La langue française

Salmigondis

Sommaire

  • Définitions du mot salmigondis
  • Étymologie de « salmigondis »
  • Phonétique de « salmigondis »
  • Citations contenant le mot « salmigondis »
  • Traductions du mot « salmigondis »
  • Synonymes de « salmigondis »

Définitions du mot « salmigondis »

Trésor de la Langue Française informatisé

SALMIGONDIS, subst. masc.

A. − ART CULIN., vieilli. Ragoût constitué de différentes viandes réchauffées. Elle fit un salmigondis de toutes les viandes qui étaient restées de la veille (Ac.1935).
B. − P. anal. ou au fig., fam., péj.
1. Assemblage disparate, mélange confus de choses ou de personnes. Tout ce salmigondis s'installe dans mon estomac comme il peut. Je sens bien qu'il y a beaucoup de désordre, mais enfin, le poulpe étale ses tentacules, la soupe s'insinue dans les vides, le riz se tasse, le saucisson, le colin et le poulet s'accordent par un traité provisoire (T'Serstevens,Itinér. esp.,1963, p. 278).
Un salmigondis de + subst. plur.Quel curieux salmigondis de contradictions présentent les têtes faibles et les âmes troubles (Amiel,Journal,1866, p. 478).Du parvis au premier étage, il y a des colonnes doriques, du premier au deuxième, des colonnes ioniques à volutes (...). Que peut bien signifier ce salmigondis d'ordres païens pour une église? (Huysmans,Là-bas, t. 2, 1891, p. 119).
2. Ramassis d'idées, de paroles ou d'écrits formant un tout disparate et incohérent. Synon. fatras, fouillis.Le Moyen de parvenir, le seul des nombreux ouvrages de Béroalde de Verville dont on se souvienne aujourd'hui, est un salmigondis véritable, un sale lendemain de mardi-gras, où les convives lâchent de temps en temps quelques mots heureux à travers des bouffées d'ivresse (Sainte-Beuve,Tabl. poés. fr.,1828, p. 276).
Prononc. et Orth.: [salmigɔ ̃di]. Att. ds Ac. dep. 1694; 1718: ,,on dit aussi salmi.`` Étymol. et Hist. 1. 1627 salmigondis « ragoût » (Salmigondis de l'aloyau ds Variétés hist. et littér., éd. E. Fournier, t. 1, p. 363); 2. 1618 fig. (Bruscambille, Fantaisies, 2eharangue, Lyon, 12). Issu par substitution du suff. -is*, à -in* de salmiguondin « ragoût » (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. 59, p. 239; cf. Salmigondin comme n. propre dès 1532 Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, p. 174, 1. 132, chap. XXII: la chastellenie de Salmigondin, et dès la 2emoit. xves. Salmigondre n. du 2esoldat dans la Passion de Semur, éd. P. T. Durbin, ligne 8372), dér. de salemine « plat de poissons » ca 1393 (Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier II, IV, p. 180, 5; cf. aussi salaminee « id. », p. 181, 32) − dér. à l'aide de deux suff. coll. -ain* < lat. -amen (bien que nous n'ayons pas d'attest. de ce dér.) et -ine* − et d'un élém. -gondin prob. issu après substitution du c- en g- de condir « assaisonner, aromatiser » ca 1265 (Brunet Latin, Livre du Trésor, éd. Fr. J. Carmody, II, 63, § 9, p. 239, ligne 58, v. FEW t. 11, p. 84b, note 19). Cf. le lat. médiév. salsamentum « sauce, condiment » ca 1200 ds Latham, sallamentum « id. » 1212 ds Du Cange souvent associé à condimenta « condiment »: condimenta necessaria et salsamenta 1231 ibid., et de salamentis et condimentis condescentibus dans un ms. de St Victor de Marseille, ibid. Fréq. abs. littér.: 19. Bbg. Gohin 1903, p. 347.

