La langue française

Répression

Sommaire

  • Définitions du mot répression
  • Étymologie de « répression »
  • Phonétique de « répression »
  • Citations contenant le mot « répression »
  • Images d'illustration du mot « répression »
  • Traductions du mot « répression »
  • Synonymes de « répression »
  • Antonymes de « répression »

Définitions du mot « répression »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉPRESSION, subst. fém.

A. − [L'action est exercée sur autrui] Action de réprimer, de prendre des mesures punitives contre ceux qui sont jugés contrevenir aux règles, aux lois ou aux options d'un gouvernement, d'une société ou à la morale; fait d'empêcher par la violence un soulèvement collectif. Cela avait commencé à Moscou après la terrible répression, les massacres de révolutionnaires sous les murs de Presnia (G. Leroux, Roul. tsar, 1912, p. 5).La rigueur de cette répression n'avait jamais été égalée. Il y eut dix-sept mille morts, des exécutions sommaires, plus de quarante mille arrestations (Bainville, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 226).
Répression éducative. Moyen de contrainte utilisé pour éduquer un enfant. Collège de répression. À chaque élan de mon organisation on opposait une petite répression bien douce, mais assidue. On ne me grondait pas, mais on me disait vous, et c'était tout dire. Ma fille, vous vous tenez comme une bossue (Sand, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 283).Répression psychiatrique. Ensemble de moyens médicaux utilisés contre une personne en désaccord avec le régime en cours. Boukovski, trente-quatre ans, le « héros des héros », a passé le tiers de sa vie en prison. C'est lui qui a signalé la répression psychiatrique en U.R.S.S. dans son livre: « Une Nouvelle maladie mentale en Union Soviétique, l'opposition » (Le Nouvel Observateur, 10 avr. 1976, p. 51, col. 1).
Répression des écrivains, de la parole, de la presse. La censure (...) interdit la publication du Crapouillot, de Jean Galtier-Boissière (...). Signes avant-coureurs d'une répression plus vaste où allaient être englobés les rédacteurs des journaux communistes − et leurs lecteurs! − et quelques autres journalistes de droite (Coston,A.B.C. journ., 1952, p. 55).V. embrigadement B 2 ex. 2.
SYNT. Répression brutale, féroce, implacable, meurtrière, policière, politique, sanglante; répression à outrance, sans merci; répression des émeutes, des évasions, des grèves, des ouvriers, d'une révolte, d'une révolution; acte, moyen de répression.
DR. Répression des abus, du braconnage, du crime, des délits. Ils devront, pour pouvoir poursuivre la répression pénale, obtenir une levée de l'immunité que les assemblées ne sont pas toujours empressées à accorder, ou attendre la fin du mandat (Vedel, Dr. constit., 1949, p. 403).
Répression des fraudes. ,,Action de réprimer les actes de mauvaise foi dans l'intention de tromper`` (Lar. agric. 1981). Le décret du 28 juillet 1908 a réglementé la bière sous le rapport de la loi du 1erAoût 1905 sur la répression des fraudes (Boullanger, Malt. brass., 1934, p. 10).La répression des fraudes s'appuie sur la loi du 1eraoût 1905 (Lar. agric.1981).(Service de la) répression des fraudes et de la qualité. ,,Service relevant du ministère de la Consommation, responsable de l'application de la législation et de la réglementation relative à la qualité des produits, la protection de la santé publique, les conditions de transactions`` (Habault Agric. 1983).
Répression pécuniaire. Obligation de verser une somme d'argent. La législation française rend vraiment trop difficile la répression de la diffamation et de l'injure. Déjà Gambetta, dans une plaidoirie, le 8 janvier 1897, demandait que dans ce cas, la répression pécuniaire fût particulièrement lourde, parce que seule elle apporte de « sérieuses garanties et une véritable sanction » (Civilis. écr., 1939, p. 44-5).
B. − [L'action est exercée sur soi-même]
1. PSYCHOL. ,,Processus psychique, conscient et volontaire, consistant à renoncer à la satisfaction d'un désir qui ne se trouve pas en accord avec la personne morale`` (Sill. 1965). Répression d'un accès de colère, d'un geste, d'une parole, des passions; répression sexuelle. Les innombrables petites répressions qu'il s'est imposées ou qu'il a subies ont provoqué une sourde rébellion intérieure (Taine, Notes Paris, 1867, p. 65).La rigueur puritaine est presque toujours solidaire d'une forte répression de l'instinct (Mounier, Traité caract., 1946, p. 699).
2. PSYCHANAL. ,,Phénomène inconscient de défense et tentative de fuite de l'angoisse, que le moi utilise devant un désir dont la satisfaction peut être dangereuse`` (Sill. 1965). Synon. refoulement.Le refoulement désigne cette fonction de contrôle, de répression, de « censure », dont il est fort difficile de parler sans tomber dans la mythologie (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 374).
BIOL. Le phénomène inverse, l'inhibition de la synthèse d'une enzyme par les produits issus de la réaction qu'elle catalyse, est aussi connu chez les Bactéries. On l'appelle la répression (Physiol., 1969, p. 48 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth.: [ʀepʀesjɔ ̃], [-pʀ ε-]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. a) [1372 (Oresme) d'apr. Bl.-W.4-5]; xves. la repression de ire (Pierre de Lanoy, Légende de St Antoine, éd. M.-C. Guigue, p. 43); b) 1802 « action d'arrêter le progrès, l'accomplissement d'une chose condamnable » (Flick); c) 1867 psychol. (Taine, Notes Paris, p. 65). Dér. de repressus (répressif*) d'apr. oppression* pour servir de subst. à réprimer*. Fréq. abs. littér.: 222. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 94, b) 277; xxes.: a) 431, b) 455. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 402. − Faye (J.-P.). Dict. pol. portatif en cinq mots: démagogie, terreur, tolérance, répression, violence. Paris, 1982, 274 p. − Lemoine (M.). Le Vocab. de la répression: apparition du mot et approfondissement de la not. In: Actes du 107eCongrès Nat. des Sociétés Sav. Brest. 1982. Paris, 1984, p. 391-397. − Quem. DDL t. 29.

