La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « satellite »

Satellite

Variantes Singulier Pluriel
Masculin satellite satellites

Définitions de « satellite »

Trésor de la Langue Française informatisé

SATELLITE, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc.
A. −
1. Vieilli. Homme attaché au service d'un autre qu'il escorte et auquel il sert de garde du corps. Sylla, alors consul, voulait pour lui-même la conduite de la guerre d'Asie. Sulpicius et ses satellites l'enfermèrent dans la maison de Marius et lui firent jurer de se désister (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 175).
2. P. ext., péj. Homme entièrement dévoué aux ordres d'un autre. Nasuf (...) en entrant chez moi la première fois, (...) avoit, de concert avec le calife, fait cacher autour de ma maison une troupe de satellites armés, qui devoient paroître à un signal convenu (Genlis, Chev. Cygne, t. 2, 1795, p. 272).Je me sentis appelé à guider, à régénérer l'humanité. J'avais quinze ans à peine, mais on vieillit vite à l'école de l'oppression. Nous venions de mettre en fuite les satellites étrangers soldés par la tyrannie; j'entrai le premier au Louvre (Sandeau, Sacs, 1851, p. 52).
[Avec compl. subst. introd. par de] Les satellites de Cromwell renversèrent des pouvoirs civils qui n'avaient encore ni force ni dignité (Staël, Consid. Révol. fr., t. 2, 1817, p. 345).
B. −
1. ASTRON. Corps de nature planétaire accomplissant sa révolution autour d'une planète principale à laquelle il est lié par la gravitation et qu'il accompagne en même temps dans sa propre révolution. Satellite de la terre, de Jupiter. Les planètes du second ordre ou satellites, qui font leur révolution autour d'une planète principale, servent à lui renvoyer les rayons du soleil par leurs réverbères, dont les foyers seraient dérangés à chaque instant, si elles avaient un mouvement de rotation (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 357).V. graviter A 1 ex. de Flammarion.
2. P. anal.
a) Nation, pays dépendant politiquement ou administrativement d'un autre; en partic., état contrôlé par l'Union soviétique à la suite des accords de Yalta. La défaite où le pays roulait sous les coups de la Prusse et de ses satellites allemands, avaient submergé les Français (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 236).Le maintien prolongé de la sujétion de l'Europe centrale, dans la fièvre libérale qui s'annonce en U.R.S.S., ne peut manquer d'entraîner en Allemagne orientale ou chez les satellites de très graves remous capables de produire des tensions très dangereuses pour la paix (Beaufre, Dissuasion et strat., 1964, p. 173).
b) Personne, collectivité, nation ayant un lien d'assujettissement, de dépendance et/ou de protection avec une autre. La mort devrait, selon lui, être supposée antérieure à la vie, et représenterait l'équilibre vers lequel retournerait fatalement l'organisme, guidé par des instincts qui semblent garder la vie, mais qui n'ont été primitivement que des satellites de la mort (J. Vuillemin, Essai signif. mort, 1949, p. 25).La commission des bâtiments des postes et télécommunications, satellite du conseil général des bâtiments de France, est chargée d'examiner les projets de construction les plus importants (Admin. P. et T., 1964, p. 11).V. état ex. 26.
3. P. anal. (de situation)
a) Ce qui constitue une annexe, une dépendance. La qualité est devenue une simple annexe ou un satellite de la substance, et elle dépend de ce noyau substantiel comme des possessions dépendent de leur propriétaire, comme des attributs appartiennent à une divinité (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 18).