Wiktionnaire

Nom commun

salmigondis \sal.mi.ɡɔ̃.di\ masculin

  1. (Vieilli) (Cuisine) Ragoût de diverses sortes de viandes réchauffées.
    • Elle fit un salmigondis de toutes les viandes qui étaient restées de la veille.
  2. (Cuisine) Repas festif où chacun des convives apporte un plat ou une partie du repas.
    • Je suis invité ce soir chez Lorenzo à un salmigondis
  3. (Figuré) (Familier) Conversation, discours ou écrit où sont mêlées confusément toutes sortes de choses disparates.
    • Sa conversation n'est qu'un salmigondis.
    • Ce livre est un salmigondis où il y a quelques bonnes choses mêlées à beaucoup de sottises.
    • Mourir dans le fatras des illusions factorielles, le salmigondis des puissances, des translations et des monogènes infinis, la bouche pleine de fractions continues et d’exposants et, cependant, sans un mot pour son enfant. — (Jean-Paul Dubois, La succession, Éditions de l’Olivier, 2016, p. 31)
    • Ces vérités et ces illusions mêlées faisaient un tel salmigondis que le spectre de José Arcadio Buendia, sous le châtaignier, fut pris de convulsions d'impatience et se trouva contraint d'arpenter la maison même en plein jour. — (Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude, 1967 traduit par Claude et Carmen Durand, 1968)
  4. Personnes réunies au hasard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SALMIGONDIS. n. m.
T. de Cuisine. Ragoût de diverses sortes de viandes réchauffées. Elle lit un salmigondis de toutes les viandes qui étaient restées de la veille. Il se dit figurément et familièrement d'une Conversation, d'un discours, d'un écrit où sont mêlées confusément toutes sortes de choses disparates. Ce livre est un salmigondis où il y a quelques bonnes choses mêlées à beaucoup de sottises.

Littré (1872-1877)

SALMIGONDIS (sal-mi-gon-dî) s. m.
  • 1Ragoût de plusieurs viandes réchauffées. Et puis des membres rebondis Du fils faire un salmigondis, Le servir à table à son père, Scarron, Virg. IV.
  • 2 Fig. et familièrement, se dit de choses qui n'ont ni liaison ni suite, de personnes réunies au hasard. Sa conversation, cet ouvrage n'est qu'un salmigondis. Le comte de Brion faisait un salmigondis perpétuel de dévotion et de péchés, Retz, I, 45. Ce salmigondis de dieux, Cyrano de Bergerac, Péd. joué, I, 1. Vous ne m'avez jamais parlé de Mme de Montferrat ; c'est pourtant un joli salmigondis de dévotion et de coquetterie, Voltaire, Lett. d'Argental, 2 déc. 1757.

HISTORIQUE

XVIe s. Salmiguondins, Rabelais, Pant. IV, 59. Donnant Pantagruel ordre au gouvernement de toute Dipsodie, assigna la chastellerie de Salmigondin à Panurge…, Rabelais, ib. III, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « salmigondis »

D'après Ménage, du latin salgama, choses confites dans la saumure, et conditus, assaisonné. Cela est bien douteux ; on serait plutôt tenté d'y voir salmis avec la syllabe gondis ou gondin qui serait de fantaisie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Croisement de salemine, lui-même provenant de sel, et de condir (« assaisonner »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « salmigondis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
salmigondis salmigɔ̃di

Citations contenant le mot « salmigondis »

