Roquette : définition de roquette


Roquette : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

roquette \ʁɔ.kɛt\ féminin

  1. Nom de plusieurs plantes de la famille des Brassicacées à l'odeur forte et que l’on cultive dans les potagers et qui se mange en salade.
    • Dans le premier degré [du scorbut], on emploiera les anti-scorbutiques âcres et chauds, tels que le cresson […], le raifort, la roquette […] et les autres plantes crucifères. — (Geoffroy, Méd. prat., 1800)
    • Roquette sauvage, plante crucifère à fleurs jaunes et d’une odeur fétide, qui croît abondamment sur les murailles et dans les lieux incultes.
    • Mais certains restaurateurs font preuve d’originalité et proposent une crème brûlée d’asperges en entrée ou encore une salade de roquette avec des asperges grillées, des fraises fraîches et une vinaigrette à l’orange et au vinaigre balsamique. — (Frédéric Lemaître, L’asperge, dévorante passion des Allemands, Journal Le Monde du 26-04-2011)
  2. Roquette batarde : Nom vulgaire de la gaude ou réséda des teinturiers (Reseda luteola L.)

Nom commun 2

roquette \ʁɔ.kɛt\ féminin

  1. (Textile) Fuseau, bobine.
    • Les écheveaux sont placés sur un dévidoir très léger appelé tavelle ; d'où l'on dévide la soie pour l'enrouler sur des bobines nommées roquettes, lesquelles sont placées sur des broches ; dans l'intervalle qui sépare les roquettes de la tavelle, le dévidoir de la bobine, le fil passe à travers plusieurs espèces de pinces. — (Journal officiel, 21 novembre 1876)
  2. (Armement) Fusée explosive propulsée. Note : rare avant la Seconde guerre mondiale.
    • Ces cordes sont lancées soit par un mortier, soit par une roquette. Le mortier est placé sur le rivage et chargé d'une bombe qu'on dirige sur les agrès du vaisseau donnant des signaux de détresse. — (Revue des Deux Mondes, 1864)
    • Les chasseurs ont pris leur altitude d’intervention située à 5000 pieds pour un piqué jusqu’à 2000 pieds, classique pour un tir de roquettes ou un mitraillage au canon de 20 mm. — (Patrick-Charles Renaud, La bataille de Bizerte, Tunisie, 19 au 23 juillet 1961, Éditions L’Harmattan, 1996)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Roquette : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROQUETTE. n. f.
Plante crucifère, espèce de chou d'une odeur forte, que l'on cultive dans les potagers et qui se mange en salade. Roquette sauvage, Plante crucifère à fleurs jaunes et d'une odeur fétide, qui croît abondamment sur les murailles et dans les lieux incultes.

Roquette : définition du Littré (1872-1877)

ROQUETTE (ro-kè-t') s. f.
  • 1Nom d'un genre de crucifère dans lequel on distingue l'espèce désignée par l'Académie, qui est appelée roquette cultivée, eruca sativa, Lamarck, ou brassica eruca, L., plante de saveur forte, et jouissant de propriétés antiscorbutiques.

    Roquette sauvage, sisymbrium sylvestre, L.

  • 2Roquette bâtarde, réséda gaude.

HISTORIQUE

XVIe s. Eruca, autrement dite roquette, Paré, VIII, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Roquette : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ROQUETTE, s. f. (Hist. nat. Botan.) eruca, genre de plante à fleur en croix, composée de quatorze pétales ; le pistil sort du calice, & devient dans la suite un fruit ou une silique composée de deux panneaux appliqués sur les bords d’une cloison mitoyenne qui la divise en deux loges ; cette silique renferme des semences qui sont le plus souvent arrondies. Ajoutez aux caracteres de ce genre la saveur qui lui est particuliere. Tournefort, I. R. H. Voyez Plante.

Entre les huit especes de ce genre de plante établies par Tournefort, nous parlerons de la commune cultivée, & de la sauvage ; la cultivée, eruca latifolia, alba, sativa, I. R. H. 227. se nomme en anglois, the broad-laucd, flower’d-garden-rockett.

Sa racine est blanche, ligneuse, menue, vivace, d’une saveur âcre. Ses tiges sont hautes d’une coudée, ou d’une coudée & demie, un peu velues. Ses feuilles sont semblables à celles de la moutarde, blanches, longues, étroites, découpées profondement des deux côtés, tendres, lisses, de même saveur que la racine. Ses fleurs naissent au sommet des tiges ; elles sont en croix, composées de quatre pétales, d’un jaune tirant sur le blanc, marquées de raies noirâtres, renfermées dans un calice velu, d’où sort un pistil qui se change en une silique semblable à celle de la moutarde ; mais plus longue, portée sur un pédicule court, & partagée en deux loges par une cloison mitoyenne, à laquelle sont attachés des panneaux des deux côtés, remplies de plusieurs graines jaunes, plus grosses que celle de la moutarde, & moins rondes. L’odeur de cette plante est forte désagréable, aussi-bien que sa saveur.

