La langue française

Serpillière

Définitions du mot « serpillière »

Trésor de la Langue Française informatisé

SERPILLIÈRE, subst. fém.

A. − TEXT., vieilli Grosse toile d'étoupe à tissage peu serré utilisée principalement pour l'emballage des marchandises, pour se garantir du soleil, pour protéger les vêtements. Vieille serpillière; tablier de serpillière. Un morceau de serpillière, tendu du bout des brancards à deux poteaux, nous servait de toit (Chateaubr.,Mém., t. 1, 1848, p. 408).Au moment de mettre le cadavre dans la bière, l'infirmier enleva la serpillière de l'hôpital et demanda à un des amis du défunt qui se trouvait là de quoi payer le linceul (Murger,Scènes vie boh., 1851, p. 204).
B. − P. méton.
1. Vieilli. Tablier à bavette ou attaché avec une agrafe, fait avec cette étoffe ou en forte toile, en usage dans certains corps de métiers. [Léon] aperçut de loin, sur la route, le cabriolet de son patron, et à côté un homme en serpillière qui tenait le cheval (Flaub.,MmeBovary, t. 1, 1857, p. 137).
2. Usuel. Torchon fait avec cette étoffe ou dans une toile gaufrée ou à bouclettes très absorbante, utilisé pour le lavage des sols. Synon. torchon (de plancher), wassingue (région.).Passer la serpillière; rincer la serpillière; éponger avec une serpillière. Le bruit liquide et tendre des serpillières mouillées que l'Adélaïde tordait sur son baquet d'eau sale (Aymé,Jument, 1933, p. 44).Ces hideux torchons qui servent à récurer les dalles, qu'on appelle, je crois, des serpillières (Gide,Feuillets d'automne, 1949, p. 1083).
Prononc. et Orth.: [sε ʀpijε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: -iere; dep. 1740: -ière. Étymol. et Hist. 1. Ca 1180 [ms. 1remoit. xives.] sarpilliere « toile grossière servant à envelopper, emballer » (Fierabras, p. 142 ds T.-L.: Es sarpeillieres lïent toursiaus d'erbe fenee, Cascun sor le destrier); 1302 Valenciennes sarpilliere (doc. ds De Poerck t. 2, p. 186); 2emoit. xives. cerpiliere ici, empl. p. image (Miracles de N.-D., V, 90, éd. J. Morawski ds Romania t. 61, 1935, p. 347); 1403 Douai serpilliere (doc. ds De Poerck t. 2, p. 251); 2. 1244, mars, Châlons sarpilliere « auvent de toile devant une boutique » (doc. ds Fagniez t. 1, p. 152); 3. 3equart xiiies. [ms.] « vêtement de tissu » rice sarpillere (Alexandre de Paris, Alexandre, éd. Elliott Monographs, n o41, var. branche IV, 58 . 6, 25, leçon ms. H); 1remoit. xives. (Roques t. 2, I, 10723: sagum: sarpilliere ou robe vielle, sarge); 4. 1345 Tournai sarpilliere « morceau de toile grossière servant de tablier » (doc. Arch. Tournai ds Gdf. Compl.); 5. 1896 Saône-et-Loire charpillere « toile employée pour laver les carrelages » (F. Fertiault, Dict. du lang. pop. verduno-chalonnais d'apr. FEW t. 11, p. 657b); 1909 Oise serpillère (F. Gellée, Ét. sur le pat. de Formerie, ibid.). Orig. incertaine. L'étymon lat. vulg. *sirpicularia, dér. de l'adj. sirpiculus « de jonc » [de s(c)irpus « jonc »] (FEW t. 11, pp. 657a-658b; REW37953), peut expliquer le sens « toile grossière », rice sarpillere restant un empl. second. isolé. Le changement très précoce de -er- prétonique + cons. en -ar- + cons. serait à rapprocher du cas de marché*, parpaing*, v. aussi Vään., § 52. On constate le même flottement de la voy. prétonique en a. prov. (1remoit. xiiies. sarpeillieira Peire de La Mula, Ja de razon, 13 ds G. Bertoni, I Trovatori d'Italia, 1915, p. 249; 1297 serpelhieyra Gl. prov., § 48, éd. A. Thomas ds Romania t. 34 1905, p. 193) et en a. cat. (1284 serpelere; 1307 sarpileres ds Alc.-Moll., s.v. Xarpellera; l'esp. sarpillera 1497, harpillera 1505 est empr. au cat., Cor.). Il existe d'autre part une indéniable relation entre certains représentants de sirpiculus et la famille de charpie*, cf. notamment le m. fr. serpilleux « comme en filasse », formé à partir de serpillière (FEW t. 11, p. 658a) et le dial. charpilloû « id. » se rattachant au dial. charpille, charpiller « réduire en charpie » (FEW t. 2, p. 403a); de même entre le type a. fr. deserpillier, desarpillier « dépouiller », dial. « mettre en pièces » (FEW t. 11, p. 658a) et le dial. décharpiller « mettre en charpie », se décharpillai « se dépouiller d'un vêtement » (FEW t. 2, p. 403b). Fréq. abs. littér.: 17. Bbg. Sain. Arg. 1972 [1907], p. 180.

