Obus : définition de obus


Obus : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OBUS, subst. masc.

ART MILIT. Projectile creux utilisé par l'artillerie, rempli d'un explosif, parfois mélangé de balles ou de substances diverses (toxiques, fumigènes, etc.), généralement de forme cylindro-conique. Obus à balles, à mitraille, à charge creuse, à charge nucléaire; obus de 120, de marine; obus antiaérien, antichar, asphyxiant, brisant, éclairant, explosif, fusant, incendiaire, lacrymogène, percutant; douille, trou, fumée, éclat d'obus. Bonaparte s'avança seul sur l'obus qui brûlait et fumait devant son cheval (...) l'obus éclata et n'atteignit personne (Vigny, Serv. et grand. milit., 1835, p.201).L'artillerie allemande entamait (...) un bombardement d'une extrême violence, avec emploi massif d'obus toxiques (Foch, Mém., t.2, 1929, p.87):
. ... l'encombrement des bombes a fait également de gros progrès, ainsi qu'en témoigne l'achèvement en 1952 d'un obus atomique de deux cent quatre-vingts millimètres de diamètre. Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p.93.
REM.
Femme(-)obus,(Femme obus, Femme-obus) subst. fém.,homme(-)obus,(homme obus, homme-obus) subst. masc.,cirque. Acrobate propulsé(e) hors de l'âme d'un canon par un ressort, simultanément à l'explosion d'une charge de poudre. [Elle] est devenue femme obus dans une foire (Les Lettres fr., 25 août 1966, p.4, col. 2).Un public à la curiosité insatiable avait le choix entre la femme-mitrailleuse et l'homme-obus (L'Express, 28 oct. 1974, p.27, col. 3).
Prononc. et Orth. [ɔby], [o-]. Martinet-Walter 1973 [ɔ-], [o-] (12/5). Prononc. [-by:z] en dernier lieu ds Barbeau-Rodhe 1930. Att. ds Ac. dep. 1762. Ac. 1835-1878 ,,on prononce obuze``. Étymol. et Hist. 1. 1697 «obusier» (Surirey de Saint-Rémy, Mém. d'artill., I, 237 ds DG); 2. 1797 «projectile de forme cylindro-ogivale, lancé par une bouche à feu» (Gattel d'apr. FEW t.16, p.180b). Empr. à l'all. Haubitze «obusier», lui-même empr. au tch. houfnice, proprement «catapulte». Fréq. abs. littér.: 1140. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 139, b) 1325; xxes.: a) 2205, b) 2692. Bbg. Boulan 1934, p.173. _Jänicke (O.). Zu den slavischen Elementen im Französischen. In: [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, p.441. _Plate (R.). Französische Wortkunde auf sprach- und kulturgeschichtlicher Grundlage. München, 1955, p.34.

Obus : définition du Wiktionnaire

Nom commun

obus \ɔ.by\ masculin

  1. (Militaire) Projectile creux, en forme de cylindre terminé par un cône, rempli de matière explosive.
    • Bitche n'est plus qu'une vaste fournaise : le sifflement des obus, les craquements de l'incendie, l'effondrement des maisons, […], toutes les terreurs, tous les fracas emplissent l'air. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), page 431, Bloud & Barral, 1883)
    • Les obus sont chargés avec une poudre spéciale appelée lydite, dont les essais ont donné des résultats terrifiants. — (La France Libre, du 29 août 1898, page 2)
    • L’avalanche de nos obus et de nos torpilles dura quatre longues heures. Nous fîmes « exploser » jusqu'à quinze fourneaux de mines, dont certains chargés de 3.000 kilos de lydite. La terre, dit un témoin était toute secouée d'un immense frisson.— (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1915, p.177)
    • Il admira bientôt des trous d’obus encore frais ; il regarda en l'air et conclut qu'il pourrait bien nous en tomber d'autres. Tout à fait comme un Parisien à la mer. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 19, Hartmann, 1937)
    • Depuis l'Argonne de 1914, […] je n'ai pas l'oreille si mal bâtie que d'avoir, en vingt et un ans, oublié l'art d'apprécier au son la trajectoire d'un obus et le point de chute probable. — (Marc Bloch, L'étrange défaite : La déposition d'un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, p.86)
    • L'artillerie allemande tirait sans arrêt. Les obus tombaient sur notre droite, quelque part du côté du passage. — (Alexandre Tchakovski, C'était à Léningrad, traduit du russe par Julia et Georges Soria -1951)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Obus : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBUS. (On prononce l'S.) n. m.
T. d'Artillerie. Projectile creux, en forme de cylindre terminé par un cône, rempli de matière explosive.

Obus : définition du Littré (1872-1877)

OBUS (o-buz') s. m.
  • Terme d'artillerie. Sorte de petite bombe sans anse. Les bombes, dont Maltus [ingénieur anglais, 1637] introduisit alors l'usage en France, étaient à peine connues, et les obus ne le furent que plus d'un demi-siècle après, en 1693, à la bataille de Nervinde, Andréossy, Instit. Mém. scient. t. VII, p. 179. Des obus perfidement placés venaient d'éclater dans les poêles de plusieurs maisons [à Moscou] ; ils avaient blessé les militaires qui se pressaient autour, Ségur, Hist. de Nap. VIII, 6.

    Obus tête de mort, obus incendiaire, percé de plusieurs trous, par lesquels ce projectile vomit des matières enflammées.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

OBUS. Ajoutez : - REM. L'obus se distingue de la bombe par son diamètre, en général plus faible, et parce qu'il n'a ni anse, ni culot. On distingue les obus ordinaires qui ne contiennent que de la poudre, les obus à balles qui renferment de la poudre et des balles, et les obus à double paroi qui se prêtent à une fragmentation systématique. On distingue aussi les obus, d'après leur forme, en obus sphériques et obus oblongs.

