La langue française

Remplaçant, remplaçante

Définitions du mot « remplaçant, remplaçante »

Trésor de la Langue Française informatisé

REMPLAÇANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst.

I. − Part. prés. de remplacer*.
II. − Adj. Qui prend la place de quelqu'un (de manière temporaire ou définitive). Institutrice remplaçante. Une relève, en cours de bataille, immobiliserait, pendant sa durée, à la fois les troupes remplaçantes et les troupes remplacées (Foch, Mém., t. 2, 1929, p. 59).Teresa Manolé: Danseuse remplaçante au cinéma de Pozal de Las Gallinas (Canaries) ce titre seul dit assez son mérite (Montherl., Pte Inf. Castille, 1929, p. 664).
III. − Substantif
A. − HIST., subst. masc. Celui qui accomplissait le service militaire (à l'époque où le tirage au sort était en vigueur) à la place d'un autre moyennant une compensation pécuniaire. Il y avait là ce grand jeune homme (...) que j'avais vu quinze jours auparavant au conseil de révision, plaidant la cause de sa surdité prétendue pour se dispenser d'acheter un remplaçant (Delacroix, Journal, 1854, p. 204):
Le jeune homme, depuis quatre ans, apporte fidèlement à l'étude (...) six francs d'économie chaque dimanche, afin de réunir quinze cents francs pour acheter un remplaçant à l'époque où il sera appelé au service. Gozlan, Notaire, 1836, p. 21.
B. −
1. Personne qui en remplace une autre, à titre temporaire ou définitif, dans son travail ou sa fonction. Synon. suppléant, substitut.Je ne suis pas le curé de Bièvres. L'abbé Gray, le curé de Bièvres, est malade, à la clinique. Je ne suis que le remplaçant (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p. 248).Vous occupez sa place, votre visage masque une absence; vous êtes une remplaçante, une doublure, un reflet (Mauriac, Journal 2, 1937, p. 32).
TYPOGR. ,,Ouvrier qui, dans une équipe de journal, remplace provisoirement un piéton [« typographe à emploi fixe »] absent`` (Comte-Pern. 1963). Synon. suiveur.
2. P. anal. Chose qui en remplace une autre. Et la véritable puissance de notre époque, qu'est-ce que c'est? l'argent. Pas même l'argent; plutôt sa représentation, son remplaçant, les billets (Arnoux, Paris, 1939, p. 43).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃plasɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. 1835, 1878 (masc.) et 1935 (masc. et fém.). Étymol. et Hist. 1790 subst. « personne qui remplace une autre dans une fonction » (Nicolas Ruault, Gazette d'un Parisien sous la Révolution, p. 209 ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 20, 1, p. 183); 1792 « celui qui remplace un jeune homme appelé au service militaire » (La Société des Jacobins, IV, 41 ds Z. fr. Spr. Lit. t. 35, p. 143). Part. prés. de remplacer*. Fréq. abs. littér.: 268. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 347, b) 419; xxes.: a) 395, b) 378. Bbg. Ranft 1908, p. 74.

Wiktionnaire

Nom commun

remplaçant \ʁɑ̃.pla.sɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : remplaçante)

  1. Personne qui en remplace une autre dans une fonction, dans une occupation quelconque.
    • C'est dans ce cercle de personnages politiques réservés et non de personnalités politiciennes et paradeuses qu'il convient de rechercher le profil du remplaçant que Paul Biya prépare pour le Cameroun », précise le politologue. — (Michel Roger Emvana, Paul Biya: les secrets du pouvoir, Karthala Éditions, 2005, p. 233)
  2. (Spécialement) (Histoire) (Militaire) (Au masculin) Celui qui remplaçait un jeune homme appelé au service militaire, au temps de la conscription par tirage au sort.
    • Le service militaire, qui avait été un devoir de la noblesse, était abandonné à ceux qui ne pouvaient faire l'achat d'un remplaçant. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), page 240, Bloud & Barral, 1883)
  3. (En particulier) (Sport) Celui des joueurs d'une équipe sportive, qui peut suppléer un joueur défaillant au cours d’une partie.

Forme de verbe

remplaçant \ʁɑ̃.pla.sɑ̃\

  1. Participe présent de remplacer.
    • Mac Lean au fond dans sa technique ne modifie que d’une façon minime celle de Bang, remplaçant, pour désalbuminer, le chlorure de potassium par l’hydrate de fer colloïdal. — (Revue de médecine, 1929, volume 46, page 267)

Nom commun

remplaçante \ʁɑ̃.pla.sɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : remplaçant)

  1. Personne qui en remplace une autre dans une fonction, dans une occupation quelconque.
    • La remplaçante de Mme Jupillon, partie pour aller tenir une épicerie à Bar-sur-Aube, la nouvelle crémière lui passait son mauvais lait, […] — (Edmond de Goncourt et Jules de Goncourt, Germinie Lacerteux, page 185, 1889)
  2. (En particulier) (Sport) Celle des joueuses d’une équipe sportive, qui peut suppléer une joueuse défaillante au cours d’une partie.
    • Eugénie Le Sommer, remplaçante mercredi et titulaire ce samedi, pourrait, elle, égaler, voire battre, le record de Marinette Pichon, meilleure buteuse de l’histoire des Bleues avec 81 réalisations, soit une de plus qu’elle. — (Franck Gineste, Football féminin : France-Brésil, comme un air de Mondial ?, www.leparisien.fr, 7 mars 2020)