La roquette sauvage, eruca sylvestris, tenuifolia, perennis, flore luteo, I. R. H. 227. a la racine blanche, épaisse, assez longue. Ses tiges sont nombreuses, creusées, cannelées, un peu velues, divisées en plusieurs rameaux. Ses feuilles sont découpées plus encore que celles de la dent de-lion, d’un verd foncé, lisses, d’une saveur brûlante ; ses fleurs sont semblables à celles de la roquette cultivée de couleur jaune & odorante. Il leur succede des siliques longues, anguleuses, remplies de graines semblables à celles de la roquette cultivée, âcres & un peu ameres. Toute cette plante a une odeur fétide. Elle abonde en Syrie & à Tripoli, où l’on brûle ses cendres qui servent à faire du savon & du verre, comme celles du kali. (D. J.)

Roquette, (Diet. & Mat. méd.) roquette des jardins, & roquette sauvage ; l’odeur & la saveur de la roquette des jardins est plus douce, & sa vertu est plus foible ; c’est pourquoi on la mêle souvent dans les alimens, & principalement dans ce qu’on appelle à Paris la fourniture des salades de laitue.

Les anciens regardoient la nature de ces deux plantes comme directement opposée ; c’est pourquoi ils avoient coutume de les manger mêlées ensemble pour tempérer la froideur de l’une par la chaleur de l’autre. La roquette sauvage vaut mieux pour faire des remedes. Ce ne sont que les feuilles qui sont en usage.

La roquette porte à l’amour. Cette propriété lui a été dès-long-tems attribuée par les médecins, & reconnue par tout le monde. Les anciens poëtes qui ne rapportent guere en ce genre que les notions les plus vulgaires, ont chanté cette propriété de la roquette. Ovide appelle les roquettes salaces. Martial a dit : Venerem revocans eruca morantem ; & Columele : Excitat ad Venerem tardos eruca maritos.

La roquette est de la classe des plantes cruciferes de Tournefort, qui contiennent toutes plus ou moins d’alkali volatil spontané ou libre, & qui sont appellées anti-scorbutiques par excellence. La roquette remplit un des genres de cette classe, qu’on peut regarder comme moyens ou tempérés relativement à la quantité de ce principe volatil. Elle vient après le cochlearia, la moutarde, le raifort sauvage, la passe-rage & les cressons. Elle est beaucoup plus vive que l’herbe de rave, de navet, &c. Voyez tous ces articles. Ce que nous avons observé des propriétés & des usages du cochlearia & du cresson, qui sont les plus usuels des plantes cruciferes, & le rapport de ces plantes avec la roquette, quant à leur degré respectif d’activité, que nous venons de noter ; ces choses, dis-je, doivent suffire pour déterminer les usages & les propriétés de la roquette.

La semence de roquette entre dans l’eau anti-scorbutique de la pharmacopée de Paris, dans l’électuaire de satyrion de Charas, & dans les tablettes de magnanimité du même auteur. (b)

Roquette a avanceur, (Tireur d’or.) est une sorte de bobine sur laquelle l’avanceur dévide le fil qu’il a tiré.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Roquette : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « roquette » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « roquette »

Étymologie de roquette - Wiktionnaire

(Salade) (XVIe siècle) De l’italien ruchetta, anciennement rochetta du latin eruca (« roquette »).
(Fusée) (XIXe siècle)[1] De l’anglais rocket ou de l’italien rocchetto (« fuseau, bobine »), rocchetta[2], diminutifs de rocca (« fusée servant au filage manuel »), dérivé du germanique *rukka (« quenouille »), apparenté à rochet, roquet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de roquette - Littré

Espagn. ruqueta ; ital. rucchetta ; dimin. du provenç. et ital. ruco ; du lat. eruca, sorte de chou.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « roquette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roquette rɔkɛt play_arrow

Citations contenant le mot « roquette »

  • Des roquettes ont visé dimanche la Zone verte de Bagdad, où le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif rencontrait des responsables irakiens, un type d’attaque régulier dans ce pays mais qui a rarement lieu en plein jour, selon des sources de sécurité. The Times of Israël, Attaque à la roquette en plein jour à Bagdad, où Zarif est en visite | The Times of Israël
  • Une roquette Katyoucha, tirée en direction de la Zone verte, a notamment blessé un enfant à Bagdad. (Archives AFP) LExpress.fr, Irak : nouvelles roquettes contre des intérêts américains malgré des arrestations - L'Express
  • Déjà la photo ne correspond à la roquette mais celui qui jouxte le cimetiere midilibre.fr, Hérault : après des tirs entendus à la Roquette, une enquête est ouverte à Lunel - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « roquette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roquette »

Langue Traduction
Corse rachettu
Basque suziria
Japonais ロケット
Russe ракета
Portugais foguete
Arabe صاروخ
Chinois 火箭
Allemand rakete
Italien razzo
Espagnol cohete
Anglais rocket
Source : Google Translate API

Synonymes de « roquette »

Source : synonymes de roquette sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires