La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « s'aviser »

S'aviser

Définitions de « s'aviser »

Wiktionnaire

Verbe - français

s’aviser \s‿a.vi.ze\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Prendre conscience (de quelque chose), remarquer.
    • Environ ce temps-là, la belle Persienne s’avisa que la table n’étoit éclairée que d’une chandelle. — (Les Mille et Une Nuits, Histoire de Noureddin et de la belle Persienne, traduction d’Antoine Galland, Le Normant, Paris, 1806, page 254)
    • Par hasard, il porta sa main mouillée à sa bouche, et s’avisa qu'elle n’était point salée. — (Henry de Monfreid, La route interdite, Bernard Grasset, 1952)
    • Je me sentais tout à fait dans le rôle. J’ai même pris le métro. C’est là, sur le quai, que je me suis avisé que je ne savais pas où j’allais. — (François Cavanna, Cœur d’artichaut, Albin Michel, 1995)
  2. Concevoir et mettre à exécution (une idée).
    • Quand le grec entendit ceste injure, il entra en si grand’colere, que sans s’aviser de demander une autre escu, empoigna une nouvelle lance, & donnant des esperons à son cheval, vint rudement contre les deux Chevaliers Romains, [...] — (Le troisiesme livre d’Amadis de Gaule, mis en françois par le seigneur des Essars Nicolas de Herberay, Vincent Sertenas, Paris, 1550)
    • Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire : Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. — (Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, 1755)
    • Enfin, je me suis avisé d’un expédient en lequel j’ai la plus grande foi. — (René Boylesve, Le Médecin des dames de Néans, Ollendorff, Paris, 1896)
  3. (Péjoratif) Avoir une mauvaise idée et la mettre à exécution, se permettre.
    • Un M. de Goui d’Arcy, jeune député aussi étourdi qu’indiscret, s’avisa de dénoncer M. de la Luzerne, ministre de la marine, en se servant d’épithètes offensantes, et faites pour blesser la délicatesse de tout particulier, à plus forte raison d’un homme public. — (Charles-Georges de Clermont-Gallerande, Mémoires particuliers pour servir à l'histoire de la Révolution qui s'est opérée en France en 1789, tome premier, J.-G. Dentu, Paris, 1826, pages 273-274)
    • Encore une mise au point : ne vous avisez pas de retourner aux Limbes rouges. C’est sélectif et réservé. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 44)
    • - Avise-toi de baver sur moi, et c’est dans une petite boîte qui sent le sapin que tu sortiras d’ici ! — (Brenda Novak, Face au danger, traduction d’Elisa Martreuil, Harlequin, 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « s'aviser »

(XVIe siècle) Forme pronominale du verbe aviser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « s'aviser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
s'aviser savize

Évolution historique de l’usage du mot « s'aviser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « s'aviser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « s'aviser »

Langue Traduction
Anglais take notice
Espagnol prestar atención
Italien prendere nota
Allemand zur kenntnis nehmen
Chinois 记笔记
Arabe انتبه
Portugais tomar conhecimento
Russe заметить
Japonais 注目する
Basque kontutan hartu
Corse piglià nota
Source : Google Translate API

Synonymes de « s'aviser »

Source : synonymes de s'aviser sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot s'aviser au Scrabble ?

Nombre de points du mot s'aviser au scrabble : 10 points

S'aviser

Retour au sommaire ➦

Partager