  • Idée. Le français perd des batailles. Mais le français n'a pas encore perdu la guerre ! Tant que la Constitution n'aura pas été révisée en écriture inclusive, la langue de la République restera le français, un français rédigé de façon claire et compréhensible. Mais les mots et maux d'un salmigondis dit moderne s'affirment. La nouvelle équipe municipale élue à Lyon débute son mandat en adoptant ce sabir pour sa communication. On imagine Guignol et Gnafron s'écharpant à ce sujet devant un public d'enfants n'y comprenant rien. Avec la reprise d'infinis débats sur la légitimité de voir, en gram... Le Point, Damon – Mobilisation générale contre l'écriture inclusive - Le Point
  • Ici, ce ne sont que salmigondis de symboles et de codes que seuls certains initiés doivent comprendre. Le Devoir, Laideurs sur la ville | Le Devoir
  • Toujours est-il que pour s’y retrouver dans ce salmigondis de mesures affectant, au gré du calendrier, ses divers champs d’activité, le citoyen devra nécessairement se servir d’un aide-mémoire sagement consigné sur calepin. Mais attention, il ne pourra le faire que de jour, puisque les nuits n’ont jamais été plus noires et que même les générateurs de quartier manquent désormais de fuel. Ces dépanneurs n’avaient d’autre raison d’exister que la carence d’Électricité du Liban, livrée au pillage ; voilà maintenant qu’on rechigne à leur donner à boire, car le fuel subventionné est expédié en contrebande chez nos bons voisins syriens. L'Orient-Le Jour, Visibilité de nuls - L'Orient-Le Jour
  •  Par ailleurs,  en scrutant les contours de l’affaire Christian Okemba «gate», nous nous apercevons que dans la chaîne et dans le circuit, il y a des zones d’ombre et des anomalies qui suscitent plusieurs interrogations.  En principe si nous suivons le cheminement des procédures,  les fonds alloués  devraient  être virés au compte du trésor public à la recette municipale de la mairie de  Brazzaville,  autrement dit à  la perception.  Ce service est dirigé par une nièce du président de la République du Congo, la nommée Ines  Mouebara Nguesso. «L’ une des  fautes graves révélées à fortiori   dans ce dossier est le fait   d’avoir effectué le transfert dans un compte privé, excluant le gestionnaire du budget de la mairie. Pour  le reste,  tout me semble être  normal», relate un cadre de l’administration financière congolaise.  C’est  dans ce salmigondis  que le maire a été accusé de  détournement des fonds. Car, selon les éléments en notre possession, le  compte accrédité sur ordre du directeur général du Trésor  n’est autre que le compte  d’une  société  appartenant à la femme du maire, Christian Okemba. Financial Afrik, Enquête: salmigondis au Congo, de l’affaire Christian Okemba à la détention de Nicolas Okandzi | Financial Afrik
  • Ce dernier parle d’un « salmigondis pour les chats » et se dit serein quant à la décision du juge. « Ils ne digèrent tout simplement pas la défaite », commente-t-il de façon abrupte. , Yvelines. À Maisons-Laffitte, un recours déposé pour faire annuler l'élection municipale | 78actu
  • Sans doute tout enthousiasmé par cette belle émulation de gauchisme rhônalpin, l’inénarrable maire de Grenoble Eric Piolle, élu grâce au même désintérêt citoyen pour ces élections en forme de mascarade (plus de 64% d’abstention…) qui, cette année, n’a pas encore alimenté l’habituel feuilleton estival des burkinis flottants en piscine municipale, s’est lui aussi précipité avec gourmandise sur la langue française, profitant de la crise de prurit sociétaliste qui s’est emparée momentanément des sociétés occidentales post-covidiennes. L’édile a ainsi commis un tweet dans un salmigondis woke de la plus belle facture: «Les cours d’école de nos enfants ressemblent à des parkings en bitume, brûlantes en été et trop réservées aux pratiques des garçons. La solution: débitumiser, dégenrer, végaliser et potagiser!...». Une chose est certaine: pour être dans le potage, on y est… Là encore, si l’idée initiale consistant à améliorer la qualité de vie dans les écoles est louable, on ne peut que constater ce même goût du charcutage de la langue mais aussi cette volonté d’introduire de force un changement profond dans la construction des individus. «Dégenrer», «pratiques de garçons», qu’est-ce à dire? Est-ce à dire qu’il faudra interdire le football, les billes et les jeux énergiques, afin de rendre toute une population complètement apathique et contemplative? Ne peut-on pas au contraire y inclure davantage les petites filles qui, comme l’auteur de ces lignes, ne quittait jamais son ballon de cuir et ses boulards en plomb et qui n’aurait guère apprécié qu’on lui impose d’aller à la place planter des salades? Le Figaro.fr, Écriture inclusive, interdiction de la patrouille de France: la dérive gauchiste de l’«écologie» lyonnaise