Serpillière, subst. fém.,entomol. Insecte qui coupe les racines des plantes. Synon. cour. courtilière.Le Jardinier: (...) j'ai passé ce matin ma maison à la chaux de manière qu'aucune trace n'y demeure des mulots et des serpillières (Giraudoux,Électre, 1937, I, 4, p. 73).

Wiktionnaire

Nom commun

serpillière \sɛʁ.pi.jɛʁ\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (Vieilli) Toile grossière et claire en fil d’étoupe dont on se sert pour emballer les marchandises, pour laver les carrelages, etc.
    • Au moment de mettre le cadavre dans la bière, l’infirmier enleva la serpillière de l’hôpital et demanda à un des amis du défunt qui se trouvait là de quoi payer le linceul. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848)
    • Sans doute que la serpillère est humide, car une fois l’opération de dépoussiérage terminée, l’homme la rhabille d’un chiffon blanc immaculé et achève le polissage de l’inox. — (Metin Arditi, Dictionnaire amoureux de la Suisse, éd. Plon, 2017)
  2. (Vieilli) (Par extension) Tablier long fait le plus souvent de cette sorte de toile.
    • Il aperçut de loin, sur la route, le cabriolet de son patron, et à côté un homme en serpillière qui tenait le cheval. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
  3. (France) Torchon en toile grossière destiné au lavage des sols.
    • « Nous en avons assez de cette littérature au jus de serpillière. » — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 75)
    • La pièce a été soigneusement nettoyée à grands coups de balai, de serpillière et de détergent afin de rendre l’endroit vivable. — (Christian Regaud, L'Opale d'Abraham (ou Le Dôme à Palabres), Paris : Éd. La Bruyère, 2009, page 47)
  4. (Entomologie) Un des noms vernaculaires de la courtilière.
    • Ne peut-on voir dans l’ensemble de ces termes l’idée de chose coupée, et à l’origine le subst. serpillière n’aurait-il pas désigné un ballot de pièces, de morceaux, de coupons, comme l’ital. ciarpa, guenilles, chiffons, écharpe ou plutôt ciarpame, amas de guenilles ? En fr. serpillière, taupe-grillon ou courtilière, pourrait se rattacher à la même origine, parce que cet insecte nuisible coupe la racine des plantes. — (Eugène de Chambure, Glossaire du Morvan: étude sur le langage de cette contrée comparé avec les principaux dialectes ou patois de la France, de la Belgique wallonne et de la Suisse romande, Volume 2, Autun, 1878, page 780)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SERPILLIÈRE. n. f.
Toile grosse et claire en fil d'étoupe, dont on se sert principalement pour emballer les marchandises, pour laver les carrelages, etc. Il se dit, par extension, d'un Tablier long fait le plus souvent de cette sorte de toile.

Littré (1872-1877)

SERPILLIÈRE (sèr-pi-llè-r', ll mouillées, et non sèr-pi-yè-r') s. f.
  • 1Toile grosse et claire qui sert à différents usages et entre autres à emballer les marchandises. Et son sénat en serpillière, Chapeau de paille pour têtière, Scarron, Virg. VIII.
  • 2Grosse toile que les marchands mettent au devant de leurs boutiques pour se défendre du soleil.
  • 3Morceau de grosse toile que certains marchands et leurs garçons mettent devant eux en forme de tablier.
  • 4 Par extension, linceul pour ensevelir les gens très pauvres. Rameau, qui ne laisse rien et à qui la charité fournira la serpillière dont on l'enveloppera, Diderot, le Neveu de Rameau.

HISTORIQUE

XIIIe s. Sagum, serpilliere, ou robe, vieille sarge, Du Cange, sarpilleria.

XVe s. Certaine marchandise de laine que l'on nomme communement une serpeliere de laine d'Angleterre, Du Cange, serpilleria.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « serpillière »

Attesté au XIIe siècle pour désigner une toile grossière de laine. Origine incertaine, peut-être du latin populaire *sirpicularia (« tissu grossier de joncs »), dérivé de scirpus (« jonc »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. charpilière, cherpilière ; provenç. sarpelheira ; anc. cat. sarpallera ; espagn. arpillera. Raynouard le rattache au prov. peilla, guenille, haillon, sans s'expliquer sur le préfixe ser. On trouve dans les glossaires du moyen âge serapellinae, serampellinae vestes, et même serapelluies, qui signifie de vieux habits, de vieilles peaux, des peaux de peu de valeur. C'est sans doute le même que serpillière avec un changement de suffixe ; le sens du moins ne fait aucun obstacle : mais serapellinæ du bas-latin n'est pas autre chose que le latin xerampelinus, grec ξηραμπέλινος, qui se disait d'une étoffe couleur de feuille morte de vigne, c'est-à-dire, comme dit le scoliaste de Juvénal, inter coccineum et muricem. Le moyen âge y vit une vieille étoffe ; et le mot, perdant sans cesse de sa dignité, en vint à signifier une grossière étoffe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « serpillière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
serpillière sɛrpiljɛr

