Rebours : définition de rebours


Rebours : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REBOURS, -OURSE, adj. et subst. masc.

I. − Vieilli
A. − Adj. Revêche, désagréable, peu traitable. Esprit rebours, humeur rebourse. Il n'en peut plus de leçons (il devient rebours, et il y a de quoi) et ne veut plus en donner, mais comment vivra-t-il là-bas? (Flaub.,Corresp., 1852, p. 14).
Rem. ,,Moins usité au féminin qu'au masculin`` (Ac. 1798-1878).
BÂT., MENUIS. Bois rebours. ,,Bois dont les fibres ne sont pas parallèles à sa surface, mais sont ondulées, tordues, tressées et nouées les unes aux autres, de sorte qu'on ne peut le travailler que difficilement parce que le fil se présente souvent au rebours du mouvement de l'outil`` (Chabat 1881).
MAN. Cheval rebours. Cheval difficile à manier, en dépit des menaces et des coups. (Dict. xixeet xxes.).
B. − Subst. masc.
1. Contre-poil (d'une étoffe). Prendre le rebours d'une étoffe pour mieux la nettoyer (Ac.).
2. Au fig. Contre-pied, contraire. Je viens de lire l'Astrée, que je n'avais jamais lue; cela m'ennuya d'abord, et puis j'y pris plaisir. C'est le rebours des autres lectures et de tout ce qui m'amuse (Courier,Lettres Fr. et Ital., 1813, p. 859).Ce qui réussit en ce monde est d'ordinaire le rebours de nos instincts (Renan,Réf. intellect., 1871, p. 29).
II. − Courant
A. − Loc. adv. À rebours; au rebours (vieilli)
1. Dans le sens contraire au sens naturel, habituel. Marcher à rebours, épeler, lire à rebours; brosser du drap à rebours. Je continue lentement comme tu vois, chère amie, mon voyage du Rhin pris à rebours (Hugo,Corresp., 1840, p. 574).Empl. adj. [Vinci] se compose une écriture à rebours, de droite à gauche, qu'on ne peut lire que dans un miroir (Gautier,Guide Louvre, 1872, p. 201).
CIN. Projection à rebours. ,,Projection donnée dans l'ordre inverse de la prise de vue`` (Giraud 1956).
TECHNOL. Compte* à rebours.
2. Au fig. D'une façon contraire à la raison, au bon sens ou à l'usage. Faire tout à rebours, au rebours. J'avais pris l'existence au rebours (Balzac,Peau chagr., 1831, p. 212).Empl. adj. L'insecte nous paraît un être à rebours (Michelet,Insecte, 1857, p. vii).Empl. subst. masc. Ils sont quand même surprenants ces Primitifs [allemands] (...). Ils sont l'à rebours de toutes les écoles (Huysmans,Cathédr., 1898, p. 364).
Prendre tout à rebours. Prendre tout en mal. Comprendre à rebours. Comprendre à l'inverse, à l'opposé de ce qui doit être compris. (Dict. xxes.).
B. − Loc. prép. À rebours de, au rebours de. Contrairement à; à l'inverse, à l'opposé de. Au rebours, à rebours du bon sens. [Balzac] parle assez bien de Montaigne; il le sentait néanmoins fort peu à l'endroit principal: en lui, au rebours de Montaigne, on a toujours l'auteur et jamais l'homme (Sainte-Beuve,Port-Royal, t. 2, 1842, p. 79).Tout au rebours du pays sec, ce n'est pas le ciel, c'est la terre dont la valeur est prépondérante (Taine,Philos. art, t. 1, 1865, p. 272).
Prononc. et Orth.: [ʀ əbu:ʀ], fém. [-uʀs]. Barbeau-Rodhe 1930: à rebours [aʀbu:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Fin xiies. adj. poil rebors « ébouriffé » (Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 3845); b) ca 1225 rebours « revêche, peu aimable » (Reclus de Molliens, Carité, 236, 3 ds T.-L.); c) ca xves. cheval rebours « rétif » (Valenciennes, ap. La Fons, Gloss. ms., Bibl. Amiens ds Gdf.); d) 1771 bois rebours « noueux » (Trév.); 2. ca 1275 subst. « le contraire » (Adenet Le Roi, Enfances Ogier, éd. A. Henry, 5755); 1671 « le sens contraire du poil » (Pomey); 3. a) ca 1150 a rebors « en sens contraire du sens normal » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 2297); ca 1220 a rebours (Amadas et Ydoine, éd. J. R. Reinhard, 1853); b) 1960 compte à rebours (Le Figaro ds Colin 1971); 1964 fig. (R. Fallet, Paris au mois d'août ds Gilb. 1980); c) ca 1265 au rebours dou kalendier « en comptant en arrière dans le calendrier » (Brunet Latin, Trésor, éd. F. J. Carmody, p. 104); ca 1465 au rebours de « contrairement à » (G. Chastellain, Chroniques, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 4, p. 18). Du b. lat. reburrus « dont les cheveux sont rebroussés », altéré en *rebursus par croisement avec reversus « renversé »; 3 b est une trad. de l'angl. count-down (1953-1959 au fig. ds NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.: 388. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 289, b) 420; xxes.: a) 763, b) 718. Bbg. Quem. DDL t. 19.

