du métro, j'ai vu, de mes yeux, les polytechniciens en grande tenue et en gants blancs conduire les rames de wagons pour faire échec aux ouvriers. — (Georges Simenon, Un homme comme un autre, 1975)
  3. Pointilleux.
    • C’est un mathématicien sourcilleux, si je puis me permettre ce pléonasme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOURCILLEUX, EUSE (ILLEUX se prononce IYEU). adj.
Qui est haut, élevé. Il ne s'emploie guère que poétiquement. Montagnes sourcilleuses. Rochers sourcilleux. Front sourcilleux, Front empreint de tristesse, front chagrin, inquiet.

Littré (1872-1877)

SOURCILLEUX (sour-si-lleû, lleû-z', ll mouillées, et non sour-si-yeû) adj.
  • 1 Terme de zoologie. Qui porte des espèces de sourcils.
  • 2 Fig. et dans le langage élevé. Qui exprime par ses sourcils la hauteur, l'orgueil, la sévérité. Chercher les moyens de ruiner cette grandeur de la superbe et sourcilleuse maison d'Espagne, Patin, Lett. t. II, p. 268. Ainsi s'expliqueront nos censeurs sourcilleux, Boileau, Épît. x. Dépouillez donc votre écorce, Philosophes sourcilleux, Rousseau J.-B. Odes, IV, 3.

    Il se dit aussi des choses. Toutes les nations qui voyaient notre joie Se disaient d'un air sourcilleux : Il faut que le bonheur où leur Dieu les renvoie Soit bien grand et bien merveilleux, Corneille, Trad. du ps. 125. Pouvez-vous [Francs-Comtois] regretter ces démarches pompeuses [des Espagnols], Ces fastueux dehors, ces grandeurs sourcilleuses, Ces gouverneurs enfin envoyés de si loin, Tout-puissants en parade, impuissants au besoin ? Corneille, Vict. du roi en 1667. Craignons une vieillesse sourcilleuse, Joubert, Pensées, titre x.

    Un front sourcilleux, un front où se peint l'orgueil, l'inquiétude ou la tristesse. Vers cet endroit du chœur où le chantre orgueilleux Montre, assis à ta gauche, un front si sourcilleux, Boileau, Lutr. I.

  • 3 Fig. et poétiquement. Haut, élevé (comme est le sourcil dans le corps humain). Leur insensible pente [des Alpes] Vous conduit par degrés à ces monts sourcilleux Qui pressent les enfers et qui fendent les cieux, Voltaire, Épît. LXXVI, 20. Tel que dans nos jardins un palmier sourcilleux, à nos ormes touffus mêlant sa tête altière, Paraît s'enorgueillir de sa tige étrangère, Voltaire, Henr. VIII. Du haut d'une montagne couronnée par des rocs sourcilleux, ce glacier descend…, Saussure, Voy. Alpes, t. VI, p. 283.

HISTORIQUE

XVIe s. Jà les monts sourcilleux commencent à jaunir Sous le char de ce dieu qu'ils regardent venir, Garnier, Hippol. I, 232. Quel esprit tant sourcilleux Se plaint que de ces autheurs Les poëmes sont menteurs ? Du Bellay, J. III, 34, verso. Puis quelque delicat cerveau, D'une imprudence merveilleuse, Dit que pour un esprit nouveau La matiere est trop sourcilleuse [grave, haute, sérieuse], Du Bellay, J. III, 91, verso. On a grand tort de la peindre [la philosophie] d'un visage renfrogné, sourcilleux et terrible, Montaigne, I, 175. Je demande à ces sourcilleux [gens austères], s'ils veulent estre plus sages que les apostres, D'Aubigné, Conf. II, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sourcilleux »

Lat. superciliosus, de supercilium, sourcil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIVe siècle) De supercilieux, du latin superciliosus, dérivé de supercilium (sourcil)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sourcilleux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sourcilleux sursijø

Citations contenant le mot « sourcilleux »

