La langue française

Simoun

Sommaire

  • Définitions du mot simoun
  • Étymologie de « simoun »
  • Phonétique de « simoun »
  • Citations contenant le mot « simoun »
  • Traductions du mot « simoun »
  • Synonymes de « simoun »

Définitions du mot « simoun »

Trésor de la Langue Française informatisé

SIMOUN, subst. masc.

Vent de désert, violent, chaud et sec, chargé de sable et qui souffle au Sahara, en Égypte et dans certaines régions du Moyen-Orient. Personne ne les avait foulées [les dunes de sable] depuis le dernier simoun (Fromentin,Été Sahara, 1857, p. 279).
Prononc. et Orth.: [simun]. Att. ds Ac. dep. 1878. Littré: simoun, semoun. Var. simoom, simoon, simoûn, semoun, v. étymol. En outre simoün ds Quinet, Napoléon, 1836, p. 266. Étymol. et Hist. 1773 smûm (C. Niebuhr, Descr. de l'Arabie, trad. en fr. par F. L. Mourier, p. 7: le Smûm vient à la Mekke, de l'Est); 1774 samum (J. D. Michaelis, Rec. de questions, trad. de l'all. par J. B. Merian, p. 32 ds Z. rom. Philol. t. 104, p. 308); 1791 simoom, simoon (J. H. Castera, trad. J. Bruce, Voyage aux sources du Nil, XII, 164 et 166 ds Barb. Misc. 4, n o30); 1819 simoun (A. Pichot et E. De Salle, trad. de l'angl., Manfred III, 1 in Œuvres de lord Byron, Paris, 1819-1821, t. III, p. 179 ds Z. rom. Philol. t. 104, p. 309). Empr. à l'ar.samūm, même sens (dér. de samma « empoisonner ») par l'intermédiaire de récits de voyageurs. Cf. également Bad-Samoum (1711, J. Chardin, Voyages en Perse, t. 2, p. 9: on appelle ce vent pestiferé [en Perse], Bad-Samoum, c'est-à-dire, Vent de poison) et l'angl. simoom (1790, Bruce, Trav. IV, 559 ds NED). Fréq. abs. littér.: 53. Bbg. Quem. DDL t. 15.

Wiktionnaire

Nom commun

simoun \si.mun\ masculin

  1. (Géographie) Vent du Sahara qui soulève les sables et répand une atmosphère brûlante.
    • Hélas! il m'arriva - Dieu m'ait en sa merci!-
      Des fois où le simoun ridait ma langue anhydre,
      De boire en des oueds, avec un noir souci,
      Bestions et têtards, et de la bourbe aussi…
      — (Albert Truphémus, Poème aux nobles vins d’Algérie, paru dans La Parenthèse, n°36, mai 1934)
    • Avec lui, tout est possible ; sans lui, je retombe dans les dangers et les obstacles naturels d'une pareille expédition ; avec lui, ni la chaleur, ni les torrents, ni les tempêtes, ni le simoun, ni les climats insalubres, ni les animaux sauvages, ni les hommes ne sont à craindre! — (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SIMOUN. n. m.
Vent du Sahara qui soulève les sables et répand une atmosphère brûlante.

Littré (1872-1877)

SIMOUN (si-moun') s. m.
  • Vent brûlant qui souffle de l'intérieur de l'Afrique.

    On dit aussi semoun. On entendait mugir le semoun meurtrier, Hugo, Orient. 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « simoun »

De l’arabe سموم, samūm (« vent brûlant »), de سَمَّ, samma (« empoisonner »). Les arabisants recommandent d’écrire semoum et non simoun ou semoun.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arabe, semoum, vent brûlant, pestilentiel, de semm, empoisonner. Les arabisants recommandent d'écrire semoum et non simoun ou semoun.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « simoun »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
simoun simun

Citations contenant le mot « simoun »

  • Je suis parti en vacances, essoré par la canicule, et enfin éclairé sur les désastres à venir. J’avais éprouvé dans ma chair la réalité d’un futur carbonisé et d’une vie rôtie. Dans les rues parisiennes ventilées par un simoun venu du Sahara, je me suis senti touareg ayant perdu sa caravane de sel. Quittant les locaux de Libé où la clim surmenée avait des ratés, je me suis retrouvé dans la rue au moment du pic de chaleur. J’ai affronté à mains nues ces 42,5° C. J’ai connu enfin cette sainte trouille sans laquelle il n’est pas de conversion durable. Le mécréant ricaneur, que je me flatte de demeurer en tous domaines, a pris vapeur. J’ai senti trembler ma carcasse devant la réalité d’une menace bouillante. Mon sang s’est glacé, alors que ce sont mes aisselles qui auraient dû transpirer leur flip existentiel. Marchant vers l’arrêt du tramway mal réfrigéré, je me suis retrouvé en plein désert de la pensée. J’ai vu se liquéfier ma confiance dans le génie humain, dont j’avais toujours pensé qu’il arriverait bien à nous tirer de ce mauvais pas. Libération.fr, Alors cette apocalypse, ça vient ? - Libération

Traductions du mot « simoun »

Langue Traduction
Anglais simoom
Espagnol simún
Italien simoom
Allemand simoom
Chinois simoom
Arabe سموم
Portugais simoom
Russe самум
Japonais シムーン
Basque simoom
Corse simoom
Source : Google Translate API

Synonymes de « simoun »

Source : synonymes de simoun sur lebonsynonyme.fr
Partager