HISTORIQUE

XVIe s. Ledit jour [23 février 1515], seigneur (sic) Philippe Dex faisoit essaier et tirer des hocbus de fer que la ville [Metz] avoit achetés, Chronique de Metz, de Husson, dans Bibl. des ch. t. XXXI, p. 241.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « obus »

Étymologie de obus - Littré

Esp. obuz ; de l'all. Haubitze, pièce de grosse artillerie, au XVe siècle haufnitz, du bohémien haufnice, qui signifiait proprement un engin à lancer des pierres.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de obus - Wiktionnaire

(1797) De l’allemand Haubitze (« obusier ») qui vient du tchèque houfnice (« catapulte »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obus ɔby play_arrow

Citations contenant le mot « obus »

  • Cette fois-ci pourtant, les obus sont tombés au nord de la frontière, loin du Haut-Karabakh. La situation intérieure de l'Azerbaïdjan, pays surarmé avec d'immenses réserves de pétrole mais déstabilisé par la chute du prix du baril, n'est certainement pas étrangère à cette nouvelle tension. En appelant à la guerre contre l'Arménie, le dictateur Ilham Aliyev peut ainsi faire taire les critiques de la population. lejdd.fr, Les affrontements Arménie-Azerbaïdjan peuvent-ils dégénérer en conflit régional?
  • C’est sur la plage centrale de Montalivet, qui est à nouveau accessible depuis le 4 décembre par arrêté municipal, que six obus ont été retrouvés la veille (le 30 décembre) par un promeneur et un septième le jour même grâce à un détecteur de métaux. Les démineurs militaires de la base aérienne de Cazaux, en renfort de ceux de la zone marine de Brest, se sont déplacés, notamment pour réduire les délais d’intervention. SudOuest.fr, Médoc : sept obus de la Seconde Guerre mondiale détruits à Montalivet
  • Une photo prise le 13 juillet 2020 montre les destructions dans une salle touchée par un obus au musée national de Taëz, dans le sud-ouest du Yémen, pays en guerre depuis 2014 / AFP La Croix, Dans le Yémen en guerre, l'espoir de sauver ce qui reste du patrimoine
  • La Marine nationale, lors d'une opération de détection de munitions non explosées sur les plages de la côte, a découvert ce jeudi deux obus et six mortiers à Saint-Étienne-au-Mont, sur le littoral du Pas-de-Calais. Elle a également détruit ce vendredi 20 obus à Oye-Plage. France Bleu, Pas-de-Calais : la Marine nationale découvre et détruit une vingtaine d'obus sur le littoral
  • Le nouveau propriétaire des lieux est tombé par hasard sur un sac contenant ces trois engins dans le garage. Les démineurs sont intervenus et ont embarqué les deux obus et la grenade. SudOuest.fr, Un Palois trouve deux obus et une grenade au fond de son jardin : "Bien sûr que ça fait peur!"
  • « Ici, ce n'est pas les cèpes qu'on ramasse mais les obus », constate Brian. En effet, à quelques centaines de mètres d'un des sites phares de la forêt de Fontainebleau, il suffit d'arpenter les sous-bois, parfois sans quitter les chemins principaux, pour effectuer de drôles de découvertes, soit des obus, comme s'ils en pleuvaient. leparisien.fr, Fontainebleau : sous la forêt, des obus ! - Le Parisien
  • Un important dispositif de sécurité a été mis en place samedi 22 février 2020, dans le centre-bourg des Grandes-Ventes, en Seine-Maritime. Trois hommes ont ramassé un obus et l'ont ensuite apporté à la mairie. France Bleu, Ils ramassent un obus et se rendent en mairie des Grandes-Ventes
  • Alerte porte de la Chapelle (XVIIIe). Ce mardi, à 16 heures, un obus de 125 kg de la Seconde Guerre mondiale a semé la panique. L'objet a été découvert par les ouvriers sur un chantier entre le boulevard Ney, les voies ferrées et le périphérique. Sur ce chantier, au stade des fondations, il y aura l'extension de l'université de Paris I Sorbonne, au même endroit que l'ancien centre d'accueil pour migrants, une structure modulaire jaune surnommée « la Bulle ». leparisien.fr, Paris : la porte de la Chapelle bouclée après la découverte d’un obus de la Seconde Guerre mondiale - Le Parisien
  • Découverte surprenante à Marcillac-la-Croisille en Corrèze. Lors de travaux de rénovation, une famille a mis au jour un obus de la Première Guerre mondiale.   France 3 Nouvelle-Aquitaine, Corrèze : un obus de la Première Guerre mondiale retrouvé à Marcillac-la-Croisille
  • Au cours de la semaine passée, les démineurs de Versailles avaient dû intervenir après qu'un autre pêcheur ait remonté un obus de la rivière. www.lyonne.fr, Une grenade repêchée dans la rivière, un accident à cause de l'alcool... Le point sur les faits divers dans l'Yonne. - Auxerre (89000)
  • Les gendarmes de la Gironde appellent à la prudence sur leur page Facebook, car plusieurs obus et engins explosifs ont été découverts ces derniers jours sur les plages girondines. Des objets déterrés à cause de l'érosion et des passages des dernières tempêtes. France Bleu, Gironde : les gendarmes appellent à la prudence après la découverte de plusieurs obus sur les plages
  • Premier imprévu pour la société Matphi, chargée de l’aménagement de Parc en Seine, une nouvelle zone d’activités située le long de la RD7 et de la voie ferrée. Un obus a été « identifié en surface » le 17 décembre, rapporte le promoteur Marc-Antoine Troletti, qui se veut toutefois rassurant. « C’est courant. Partout autour de la voie SNCF, qui a été bombardée par les Anglais [en 1944, NDLR] il peut y avoir des bombes sous terre qui n’ont pas explosé. » www.paris-normandie.fr, Tourville-la-Rivière : un obus découvert sur le chantier de Parc en Seine
  • Au moins neuf adolescents ont été tués lorsqu’un obus de mortier a explosé dans une école coranique de la province de Takhar, dans le nord de l’Afghanistan, ont rapporté, jeudi 18 juin, des responsables auprès de l’Agence France-Presse (AFP). Le Monde.fr, Afghanistan : un obus explose dans une école coranique, au moins neuf adolescents tués