Rebours : définition du Wiktionnaire

Nom commun

rebours \ʁə.buʁ\ masculin

  1. Sens contraire de ce qui est ou de ce qui doit être.
  2. (Principalement) Contre-poil des étoffes.
    • Prendre le rebours d’une étoffe pour la mieux nettoyer.
  3. Contre-pied, contraire de ce qu’il faut.
    • Vous n’expliquez pas bien cela, c’est tout le rebours de ce que vous dites.
    • Il faut prendre tout le rebours de ce qu’il dit. Tout ce qu’il fait est le rebours du bon sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rebours : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REBOURS. n. m.
Sens contraire de ce qui est ou de ce qui doit être. Il se dit principalement du Contre-poil des étoffes. Prendre le rebours d'une étoffe pour la mieux nettoyer. Il s'emploie au figuré et désigne le Contre-pied, le contraire de ce qu'il faut. Vous n'expliquez pas bien cela, c'est tout le rebours de ce que vous dites. Il faut prendre tout le rebours de ce qu'il dit. Tout ce qu'il fait est le rebours du bon sens.

À REBOURS, AU REBOURS, loc. adv. En sens contraire, il s'emploie au propre et au figuré. Marcher à rebours. Brosser du drap à rebours. Il prend tout au rebours.

À REBOURS DE, AU REBOURS DE, loc prép. À l'envers de, contrairement à. Au rebours, à rebours du bon sens. Il fait tout à rebours, au rebours de ce qu'on lui dit.

Rebours : définition du Littré (1872-1877)

REBOURS (re-bour) s. m.
  • 1Le contre-poil des étoffes. Prendre le rebours d'une étoffe pour la mieux nettoyer.
  • 2 Fig. Le contre-pied, le contraire de ce qu'il faut. Le P. Castel a peu de méthode dans l'esprit ; c'est le rebours de l'esprit de ce siècle, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 59.
  • 3À rebours, loc. adv. à contre-poil. Vergeter du drap à rebours.

    En sens contraire. Lire à rebours. Un homme d'esprit de ma connaissance voudrait qu'on étudiât et qu'on enseignât l'histoire à rebours, c'est-à-dire en commençant par notre temps et remontant de là aux siècles passés ; cette idée me paraît très juste et très philosophique, D'Alembert, Mél. litt. Œuv. t. III, p. 169, dans POUGENS.

    Fig. Tout ce que vous avez été durant vos jours, C'est-à-dire un esprit chaussé tout à rebours, Molière, l'Ét. II, 14. Les esprits à rebours, comme le sien, ne veulent jamais ce qu'on veut et veulent toujours ce qu'on ne veut pas, Brueys, Grondeur, I, 4. Vous prenez toujours les conseils à rebours, Th. Leclercq, Prov. t. IV, p. 44, dans POUGENS.

  • 4Au rebours, loc. adv. Au contraire, au contre-pied Le vrai secret pour avoir de la santé est que le corps soit agité et que l'esprit se repose… pour l'ordinaire il nous arrive tout au rebours : lorsque nous pensons nous reposer, nous nous travaillons le plus, Voiture, Lett. 44. Car je doute à présent si vous aimez Lucrèce, Et vous vois si fertile en semblables discours [mensonges], Que, quoi que vous disiez, je l'entends au rebours, Corneille, Ment. V, 4. Ils usent leurs souliers, et conservent leur âne ! Nicolas, au rebours ; car, quand il va voir Jeanne, Il monte sur sa bête, et la chanson le dit, La Fontaine, Fabl. III, 1. Un père d'ordinaire à son fils, tout au moins, fournit le nécessaire ; Ici, tout au rebours, le fils depuis dix ans…, Destouches, Phil. mar. III, 13.
  • 5À rebours de, au rebours de, loc. prép. Contrairement à. Tout au rebours de la bonne donzelle, La Fontaine, Gag. Je sortirai d'une maison où tout va au rebours du sens commun, Diderot, Père de famille, III, 4. Je me sens là-dessus tout à rebours des autres hommes, Rousseau, Prom. 7.

