La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rail »

Rail

Variantes Singulier Pluriel
Masculin rail rails

Définitions de « rail »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAIL, subst. masc.

A. −
1.
a) Le plus souvent au plur. Chacun des deux profilés d'acier laminé qui, fixés sur des traverses en deux lignes parallèles et mis bout à bout, constituent le chemin de roulement des trains et des tramways en particulier. Poser des rails; rail luisant, rouillé, tordu; profil d'un rail; champignon, patin, semelle d'un rail; rail à ornière, en saillie; écartement des rails; véhicule sur rails. Au long des rails déserts du tramway « Montrouge-Gare-de-l'Est » revenaient les carrioles des maraîchers de Saint-Ouen (Hamp, Marée,1908, p. 53).Une équipe de terrassiers, portant pioches et pelles, cheminait sur le ballast entre les rails du chemin de fer (Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 163).Les rails du funiculaire disparaissant sous le pavé de la montée Saint-Barthélemy, pour réapparaître de l'autre côté de la rue et s'enfoncer dans un tunnel dont on voyait béer la bouche noire (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 120).
Rail conducteur, électrique. Rail par lequel passe l'énergie électrique destinée à alimenter la motrice. Synon. troisième rail.Ne pas toucher au rail électrique. Si tu aimes le cerfeuil, prends garde à la ciguë. Ces conseils ne sont point des proverbes (Alain, Propos,1933, p. 1160).
Loc. verb. fig. Quitter, sortir des rails. Sortir du droit chemin, du chemin tout tracé. S'ils [les maîtres] veulent exciter l'esprit d'une classe, ils y renoncent en face de sa paresse à sortir des rails (Cocteau, Diff. d'être,1947, p. 194).Remettre* sur rail, sur les rails.
b) Au sing. Voie ferrée. Le tuilier se lève (...), il écoute le train battre le rail de son galop pesant, sous sa crinière de fumée (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 203).
2. P. méton. Transport par voie ferrée. La clientèle du rail, si elle n'augmente pas spectaculairement, reste importante (Defert, Pol. tour. Fr.,1960, p. 66).
B. − P. anal.
1. Profilé de métal qui sert de guide à un mouvement de translation. Rail de rideau. L'appareil [excavateur] est muni de deux machines dont l'une sert à l'extraction et l'autre à la translation de l'appareil sur une voie de trois files de rails (Cahen, Bruet, Carrières,1926, p. 118).Chaque atelier est pourvu d'un treuil à main et d'un rail aérien qui se raccorde à un rail central permettant l'évacuation des carcasses jusqu'à la sortie de la salle ou jusqu'au frigorifique dont sont généralement pourvus les abattoirs modernes (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 58).
2. Rail de sécurité. Bordure métallique de protection située le long d'une route ou d'une autoroute. Synon. glissière.Le cahier des charges n'oblige pas les sociétés concessionnaires d'autoroutes (en France) à équiper les terre-pleins centraux de plus de 5 m. de large de rails de sécurité (...) La pose de rails revient à 120.000 fr. le kilomètre pour une glissière double sur support unique (L'Action automobile et touristique,févr. 1978ds Gilb. 1980).
3. MAR. Chenal, couloir balisé ou non, imposé au trafic maritime, notamment dans la Manche. Au large d'Ouessant, les navires devront désormais défiler sur quatre « rails » nettement séparés par des zones interdites (Le Monde,3 janv. 1979ds Gilb. 1980).
REM.
Rail-route, railroute, subst. masc. et adj. inv.a) Subst. masc. Mode de transport des marchandises utilisant à la fois la voie ferrée et la route. (Dict. xxes.). b) Adj. inv. Relatif à ce mode de transport. Des itinéraires du froid sont établis comprenant des points fixes (...), des lignes suivies par un matériel spécialisé (navires, et assurant le relai, camions, wagons ou même remorques rail-route) (Wolkowitsch, Élev.,1966, p. 174).Un chantier rail-route où seront notamment traités les transconteneurs est également en cours d'aménagement à Saint-Pierre-des-Corps (Le Monde,9 févr. 1975, p. 22, col. 4).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ:j], [ʀaj]. Homon. raille et formes de railler. Vieilli [ʀ εl]. Voir Littré ,,d'autres prononcent [ʀ εl] à l'anglaise``, Barbeau-Rodhe 1930 ,,rarement [ʀ εl]`` et Buben 1935 § 206. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. a) 1817 « bande de métal servant de guide et de support aux roues d'un train » (B. de la Sté d'encouragement pour l'industr. nat., t. 16, n oCLX, p. 248: Note sur les rail-ways, ou chemins de fer [...] les plaques ou limandes de fer (rails), sur lesquelles doivent rouler les chariots); 1825 (Journal hebdomadaire des arts et métiers [...] de l'Angleterre, I, 251 ds Höfler Anglic.); b) 1826 « voie équipée de telles bandes, chemin de fer » (Extrait d'acte de cession de terrain par la ville de Lyon ds Wexler 1955, p. 51, note 41); c) 1898 « transport ferroviaire » (Mallarmé, Vers circonst., p. 103); 2. 1836 p. métaph. (Balzac, Corresp., p. 171: sortir des rails de la vertu). Empr. à l'angl.rail « barre de bois horizontale » (ca 1320) d'où spéc. « barre ou ligne continuelle de barres (de bois, puis de fer ou d'acier) servant de support et de guide aux roues des voitures » (1734) puis « chemin de fer, transport par chemin de fer » (1843) v. NED et NED Suppl.2; le m. angl. rail est issu de l'a. fr. reille « barre de porte, barre, barrière », du lat. regula « règle, barre » (FEW t. 10, p. 217a; T.-L. t. 8, col. 653). Fréq. abs. littér.: 327. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 34, b) 412; xxes.: a) 713, b) 710. Bbg. Bonn. 1920, p. 115. − Canyn (V.). Terminol. ferroviaire. Banque Mots. 1977, n o14, p. 140. − Darm. 1877, p. 257. − Wexler 1955, p. 44; pp. 50-60; p. 117, 128, 130. − Quem. DDL t. 28 (s.v. locomotif à vapeur).