  • Un obus de 200 kilos datant de la Seconde guerre mondiale a été découvert ce jeudi matin sur une friche de La Ricamarie (Loire). Une équipe de démineurs de la sécurité civile de Lyon est intervenue pour sécuriser la bombe. France Bleu, Loire : un obus de 200 kilos découvert à La Ricamarie
  • DÉCOUVERTES D'OBUS SUR LE LITTORAL GIRONDIN Ces derniers jours, plusieurs obus et autres engins explosifs ont été… , Gironde. Que faire lors d'une découverte d'obus sur les plages ? Les conseils de la gendarmerie | Le Républicain Sud-Gironde
  • Étrange et surréaliste découverte dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 2 h 30 rue Jules-Lebleu. Les pompiers et la police ont découvert un obus datant certainement de la Première Guerre mondiale et posé sur son culot, dans un abri de bus près du lycée Gustave-Eiffel. La Voix du Nord, Armentières : un obus découvert cette nuit dans un abri de bus près du lycée Eiffel
  • Des pompiers mosellans et des démineurs de la Sécurité civile sont intervenus jeudi dans une déchèterie de Maizières-lès-Metz après la découverte d'un obus. France Bleu, PHOTOS - Maizières-lès-Metz : intervention des démineurs après la découverte d'un obus dans une déchèterie
  • Le confinement est propice aux petits travaux. Un habitant de la commune de Fresne-L’Éguillon, près de Beauvais, est tombé nez à nez avec un obus ce jeudi 30 avril en creusant une tranchée sur son terrain de la rue de l’Église. Et comme l’histoire est farceuse, « c’est probablement un obus de la Première Guerre mondiale », explique le maire de la commune, Jean-Michel Bouchard. « Il fait 15 à 20 centimètres de haut, pour un diamètre de 12 centimètres. » Courrier picard, Un obus retrouvé dans un jardin à Fresne-L’Éguillon
  • Un obus datant sûrement de la Seconde Guerre mondiale a été découvert sur le port de Saint-Nazaire ce jeudi 23 avril. l'engin était désamorcé. France Bleu, Un obus de près d'une tonne découvert sur le port de Saint-Nazaire
  • Tout démarre le 12 juillet. Prenant de court des observateurs internationaux, des combats éclatent dans cette zone à la frontière entre Azerbaïdjan et Arménie, donnant lieu à une spirale incontrôlée durant plusieurs jours. Aux tirs de mortiers répondent les obus atteignant les villages d’Aygepar et Movses. Bilan : au moins 17 morts, dont 12 militaires et un civil azerbaïdjanais et 4 soldats arméniens. Bakou pleure notamment la mort d’un général abattu par un drone, tandis que la foule descend dans la rue pour réclamer vengeance. Ilham Aliev, le président azerbaïdjanais, limoge son ministre de la défense jugé trop « passif ». Chaque camp se rejette la faute accusant l’autre d’être à l’initiative des combats. Le Monde.fr, Entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, « le danger est toujours là »
  • Le maire de Fouilloy, Bernard Brochot s’est rendu ce mardi 2 juin vers 10 heures dans un champ en bordure du chemin de Boves après la découverte de deux petits obus, entre la route de Villers et la route d’Aubigny. Il s’agirait probablement de deux engins de la Première Guerre mondiale. La préfecture de la Somme a envoyé un formulaire au maire qui a donc adressé une demande au service de déminage de Laon, pour qu’il vienne neutraliser ces deux obus. « Ils ne présenteraient pas de danger immédiat et vu leur position, il sera facile pour les démineurs de solutionner tout ça rapidement  », déclarait M. Brochot ce mardi. Courrier picard, Deux petits obus découverts à Fouilloy
  • En plein après-midi, ce qui ressemblait à un obus de la première guerre mondiale a été découvert dans une des poubelles, en bas des murs des gendarmes, dans la petite rue. Les policiers ont convergé pour établir un périmètre de sécurité. Par précaution, cinquante personnes, principalement des gendarmes, ont été évacuées. Les démineurs du Laboratoire central de la Préfecture de police ont été requis pour examiner la pièce menaçante. « En fait, il s'agissait d'un bout d'ogive de 75 mm toute rouillée », précise une source policière. Le périmètre a été levé. Une heure plus tard, les gardes républicains ont pu regagner leur caserne. leparisien.fr, Paris : qui a jeté un obus dans la poubelle des gendarmes ? - Le Parisien
  • Mercredi après-midi, un soldat israélien de 20 ans avait été tué et un lieutenant blessé dans un accident de voiture dans les fermes occupées de Chebaa, rapportait le Times of Israël. Après cet accident, les militaires israéliens ont tiré une salve d’obus fumigènes pour masquer la zone, provoquant des feux dans le secteur. La police militaire israélienne a lancé une enquête. L'Orient-Le Jour, Renforts israéliens à la frontière avec le Liban - L'Orient-Le Jour
  • Un élève du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) s'est présenté mardi après-midi au collège avec, dans son sac à dos, un petit obus découvert dans le canal de l'Ourcq. L'établissement a été évacué dans la foulée, a appris Le Parisien, confirmant une information de l'AFP. leparisien.fr, Seine-Saint-Denis : il pêche un obus et l’apporte au collège dans son sac à dos - Le Parisien
  • On a trouvé une trentaine de roquettes au même endroit et quelques obus, précise le chef du chantier. C’était une base allemande, ils tiraient d’ici. , Au sud de Caen, une trentaine de roquettes découvertes sur un chantier | Liberté Caen
  • C’est une pêche inattendue qu’a réalisé un habitant d’Eymet, en Dordogne, dans le Dropt. Le 31 mai, depuis le pont de Juillet, cette personne a remonté un obus au bout de sa ligne. SudOuest.fr, Dordogne : un obus pêché dans le Dropt, du côté d’Eymet