Wiktionnaire

Nom commun

répression \ʁe.pʁe.sjɔ̃\ ou \ʁe.pʁɛ.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de réprimer.
    • Avant la conquête française, la Kabylie ne connaissait pas d’autre mode de répression que la vengeance privée et les Kabyles n’étaient pas de mauvaises gens. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VI, La moralité de la violence, 1908, p. 256)
    • Les fusils partaient, des étrangers étaient tués. L’ordre revenu, on punit quelque fellahs en guise d’exemple. Son père, dont le caractère était vif, périt dans la répression. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • L’islam radical, […], peut conduire à une cruelle répression. Des hommes qui refusent de brider leur raison seront taxés de Satans et se verront dénier leurs droits et leur qualité d’hommes. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 112)
    • Le gouvernement ordonne une répression sanglante. Arrestations, pendaisons, exécutions sommaires plongent Tripoli dans un bain de sang. — (Tewfik Farès, 1911 : la Libye en guerre, déjà, dans Libération du 18 mars 2011, p. S12)
    • Entre la répression et la licence se trouve le juste milieu du contrôle. — (Arnaud Desjardins, Les chemins de la sagesse, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 1999, p. 446)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉPRESSION. n. f.
Action de réprimer. La répression des crimes, des délits, des abus.

Littré (1872-1877)

RÉPRESSION (ré-prè-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • Action de réprimer. La répression des crimes. Il éclata une révolte ; la répression en fut sanglante.

HISTORIQUE

XVIe s. Repression, Monet, dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « répression »

(Siècle à préciser) Du latin repressio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « répression »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
répression reprɛsjɔ̃

Citations contenant le mot « répression »