b) Spécialement
BIOL. Petit segment d'un chromosome, séparé du reste de celui-ci par un ou deux étranglements. Satellite terminal et satellite intercalaire. Certains chromosomes présentent de plus une ou plusieurs constrictions colorables, dites secondaires, qui isolent de petits fragments chromosomiques nommés satellites (Husson, Graf, Biol. gén., 1965, p. 48).
PHYS. Électron tournant autour du noyau de l'atome. Rutherford a émis l'hypothèse d'une structure nucléaire comportant des noyaux X3 de masse 3 et portant deux charges positives, et l'hypothèse bien connue du « satellite » (J. Phys. et Radium,1926,p. 383 D).
C. − Satellite (artificiel). Engin spatial lancé dans l'espace à une vitesse suffisante pour décrire une révolution autour de la terre ou d'une autre planète, et destiné à transporter des cosmonautes ou à apporter des informations à des fins scientifiques, militaires ou de télécommunication. Synon. planétoïde (rem. s.v. planète).Satellite espion; satellite géostationnaire; satellite d'alerte, d'observation, de télécommunication. Si l'on veut que ces liaisons par satellites puissent avoir lieu en permanence, 24 heures sur 24, il est nécessaire de placer en orbite un nombre suffisant de satellites de façon à ce que deux points du globe en aient toujours un en visibilité (Admin. P. et T., 1964, p. 43).On a pensé aussi aux satellites relais pour télécommunications, et cela sous deux aspects: le simple miroir à ondes (c'est le gros ballon Écho (...)), et l'engin qui reçoit, enregistre et retransmet en un point quelconque de son orbite sur demande; c'est l'extraordinaire Courier I (4 octobre 1960) (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 584).
II. − Adjectif
A. − Qui est proche de et qui en dépend; qui est lié à, qui est auxiliaire de. Cité, quartier satellite. Les villes nouvelles ont inspiré la théorie des villes satellites (...), les villes nouvelles dont on sait que 8 ont été édifiées à 30 ou 50 km de Londres, sur les 15 que compte l'Angleterre (Gds ensembles habit., 1963, p. 35).Considère-t-on l'engendrement d'industries par d'autres industries (...), soit qu'il s'agisse d'« industries satellites » (...), soit d'industries non satellites, c'est-à-dire qui ne sont ni dominées par l'industrie-mère, ni même techniquement très dépendantes de l'industrie-mère (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 260).
MÉCAN. (Pignons) satellites (d'un différentiel d'automobile). ,,Roue d'engrenage dont l'axe est mobile et tourne avec la roue qui l'entraîne. L'ensemble de ces deux roues est appelé parfois engrenage planétaire`` (Mots rares 1965).
P. ell., en empl. subst. de l'adj.:
... la grande couronne entraîne la cage, celle-ci entraîne les axes des satellites qui, engrenés avec les planétaires, entraînent ces derniers. Or, dans le cas présent, le gauche doit (...) tourner plus vite que la cage (...). Si le planétaire tourne plus vite, il se déplace par rapport à l'autre planétaire, et le pignon satellite tourne simplement sur son axe... Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 190.
B. − MÉDECINE
1. [En parlant d'une veine] ,,Qui avoisine une artère le long du trajet de celle-ci et qui porte souvent le même nom`` (Man.-Man. Méd. 1980).