HISTORIQUE

XIIe s. Qar issir [sortir] les ferai de lor paix à rebors [je les ferai écorcher], Sax. XXVII.

XIIIe s. U il aura hastif securs, U li esteut [il lui faut] vivre à reburs, Marie de France, Gugemer. Trestout me vient arrebours, Tout adès sui esmaiiés, Que tous jours sui pourlongniés [éloigné] De joie avoir et secours, Mätzner, p. 61. On doit plaindre, et s'est honte à tous bons trouveours, Quant bonne matere est ordenée à rebours, Adam de la Halle, le Roi de Sezile, dans RUTEBEUF, t. I, p. 428. Dont evient que là où la lune est l'an prime, elle sera l'an après xj jors plus arrieres au rebours dou calendrier, Latini, Trés. p. 143. Ainsi se departi la cours ; Cele feste fu à rebous, Il i ot plus ploure que ris, Bl. et Jehan, V. 3436. Et demeure li cuers [le cœur] au cors de l'home à rebous ; car li chiés [la tête] demeure par devers les piés, et li rachine [la racine] par devers le chef, Alebrand, f° 40, verso.

XVe s. Mais j'ai tousjours au par aller Le rebours de ma voulenté, Orléans, Ball. 17.

XVIe s. Je suis au rebours des aultres, car…, Montaigne, I, 31. Considerer et juger de dangier est auculnement le rebours de s'en estonner, Montaigne, IV, 3. Ceste espreuve leur tourna tout au rebours de l'esperance de ceulx qui y furent envoyés pour cest effect, Amyot, Péric. 61.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rebours »

Étymologie de rebours - Wiktionnaire

Du latin populaire *rebursus, altération du bas latin reburrus (« qui a le front chauve, qui a les cheveux rejetés en arrière »), par croisement avec reversus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de rebours - Littré

Bourg. rebor ; bas-lat. reburrus, rebursus, hérissé. D'après Diez, ce mot vient de re et de l'allem. Borste, poil, soie, dont le radical se trouve dans brosse, broussaille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rebours »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rebours rœbur play_arrow

Citations contenant le mot « rebours »

  • Tokyo célèbre discrètement jeudi le début du compte à rebours avant ses Jeux olympiques, un an jour pour jour avant leur cérémonie d'ouverture, alors que la pandémie de coronavirus, qui a entraîné leur report, sème le doute sur leur tenue. Images du compte à rebours des Jeux de Tokyo disposé en face de la gare de la capitale qui affiche 365 jours avant le début de la compétition le 23 juillet 2021. VOA, A Tokyo, l'horloge du compte à rebours redémarre à un an des JO
  • Le compte à rebours est lancé. Dix-huit mois nous séparent aujourd’hui de l’élection présidentielle. Autant dire - et l’expérience le montre - qu’il reste une année utile au pouvoir exécutif pour agir et faire ses preuves. Le Figaro.fr, «Compte à rebours»
  • Le compte à rebours a commencé. Le feuilleton que voulait éviter à tout prix l’entraîneur Thomas Tuchel, qui souhaitait protéger ses joueurs des blessures, vient de débuter. www.paris-normandie.fr, Trois semaines d’absence pour Mbappé, compte à rebours lancé avant la C1
  • Les femmes, au rebours des hommes, sont rarement disposées à ajourner les démarches. Les hommes détestent ataviquement les résolutions à prendre. De Tristan Bernard / L’enfant prodigue du Vésinet
  • La puissance de l'état est une puissance de concentration. La propriété au rebours est une puissance de décentralisation. De Pierre Joseph Proudhon / Qu'est-ce que la propriété ?
  • Les esprits à rebours ne veulent jamais ce qu’on veut, et veulent toujours ce qu’on ne veut pas. De David-Augustin de Brueys / Le grondeur
  • La vie d'un peintre, c'est à rebours qu'elle se déroule : le peintre naît vieux. De Jean Bazaine / Exercice de la peinture
  • L'amour : la métamorphose du papillon à rebours. Il naît papillon et meurt chenille. De André Langevin / Evadé de la nuit

Images d'illustration du mot « rebours »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rebours »

Langue Traduction
Corse countdown
Basque atzerako kontaketa
Japonais 秒読み
Russe обратный отсчет
Portugais contagem regressiva
Arabe العد التنازلي
Chinois 倒数
Allemand countdown
Italien conto alla rovescia
Espagnol cuenta regresiva
Anglais countdown
Source : Google Translate API

Synonymes de « rebours »

Source : synonymes de rebours sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rebours »



mots du mois

Mots similaires