Wiktionnaire

Nom commun - français

rail \ʁaj\ masculin

  1. (Chemin de fer) Chacune des deux bandes de fer ou d’acier poli sur lesquelles roulent les trains ou les tramways.
    • Le train s’ébranle en ce moment, les roues de la locomotive patinent sur le rail, puis la vitesse s’accélère… — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • La place de la Nation, […], s'ouvrait à tous les vents. Des tramways éclairés et vides y décrivaient, en piaulant sur leurs rails, une courbe laborieuse […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  2. (Par analogie) (Mécanique) Bande sur laquelle se déplace tout ou partie d'un appareil.
    • Quelle ne fut pas notre malchance : le générateur de notre poste, qui est escamotable, […], lorsqu'il n'est pas nécessaire de recharger les accumulateurs, se coinça sur son rail de sortie : […]. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  3. (Indénombrable) (Par extension) Le transport par voie ferrée.
    • Partout le rail assied la victoire de l'industrialisation, relance toutes les activités de pointe, ancre le capitalisme. — (Jean-Pierre Rioux, La révolution industrielle 1780-1880, Le Seuil (Collection Histoire), 1971, p.78)
  4. (Marine) Dispositif de séparation du trafic maritime ; couloir maritime où la circulation est réglementée
    • Le rail d’Ouessant.
  5. (Indénombrable) (Géographie, Marine) (Argot) La Manche.
    • À l’ouest le ciel et la mer sont d’un noir d’encre, piqué des feux de toute des bateaux du rail. — (Pierre Schoendoerffer, Le Crabe-tambour, 1976, p. 240)
  6. (Familier) (Figuré) Ligne.
    • À commencer par l’Allemagne, qui l’a théorisé sous la plume de Friedrich List, et sa juste doctrine de protection des « industries dans l’enfance », afin de résister à la première puissance industrielle du monde de l’époque, le Royaume-Uni – nous sommes au XIXe siècle –, mais dont les industries ont depuis disparu, grâce à miss Maggie, qui préférait les rails de coke des traders aux pintes des mineurs. — (Jacques Littauer, Libre-échange : Joe l’Américain, Charlie Hebdo, 26 décembre 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAIL. (On prononce Raille.) n. m.
Mot emprunté de l'anglais. Chacune des deux bandes de fer ou d'acier poli sur lesquelles roulent les trains ou les tramways. L'écartement des rails. La locomotive a quitté les rails, est sortie des rails. Il se dit, par extension, du Transport par voie ferrée. Le rail et la route.