2. P. ext. [En parlant d'une structure anatomique] Qui est ,,voisine d'une autre et présentant certaines analogies avec elle (par ex. tronc artériel satellite d'un tronc bronchique), (...) [qui est] liée à une autre ou dépendant d'une autre (par ex. veine satellite du bulbe olfactif)`` (Man.-Man. Méd. 1980). L'artère ethmoïdale postérieure, satellite du nerf ethmoïdo-nasal, filet du nasal passe par le trou orbitaire interne postérieur (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p. 437).Les lésions intéressent les extrémités osseuses et les cartilages des articulations (...); les muscles satellites s'atrophient (Hudelo dsNouv. Traité Méd.fasc. 11926, p. 558).
Prononc. et Orth.: [satelit], [-tel(l)-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) xives. satelites « homme chargé d'accompagner et de protéger quelqu'un » (Brunet Latin, Trésor, éd. Chabaille, p. 625); b) 1468 « homme de main, à la solde de quelqu'un » (J. de Roye, Chron. scandaleuse, éd. B. Mandrot, I, 216); c) av. 1704 « ce qui accompagne une autre chose comme sa suite logique » (Bossuet, Sermons, Bonté et rigueur de Dieu, 2 ds Littré); 2. a) 1665 « planète qui tourne autour d'une planète principale » (A. de Graindorge, Lettre à Huet ds Fr. mod. t. 14, p. 290); b) 1805 « veines qui avoisinent les artères » (Lunier, Dict. des sc. et des arts, p. 286); 1814 adj. veines satellites (Nysten); c) 1902 « roue d'engrenage » (R. mens. Touring-Club de France, oct., p. 442a ds Quem. DDL t. 17); d) 1941 « pays soumis dans sa politique à une nation plus puissante » (L'Œuvre, 16 avr.); 3. 1953 satellites artificiels (J. Perret, Bâtons dans les roues, p. 187); 1961 satellite d'observation (Auto-journal, 20 avr., p. 30, col. 5 ds Guilb. Astronaut. 1967); id. satellite habité (L'Express, 13 avr., p. 11, col. 1, ibid.); 1963 satellite de télécommunication (Carrefour, 22 mai, p. 13, col. 3, ibid.). Empr. au lat.satelles, -itis « garde du corps, soldat » « compagnon, serviteur », « auxiliaire, complice ». Fréq. abs. littér.: 235. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 578, b) 309; xxes.: a) 169, b) 238.
DÉR.
Satellisation, subst. fém.a) Lancement d'un engin spatial et placement sur orbite. Vitesse de satellisation. (Dict. xxes.). b) Au fig. Action de satelliser; assujettissement à un autre. J'insiste sur cette révolution parce qu'elle est insuffisamment comprise à l'étranger. On croit souvent qu'il s'agit d'un sursaut national contre la satellisation, d'une simple reprise de conscience tchèque. C'était encore vrai il y a huit jours: maintenant, le réveil national et le réveil communiste sont inextricablement confondus dans la « voie tchèque » (Le Nouvel Observateur, 29 juill. 1968, p. 4, col. 2).P. ext. Entre nations on observe de nombreuses dépendances économiques (...) par l'effet des investissements directs et de ces importations qui, sans être imposées, se réalisent par pressions (...). Les satellisations partielles ou très étendues qui, par construction, ne peuvent être prises en considération par la théorie orthodoxe, sont intégrables à notre interprétation (Fr. Perroux, Indépendance de la nation, 1969, p. 115). [satεl(l)izasjɔ ̃], [-teli-]. 1resattest. a) 1961 « action de placer sur orbite un satellite artificiel » (L'Express, 13 avr., p. 11, col. 1 ds Guilb. Astron. 1967), b) 1966 « situation d'un état, d'une personne satellisés » (L'Express, 3 oct. ds Gilb. 1980); de satellite, suff. -(a)tion*.
BBG.Blochw.-Runk. 1971, p. 152 (s.v. satellisation). − Dossiers de mots. Néol. Marche. 1979, n o7, p. 43. − Dub. Pol. 1962, p. 416. − Pohl (J.). Contribution à l'hist. de qq. mots. Arch. St n. Spr. 1969, t. 205, p. 371. − Richard Kirchenterminologie 1959, p. 103, 108.