  • Dans le théâtre de verdure du Château, Emmanuel Pleintel propose un voyage littéraire sur les deux océans impériaux du XIXème siècle. La poésie, le théâtre et le roman seront ses navires, en prose ou en vers, pour une expédition tumultueuse où les phrases, telles des gerbes d’écume, diront ce que fut la littérature aux temps de Napoléon 1er et de Napoléon III. Lamartine, Chateaubriand, Madame de Staël, Eugène Labiche, Flaubert, Hugo, Verlaine et d’autres encore diront la diversité de ce grand siècle en un feu d’artifice verbal, salmigondis croustillant de merveilles linguistiques, délicatement accompagné de commentaires appropriés. Gratuit – réservation obligatoire (pas d’accès au Château) En écho à la Galerie des styles #2, Emmanuel Pleintel, comédien, propose un voyage littéraire sur les deux océans impériaux du XIXème siècle. Unidivers, Le jeudi, je dis… MOTS Château-Musée Saint-Germain-de-Livet jeudi 30 juillet 2020
  • Le fond de l’air est un peu gnostique. Depuis la redécouverte en 1945 par des bergers égyptiens des manuscrits de Nag Hammadi, ces écrits rédigés en parallèle de la formation de l’Eglise et du canon évangélique ont inspiré nombre d’oeuvres populaires, des Beatles à Damon Lindelof (« Lost », « The Leftovers ») en passant par le salmigondis ésotérique de « Da Vinci Code ». Mouvement de pensée sans contours ni hiérarchie, le gnosticisme a accouché de nombreux avatars au cours de l’histoire (manichéisme, Cathares...). Charges contre l’Eglise instituée, qui aurait trahi dès l’origine la parole du Christ, les thèses gnostiques, volontiers libertaires et mystiques à l’image du soufisme en islam ou de la Kabbale dans le judaïsme, ont été pourchassées par le Vatican jusqu’à nos jours. L'Obs, L’étonnant retour en grâce des gnostiques (et ce qu’ils nous disent sur l’humanité confinée)
  • « Mystique sexuelle » : le diagnostic de l’Arche sur les abus sexuels de son fondateur Jean Vanier est sans appel. En cause, cette manière de justifier des agressions sexuelles sur des femmes par une sorte de salmigondis religieux et spirituel mêlant Jésus, Marie, la foi, dans un délire mystique et pervers. Sans entrer dans un jugement sur la personnalité sans doute totalement clivée de Jean Vanier, on est en droit d’éprouver sinon de la colère, au moins une grande consternation : comment, au XXIe siècle, peut-on encore relayer dans certaines sphères de l’Église catholique une telle vision perverse de la sexualité ? Comment des hommes et des femmes de notre époque ont-ils pu s’y fourvoyer ? De quoi donner raison à ceux qui, dans notre pays, ne voient dans le catholicisme qu’une sorte de secte obscurantiste et archaïque, obsédée par le sexe, avec des relations hommes-femmes datant du Moyen Âge. , Jean Vanier, le poison de la mystique sexuelle | Une foi par semaine
  • The Witcher commence très mal et continue mieux. Admettons-le, le premier épisode est l’un des plus stupides qu’il ait été donné de voir depuis dix ans. Ce mélange de royauté assez grotesque qui s’écroule, de salmigondis de mage à deux sous, de quête façon bazar avec les essentiels batailles sanglantes, seins nus et même ralenti sur une flèche – oui, en 2019 – touche le fond du médiéval fantastique de pacotille. Ensuite s’installe un monde qui se révèle guère captivant, mais qui ne manque pas d’originalité. Le Temps, «The Witcher», c’est peu sorcier - Le Temps
  • La cuisine servie ici ne mérite pas un terme péjoratif comme salmigondis, qui désigne un mélange confus de plusieurs éléments. La Presse, Salmigondis: heureux mélanges
  • Un quart de siècle après la loi Toubon relative à l’emploi de la langue française, anglais et globish envahissent l’actualité et le patrimoine linguistiques. Près d’un demi-millénaire après l’ordonnance de Villers-Cotterêts, qui fonde la primauté du français dans les documents officiels, un salmigondis verbal nourrit les discours publics. Trente-cinq ans après 1984, date à laquelle Orwell fixait son anticipation d’une dictature des écrans et d’une novlangue autoritaire, vocabulaire et grammaire pâtissent d’une police sournoise. Les tics de langage pullulent sur les réseaux sociaux et dans l... Le Point, Julien Damon - Novlangue de basse-cour - Le Point