Citations contenant le mot « serpillière »

  • - Une serpillière, c'est formidable Thérèse - Non Pierre, c'est un gilet ! - Ah ! Oui y’a des trous plus grands pour les bras ! De Jean-Marie Poiré / Le Père Noël est une ordure
  • Le gouvernement trouve des centaines de millions pour nettoyer la Libye de son dictateur, il ne trouve pas de quoi payer un spécialiste de la serpillière pour nettoyer les toilettes d’un tribunal en Meurthe-et-Moselle. De Delfeil de Ton / Siné Mensuel N°3 - novembre 2011
  • Quand on fait le ménage, rien n'est à laisser au hasard. Du sol au fenêtre, tout est à nettoyer minutieusement. Qu'en est-il de la serpillière ? Est-ce indispensable ? Si oui, combien de fois par semaine ? On vous explique. Femme Actuelle, À quelle fréquence faut-il passer la serpillière à la maison ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Qui n’a jamais rêvé de se débarrasser de quelques corvées de nettoyage ? Avec l’arrivée des robots aspirateurs, il est désormais possible de laisser ces petites machines gérer le nettoyage du sol à votre place. Le Roborock S5 Max propose en plus une fonction serpillière pour laver entièrement votre sol. Numerama, L'un des meilleurs aspirateurs robots de Roborock est en promotion aujourd'hui
  • Les sapeurs-pompiers rappellent qu’en pareille situation, mieux vaut couvrir la friteuse avec un linge ou une serpillière humide. , Vannes. Grièvement brûlé après avoir jeté de l’eau sur de l’huile de friture - Vannes.maville.com
  • Afin d’apporter de la fraîcheur à une pièce, rien de mieux que l’humidité ! Suspendez un drap mouillé d’eau fraîche devant votre fenêtre entrouverte et pensez à l’humidifier régulièrement avec un pulvérisateur lorsqu’il commence à sécher. Vous pouvez aussi humidifier le sol avec une serpillière pour produire le même effet. Autre méthode également très efficace : placez une bouteille d’eau congelée devant votre ventilateur. Au lieu de brasser de l’air chaud, ce dernier diffusera un vent de fraîcheur dans votre logement. Figaro Immo, Fortes chaleurs : 5 astuces pour rafraîchir votre logement
  • C’est là qu’on voit qu’il y a une grande surface de carrelage » : la duchesse passe la serpillière, moi j'aurai dis, c'est là que l'on voit que l'on a besoin des autres. L'Obs, « C’est là qu’on voit qu’il y a une grande surface de carrelage » : la duchesse passe la serpillière
  • Le Dreame F9 est comme beaucoup d’aspirateurs robot sur le marché actuellement, équipé d’un module serpillière. En plus d’aspirer pendant plus de 150 minutes en une charge, soit environ 250m². Et d’aspirer correctement avec sa puissance de 2500Pa et une détection intelligente des sols et tapis pour un meilleur nettoyage et un double filtre anti-poussière. Il va passer la serpillière chez vous. Il suffit de remplir le réservoir de 20cl avec de l’eau et un peu de produit, et sa serpillière en microfibre viendra faire briller vos sols. Le Café du Geek - LCDG, Dreame F9 - L'aspirateur robot impeccablement intelligent à 190€ | LCDG
  • « Oh… Ah… Une serpillière, c’est formidable Thérèse ! » Une phrase qui semble bien résumer la pensée de beaucoup de Lyonnais qui ont été chercher leurs masques offerts par la Ville de Lyon (Rhône) pour se protéger du Covid-19 lors du déconfinement. Qualifiés de « torchons » ou encore de « serpillières » sur les réseaux sociaux, les masques « grand public » en tissu suscitent de nombreuses interrogations. , "Ah... Une serpillière", il s'amuse des masques de Lyon en parodiant Le Père Noël est une ordure | Actu Lyon

Images d'illustration du mot « serpillière »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « serpillière »

Langue Traduction
Anglais swab
Espagnol torunda
Italien tampone
Allemand tupfer
Chinois 拭子
Arabe مسحة
Portugais cotonete
Russe тампон
Japonais 綿棒
Basque swab
Corse tampon
Source : Google Translate API

Synonymes de « serpillière »

Source : synonymes de serpillière sur lebonsynonyme.fr

Serpillière

Retour au sommaire ➦

Partager