  • Les censures faiblissent, les interdits craquent. On ne sait plus à quelle répression se vouer pour être heureux. De Tony Duvert / Le Bon Sexe illustré
  • Le jazz est la révolte de l'émotion contre la répression. De Joel A. Rogers / Le Nouveau Noir
  • L'époque la plus favorable pour la répression d'un abus, c'est le jour où on le découvre. De Aurélien Scholl
  • Il n'y a pas de répression de l'espoir ; à moins de l'étouffer soi-même. De Jean-Claude Clari / Le Mot chimère a deux sens
  • La morale commence là où aucune punition n'est possible, là où aucune répression n'est efficace, là où aucune condamnation, en tout cas extérieure, n'est nécessaire. De André Comte-Sponville / Pensées sur la morale
  • Les semaines qui ont suivi son adoption on confirmé la crispation brutale, avec une répression contre les prodémocratie.  LExpress.fr, Elections reportées à Hong Kong, où la répression contre les prodémocratie s'intensifie - L'Express
  • Jean Castex a annoncé la généralisation d'une amende de 200 euros pour les consommateurs. De 1970 à 2020, retour sur 50 ans de politique de répression. Franceinfo, VIDEO. Cannabis : retour sur 50 ans de politique de répression
  • L'Union européenne va limiter les exportations d'équipements utilisables pour la surveillance et la répression à Hong Kong pour dénoncer l'application de la loi sur la sécurité imposée par Pékin, a-t-on appris mardi 28 juillet de sources diplomatiques à Bruxelles. La mesure et un certain nombre de dispositions pour soutenir la population de Hong Kong ont été formellement adoptées mardi soir par les États membres, a-t-on précisé de même source. Le Figaro.fr, Hongkong: l'UE passe aux actes pour dénoncer la répression
  • Beaucoup d'opposants l'avaient présentée comme le dernier clou sur le cercueil du principe « Un pays, deux systèmes », qui était censé garantir jusqu'en 2047 des libertés inconnues ailleurs en Chine continentale. Les semaines qui ont suivi son adoption ont confirmé la crispation brutale, avec une répression contre les prodémocratie. leparisien.fr, Élections reportées à Hongkong, où la répression contre le camp pro-démocratie s’intensifie - Le Parisien
  • Cannabis : 50 ans de politique de répression Brut., Cannabis : 50 ans de politique de répression | Brut.
  • Nous avons beaucoup de jeunes en deux roues sur la commune. Certains comportements peuvent être à risque. On préfère donc la prévention à la répression ». , Full Gas Racing Team : « On préfère la prévention à la répression » à Saint-Cosme-en-Vairais | Le Perche
  • Parmi les clients de la boutique, la surprise est totale. Une poignée prend des photos, d’autres acceptent des tracts, quelques-uns posent des questions. Certains même reprennent en chœur avec les syndicalistes des chants de contestation. « Nous sommes là pour défendre notre camarade menacée de sanction et tous les salariés de Primark », répètent inlassablement les militants, gilets rouges floqués de la CGT sur le dos, en traversant le magasin. Leur périple s’arrête aux portes qui les séparent de Cathy Vinciguerra et de la direction, fermement gardées par des agents de sécurité. « La répression antisyndicale, c’est monnaie courante à Primark. On a plein d’exemples, à Marseille par exemple. À Toulon, pas plus tard que cette semaine, un militant a été menacé verbalement par ses patrons. La CGT est très clairement ciblée », explique Élodie Ferrier. Entre pulls et blousons, tous attendent que leur camarade soit « libérée ». Les nouvelles tombent finalement par SMS, expédiées par la famille de la mise en cause. La direction de Primark reprocherait à Cathy Vinciguerra d’avoir préféré se mettre en grève plutôt que d’assister à une réunion, d’avoir révélé sur Facebook des informations confidentielles ou encore d’avoir accepté de parler à des journalistes. « Ces faits-là remontent à des mois, ils n’ont rien du tout contre elle ! » s’exclame une syndicaliste. Quelle que soit la décision de la direction, les soutiens de Cathy Vinciguerra sont clairs : ils ne désarmeront pas le combat. L'Humanité, Répression antisyndicale. À Primark, la CGT contre-attaque | L'Humanité

Images d'illustration du mot « répression »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « répression »

Langue Traduction
Anglais repression
Espagnol represión
Italien repressione
Allemand repression
Chinois 抑制
Arabe قمع
Portugais repressão
Russe подавление
Japonais 抑圧
Basque errepresio
Corse a ripressione
Source : Google Translate API

Synonymes de « répression »

Source : synonymes de répression sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « répression »

Partager