Wiktionnaire

Adjectif - français

satellite \sa.te.lit\ ou \sa.tɛ.lit\ masculin et féminin identiques

  1. Transmis par onde radio depuis un satellite (nom 1) artificiel.
    • On reçoit la télévision par liaison satellite.
  2. Périphérique, situé autour.
    • Les quartiers satellites n’étaient plus desservis.
  3. (Anatomie) Toujours situé à proximité d’une structure.
    • Veines satellites : Veines qui avoisinent les artères et qui suivent le même trajet.

Nom commun - français

satellite \sa.te.lit\ ou \sa.tɛ.lit\ masculin

  1. (Astronomie) Objet naturel ou artificiel qui orbite autour d’une planète.
    • Les planètes sont au nombre de onze : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Cérès, Pallas, Junon, Vesta, Jupiter, Saturne et Uranus. Les satellites sont de petits corps qui font leur révolution autour des planètes principales, et qui les accompagnent pendant que ces dernières tournent elles-mêmes autour du soleil. Jupiter a 4 satellites, Saturne en a 7, Uranus en a 6. La lune, satellite de la terre, est un corps opaque, qui ne brille que par la lumière qu’il reçoit du soleil, et que sa surface nous réfléchit ; la lune est à une distance moyenne de 85,800 lieues de la terre […] — (Aristide-Michel Perrot, Anne-Alexandrine Aragon, Dictionnaire universel de géographie moderne, tome premier (A–G), Edme et Alexandre Picard, Libraires, Paris, 1843, quatrième édition revue et corrigée)
    • Les satellites des planètes géantes peuvent se classer en différents groupes. Jupiter possède quatre gros satellites découverts par Galilée au début du XVIIe siècle : Io, Europe, Ganymède et Callisto, appelés satellites galiléens. — (Thérèse Encrenaz et al., Le Système solaire, EDP Sciences, 2003, p. 32)
  2. (Astronautique) (En particulier) Objet naturel ou artificiel animé d’un mouvement quasi périodique autour d’un corps de masse prépondérante, ce mouvement étant principalement déterminé par le champ de gravité de ce dernier.
    • La nouvelle génération de satellites d’imagerie offrira une résolution de l’ordre du mètre, autrefois réservée aux satellites militaires, au détriment de la fauchée qui se réduit à 10 km pour les Ikonos américains et atteindra 20 km pour les futurs satellites français Pléiades. — (Jean-Louis Fellous, Le regard des satellites sur le climat, dans Le Renouvellement de l’observation dans les sciences, Odile Jacob, 2003, p.127)
  3. (Par extension) (Mécanique) (Par ellipse) Pignon satellite ; élément d’un différentiel automobile.
    • La disposition à engrenages planétaires comporte un pignon central monté directement sur l’arbre du moteur, un équipage de satellites et une couronne fixe dans laquelle les satellites engrènent en tournant sur eux-mêmes. — (La Technique moderne, H. Dunod & E. Pinat, 1936, volume 28, page 481)
  4. (Vieilli) Homme armé qui est aux gages et à la suite d’un autre dont il exécute les volontés.
    • Cromwel n’étoit pas moins agité des terreurs de la tyrannie. Il étoit toujours couvert d’une cuirasse, chargé d’armes offensives, et environné de satellites […] — (Étienne-François de Lantier, Voyages d’Anténor en Grèce et en Asie avec des notions sur l’Égypte, t. 1, Belin & Bernard, Paris, an VI, 2e édition, page 18 (note de bas de page))
    • Ne voulant pas qu’on le trouvât au milieu de son occupation diabolique, le sauvage baron fit signe aux esclaves de remettre les habits à Isaac, et, quittant le souterrain avec ses satellites, il laissa le juif remercier Dieu de sa délivrance […] — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  5. Nom donné à toutes sortes de choses se trouvant à la périphérie d’une autre, ou sous son influence.
    1. (En particulier) État formellement indépendant, néanmoins placé dans la dépendance d’un autre.
      • Au quatrième top, il sera exactement moins cinq pour l’Allemagne et les satellites. — (Pierre Dac, Drôle de Guerre, page 81)
      • Un état satellite.
    2. (En particulier) Nom donné, entre autres, aux deux comodos des Citroën BX, GS, GSA, Visa, etc.
      • À l’intérieur, le tableau de bord reprend le principe des satellites mais cette fois-ci mieux intégrés autour du compteur à lecture directe. — (Dominique Pagneux, Citroën un génie d'avance, Éd. ETAI, 2007)
      • […] compteurs de vitesse à rouleau des GS et CX, des satellites de commandes des Visa et GSA, ou encore du design très typé du tableau de bord de la BX première génération. — (Action auto moto, Avril 2004)
    3. (En particulier) Bâtiment d’un aéroport destiné à des passagers.
      • Après une présentation rapide de l’aérogare n° 1 de Roissy-en-France, avec son corps central et ses sept satellites, l'auteur décrit successivement les divers équipements réalisés dans cet ensemble. — (Revue générale de l’électricité : organe de l’Union des syndicats de l'électricité, 1973, n° 82, page V)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SATELLITE. n. m.
Homme armé qui est aux gages et à la suite d'un autre dont il exécute les volontés. Il ne se prend qu'en mauvaise part. Il se fait toujours accompagner de deux ou trois satellites. Il vint avec tous ses satellites. En termes d'Astronomie, il se dit de Planètes secondaires qui tournent autour d'une planète principale. Les satellites de Jupiter. La lune est le satellite de la Terre. En termes d'Anatomie, Veines satellites, Veines qui avoisinent les artères et qui suivent le même trajet. Dans cette locution, Satellites est employé adjectivement.

Littré (1872-1877)

SATELLITE (sa-tèl-li-t') s. m.
  • 1Terme qui ne se prend qu'en mauvaise part. Tout homme armé qui est aux gages et à la suite d'un autre, pour exécuter ses violences, pour servir son despotisme. Mais voyant que ce prince [Ptolémée]… N'envoyait [à Pompée] qu'un esquif rempli de satellites, Corneille, Pomp. II, 2. Qui donc opposez-vous contre ses satellites [d'Athalie] ? Racine, Athal. I, 2. C'est hasarder beaucoup ; ses ardents satellites Partout du Capitole occupent les limites, Voltaire, M. de César, II, 4.