Littré (1872-1877)

RAIL (plusieurs prononcent rall', ll mouillées ; d'autres le prononcent rèl, à l'anglaise) s. m.
  • Bande de fer sur laquelle roulent les wagons dans les railways ou chemins de fer.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rail »

(Date à préciser) Mot emprunté de l’anglais rail (même sens).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Angl. rail, barrière, balustre, ornière de chemin de fer ; gaélique, rhail, barrière ; comparez l'all. Riegel, barre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rail »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rail raj

Fréquence d'apparition du mot « rail » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « rail »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « rail »

  • Les parallèles, c’est comme les rails d’un train, elles tournent en même temps !
    Denis Guedj — Le théorème du perroquet
  • Les idées préconçues sont des rails sur lesquels les individus se déplacent.
    Frédéric Dard — Réflexions jubilatoires sur l’existence
  • A trente ans, tout est joué : oeuvre, carrière, amour, destinée. Après, il suffit de suivre les rails - chemin de velours ou mauvaise glissade, peu importe - on "suit" sa pente. Entre vingt et trente ans, on la "fait".
    Pierre de Boisdeffre
  • Jean Castex a également dit vouloir développer le transport combiné rail-route, car "c’est l’avenir". "Il faut aussi restructurer la gestion du fret ferroviaire, améliorer sa compétitivité", a-t-il affirmé sans plus de précision.
    SudOuest.fr — Péages gratuits, autoroutes du rail, combiné rail-route… : quel plan pour relancer le fret ferroviaire en France ?
  • Vendredi 17 juillet, le tribunal de commerce de Strasbourg (Bas-Rhin) devra examiner les cinq offres déposées pour la reprise du site de France Rail Industry (FRI) à Hayange (Moselle), seul fabricant de rails de l'Hexagone et principal fournisseur de la SNCF. Un dossier ultra-sensible suivi de près par le gouvernement français, qui appelle à une reprise concomitante de l'aciérie Ascoval à Saint-Saulve (Nord).
    usinenouvelle.com/ — "Nous voulons faire de France Rail Industry le plus grand producteur de rails d’Europe". Entretien avec le patron du groupe indien Jindal - L'Usine Matières premières
  • Epargnée de la faillite du groupe BritishSteel en 2019, l’usine de rails de Hayange (France Rail Industry), fournisseur de SNCF Réseau, attise les convoitises.
    Economie | France Rail Industry : l’usine de Hayange très convoitée
  • Profitez de nos archives en nous signalant ce que vous souhaitez relire et redécouvrir. Retrouvez les nouveaux matériels, les grands travaux, les événements qui ont marqué la SNCF… Une plongée dans l’aventure du rail.
    Lettre du cheminot — Il était une fois dans La Vie du Rail 105) 2020 : les trains du futur (deuxième partie) - Lettre du cheminot
  • Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a décidé d’ouvrir une enquête au sujet de fissures découvertes sur des roues de véhicules du système de train léger sur rail d’Ottawa plus tôt ce mois-ci.
    TVA Nouvelles — Fissures sur des roues du train léger sur rail d’Ottawa : le BST a ouvert une enquête | TVA Nouvelles
  • Le rail, c'est le passé, il convient de l'abandonner, et le plus vire, sera le mieux. Le TGV, avec son calamiteux champs électromagnétique qui "fusille" les passagers, est une horreur absolue, il convient donc de ne surtout jamais, y mettre les pieds.
    Le Figaro.fr — Les contours flous de la politique de soutien au rail
  • "Pendant la crise du Covid, on a été bien content d'avoir le fret ferroviaire pour transporter les denrées alimentaires notamment", a déclaré le Premier ministre devant les médias. L’objectif de la ligne de ferroutage construite entre le port de Cherbourg et Bayonne est de transporter par rail des remorques de poids lourds jusqu’à la Bidassoa. En février, la compagnie bretonne annonçait le lancement pour avril 2021.
    Le Bayonne-Cherbourg est sur les rails | Euskal Herria | MEDIABASK
Voir toutes les citations du mot « rail » →

Traductions du mot « rail »

Langue Traduction
Anglais rail
Espagnol carril
Italien rotaia
Allemand schiene
Chinois
Arabe سكة حديدية
Portugais trilho
Russe рельс
Japonais レール
Basque trenbide
Corse ferrovia
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot rail au Scrabble ?

Nombre de points du mot rail au scrabble : 4 points

Rail

Retour au sommaire ➦