  • Yves Hemedinger : « Son décès me touche parce que c’était un collègue et un ami. Je l’ai connu comme benjamin du conseil municipal en 1995, alors qu’il était déjà adjoint. L’inamovible adjoint. On n’avait pas exactement la même sensibilité politique, mais je reconnaissais en lui ce républicain pratiquant et sourcilleux. C’était un homme aux nombreuses facettes. A la fois bourré d’énergie, d’idées, comme il l’a démontré dans les différentes campagnes, un homme de communication aussi, à l’origine du Point colmarien ; et néanmoins joueur, avec beaucoup d’humour, et une réelle capacité à ne pas se prendre au sérieux, en dépit des honneurs et des médailles. C’était surtout quelqu’un d’intransigeant sur les convictions et les valeurs qu’il défendait.  Un vrai combattant. Il fallait se lever tôt pour le dissuader. On manque un peu de ça en politique aujourd’hui ». , Nécrologie | Eric Straumann et Yves Hemedinger réagissent au décès de Jacques Dreyfuss
  • C’est l’étape transport qui l’a le plus fait trembler. Chine, Russie, Europe… la crainte du douanier trop sourcilleux ou de la mauvaise manipulation ne s’est que doucement estompée au fil des kilomètres de rail. Finalement, la machine à 160 000 euros (plus 300 000 euros en matières) est arrivée, fin juin, juste un peu déréglée par les vibrations. Elle produit maintenant jusqu’à 100 pièces par minute. L’ADTP et les trois collectivités cofinanceuses de l’investissement (Agglomération, Département, Région) sont les premiers débouchés. Le reste va être vendu sur https://www.boutique-adtp.com à partir du 17 août. Une dizaine de salariés ont été transférés sur cette ligne, ce qui permet aussi de combler, en partie, les productions suspendues ou supprimées par ailleurs en raison de la crise sanitaire. GROUPE ECOMEDIA, Innovation : l’ADTP ne masque pas ses ambitions | GROUPE ECOMEDIA
  • Dans ses nouvelles fonctions, elle sera chargée d’une mission délicate : aider Patrick Daouda Mouguiama à boucler l’année universitaire en cours et préparer la suivante dans un contexte inédit marqué par la crise du Covid-19 qui bouleverse le calendrier et l’organisation des universités. Et ce, tout en composant avec des syndicats qui, au Gabon, ont le corporatisme sourcilleux. La Libreville, [Série] Les nouveaux visages du gouvernement gabonais : Camelia Ntoutoume-Leclercq, une sur-diplômée à l'Enseignement supérieur - La Libreville
  • La Bible ne manque pas d'humour ! Voici un homme, Balaam, juge sourcilleux mais sensible aux pots de vin, , L'Ânesse de Balaam
  • Mais il existe des spots nettement moins chers. Très vivante toute l’année, Hyères s’affiche à des prix raisonnables, de 3.000 à 3.500 euros le m² pour les appartements, qui peuvent s’envoler entre 4.000 et 6.000 euros le m² sur le très chic Mont des Oiseaux. Selon les secteurs, les maisons oscillent entre 350.000 et 750.000 euros. Pour une résidence secondaire, Le Lavandou, Bormes-les-Mimosas ou La Londe-des-Maures sont plus adaptés. "Sur ce secteur, le marché demeure bien orienté, mais les acquéreurs sont très sourcilleux", explique Emmanuel Robin, gérant d’une agence Stéphane Plaza. Toulon constitue un bon plan de repli. "C’est une ville en pleine expansion", insiste Julien Duforest, gérant de Cabinet 3000. Une maison de pêcheur de 124 m² avec courette de 25 m² a été vendue 582.000 euros au Mourillon. A Cap Brun, une autre de 160 m² sur 300 m² de jardin avec vue mer a trouvé preneur en trois jours à 930.000 euros. Challenges, La folle envie pour les résidences secondaires: Méditerranée - Challenges

Traductions du mot « sourcilleux »

Langue Traduction
Anglais picky
Espagnol difícil
Italien schizzinosi
Allemand wählerisch
Chinois 挑剔的
Arabe من الصعب إرضاءه
Portugais exigente
Russe придирчивый
Japonais 選り好み
Basque hautakorra
Corse ricco
Source : Google Translate API

Synonymes de « sourcilleux »

Source : synonymes de sourcilleux sur lebonsynonyme.fr
Partager