La langue française

Saucer

Sommaire

  • Définitions du mot saucer
  • Étymologie de « saucer »
  • Phonétique de « saucer »
  • Citations contenant le mot « saucer »
  • Images d'illustration du mot « saucer »
  • Traductions du mot « saucer »
  • Synonymes de « saucer »

Définitions du mot saucer

Trésor de la Langue Française informatisé

SAUCER, verbe trans.

A. −
1. Vieilli. Tremper dans la sauce, dans une sauce. Un autre piquait une fourchetée de mie de pain qu'il allait saucer dans un verre de sirop d'érable, au milieu de la table (Guèvremont, Survenant, 1945, p. 11).C'est d'un œil amusé que je suivais le manège des clients (...), tous gros mangeurs (...) attablés sans parler, le nez sur les plats et ne le relevant d'un air visiblement satisfait que quand ils avaient saucé leur pain, torché leur assiette (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 261).
Part. passé en empl. adj. Bouteloup éclata d'un rire énorme et jeta une mie de pain saucée dans la bouche d'Achille (Zola, Germinal, 1885, p. 121).
2. Rendre net de sauce en essuyant avec un morceau de pain. Saucer son assiette. V. mouillon ex. de H. Bazin.
Part. passé en empl. adj. Les bouteillons sont vides, les plats saucés (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 84).
3. ART CULIN. Garnir, couvrir de sauce. Saucer une entrée. Dressez le tronçon de thon sur le côté; saucez d'une partie de la sauce et envoyez l'autre dans une saucière (Gdes heures cuis. fr.,Carême, 1833, p. 137).Ses bras emmanchés de toile blanche disaient qu'elle venait de pétrir la pâte à galette, ou le pudding saucé d'un brûlant velours de rhum et de confitures (Colette, Mais. Cl., 1922, p. 13).
En empl. abs. Dressez le salmis (...) puis les cuisses et six croûtons de pain; saucez légèrement (Gdes heures cuis. fr., Carême,1833, p. 142).
B. −
1. P. anal., pop., fam.
a) Tremper, mouiller abondamment. Elle venait de voir passer MmeGoupil « sans parapluie, avec la robe de soie qu'elle s'est fait faire à Châteaudun. Si elle a loin à aller avant vêpres, elle pourrait bien la faire saucer » (Proust, Swann, 1913, p. 101).
Être saucé, se faire saucer (fam.). Être trempé par une averse, par une pluie abondante. Le temps devient abominable (...). Hier nous avons voulu faire une promenade en mer et nous avons été saucés (Flaub., Corresp., 1875, p. 223).
b) Empl. pronom. réfl. Se saucer de.S'asperger de. Céline avait acheté (...) une petite fiole avec une fleur peinte sur le goulot. Cela sentait le réséda suri. Céline s'en était saucé le chignon et les joues et ç'avait même été une révolution, dans l'atelier, que ce luxe de parfums (Huysmans, Sœurs Vatard, 1879, p. 55).
2. Au fig., vieilli, pop. Réprimander fortement, donner une correction. Il a été saucé d'importance (Ac.1798-1878).Trempez lui la margoulette dans le ruisseau. − Lâchez-moi (...) − Ah! tu fais le méchant, prends garde, je vais te saucer. − Courage (...) il le saucera, il ne le saucera pas (Vidocq, Mém., t. 4, 1828-29, p. 157).
Expr. Saucer qqn dans le ruisseau, dans la boue. L'insulter. (Dict. xixeet xxes.).
C. − Spéc. [Corresp. à sauce II] Tremper dans une certaine préparation liquide. Saucer des peaux dans le bain (Caput 1969).
TECHNOL. Incorporer une sauce aux tabacs. (Ds Lar. encyclop.).
REM.
Saucement, subst. masc.[Corresp. à supra C] Action de saucer; résultat de cette action. À l'époque de la fabrication soignée des netskés, les ivoiriers japonais employaient (...) cet ivoire laiteusement transparent qui prend avec le temps cette belle patine, ce doux jaunissement, cette chaude pâleur qu'il ne faut pas confondre avec le saucement des netskés modernes (E. de Goncourt, Mais. artiste, t. 2, 1881, p. 206).
Prononc. et Orth.: [sose], (il) sauce [so:s]. Ac. 1694: sausser ou saucer; 1718, 1740: saucer ou sausser; dep. 1762: saucer. Conjug.: prend une cédille devant a et o: sauçant, -çons. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1200 fig. « tremper » (Première continuation de Perceval, II, 128, 4374 ds T.-L.: S'espee an lor sanc bote et sause); b) xives. saucier « assaisonner, mariner » (Gloss. du P. Labbe ds Littré); de nouv. 1538 saucer « assaisonner de sauce » (Est. d'apr. FEW t. 11, p. 110b); c) 1701 médaille saucée (Fur.); d) 1915 « essuyer en enlevant la sauce (pour la manger) » (Benjamin, Gaspard, p. 16); 2. a) α) 1650 [éd.] pronom. réfl. se sausser « se mettre dans l'eau » (Scarron, Virgile travesti, livre V, p. 25); β) 1732 être saussé « être mouillé par la pluie » (Rich.); b) 1718 saucer qqn « réprimander quelqu'un » (Ac.). Dér. de sauce*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Verbe

saucer \so.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se saucer)