  • M. Sarraj, que ses détracteurs accusent de s’appuyer sur un salmigondis de milices, « a sérieusement besoin de l’aide de la Turquie pour pouvoir repousser Haftar », ajoute-t-elle. The Times of Israël, La Turquie joue la carte libyenne face à ses rivaux régionaux | The Times of Israël
  • Mais là où le bât blesse, ce sont les faux hamburger. Le pain est généralement de mauvaise qualité avec du sucre, du gras, des additifs.  Les sauces sont grasses et sucrées, et un salmigondis de protéines de soja colorées, imbibées de jus de betterave pour la couleur rouge, et des épices ou des arômes de viandes sont présents pour donner une parfaite illusion. Alors là : vous n'êtes pas gagnant. Atlantico.fr, Malbouffe hype : la junk food vegan débarque (et elle est encore pire pour votre santé) | Atlantico.fr
  • Le film fera l’objet d’une remise en ligne dans le catalogue d’HBO Max, mais sera assorti, dit-on, d’un propos explicatif destiné à le recontextualiser. Nous ne sommes pas loin d’une époque où désormais chaque œuvre du passé (celles du présent sont formatées avant même leur conception grâce à l’action vigilante des «sensitivity readers» et autres maîtres censeurs qui veillent sur le politiquement correct des créations artistiques) sera systématiquement soit expurgée, soit interdite, soit agrémentée d’un long catéchisme et d’une mise en garde rigoureuse. On se souvient que la Manchester Art Gallery retirait en 2018 le tableau préraphaélite Hylas et les Nymphes, faisant figurer à la place de l’œuvre jugée sexiste, une page de texte «contextualisant» cette censure et la justifiant, dans un salmigondis de la plus belle facture: «Cette galerie présente le corps des femmes soit en tant que “forme passive décorative”, soit en tant que “femme fatale”. Remettons en cause ce fantasme victorien! Cette galerie existe dans un monde traversé par des questions de genre, de race, de sexualité et de classe qui nous affectent tous. Comment les œuvres d’art peuvent-elles nous parler d’une façon plus contemporaine et pertinente?». Il est à noter que les militants de l’agenda sociétal devenu fou, lesquels finissent par nuire, dans leur outrance, aux causes qu’ils croient défendre, font toujours le pari de la bêtise du spectateur, du visiteur, du lecteur, peut-être en raison de leurs propres limites intellectuelles, spectateur supposé inculte et incapable de rectifier par lui-même le décalage existant entre l’œuvre représentée et la réalité historique, sociale, scientifique des faits représentés. Plus la culture est bavarde, plus elle a besoin de s’entourer de métatexte, paratexte, épitexte et tout le fatras d’appareil critique désormais incontournable, de contextualisation, de cartels explicatifs sans fin, plus elle croit produire de l’éducation culturelle, historique, à visée moralisatrice, et plus, en réalité, elle alimente et contribue de manière systémique la bêtise collective. Le Figaro.fr, Censure d’Autant en emporte le vent: «L’antiracisme rend désormais impossible toute nuance»
  • Le résultat est un salmigondis fadasse sur le thème (vague) de la légitimité et de la reconnaissance, qui tire le meilleur avantage du paysage suisse - puisqu’il faut quand même en dire du bien - et le pire de tous les artistes et artisans impliqués. Visiblement, le coeur n’y était pas. Le Devoir, Salmigondis fadasse | Le Devoir
  • Ce matin, la réponse me saute aux yeux comme une claque en pleine figure. Et si l’on rassemblait un peu les morceaux dispersés d’une réflexion diffuse, morcelée, d’une vérité que l’on ne peut pas ou que l’on ne veut pas voir ? De toute part, ce ne sont pas les avis, les commentaires et même les injonctions qui manquent mais tout cela manque de cohérence et de densité. Les attitudes vertueuses se mêlent aux mensonges, les intérêts particuliers se mêlent à l’intérêt général. Résultat des courses, pas de clarté, pas de lumière, pas d’orientation cohérente de nos actions et, in fine, pas d’amour. Comment en effet peut naître l’amour dans ce brouhaha, ce salmigondis sans âme dans lequel nous baignons tous ? Pourtant, la vertu existe. Le siècle des lumières a donné naissance à une première prise de conscience de ce que devrait être l’humain et la révolution française, avec sa sublime devise « liberté égalité fraternité » en fut le fruit. Plus près de nous, un certain nombre d’associations et d’ONG plus ou moins vertueuses et désintéressées, ont fleuri et tentent de prêcher la bonne parole et d’agir dans le sens de l’équité, de la solidarité ou de la défense du vivant sur Terre. Mais notre planète, en tant que telle, n’est toujours pas dirigée. Certains mouvements vertueux se sont rapprochés des pouvoirs économiques ou politiques nationaux, mais n’ont obtenus que des strapontins. Les organismes internationaux, quant à eux, n’ont aucun pouvoir puisque, les pays riches, les plus prédateurs, conservent un droit de véto. Clicanoo.re, [clicazot] Qu'est-ce qu'une action vertueuse et durable ? | Clicanoo.re
  • Le ralliement d'une partie de la liste Romans en Commun à celle de Passionnément Romans portée par Thomas Huriez ne passe pas pour les colistiers communistes d'Isabelle Pagani. "Comment les électeurs vont se retrouver dans un tel salmigondis ? [...] Ce choix intervient alors que depuis plusieurs jours les candidats communistes et apparentés, 14 au total, avaient fait connaître à Isabelle Pagani leur position qui consistait, soit à se maintenir, soit à envisager un rapprochement avec le Collectif pour Romans mais en aucun cas à fusionner avec la liste de Thomas Huriez. Isabelle Pagani est passée outre cet avis." L'Impartial de la Drôme, Municipales : Pour le Parti Communiste « Romans sera privé de gauche »
  • Quand on vous disait que Cheikh Yérim Seck n’est pas dans la posture et la position d’un journaliste d’investigations, qu’il s’est perdu entre sources à protéger légitimement et preuves tangibles qu’il n’arrive pas à livrer pour donner du crédit à de «ses révélations». Mais émettre une musique autre que celle de la bienpensance aveuglée par ce genre de petits héros ravageurs sur les réseaux et autres plateaux, tenter des analyses autres que celles de romanciers spécialistes des fictions fabriquées à partir de menus bouts de vérités, de faits perclus de toute objectivité et de toute neutralité que l’on veut tenir pour investigations journalistiques, c’est passer pour un méchant, un jaloux et autres on ne sait quelles joyeusetés. Seuls les esprits faibles succombent à ces salmigondis, ces broutilles et roupies de sansonnet. Or, ainsi que le dit une vérité proverbiale bien de chez nous, «la vérité peut s’attarder en brousse, mais elle n’y passera jamais la nuit». SenePlus, UN SEC PAS A SEC DE PETITES RUSES | SenePlus
  • Ce que certains ont qualifié d’improbable salmigondis va comme suit : Massimo Torricelli, un boss de la mafia sicilienne qui a un autoportrait de lui en compagnie d’un lion dans sa chambre, remarque un jour la Varsovienne Laura Biel (« biel » signifie blancheur en polonais). Le Devoir, «365 Dni»: un film polonais soulève la controverse sur Netflix | Le Devoir
  • À l’inventaire des tristes casseroles héritées de l’impérialisme britannique au Moyen-Orient, en plus de toutes ces frontières rectangulaires et d’un salmigondis de nations (l’Arabie saoudite, sérieux ?), brille un bordel inextricable d’ethnies et de religions. Des sunnites ici, des chiites là, un zeste de juifs, une pincée de chrétiens et de yézidis. Plus quelque 35 millions de Kurdes étalés comme de la confiture sur la Turquie, la Syrie, l’Iran et l’Irak. Trente-cinq millions. Soit presque la Pologne. Ou le Canada. Presque la Belgique, la Grèce et les Pays-Bas réunis. Et pourtant, les Kurdes n’ont toujours pas de pays. Sur les cinquante dernières années, l’histoire des Kurdes, c’est une blague de comptoir, une fable édifiante, un manuel d’escroquerie. Pas de leur part, hein. De la nôtre, reste du monde. Cela fait cinq décennies que nous trahissons les Kurdes. L’autre semaine, voilà que nous nous sommes mis à littéralement les enculer. Charlie Hebdo, Éternels pigeons, qui n'a pas niqué son kurde ? - Charlie Hebdo
  • Et, de chaque côté, un salmigondis épais de pousse-pousse à vélo, de petits taxis, de grosses Mercedes, de conducteurs Uber rivés à leurs écrans, de chauffeurs dérivant sur les voies et hors des voies, et de types à la Mario Andretti [coureur automobile italo-américain] se précipitant dans la traînée principale à six pouces [15 cm] les uns des autres. » , mediacongo.net - Actualités - Inde: Bombay réussira-t-elle à mettre un terme au fléau des klaxons en prolongeant la durée des feux rouges ?
