La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « relaxation »

Relaxation

Définitions de « relaxation »

Trésor de la Langue Française informatisé

RELAXATION, subst. fém.

A. −
1. MÉD. État de distension, de relâchement physique. Relaxation des muscles, des nerfs; relaxation des intestins. La descente rapide du poids du bras n'est pas le résultat d'un effort mais repose au contraire sur un principe de relaxation, elle est déterminée par la détente des muscles dorsaux (Roës, Techn. piano, 1935, p. 35).
Au fig., vieilli. Synon. de relâchement.La religion, qui se calcule toujours sur les mœurs, dut, en proportion de la relaxation de celles-ci, perdre beaucoup de son influence (Chateaubr., Essai Révol., t. 2, 1797, p. 325).
2. PSYCHOLOGIE
a) État de complète détente physique (notamment musculaire) ou psychique. Relaxation profonde. La relaxation du corps jointe à la détente et au silence de l'esprit permettent la réalisation d'une grande attention (R. Linssen, Le Zen, 1969, p. 188).
b) Méthode de détente et de maîtrise des fonctions corporelles par des procédés psychologiques adaptés. Relaxation de groupe, yogique; technique, thérapeutique de relaxation; pratiquer la relaxation. La méthode de relaxation préconisée par M. Schultz comprend une série d'exercices dérivés du yoga (décontraction, respiration, concentration) et la répétition de phrases autosuggestives (A. Rollat, Guide des médecines parallèles, 1973, p. 214).
B. − DR. PÉNAL, vieilli. Mise en liberté. Synon. élargissement, relaxe.Relaxation d'un prévenu, d'un prisonnier. Cela signifiait que l'ordre de relaxation venait d'arriver (Arnoux, Algorithme, 1948, p. 208).
C. − TECHNOL. Ensemble des phénomènes par lesquels un système dont l'équilibre a été rompu revient à son état d'équilibre. Temps de relaxation. Il existe des multivibrateurs polyphasés (...) qui donnent des oscillations de freinage et de relaxation décalées régulièrement l'une sur l'autre (J. Mercier, Radio-électr., t. 1, 1937, p. 249).
Relaxation thermique. ,,Retour à un équilibre thermique`` (Rob. Suppl. 1970). Relaxation des aciers. ,,Perte de tension des aciers lorsqu'ils sont soumis constamment à un allongement`` (Rob. Suppl. 1970).
Prononc. et Orth.: [ʀ əlaksasjɔ ̃]. Ac. 1694, 1718: re-; 1740: re- en vedette, ré- dans le texte ,,rélaxation des nerfs``; 1762: ré-; dep. 1798: re-. Étymol. et Hist. 1. 1314 méd. relanssacion « relâchement » (Chirurgie Henri de Mondeville, § 1643, éd. A. Bos, p. 83); 1575 relaxation (A. Paré, Œuvres, V, 30, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 1, p. 371); 2. 1382 « rémission, libération (ici, d'un serment) » (Offic. de la court de Besanç., Moreau, CCXXXIX, f o105, B.N. ds Gdf. Compl.); 1392 « id. » (E. Deschamps, Œuvres, II, 120, 24 ds T.-L.); 1690 « consentement à la délivrance d'un prisonnier » (Fur.); 3. 1937 technol. (J. Mercier, loc. cit.); 4. 1953 « repos, détente » (Simonin, Touchez pas au grisbi, p. 63). Empr. au lat.relaxatio « relâchement, détente, repos », dér. de relaxare « desserrer, relâcher ». Aux sens 3 et 4, d'apr. l'angl. relaxation, de même orig., att. dep. le xvies., notamment au sens de « détente de l'esprit, repos » et en technol. dep. le xixes. (NED et NED Suppl.2). Bbg. Quem. DDL t. 31.

Wiktionnaire

Nom commun - français

relaxation \ʁə.lak.sa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Didactique) (Médecine) Relâchement, état d’une chose qui n’a pas sa tension ordinaire.
    • Relaxation des muscles.
  2. (Mécanique) Baisse progressive du niveau de contraintes mécaniques dans une pièce sollicitée en déplacement imposé à température constante.
    • Dans l’essai de relaxation, une déformation est imposée brusquement, puis elle est maintenue constante. La contrainte qui en résulte diminue progressivement au cours du temps alors que la déformation viscoplastique continue d’augmenter. — (Metravib: Essais de fluage et relaxation de contrainte)
  3. (Droit) Action de relaxer un prisonnier, de le remettre en liberté.
    • La relaxation d’un prisonnier.
  4. (Familier) Détente du corps ou de l'esprit.
    • Les adolescents s'y adonnent, en quête « de relaxations intenses et d'hallucinations provoquées par des pressions sur les veines carotides et jugulaires pour atteindre l'évanouissement. — (Drôme : l'adolescent retrouvé pendu à un lit a agi seul, LeParisien.fr, 14 février 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RELAXATION. n. f.
T. didactique. Relâchement, état d'une chose qui n'a pas sa tension ordinaire. Il se dit particulièrement en termes de Médecine. Relaxation des muscles. En termes de Jurisprudence, La relaxation d'un prisonnier, L'action de relaxer un prisonnier, de le remettre en liberté.