  • Située peu ou prou au milieu du parcours qui va de Corbie à Feuillères, la Montagne de Frise offre assurément le plus beau panorama sur la vallée (un point que contesteront à coup sûr les fans du Camps César à Chippily ou partisans du belvédère de Vaux, mais bon…). Du bleu et du vert à perte de vue… Mais ce lieu qui se parcourt à pied (comptez une petite heure) nous parle aussi d’un épisode plus triste de l’histoire de la Somme. Celui qui vit, dès 1915, des centaines de milliers de soldats venus du monde entier s’affronter dans l’abominable boucherie voulue par les puissants de ce monde qui eux, vivaient sagement loin du front. Ici les pelouses calcicoles portent toujours les stigmates des déluges d’obus qui ont fauché tant de vies. Le peintre allemand Otto Dix, l’artiste français Georges Braque, les écrivains Robert Graves et Jean Cocteau, ont évoqué cette bataille. Blaise Cendrars, lui, en a tiré un roman, « la Main coupée ». On ferme les yeux, les images reviennent, un long frisson vous parcourt… Comment imaginer qu’un lieu aussi paisible ait pu être le théâtre d’une telle abomination ? Ultime vestige de ce conflit, mais qui prête aujourd’hui à sourire ; de là-haut, on aperçoit tout au sommet de la colline située de l’autre côté de la vallée, une belle bâtisse construite en pleine campagne. Une mairie ! Celle d’Éclusier-Vaux, édifiée au lendemain de la Grande guerre, à distance parfaite des deux communes fusionnées ! Une pensée pour les habitants d’Éclusier qui habitaient eux, en fond de vallée… Pic'Avenir, À l’est, l’Éden
  • « Si c’était de l’extérieur, nous aurions dû trouver des éclats d’obus, mais il n’y a absolument aucun reste sur le site », a-t-il déclaré, selon Radio Farda. The Times of Israël, L'explosion de Natanz est due à "une faille de sécurité", selon un élu iranien | The Times of Israël
  • La datation de l’obus n’a pas pu être déterminée avec précision. On serait tenté de voir là un vestige de la Première Guerre mondiale mais des combats et des bombardements importants ont également eu lieu durant le Second conflit mondial. , Faits-divers - Justice | Un obus découvert à 5 mètres de la frontière belge
  • Alors que les joueurs PC continuent de festoyer à grands coups d’obus pour célébrer le 10e anniversaire de World of Tanks, ceux qui privilégient la console voient du contenu exclusif débarquer. Depuis aujourd’hui, la mise à jour 5.0 est disponible et elle embarque avec elle une toute nouvelle saison baptisée SummerSlam!. Un nom original pour une saison qui le sera tout autant vu qu’elle est lancée en partenariat avec la WWE, la célèbre ligue de catch américaine. GAMERGEN.COM, World of Tanks : mise à jour 5.0 disponible, nouvelle saison et cross-play en vue ! - GAMERGEN.COM
  • Insensible à ma fibre patriotique, aux obus de Verdun ou aux plaines de Valmy, maman Delmas n'a pas apprécié cette «peur stupide», je cite, du coronavirus et de la pandémie. «C'est n'importe quoi», «Il n'y avait aucun risque», et on va arrêter là les citations afin de préserver mon ego filial. À deux doigts de m'annoncer que ce n'était qu'une grippette. Slate.fr, Le confinement, ou comment devenir le parent de son propre parent | Slate.fr
  • Un cours pratique… Un collège de Vesoul (Haute-Saône) a été évacué mardi matin après qu'un élève soit arrivé en cours d'histoire avec un obus de mortier, a-t-on appris auprès de la préfecture de Haute-Saône et de la police. L'incident s'est produit vers 10 heures, au collège Jacques Brel, a indiqué dans un communiqué la préfecture. leparisien.fr, Vesoul : un élève vient en cours d’histoire avec un obus, son collège évacué - Le Parisien
  • Malgré le fait qu’ils aient déjà « une petite idée » de ce qu’ils allaient trouver sur place grâce aux premières photos envoyées lors de la découverte, les deux démineurs sont restés sur leur garde. « On part toujours du principe que nous serons face à une munition dangereuse, ont expliqué Bruno et Sébastien. Là, les premiers indices de la photo nous laissaient penser que l’obus n’avait pas été tiré car toutes les sécurités de la fusée semblaient en place. » www.leberry.fr, L'obus retrouvé dans le canal latéral à la Loire, à Bannay, a été pris en charge par les démineurs - Bannay (18300)
  • L’incendie qui reste dans la mémoire des Rémois. Vers midi le centre de la ville est arrosé de bombes incendiaires. Vers 15 heures, un obus enflamme l’échafaudage de la tour nord. Un madrier tomba sur l’ange au sourire et lui vaudra d’être décapité. Le feu atteint la merveilleuse charpente de 1485, on l’appelle « la forêt ». Le plomb de la couverture coule par les gargouilles. La paille répandue au sol pour servir de litière aux blessés s’est embrasée. Plusieurs blessés allemands périrent dans cet incendie. Les cloches de la tour nord se sont écrasées au sol. Vers 17 h 30, il ne restait que des ruines fumantes. Il faudra attendre 1938, pour retrouver une cathédrale reconstruite, sauf qu’une partie de la statuaire restera à jamais disparue. Le grand architecte Henri Deneux aura l’excellente idée de remplacer la charpente en bois par des éléments en béton armé. Journal L'Union abonné, Les trois fois où la cathédrale de Reims a brûlé
  • Mais ce sont les 22 mois passés en camps de concentration qui ravivent d’autres souvenirs bien vivaces. Réquisitionné pour le Service du Travail Obligatoire (STO) en 1943, il va rester 2 ans dans ces camps à faire des obus. , Fougères : à 100 ans, Alexandre vit toujours chez lui | La Chronique Républicaine