  • « Vous êtes bien monsieur X ? » Le prévenu acquiesce et complète d’une voix forte « alias Al Qaïda ». Nous voilà mis dans le bain. Une eau troublée, un salmigondis assaisonné d’incises particulièrement violentes. Quatre gendarmes l’escortent. Il est français d’origine turque. C’est d’ailleurs en Turquie qu’il fut condamné à 18 ans et 4 mois de prison. Quand il a obtenu son transfert dans les prisons françaises, il lui restait à faire « 11 ans 10 mois et 11 jours ». Info Chalon, Chalon-sur-Saône | TRIBUNAL DE CHALON - Un peu une patate chaude qu'on se refile de prison en prison Info Chalon l'actualité de Info Chalon
  • Perdus dans ce salmigondis qui tient lieu de récit, quelques moments parviennent presque à capturer la magie d’antan. À cet égard, et les nostalgiques s’en réjouiront, la regrettée Carrie Fisher apporte à l’ensemble une touche de grâce ô combien salutaire. Le Devoir, «Star Wars. Les derniers Jedi»: salmigondis galactique | Le Devoir
  • Et l’auteur, dans son article, vise très clairement « la famille réac ». Une famille qui est la seule, selon lui, à utiliser cette pratique : « Je n’ai jamais vu ailleurs que dans nos réseaux "de droite" un tel salmigondis d’idioties, de rumeurs infondées, de mélanges honteux, bref, de fausses informations. » Pour Robin de la Roche, trois points sont « graves » : « C’est grave, d’abord, par souci éthique. Je suis ravi qu’on tombe à bras raccourcis sur les idées de Mme Taubira, mais il est inutile pour ça d’inventer des histoires abracadabrantesques sur son compte ou celui de sa progéniture (…) C’est grave, ensuite, parce que lorsqu’une véritable information, un vrai scandale surgit, quel crédit lui sera donné si la source est de nos cercles, après que tant de rumeurs mensongères en sont issues ? (…) C’est grave, enfin, car ça peut mettre en danger tous nos médias, pour le plus grand bonheur des organes de propagande tels que Le Monde et consorts. » , Fake news: La fachosphère s'inquiète des pratiques de sa propre «famille de pensée»
  • Il aura beau envoyer paître ses contradicteurs, le voici, par son salmigondis de déclarations et de justifications sur la Salpêtrière, obligé de se dépêtrer de cette affaire. Rien de grave, évidemment, sauf si le tollé dure ; alors la Salpêtrière finira par ressembler pour lui à un sale pétrin. Le Figaro.fr, Salpêtrière [sal-pê-tri-èr’] n. f. Hôpital où Christophe Castaner prend des coups
  • Mais le mal est fait. Dans ce faux pas d’apparence banale, on ne peut s’empêcher de voir l’irrespect pour le fait français et, de manière plus profonde, la distance qui s’est créée entre le PLC et tout le débat entourant le nationalisme à la québécoise. Justin Trudeau pratique lui-même allègrement dans nombre de ses discours et déclarations à l’emporte-pièce une sorte de franglais qui n’indigne plus personne. C’est le règne de l’indifférence érigé désormais en norme politique et linguistique. C’est l’incohérence d’un parti qui s’autoproclame promoteur du bilinguisme, mais qui, si l’on gratte un brin le discours officiel, semble agacé par les efforts à consentir pour honorer le français autrement qu’avec le salmigondis de la traduction. Le Devoir, Chanson des libéraux: fausses notes | Le Devoir
  • A priori, on pourrait penser que ce salmigondis politico-municipal, dont la dimension nationale n’échappe à personne, pourrait faire le jeu d’Anne Hidalgo, la maire sortante. Dans ce fatras fiévreux, elle apparaîtrait presque comme un océan de stabilité et de pondération, malgré les critiques qui s’abattent depuis des mois sur sa gestion. Mais elle se heurte, elle aussi, à l’hostilité des Verts, avec qui elle gouverne pourtant encore la ville, et qui lui ont déjà envoyé une lettre de divorce. L'Obs, Municipales : la « bouillabaisse » parisienne

Traductions du mot « salmigondis »

Langue Traduction
Anglais salmigondis
Espagnol salmigondis
Italien salmigondis
Allemand salmigondis
Chinois 沙门氏菌
Arabe salmigondis
Portugais salmigondis
Russe salmigondis
Japonais サルミゴンディス
Basque salmigondis
Corse salmigondis
Source : Google Translate API

Synonymes de « salmigondis »

Source : synonymes de salmigondis sur lebonsynonyme.fr
Partager