    Fig. La faim, qui, suivie de ses deux satellites, la rage et le désespoir [dans Jérusalem assiégée]…, Bossuet, Sermons, Bonté et rigueur de Dieu, 2.

    Fig. Satellite du démon, homme pervers. Satellite du démon ! et pourquoi les prophéties ne font-elles pas autorité pour vous ? Rousseau, Ém. IV.

  • 2 Terme d'astronomie. Planète qui fait sa révolution autour d'une autre planète plus grande, et la suit dans la révolution que celle-ci fait elle-même autour du soleil. Galilée, qui était mon mathématicien, avait découvert de certaines planètes qui tournent autour de Jupiter, auxquelles il donna en mon honneur le nom d'astres de Médicis… mais on m'a dit qu'on ne les connaît presque plus de ce nom-là, et qu'on les appelle simplement satellites de Jupiter, Fontenelle, Dial. 5, Morts anc. et mod. N'y eut-il dans l'astronomie d'autre utilité que celle qui se tire des satellites de Jupiter [pour la connaissance des longitudes], elle justifierait suffisamment ces calculs immenses, ces observations si assidues et si scrupuleuses, ce grand appareil d'instruments travaillés avec tant de soin, ce bâtiment superbe uniquement élevé pour l'usage de cette science, Fontenelle, Préf. Util. des math. Je ne crois pas que nous acquérions jamais un nouveau satellite, qui serait, ce me semble, un domestique fort importun, et qui troublerait furieusement les services que nous rend celui que nous avons depuis si longtemps, Voltaire, Lett. Dionis du Séjour, 18 janv. 1775. Ce n'est pas la première fois qu'il est question du satellite de Vénus, dont Votre Majesté me fait l'honneur de me parler, et sûrement l'Académie de Berlin ne l'ignore pas ; dès 1645 un mathématicien napolitain, nommé Fontana, prétendit avoir observé quatre fois ce satellite, Voltaire, Lett. au roi de Pr. 3 nov. 1764. De son temps [de Képler], les révolutions des satellites [de Jupiter] n'étaient pas assez connues ; ce fut Peiresc qui le premier fit connaître à peu près ces révolutions, Bailly, Hist. astr. mod. t. II, p. 159. Dominique Cassini fixa les révolutions de ces satellites, la durée de leurs éclipses, la grandeur de leurs cercles, la position de leurs nœuds, Bailly, ib. t. III, p. 66. Les quatre satellites de Jupiter ont été découverts par Galilée peu après l'invention des lunettes, c'est-à-dire en l'année 1610 ; le quatrième satellite de Saturne a été découvert par Huyghens en l'année 1655, Brisson, Traité de phys. t. III, p. 96. Quand Galilée eut trouvé les satellites de Jupiter, il y eut sans doute plusieurs astronomes qui en cherchèrent aux autres planètes ; Huyghens croyait bien en trouver, lorsqu'il tourna ses lunettes sur Saturne, Sennebier, Ess. art d'observ. t. I, p. 60, dans POUGENS.
  • 3 Adj. Terme d'anatomie. Veines satellites, celles qui avoisinent les artères.

HISTORIQUE

XIVe s. Tantost que l'en vit luy et ses satellites, Bercheure, f° 69, verso.

XVIe s. Les satelittes de son audience [d'un prédicant]… faisoient espier les prebstres…, Bonivard, Advis et devis, p. 143. Tyran… donne courage à tes satellites et à tes bourreaux, Montaigne, II, 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

France Terme

Objet naturel ou artificiel animé d'un mouvement quasi périodique autour d'un corps de masse prépondérante, ce mouvement étant principalement déterminé par le champ de gravité de ce dernier.

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « satellite »

Lat. satellitem, que l'on compare à ἑταῖρος, qui est pour σεταῖρος, compagnon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Vers 1265) Du latin satelles (« garde du corps, satellite, compagnon, escorte »), via son accusatif satellitĕm. Le sens de « corps céleste » apparaît chez Kepler en 1610, le sens mécanique en 1902, celui de bâtiment en 1964.
(Syntagme complet, en grammaire) Définition introduite par Simon Dik en 1997 dans son ouvrage The Theory of Functional Grammar (Part II: Complex and Derived Constructions)[1][2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « satellite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
satellite satelit

Fréquence d'apparition du mot « satellite » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « satellite »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « satellite »

  • Le cahier des charges d'une grande chaîne hertzienne nationale ne peut se comparer au cahier des charges d'une chaîne thématique diffusée par satellite.
    Xavier Gouyou Beauchamps — Les Dossiers de l’audiovisuel
  • On a raison de dire con comme la lune. La lune est tellement con qu’elle croit que la terre est son satellite.
    Claude Frisoni — Frisoni soit qui mal y pense
  • L'entreprise DirecTV alerte les autorités fédérales au sujet de l'un de ses satellites, qui a subi une grave anomalie au niveau de ses batteries. Il doit être désorbité sans tarder et placé sur une orbite de rebut, car il pourrait exploser fin février.
    Numerama — Un satellite américain risque d'exploser et doit être désorbité d'urgence
  • Je me transforme un peu en Hitler mais en aucun cas un groupe ne peut être démocratique. Un groupe, c’est bidon, ça n’existe pas. Il y a toujours une ou deux personnes et des satellites autour, ce qui ne retire en rien leur talent.
    Jacno
  • Technologie : Orange vient de s'offrir l'intégralité de la capacité disponible sur le satellite Eutelsat Konnect à compter de janvier 2021. De quoi rentrer dans les clous du plan France THD avant même l'échéance fixée par les autorités ?
    ZDNet France — Orange : le très haut débit passera par satellite - ZDNet
  • Les satellites d'Elon Musk sont passés devant la comète NEOWISE, l'éclipsant de la photo de cet astronome.
    Numerama — Quand les satellites Starlink empêchent de photographier la comète NEOWISE
  • La capitale des Alpes sera bientôt présente dans l'espace grâce à AMICal Sat. Ce petit satellite fabriqué par le Centre Spatial Universitaire de Grenoble (CSUG) partira lundi ou mardi (en fonction des conditions météo) depuis le centre de Kourou en Guyane, à bord de la fusée Vega qui transportera 52 autres satellites. Le lancement pourra être suivi en direct, à 3h51 du matin, sur le site d'Arianespace. AMICal Sat est un nano satellite : il a la taille d'une brique de lait, pèse 2 kg 300 et a une dimension de 20 cm x 10 cm x 10 cm.
    leparisien.fr — Espace : un nano satellite grenoblois se lance à la poursuite des aurores boréales - Le Parisien
  • Un tel discours doit sonner comme de la musique aux oreilles de ceux qui ont milité et travaillé pour l’implantation de la faculté satellite, qui sera aménagée au-dessus de l’urgence de l’Hôpital de Gatineau. Le projet n’en était qu’à une phase embryonnaire que déjà, tous vantaient le pouvoir d’attraction — et de rétention — d’une telle faculté pour les futurs médecins qui y sont formés.
    Le Droit — Première cohorte de la faculté satellite de médecine de l’Outaouais: «je vais peut-être tomber en amour avec Gatineau» | Santé | Actualités | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • Le satellite Solar Orbiter s’est envolé dans l’espace en février et a commencé à survoler le Soleil à la mi-juin. Son objectif ? Prendre des photos de l’étoile à une distance encore jamais atteinte par un satellite, afin que les scientifiques puissent en apprendre davantage sur le fonctionnement du corps céleste.
    www.euractiv.fr — Le satellite européen Solar Orbiter révèle ses premières images du Soleil – EURACTIV.fr
  • XICHANG, 9 juillet (Xinhua) -- La Chine a réussi à envoyer jeudi un satellite de télécommunications commerciales, APSTAR-6D, sur une orbite prévue depuis le centre de lancement de satellites de Xichang, dans le sud-ouest de la Chine.
    La Chine lance un nouveau satellite de télécommunications commerciales_French.news.cn
Voir toutes les citations du mot « satellite » →

Traductions du mot « satellite »

Langue Traduction
Anglais satellite
Espagnol satélite
Italien satellitare
Allemand satellit
Chinois 卫星
Arabe الأقمار الصناعية
Portugais satélite
Russe спутниковое
Japonais 衛星
Basque satelite
Corse satellitari
Source : Google Translate API

Synonymes de « satellite »

Source : synonymes de satellite sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot satellite au Scrabble ?

Nombre de points du mot satellite au scrabble : 9 points

Satellite

Retour au sommaire ➦