  • Sillons griffant le paysage, les tranchées ont été creusées à travers champs et forêts. Les arbres coupés sur leur tracé, utile matière première, ont été évacués, leurs souches abandonnées sur place. Ces forêts de la Meuse décimées par la guerre de 1914-1918, Pascal Convert les a découvertes en rendant visite à son ami et complice au long cours, le photographe Eric Poitevin, avec qui il venait de se lier d’amitié en Italie à la Villa Médicis, où ils étaient pensionnaires. A l’époque, au tournant des années 1990, on trouvait encore de nombreux vestiges des combats : restes de baïonnettes, de casques, balles, culots d’obus… « Je suis tombé en arrêt devant les éclats au sol, ces cratères devenus des mares et parsemés de souches qui, à force de bombardements, étaient remontées à fleur de terre », raconte l’artiste. Dès 1992, il réussit à en récupérer quelques-unes, qu’il enduit, déjà, d’encre de Chine. Le Monde.fr, Les souches noires de Pascal Convert
  • Après la guerre, les champs de bataille ont fleuri de ces deux belles des moissons : les obus ont labouré les terres et fait remonter à la surface les graines enfouies, qui ont pu germer au soleil revenu. Les plantes obsidionales ne sont pas celles-là. Elles, sont des têtues, accrochées aux crinières des chevaux, aux vêtements des paysans devenus conscrits, enfouies dans les fourrages nécessaires aux bêtes qui accompagnaient alors les armées. Les plus anciennes connues sont arrivées aux portes de Paris en 1814, dans le sillage des Cosaques qui poursuivaient Napoléon. Comme la roquette d’Orient, une crucifère aux fleurs jaunes, proche du chou au niveau du goût. «Ma préférée, c’est l’herbe aux yeux bleus, la bermudienne des montagnes», raconte Vernier. Une plante des îles Bermudes, qu’on trouve aux Etats-Unis et dans les Caraïbes, cœur jaune, pétales bleus qui ne s’ouvrent que le matin, arrivée par la paille des chevaux. «Grâce à elle, on voit très bien par où sont passés les Américains dans les Vosges en 1914-1918. Là où ils se sont arrêtés, là où ils se sont battus, on la retrouve», précise le botaniste. Elle confirme par sa trace fleurie les suppositions des historiens. Libération.fr, La fleur au front - Libération
  • Pour les observateurs non avertis, le motocross (ou le quad-cross) se résumerait à la manière d’un "dictionnaire" : "discipline motocycliste courue en groupes sur un circuit en terre et très accidenté". Pour le grand public, le déroulé d’une course peut même être énigmatique : 25 pilotes démarrent "comme des obus" (depuis l’arrière d’une "herse" s’abaissant devant eux), accélèrent toujours à fond pour tourner "presque en rond" et rentrent au parc coureurs car, au bout d’un moment, "quelqu’un" agite un drapeau à damiers sur la ligne d’arrivée. Et voilà… Par contre, les initiés savent que cette présentation succincte ne rend pas compte des passions multiples suscitées "chez nous" par le "cross". Sport allant du loisir à l’ultra-compétition, moyen d’éducation des jeunes comme le basket, le football, le hockey sur gazon ou le rugby, le "MX" pèse de tout son poids dans la vie associative et économique du département. Plus de 500 licenciés en piste, autant de bénévoles et officiels autour, des milliers de spectateurs, 6 clubs, un comité départemental, des circuits adaptés à tous les niveaux, un calendrier de courses fourni, des entreprises spécialisées dans "l’engin bondissant" : le motocross gersois apparaît dès lors comme un des poumons sportifs du Gers. ladepeche.fr, Motocross : le Gers, terrain de passions - ladepeche.fr
  • Les tirs de mortier n'ont pas cessé pour autant. Un automobiliste a été interpellé lors d'un contrôle routier, à Saint-Denis à 22 h 20 avenue Anatole-France en possession de soixante obus de mortier dans son coffre. Il a été laissé libre et sera convoqué ultérieurement. Son matériel a bien sûr été confisqué. À Aulnay, la nuit a été plus calme avec des incendies çà et là en nombre limité. Il y a eu un jet de mortier sur la police municipale rue du 8 mai 1945 et des violences urbaines de 23 heures à minuit rue Eugène-Delacroix. Tout était redevenu calme à 1 heure du matin. leparisien.fr, Seine-Saint-Denis : 94 interpellations dans la nuit de lundi à mardi, plusieurs policiers blessés - Le Parisien
  • Le faux sang se répand sur le sable. Les soldats tombent au sol, filmés par l'équipe, qui coordonne les impacts de balle et d'obus, pour recréer une scène d'assaut crédible.  France Bleu, Omaha Beach revit le 6 juin 1944 le temps d'un tournage sur le Débarquement
  • Ce matin, l’armée ukrainienne a bombardé le village de la Mine 6/7 à coup d’obus de mortier, endommageant une importante conduite d’eau, qui approvisionne non seulement la RPD (République Populaire de Donetsk), mais aussi la population située dans la zone du Donbass contrôlée par l’Ukraine. Cette destruction d’une infrastructure civile vitale pourrait provoquer une catastrophe humanitaire des deux côtés de la ligne de front. AgoraVox, RPD – Un bombardement de l'armée ukrainienne a endommagé une conduite d'eau, risque de catastrophe humanitaire - AgoraVox le média citoyen
  • Le 19 février 1920, une déflagration fait des dizaines de blessés. La presse locale de l’époque explique que, durant la guerre, les Allemands avaient établi un camp de munitions entre les gares de Ghislenghien et de Meslin-l’Evêque. Après la guerre, l’armée belge fut chargée de détruire les obus et autres munitions, provoquant chaque jour des dégâts considérables. Édition digitale de Liège, Une terrible explosion à Ghislenghien - Édition digitale de Liège
  • La foudre a endommagé le clocher ainsi que l'orgue qui était complètement détériorée. Après il y a eu la Seconde Guerre Mondiale, les éclats d'obus sont entrés dans l'église mais l'orgue a été épargné. Mais quand on a rénové l'orgue, on a démonté tous les tuyaux et on voyait très bien des projections d'obus ou des traces de balles de fusils. , Mouterhouse : la religion et les péripéties de l'église catholique - Radio Mélodie