Littré (1872-1877)

RELAXATION (re-la-xa-sion) s. f.
  • 1 Terme de médecine. Synonyme actuellement inusité de relâchement, de tension diminuée. La relaxation des fibres.
  • 2 Terme de jurisprudence. La relaxation d'un prisonnier, sa mise en liberté.
  • 3En droit canon, relaxation des peines, diminution ou entière rémission des peines.

HISTORIQUE

XVe s. Edifier fay de paix un autel, Du jou [joug] pesant fay relaxation, Deschamps, Poésies mss. f° 59.

XVIe s. L'aneurisme est engendrée… par dilatation ou relaxation d'une artere, Paré, V, 30. La relaxation de la matrice, Paré, VI, 15.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RELAXATION. Ajoutez :
4Action de se dilater ; ouverture, cavité (emploi inusité). Si vous voyez un antre qui avec ses pierres toutes mangées et sur une relaxation faite, non de main d'homme, mais par la nature même…, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RELAXATION, s. f. (Jurisprud.) est la délivrance & la sortie d’un prisonnier qui se fait du consentement de celui qui l’a fait écrouer.

Dans quelques provinces on dit relaxation de la demande, pour décharge de la demande. (A)

Relaxation, en Médecine, c’est l’acte par lequel les fibres, les nerfs, les muscles, se relâchent. Voyez Tension, Fibre, &c.

La relaxation d’un muscle est supposée occasionnée ou par la perspiration des esprits nerveux, ou par l’entrée trop précipitée du sang, des esprits, &c. qui enfle les fibres, ou par la contraction de l’air dans les globules du sang, avant qu’il soit dilaté par le flux, & le soudain mélange des esprits, &c. Voyez Muscle & Motion musculaire.

Relaxation, en Chirurgie, c’est une extension extraordinaire d’un nerf, d’un tendon, d’un muscle, ou de quelque partie semblable, qui est occasionnée par la violence qu’on lui fait, ou par sa propre foiblesse.

Les hernies sont les descentes, ou les relaxations des intestins. Voyez Hernie. De la même cause vient la descente, ou la chûte de l’anus. Voyez Procidence.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « relaxation »

Prov. relaxatio ; espagn. relaxacion, ital. rilassassione ; du lat. relaxationem, de relaxare (voy. RELÂCHER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin relaxatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « relaxation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
relaxation rœlaksasjɔ̃

Citations contenant le mot « relaxation »

  • Le principe de la relaxation sonore aux bols tibétains est simple : les vibrations traversent votre corps, vous entraînant dans un voyage musical et corporel. C’est une autre manière de découvrir son corps, de se reconnecter avec lui. , Envie de détente entre amis ou en famille ? Au Havre, optez pour la relaxation sonore | 76actu
  • Dans le monde idéal, les paresseux donneront des cours de relaxation. De Jean-Marie Poupart / Le champion de cinq heures moins dix
  • Un petit tour dans la lagune avec ses enrochements, ou quelques brasses dans le grand bassin de natation ? Vous êtes dans un autre monde. Laissez-vous bercer par l’eau. La vie est belle. Après tant d’efforts, un séjour zen dans un des bassins de relaxation ? C’est tout simplement divin. Quand vous ouvrez les yeux, vous êtes relaxé(e). petitbleu.fr, Bassins romain et de relaxation au Lud’O’Parc de Nérac - petitbleu.fr
  • Évitez aussi les distractions extérieures comme, par exemple, le téléphone portable. Si vous recevez des appels ou des notifications quelconques, votre esprit ne sera pas entièrement dédié à la relaxation et à la connexion avec la nature. Imprégnez-vous de votre environnement avec tous vos sens. Ecoutez la forêt, le vent, les animaux, les ruisseaux ou les rivières. Regardez les couleurs et les nuances qu’offre la nature, les arbres, le ciel… Masculin.com, Le bain de forêt, LA méthode de relaxation ultime en 2020

Images d'illustration du mot « relaxation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « relaxation »

Langue Traduction
Anglais relaxation
Espagnol relajación
Italien rilassamento
Allemand entspannung
Chinois 松弛
Arabe استرخاء
Portugais relaxamento
Russe отдых
Japonais リラクゼーション
Basque erlaxazioa
Corse rilassamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « relaxation »

Source : synonymes de relaxation sur lebonsynonyme.fr

Relaxation

Retour au sommaire ➦

Partager