La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rictus »

Rictus

Définitions de « rictus »

Trésor de la Langue Française informatisé

RICTUS, subst. masc.

A. − PATHOL. Contraction des muscles peauciers de la face due à un spasme nerveux et donnant au visage l'expression d'un rire forcé. Rictus sardonique du tétanos. Le rictus des morts était sur sa pauvre bouche (R. Bazin, Blé, 1907, p. 240).Sa contraction [du muscle risorius de Santorini] produit l'expression du rictus (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p. 409).
B. − P. anal. Rire forcé et silencieux ou sourire grimaçant et silencieux traduisant souvent des sentiments comme la jalousie, la colère, la méchanceté, la douleur. Rictus amer, douloureux, effroyable, hideux, moqueur, sarcastique; bouche contractée, crispée par un rictus. L'homme répondit avec un rictus aimable dont le sourire caressant d'un crocodile donnerait quelque idée (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 709).Cette détresse honteuse était si grande, que je ne pouvais pas m'empêcher de grimacer. Je voyais dans les glaces, les vitres, un visage (...) avec ce rictus navrant qui demande pitié, ressemble à un hideux sourire (Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1166).V. imprimer I A 3 ex. de Daniel-Rops.
[À propos d'un animal] Un rictus découvrit ses crocs, éclatants sous les babines noirâtres (Genevoix, Raboliot, 1925, p. 323).
Prononc. et Orth.: [ʀiktys]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1821 (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 1, p. 274). Mot lat. signifiant « ouverture de la bouche, bouche ouverte », part. passé de ringor « grogner en montrant les dents ». Fréq. abs. littér.: 104.

Wiktionnaire

Nom commun - français

rictus \ʁik.tys\ masculin

  1. Contraction de la bouche, grimace des lèvres et des joues.
    • Un pâle et froid sourire dessina ce rictus qui servait de bouche au diplomate. — (Alexandre Dumas, Mes Mémoires, M. Lévy frères, 1863, t. 2, p. 256)
    • Rien n’est plus rare qu’un être humain dont la bouche et les muscles faciaux soient conformés de manière à produire le phénomène du rictus sardonique que la science explique par un retour atavique à une grimace primitive, alors que nos ancêtres devaient employer leurs mâchoires comme armes d’attaque ou de défense. — (Paul Hervieu, L’Inconnu, A. Lemerre, 1887, p. 107)
    • Et il fait le geste, tranquillement cynique, grinçant un : crac ! qui fait courir son rictus d’une oreille à l'autre et lui donne une physionomie d’un comique effrayant. — (Georges Darien, Biribi, A. Savine, 1890, p. 104)
    • Ses yeux fauves lançaient des éclairs, et un rictus, semblable à celui de la face du tigre flairant sa proie, fit grimacer son visage. — (Ernest Capendu, L'Hôtel de Niorres, J. Rouff, 1893, t. 2, p. 1260)
    • Ce rictus faussement hilare était d’ailleurs démenti par l’inépuisable détresse qui vitrait, dilatait et humectait les yeux de la victime. — (Georges Eekhoud, Le Cycle patibulaire, Mercure de France, 1896, p. 288)
    • Mais, au lieu de s’effarer, de fuir comme il avait fait une première fois, il eut son habituel retroussement de lèvres, qui découvrait, à gauche, un peu de ses dents de loup, dans un rictus involontaire où il y avait comme de la goguenardise et de la cruauté. — (Émile Zola, Vérité dans Œuvres complètes illustrées, E. Fasquelle, 1906, t. 26, p. 421)
    • Antoine ne put s’empêcher d’esquisser un rictus de déception qui amusa Ornella. — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 73.)
    • Elle me décoche un regard surpris, puis un rictus incertain. — (Patrick Senécal, Malphas 1: Le cas des casiers carnassiers, Éditions Alire, Montréal, 2011, p. 124.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RICTUS. n. m.
Contraction de la bouche, grimace des lèvres et des joues. Un hideux rictus. Un léger rictus. Un rictus moqueur.

Littré (1872-1877)

RICTUS (ri-ktus') s. m.
  • Mot latin qu'on emploie quelquefois aujourd'hui, et qui signifie fente de la bouche. Cette bouche [celle de Voltaire] - je dis mal peut-être, mais ce n'est pas ma faute, - ce rictus épouvantable, courant d'une oreille à l'autre, J. de Maistre, Soirées de St-Pétersbourg, IV.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rictus »

Lat. rictum, supin de ringor, grogner en montrant les dents.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin rictus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rictus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rictus riktys

Fréquence d'apparition du mot « rictus » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « rictus »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « rictus »

  • Son visage à lui raconte tant de choses. Édouard Philippe n’est pas Emmanuel Macron. Ses yeux trahissent ses émotions, ses rictus son énervement, sa barbe évoque son stress.
    midilibre.fr — Pourquoi Emmanuel Macron a remercié Édouard Philippe - midilibre.fr
  • Le goût est le sourire de l'âme ; il y a des âmes qui ont un vilain rictus, c'est ce qui fait le mauvais goût.
    Léo Ferré — Poète, vos papiers !
  • Les masques ont sans doute caché de nombreux rictus et grimaces au sein de la majorité, mardi soir, lors du débat autour du budget 2020 avec les groupes d’opposition. " La situation de la commune s’améliore lentement, mais elle reste très tendue ", résumait l’adjoint aux finances Marc Desplat, en présentant un budget serré avec 12 415 525 euros en section…
    SudOuest.fr — Orthez : à la mairie les oppositions déplorent un budget "sans ambition"
  • Des gaufres au chocolat, du lait de coco et des haricots rouges s'invitaient mercredi dans le Bureau ovale. Pouces en l'air et rictus presque moqueur, le président américain s'est mis en scène sur Instagram, devant plusieurs produits de la marque alimentaire Goya, vendue aux Etats-Unis, ainsi que dans de nombreux pays d'Amérique latine.
    Les Echos — Pourquoi Donald Trump fait la promotion des produits alimentaires Goya | Les Echos
  • Ce jeudi après-midi, les ateliers de musculation et proprioception se sont nichés le long de la Moselle, là où les arbres offrent un bandeau d’ombre et de relative fraîcheur sur la Plaine de Soba. La sueur et les rictus sur les visages sont contagieux. Scénario classique à ce stade d’une préparation. « On est dans la continuité de notre travail foncier, avec beaucoup de travail aérobie jumelé avec de la musculation. On termine notre deuxième semaine avec des garçons qui commencent à récupérer sur le plan athlétique, c’est une bonne chose », confie Xavier Collin.
    Sport lorrain | Epinal à l’épreuve d’Orléans en plein travail foncier
  • Elle lui avait volé, avec un sourire carnassier, un rictus de chacal, ses deux plus beaux trophées le boulimique Depardieu et l'anémique Houellebecq. Il ne s'en était jamais remis. Depuis, il vouait aux gémonies et sa puissante adversaire, et les deux vedettes qui, par intérêt, lui avaient manqué.
    Jérôme Garcin — Les sœurs de Prague

Traductions du mot « rictus »

Langue Traduction
Anglais smirk
Espagnol sonrisa afectada
Italien sorriso affettato
Allemand grinsen
Chinois 傻笑
Arabe ابتسم
Portugais sorriso pretensioso
Russe ухмылка
Japonais にやにや
Basque smirk
Corse smirk
Source : Google Translate API

Synonymes de « rictus »

Source : synonymes de rictus sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot rictus au Scrabble ?

Nombre de points du mot rictus au scrabble : 8 points

Rictus

Retour au sommaire ➦