  • Vendredi matin, des explosions ont été entendues le long de la frontière avec la Syrie. Un obus a apparemment endommagé une voiture civile et un bâtiment israélien, a fait savoir l’armée israélienne. Cela faisait suite à des rapports non-confirmés d’un tir anti-tank ou anti-aérien syrien sur une cible israélienne. The Times of Israël, Légers dommages du côté israélien après des explosions à la frontière syrienne | The Times of Israël
  • La signature est encore inconnue mais bientôt ne le sera plus : Albert Londres, 30 ans, chroniqueur parlementaire, mué, compte tenu des circonstances, en envoyé spécial sur le front, a réussi, au mépris de toute autorisation de l’état-major, à gagner Reims, tout proche de la ligne de front qui, après la bataille de la Marne, est en passe de se fixer. En train, puis à bicyclette, accompagné seulement d’un photographe, il a gagné le cœur de la ville et il a été le témoin des obus tombant sur la cathédrale. SudOuest.fr, Les grandes heures de la presse – Episode 7 : Albert Londres sacré
  • Mardi après-midi, alors qu'il intervenait pour enlever une épave au centre-ville de Salins-les-Bains (Jura), un ferailleur a eu la surprise de découvrir un obus d’une trentaine de centimètres posé sur le plancher entre le siège conducteur et la banquette arrière de la Citroën ZX break. , Faits-divers - Justice | Salins-les-Bains (Jura) : un obus découvert sur le plancher d'une épave
  • La fameuse peinture gris vert dite « feldgrau » est la signature de cet émouvant objet appartenant à un bénévole passionné du musée d’art militaire de Vincey (88), Octave Spinazze, qui lui-même l’avait obtenu de la belle-famille déodatienne de son frère. Désormais visible par tous les visiteurs du petit musée implanté depuis 1988 dans les anciens établissements Boussac, haut lieu de l’industrie textile de Lorraine, ce morceau d’obus est français, puisqu’il s’agit d’un « shrapnel » dont les rayures à la base prouvent qu’il a bien été tiré par un canon de 65 mm de montagne modèle 1906, mais celui qui en a fait une œuvre d’art est forcément allemand. Car cette couleur de champ de bataille n’était en effet pas seulement celle des uniformes de l’armée allemande, mais bien aussi celle de tous ses stocks de peinture destinés à entretenir les baraquements, à les dissimuler, à tracer les panneaux indicateurs dans les tranchées… Facile d’imaginer alors qu’un soldat à l’âme d’artiste ait eu envie d’y puiser pour étancher sa soif d’expression sensible avec ce qu’il avait sous la main. D’autant plus que les Allemands occupant tous les sommets vosgiens, il n’a sans doute eu qu’à lever les yeux pour représenter, sur fond de sapins, le pastiche de temple antique érigé sous Napoléon III, couronnant le massif du Donon, et qui allait d’ailleurs donner son nom à l’une des batailles du début de la Première Guerre mondiale. Un oiseau semble prendre son envol au premier plan, comme si l’art allait permettre au peintre de s’élever au-dessus des atrocités du conflit… En traçant « Vogesen », Vosges en allemand, ainsi que 1914-16 sur ce fragment d’objet ayant servi à tuer par l’explosion des 138 billes d’acier qui étaient contenues dans sa partie supérieure, ce soldat allemand n’aura certes pas laissé sa signature dans l’histoire de l’art, mais offert anonymement un bouleversant témoignage humain de l’histoire tout court. Sans hésiter d’ailleurs à enfreindre le règlement de l’armée allemande, qui elle, au contraire de l’armée française, interdisait à ses hommes de récupérer les morceaux de projectiles pour leur propre compte… , Le Mag | Décrypt’ art : Obus peint par un soldat allemand (1914-1916)
  • D’autant que l’un des obus est bien enfoncé dans le sol. « On voit la partie côté culot, mais c’est impossible de définir sa longueur… » Le second, quant à lui, est bien détérioré. La Semaine dans le Boulonnais, Wimereux : deux obus retrouvés à la Pointe de la Crèche
  • L’obus en question mesure 155 millimètres, pèse approximativement 50 kg et contient environ 9 kg d’explosifs de type TNT. Dans le cadre de cette opération, un arrêté préfectoral a été pris pour sécuriser la zone. Les activités de pêche ainsi que la baignade ou les loisirs nautiques seront ainsi interdits dans le secteur de la Maison-Blanche pendant toute la durée du pétardage. , Brest : Un obus de 50 kg découvert lors d’un exercice de plongée dans la rade
  • Probablement mise au jour par le récent chantier d’enfouissement des infrastructures de fibre optique, c’est une ancienne ogive d’obus qui vient d’être découverte par un groupe de marcheurs en bas du tronçon supérieur du chemin de la Louvière au lieudit « Vallée Robin ». Deux démineurs de la Sécurité civile ont neutralisé et emporté ce projectile dépourvu de sa douille et dont l’amorce était brisée ; c’est-à-dire qu’il a été tiré et qu’il n’a pas explosé. Il gardait néanmoins un fort pouvoir de nuisance car il restait chargé. Selon les techniciens, les caractéristiques de cet obus étant imprécises, son origine et le conflit auquel il se rattache restent une énigme ; il pourrait s’agir du corps d’un 75 français « retravaillé » du côté allemand, ce qui ne fait que renforcer l’incertitude de la guerre au cours de laquelle il a été expédié. Journal L'Ardennais, Ardennes: une ogive d’obus découverte dans les bois de Fagnon
  • Un camp militaire abritant des forces militaires onusiennes, dont françaises, a essuyé des tirs d’obus, mardi 7 juillet, dans le nord-est du Mali. CharenteLibre.fr, Au Mali, plusieurs tirs d’obus contre des militaires français et onusiens - Charente Libre.fr
