La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « wassingue »

Wassingue

Variantes Singulier Pluriel
Féminin wassingue wassingues

Définitions de « wassingue »

Trésor de la Langue Française informatisé

WASSINGUE, subst. fém.

Région. (Nord). Synon. de serpillière.Le seau est au coin du seuil, et la wassingue que la fille passe chaque soir sur les carreaux de la salle, après souper... (Bernanos, M. Ouine, 1943, p. 1435).
Prononc. et Orth.: [vasε ̃:g]. Seulement Warn. 1987 [wa-] et [va-]. Graph. vassingue ds Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1038. Étymol. et Hist. 1895 (Guérin Suppl.). Mot région. du Nord (Flandre, Picardie), att. dès 1856 ap. P. Legrand, Dict. du pat. de Lille, empr. au flam. wassching « action de laver ».

Wiktionnaire

Nom commun - français

wassingue \wa.sɛ̃ɡ\ féminin

  1. (Nord-Pas-de-Calais) (Picardie) Serpillière.
    • N’est-ce point aujourd’hui samedi ? Ma femme lave la maison, et, comme j'ai horreur des wassingues... — (Charles Deulin, Contes d’un buveur de bière, Librairie internationale, 1868, page 7)
    • Une bouffée de mauvais temps pesa rageusement sur la verrière. Un petit reptile noir, qui partait du bas de la fenêtre, se mit à ramper lentement… A quoi je connus que la fenêtre fermait mal et que l’eau commençait à imbiber le tapis, j’allais chercher des « wassingues » et le secours de Maria, l’Aveyronnaise qui me servait à cette époque-là. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; édition Le Livre de Poche, 1968, pages 40-41)
    • Il dit « Nom de Dieu de nom de Dieu ! », puis, dans un mouvement d’une extrême rapidité, enleva son pantalon et, à la façon d’une wassingue, s’en servit pour éponger l’inondation. — (Jean-Paul Dubois, Vous plaisantez, Monsieur Tanner », Éditions de l’Olivier, 2006, page 196)
    • Un blanc sec sur le zinc
      Vaut mille wassingues
      Pour, toute peine bue,
      En essuyer la crue…
      — (Thomas Fersen, « Ne pleure plus », album Les ronds de carotte)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « wassingue »

Emprunt au picard wassingue, lui-même du flamand, issu de wassen (laver), wassching (lavage). Attesté dès 1856 par P. Legrand (dictionnaire du patois de Lille).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « wassingue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
wassingue wasɛ̃g

Citations contenant le mot « wassingue »

  • Finalement, il y a eu pas mal de Belges dans ma vie québécoise. Entre les années septante et nonante, plus de Belges que de Français : Vanden-Abeele, Bastin, Nuyt, Fisch, Valcke, Lejeune, Reginster. Ça écoutait du Brel et ça nous demandait de leur passer la « wassingue » (la moppe) rien que pour nous mêler. Mais, au moins, ils « déjeunaient », « dînaient » et « soupaient » aux bonnes heures, alors que les Français déjeunent au dîner, dînent au souper et soupent quand il faut se coucher. L’actualité, Belges comme nous | L’actualité
  • Autant lever le mystère de suite, une wassingue, c’est une serpillière. Comme ça, les lecteurs un peu paresseux peuvent retourner siroter leur apéritif anisé, les doigts de pieds en éventail sous le soleil majestueux d’août. DailyNord, Le Petit Dico décalé du Nord - Pas-de-Calais: la wassingue
  • Vous pensez sérieusement qu’on dit « wassingue » à Marseille et que les Parisiens sortent leurs pépins dès que « la drache » menace ? Alors l’ouvrage du linguiste Mathieu Avanzi « Parlez-vous (les) français ? » sera bientôt votre livre de chevet. La Voix du Nord, Expressions bizarres : quand «drache » et «carabistouilles» envahissent le monde
  • Le pain au chocolat, par exemple, est appelé couque au chocolat, chocolatine ou encore petit-pain dans d’autres régions françaises. Il y a aussi l’expression grave, très, trop qui se dit autrement dans d’autres régions : tarpin, monstre, hart, franc, gavé. Serpillière dans notre habitude se dit autrement aussi : wassingue, toile ou encore loque. Il en est de même pour ce petit bout de pain qu’on a l’habitude d’appeler croûton, dans d’autres régions on l’appelle également quignon ou encore cul. Daily Geek Show, Ce nouvel atlas des expressions régionales révèle l'extraordinaire richesse de la langue française
  • A midi, vous déjeunez ou vous dînez ? Mangez-vous un pain au chocolat, une chocolatine ou encore une couque au chocolat ? Passez-vous la wassingue, le torchon ou la serpillère ? Dites-vous poulé ou poulè ?   Autant de mots qui sont, en fait, à chaque fois des synonymes tirés du français mais qui peuvent donner l'impression de parler une autre langue. Pourtant ces mots sont emprunts de l'ancien français, du patois et de langues régionales. Ils sont utilisés dans différentes régions de la métropole ainsi que chez nos voisins belges et suisses. Mathieu Avanzi, chercheur en linguistique à l’Université catholique de Louvain en Belgique, les a recensés sur son blog et aujourd'hui dans un livre Atlas du français de nos régions (Edition Armand Colin).  TV5MONDE, Pain au chocolat, couque au chocolat ou chocolatine ? A chacun son français
  • "Ça fait beaucoup parler dans les repas de famille", constate le linguiste à la barbe foisonnante. "Étudier les variations du français, ça reste relativement récent", ajoute-t-il, en rappelant que la première carte du genre, portant sur la serpillère (cinse, panosse, wassingue…) a été publiée par la linguiste Henriette Walter dans les années 80.  SudOuest.fr, "Chocolatine", "quignon", "taxieur" : les expressions locales passionnent les Français

Traductions du mot « wassingue »

Langue Traduction
Anglais wassingue
Espagnol wassingue
Italien wassingue
Allemand wassingue
Chinois 瓦辛格
Arabe wassingue
Portugais wassingue
Russe wassingue
Japonais wassingue
Basque wassingue
Corse wassingue
Source : Google Translate API

Synonymes de « wassingue »

Source : synonymes de wassingue sur lebonsynonyme.fr

Wassingue

Retour au sommaire ➦

Partager