Nom commun

remplaçante \ʁɑ̃.pla.sɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : remplaçant)

  1. Personne qui en remplace une autre dans une fonction, dans une occupation quelconque.
    • La remplaçante de Mme Jupillon, partie pour aller tenir une épicerie à Bar-sur-Aube, la nouvelle crémière lui passait son mauvais lait, […] — (Edmond de Goncourt et Jules de Goncourt, Germinie Lacerteux, page 185, 1889)
  2. (En particulier) (Sport) Celle des joueuses d’une équipe sportive, qui peut suppléer une joueuse défaillante au cours d’une partie.
    • Eugénie Le Sommer, remplaçante mercredi et titulaire ce samedi, pourrait, elle, égaler, voire battre, le record de Marinette Pichon, meilleure buteuse de l’histoire des Bleues avec 81 réalisations, soit une de plus qu’elle. — (Franck Gineste, Football féminin : France-Brésil, comme un air de Mondial ?, www.leparisien.fr, 7 mars 2020)

Nom commun

remplaçante \ʁɑ̃.pla.sɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : remplaçant)

  1. Personne qui en remplace une autre dans une fonction, dans une occupation quelconque.
    • La remplaçante de Mme Jupillon, partie pour aller tenir une épicerie à Bar-sur-Aube, la nouvelle crémière lui passait son mauvais lait, […] — (Edmond de Goncourt et Jules de Goncourt, Germinie Lacerteux, page 185, 1889)
  2. (En particulier) (Sport) Celle des joueuses d’une équipe sportive, qui peut suppléer une joueuse défaillante au cours d’une partie.
    • Eugénie Le Sommer, remplaçante mercredi et titulaire ce samedi, pourrait, elle, égaler, voire battre, le record de Marinette Pichon, meilleure buteuse de l’histoire des Bleues avec 81 réalisations, soit une de plus qu’elle. — (Franck Gineste, Football féminin : France-Brésil, comme un air de Mondial ?, www.leparisien.fr, 7 mars 2020)

Nom commun

remplaçante \ʁɑ̃.pla.sɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : remplaçant)

  1. Personne qui en remplace une autre dans une fonction, dans une occupation quelconque.
    • La remplaçante de Mme Jupillon, partie pour aller tenir une épicerie à Bar-sur-Aube, la nouvelle crémière lui passait son mauvais lait, […] — (Edmond de Goncourt et Jules de Goncourt, Germinie Lacerteux, page 185, 1889)
  2. (En particulier) (Sport) Celle des joueuses d’une équipe sportive, qui peut suppléer une joueuse défaillante au cours d’une partie.
    • Eugénie Le Sommer, remplaçante mercredi et titulaire ce samedi, pourrait, elle, égaler, voire battre, le record de Marinette Pichon, meilleure buteuse de l’histoire des Bleues avec 81 réalisations, soit une de plus qu’elle. — (Franck Gineste, Football féminin : France-Brésil, comme un air de Mondial ?, www.leparisien.fr, 7 mars 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REMPLAÇANT, ANTE. n.
Personne qui en remplace une autre dans une fonction, dans une occupation quelconque. Je suis obligé de m'absenter quelque temps, veuillez être mon remplaçant. On lui a trouvé une remplaçante. Il s'est dit spécialement, au masculin, de Celui qui remplaçait un jeune homme appelé au service militaire. Fournir un remplaçant. Il a acheté un remplaçant.

Littré (1872-1877)

REMPLAÇANT (ran-pla-san, san-t') s. m.
  • 1Personne qui en remplace une autre dans une fonction, dans une occupation. On lui trouva un remplaçant. La portière, obligée de s'absenter, a mis une remplaçante.
  • 2Particulièrement, celui qui remplace un jeune homme dans le service militaire. Acheter un remplaçant. Le remplacé répondait pendant un an de son remplaçant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « remplaçant »

Du verbe remplacer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « remplaçant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
remplaçant rɑ̃plasɑ̃

Citations contenant le mot « remplaçant »

  • Titulaire indiscutable, Aarons a disputé 40 matchs cette saison, dont 36 en Premier League. Avec 2 passes décisives à la clé. De quoi séduire le Bayern et son entraîneur Hansi Flick. L'idée serait de faire du défenseur britannique le remplaçant de Benjamin Pavard. Et de le récupérer rapidement, si possible, car le champion du monde 2018 est actuellement à l'infirmerie. L'homme à la "frappe de bâtard" s'est blessé dimanche lors d'une séance d'entraînement collective.  RMC SPORT, Mercato: le Bayern a ciblé le remplaçant de Pavard
  • Tobias Pachonik de VVV Venlo a été aligné comme un remplaçant prêt à l’emploi. Betanews.fr, Leeds espère signer un Néerlandais passionnant, le club a choisi son remplaçant - . - Betanews.fr

Images d'illustration du mot « remplaçant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Vegan stir fry with rice vermicelli Photo de K8 via Unsplash
  • Vegan stir fry with pulled oats Photo de K8 via Unsplash

Traductions du mot « remplaçant »

Langue Traduction
Anglais substitute
Espagnol sustituir
Italien sostituire
Allemand ersatz
Chinois 替代
Arabe استبدل
Portugais substituto
Russe замена
Japonais 代替
Basque ordezko
Corse sustitutu
Source : Google Translate API

Synonymes de « remplaçant »

Source : synonymes de remplaçant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « remplaçant »

Remplaçant

Retour au sommaire ➦

Partager