  • Quatre obus ont été découverts en l’espace de quelques heures sur le littoral de Veulettes-sur-Mer (Seine-Maritime), près de Fécamp. Un projectile d’environ 25 centimètres a d’abord été retrouvé à marée basse vendredi, rapporte 76 Actu. L’engin se trouvait dans une zone peu fréquentée de la plage. La mairie a alors prévenu les gendarmes. , Faits divers : quatre obus découverts sur une plage près de Fécamp
  • C’est la mairie qui a contacté les gendarmes vendredi 3 juillet, après la découverte d’un premier obus au pied de la falaise, à l’écart de la plage sur la commune, à marée basse. Le projectile mesurait près de 25 centimètres.  , Plusieurs obus retrouvés en quelques heures sur une plage, près de Fécamp | 76actu
  • Deux nouveaux vestiges des guerres mondiales. Samedi 4 juillet, un promeneur a repéré à marée basse deux obus sur la plage de Mers-les-Bains, le long de la falaise. Il a immédiatement alerté la brigade de gendarmerie du Tréport, qui a transmis un signalement à la préfecture de la Somme et au service de déminage. Une intervention est prévue prochainement. Selon la gendarmerie, les deux obus se situent à bonne distance de la plage de galets. En mars 2014, un obus de mortier avait déjà été découvert sur la plage de Mers-les-Bains. Courrier picard, Deux obus découverts le long de la falaise de Mers-les-Bains
  • Les gendarmes d’Indre-et-Loire rappellent qu’il ne faut surtout pas pêcher à l’aimant sans autorisation dans les cours d’eau du département et encore moins manipuler tout ce qui ressemble à une bombe ou un obus qui s’accrocherait à son matériel. Pourtant, ce dimanche, un retraité qui pêchait à Vernou a sorti un obus de la Brenne puis l’a ramené chez lui avant de prévenir les forces de l’ordre qui ont fait venir les démineurs de La Rochelle pour neutraliser l’engin. Info Tours.fr, StorieTouraine, 13/07/20 – Un obus découvert dans la Brenne ; Taux de réussite record au bac en Touraine ; Célébrations du 14 juillet… Info Tours.fr l'actualité de Info Tours.fr
  • En fin de semaine dernière, un habitant d’Avesnes-au-Mont creusait une allée dans son jardin lorsqu’il fit une découverte qui aurait pu s’avérer dangereuse puisqu’il s’agissait d’un obus de mortier datant de la Première Guerre mondiale. La Voix du Nord, Un obus de mortier retrouvé a Avesnes-au-Mont
  • Jeudi matin, les plongeurs-démineurs de Cherbourg sont intervenus sur le sable de la plage des Escardines de Oye-Plage pour « neutraliser » un obus américain retrouvé quelques jours plus tôt. La Voix du Nord, Oye-Plage: un obus américain détruit par les démineurs sur la plage des Escardines
  • « Le fait de rester dans l’eau conserve bien », souligne le démineur, obus en main. « C’est un obus allemand de 7,7 cm, mélange de plusieurs aciers. Il est presque comme neuf mais le retirer de l’eau va entraîner un phénomène d’érosion rapide. Dans les 6 semaines à venir, il partira en destruction » , Faits-divers - Justice | Opération de déminage pour un obus de plus de 100 ans plongé dans le Trey
  • Ce samedi après-midi, les pompiers sont intervenus sur la plage de Ningles au Portel. Ils ont été alertés de la présence d’un obus au pied de la falaise. Les services de déminages ont été avisés. La Voix du Nord, Un obus découvert sur la plage de Ningles au Portel
  • Les sapeurs-pompiers sont intervenus ce mardi matin vers 10h30, pour porter assistance aux démineurs dans le cadre de la neutralisation d’un obus à Wingles. Un périmètre de sécurité a été mis en place. 6 logements ont du être évacués et 5 adultes et 7 enfants ont été mis en sécurité dans une salle municipale, le temps des opérations. Après la neutralisation de l’obus, les habitants ont pu réintégrer leur foyer. horizonradio.fr, Opération déminage d'un obus à Wingles ce mardi matin - Horizon radio
  • Dans son dernier livre historique sur Fourmies, Claude Lompret évoque les obus découverts suite à la Première Guerre mondiale qui ont continué de faire des morts après le conflit. Et le dépôt de munitions allemand près des carrières du Hauty. La Voix du Nord, Fourmies : ces obus de la Guerre 14-18 qui ont continué de faire des victimes…
  • Toutefois, les pompiers ont découvert une munition lors de leur intervention sur ce sinistre. Il s'agissait d'un obus de mortier qui se trouvait dans le cabanon incendié. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de la structure et les démineurs sont intervenus le mardi 21 juillet au matin. La munition était une munition de type fumigène, qui ne présentait finalement pas de danger et qui avait déjà été désarmée. lamanchelibre.fr, Granville. Les pompiers interviennent pour un incendie et découvrent un obus
  • Ce samedi 11 juillet, c’est à Buc qu’une petite tête d’obus a été découverte, dans la rue de la 5e  Division blindée. Le propriétaire des lieux était en train de désherber devant le muret de sa maison, quand son petit-fils a découvert l’ogive rouillée d’une dizaine de centimètres. , Insolite | Buc : il découvre une tête d’obus en désherbant devant chez lui
  • Cette semaine, des pêcheurs qui se trouvaient en bordure du cours d’eau, à l’arrière des anciens Moulins, se sont fait une petite frayeur en découvrant au fond de l’eau une douille d’obus. Les gendarmes, les spécialistes du déminage et le maire se sont rendus sur place. Les techniciens ont constaté que l’objet était inerte et ne représentait aucun danger. Journal L'Est Eclair, Une douille d’obus découverte dans la rivière à Anglure
  • Dans l’après-midi du jeudi 16 juillet, un obus a été découvert pendant un diagnostic de dépollution d’un terrain rue Édouard-Vaillant L'Avenir de l'Artois, Hersin-Coupigny: un obus découvert rue Édouard-Vaillant
  • Hier jeudi, un obus découvert sur un le chantier d’une maison, rue Elsa-Triolet, à Beaurains, a été enlevé par les démineurs. L’engin de guerre gisait là depuis deux semaines, provoquant une certaine inquiétude dans le voisinage. La Voix du Nord, Beaurains : l’obus qui gisait à côté d’une maison depuis deux semaines a été enlevé