  1. Tremper du pain, de la viande, etc., dans la sauce pour ne pas la perdre.
  2. Mettre de la sauce, au cours du dressage d’une assiette.
    • Ajouter un point de pâte de citron et saucer. — (journal 20 minutes, 13 février 2015)
    • Au moment de servir, déballez, débridez et dressez; passez à l’étamine le jus égoutté, ajoutez-le à une sauce financière demi-liée, et saucez les perdreaux. — (Paul-Benjamin Chareau, Science du bien vivre ou monographie de la cuisine, Paris, chez Martinon, 1844, page 168)
  3. (Figuré) (Familier) Tremper, mouiller.
    • Elle venait de voir passer Mme Goupil « sans parapluie, avec la robe de soie qu’elle s’est fait faire à Châteaudun. Si elle a loin à aller avant vêpres elle pourrrait bien la faire saucer ». — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio no 1924, 1987, page 99)
    • Je fonce dans mon bureau pour y récupérer mon imper, car dehors il sauce comme dans la cour d’une caserne de pompiers un jour de grande manœuvre. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 31)
  4. (Pronominal) (Québec) (Familier) Se baigner.

Nom commun

saucer \ˈsɔ.sɚ\ (États-Unis), \ˈsɔː.sə\ (Royaume-Uni)

  1. Soucoupe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAUCER. v. tr.
Tremper du pain, de la viande, etc., dans la sauce. Fig. et fam., Être saucé, Recevoir de la pluie en abondance, être trempé par une averse. Le participe passé

SAUCÉ s'emploie en termes de Numismatique. Médailles saucées, Médailles de cuivre couvertes d'une couche d'argent très mince.

Littré (1872-1877)

SAUCER (sô-sé ; le c prend une cédille devant a et o ; sauçant, sauçons) v. a.
  • 1Tremper dans la sauce. Saucer sa viande, son pain.
  • 2 Par extension. Tremper dans un liquide quelconque. Saucer des branches dans de l'eau.

    Il a été saucé dans la boue, dans le ruisseau, dans la rivière, il est tombé dans la boue, dans la rivière, il a été traîné dans le ruisseau.

    Fig. Il a été saucé dans la boue, dans le ruisseau, on l'a traité avec mépris, avec insulte.

  • 3 Fig. et populairement. Saucer quelqu'un, le gronder, le réprimander fortement.
  • 4Se saucer, v. réfl. Se tremper dans l'eau. Les oiseaux en mer se sauçant, Ce sont les plongeons, ce me semble, Scarron, Virg. V.

HISTORIQUE

XIVe s. Saucier, condire, Gloss. du P. Labbe.

XVIe s. Il ne saucera son pain en ma souppe, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SAUCER, v. act. c’est tremper dans une sauce. Saucer une médaille, c’est quand elle est de cuivre, l’argenter.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « saucer »

Sauce ; wallon, sâssî.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de sauce avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « saucer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saucer sose

Citations contenant le mot « saucer »

  • Il n'y a rien de plus flatteur que quelqu'un qui prend un morceau de pain pour saucer votre plat. En France, nous avons une vraie culture de la gourmandise Le Figaro.fr, Saucer, la fin d'un tabou
  • Réchauffez-vous l’hiver avec des plats d’exception à base de sauces tomate, piquante, blanche, pour viande ou poisson… Et si vous avez envie de saucer, ne vous cachez plus… c’est signe de réussite ! Femme Actuelle, Plats en sauce : nos meilleures recettes pour les réussir à tous les coups : Femme Actuelle Le MAG
  • Ils sont ensuite nettoyés au sel, à deux reprises, avant d’être blanchis 20 minutes dans l’eau bouillante. L’étape finale consiste à les laisser dans du court-bouillon pendant deux heures. « Sur 18 g au départ, on n’en garde que 4 », précise Daniel. « On les beurre ensuite à la poche et on les conditionne sous vide. » Sa spécialité : les croquilles (7,50 € la douzaine), sortes de gaufrettes, qui ont dépassé dans ses commandes les traditionnelles coquilles. « À Noël, je vends maintenant 2 500 croquilles contre 400 coquilles », commente-t-il. Autre solution pour ceux qui ne sauraient imaginer se priver de saucer l’assiette, des "billes" d’escargot, vendues également sous vide (20 € les trois douzaines), et à placer directement dans un caquelon approprié. , Edition Thionville - Hayange | Thionville : avec les escargots saucer n’est pas tremper

Images d'illustration du mot « saucer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « saucer »

Langue Traduction
Anglais saucer
Espagnol platillo
Italien piattino
Allemand untertasse
Chinois 碟子
Arabe صحن
Portugais pires
Russe блюдце
Japonais 受け皿
Basque saucer
Corse saucer
Source : Google Translate API

Synonymes de « saucer »

Source : synonymes de saucer sur lebonsynonyme.fr
Partager