  • Un peu plus d’un hectare s’est immédiatement embrasé. Les pompiers de Péronne et Bapaume sont rapidement intervenus pour éviter la propagation aux deux autres hectares du champ et surtout à la parcelle voisine de huit hectares. Mais le pire a été évité avec la découverte, à proximité immédiate du brasier, d’un obus. La présence de l’ogive a nécessité l’intervention des démineurs. Courrier picard, Un obus découvert près d’un feu de champ à Mesnil-en-Arrouaise
  • Ce lundi matin, deux têtes d’obus ont été découvertes à la déchetterie intercommunale de la zone d’activités de La Houssoye à La Chapelle-d’Armentières. La procédure de sécurisation a immédiatement été lancée et le site fermé plus d’une heure. La Voix du Nord, La Chapelle-d’Armentières : deux têtes d’obus découvertes à la déchetterie
  • Il y a environ deux semaines, un obus était découvert rue Elsa-Triolet, à Beaurains, dans un lotissement où poussent les maisons. L’obus, certes balisé, attend le passage des démineurs… à deux mètres d’une maison, et alors que des ouvriers continuent de travailler juste à côté. La Voix du Nord, Beaurains : ils dorment à côté d’un obus depuis deux semaines et ça les inquiète
  • Découverte insolite et potentiellement explosive ce mardi à Salins-les-Bains : un obus datant de la Première Guerre mondiale a été retrouvé dans une voiture abandonnée. Un périmètre de sécurité a été installé et l'engin neutralisé par les démineurs de Colmar. France Bleu, Un obus de la Première Guerre mondiale découvert dans une voiture à Salins-les-Bains
  • Ce mercredi, peu avant 13 h, suite à des travaux de terrassement dans l’allée principale de l’EPSM, des ouvriers ont découvert un obus d’environ 40 cm de longueur. Les pompiers d’Armentières et de Lomme ont alors pris la décision de confiner 140 adultes et 12 enfants dans les bâtiments les plus proches. La Voix du Nord, Armentières: 150 personnes confinées dans l’EPSM, suite à la découverte d’un obus
  • Et le vacancier britannique n’aura pas facilité la tâche aux forces de l’ordre. Lors de son appel pour signaler les trois engins explosifs, il explique se trouver dans la commune d’Hautot-l’Auvray, à plusieurs kilomètres de la plage menacée, et indique aussi être en possession d’un des obus, En Seine-Maritime, il trouve trois obus sur la plage et en embarque un dans son coffre | 76actu
  • Le Syndicat Mixte Artois Valorisation (SMAV), organisme en charge entres autres des déchèteries de l’Arrageois, a dévoilé sur sa page Facebook un fait pour le moins assez surprenant. Un obus a été déposé par un usager au pied de la benne destinée à la collecte de la ferraille ce jeudi en fin de matinée. « Un obus n’est pas un déchet ! », s’indigne les services du SMAV. La déchèterie a fermé ses portes le temps  de sécuriser les lieux. Le service de déminage de la Sécurité Civile est intervenu en début d’après-midi pour extraire l’engin.Si vous découvrez un obus, il ne faut pas surtout pas le déplacer pour éviter tout risque d’explosion. Le reflexe est de contacter les services de police ou la gendarmerie. horizonradio.fr, Un obus à été déposé à la déchèterie de Saint-Laurent-Blangy provoquant sa fermeture temporaire - Horizon radio
  • C’est en faisant du rangement dans sa maison, mercredi en début d’après-midi qu’une habitante de Tabanac s’est rendu compte qu’une boîte contenait quatre petits obus non percutés. Sans doute depuis longtemps. SudOuest.fr, Gironde : elle découvre quatre obus en faisant du rangement chez elle
  • Le 14 juillet dernier, un automobiliste a embarqué dans son véhicule un obus datant de la Seconde Guerre mondiale et a ainsi roulé avec l’engin explosif durant une vingtaine de kilomètres. Autonews, Il roule plusieurs kilomètres avec un obus dans sa voiture
  • Un homme débroussaillait son jardin, route de la Grande Lesque à Saint-Vivien-de-Médoc, lundi après-midi, quand il a découvert un obus. Un périmètre a tout de suite été balisé. SudOuest.fr, Médoc : il débroussaille son jardin et tombe sur un obus
  • Un obus de la première guerre mondiale a été repêché dans la rivière Gers en fin de matinée à Auch ce mercredi. C'est un pêcheur qui a donné l'alerte, rue Bobillot vers 11 heures.  France Bleu, Un obus de la première guerre mondiale désarmé à Auch
  • Mercredi 24 juillet en fin d'après-midi Sébastien Leurèle, patron de l'Ecole de plongée de sétoise a découvert ce qui semble être un obus de mortier au pied de la falaise qui se trouve au niveau du site Rose-Roc à Sète.  midilibre.fr, Sète : un obus retrouvé au pied des falaises de la Corniche, les démineurs sont sur place - midilibre.fr
  • Drôle de découverte, ce samedi midi, pour l’équipe en charge du chantier à l’ancien Carrefour contact de Liévin. Alors que les ouvriers effectuaient le terrassement de la future salle de réception, la pelle de la mini-pelleteuse s’est plantée... dans un obus. La Voix du Nord, Un obus découvert sur un chantier à Liévin
  • Un match d'un homme de 70 kilos contre un obus du même poids est, sans discussion, une des inventions les plus sottes de notre temps. De Pierre Mac Orlan
  • Les obus et les décorations tombent au hasard sur le juste et l’injuste. De André Maurois / Les discours du docteur O'Grady

Images d'illustration du mot « obus »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « obus »

Langue Traduction
Corse cunchiglia
Basque oskol
Japonais シェル
Russe оболочка
Portugais concha
Arabe الصدف
Chinois 贝壳
Allemand schale
Italien conchiglia
Espagnol cáscara
Anglais shell
Source : Google Translate API

Synonymes de « obus »

Source : synonymes de obus sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires