Raclée : définition de raclée


Raclée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RACLÉE, subst. fém.

Pop., fam.
A. − Volée de coups. Synon. correction; (vieilli) rossée, (pop.) tournée, trempe, (fam.) volée.Administrer une raclée à qqn. Chaque matin, on le tirait de sa cellule pour le conduire dans la cour où il recevait une raclée (Aymé, Uranus, 1948, p. 147).
B. − Défaite. La guerre d'Orient (...) m'agace. Je souhaite aux enfants du prophète une violente raclée, et prompte surtout, pour que la paix se fasse (Flaub., Corresp., 1877, p. 10).Un vieux paysan parlait de la guerre que l'empereur avait déclarée à la Prusse (...) Cette idée que les Prussiens pouvaient venir parut une bonne plaisanterie. On allait leur flanquer une raclée soignée, et ce serait vite fini (Zola, Soir. Médan, Attaque moulin, 1880, p. 11).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑkle], [ʀa-]. Martinet-Walter 1973 [-ɑ-], [-a-] (13, 4). Att. ds Ac. dep. 1878. Frapié, Maternelle, 1904, p. 262, Romains, Hommes bonne vol., 1938, p. 241: râclée. Étymol. et Hist. 1. 1829 « volée de coups » (Boiste); 2. 1877 « défaite » (Flaub., loc. cit.). Part. passé fém. subst. de racler*. Fréq. abs. littér. Raclée: 47. Râclée: 8.

Raclée : définition du Wiktionnaire

Nom commun

raclée \ʁɑ.kle\ ou \ʁa.kle\ féminin

  1. (Populaire) Coups répétés portés à une personne ou à un animal.
    • Un apprenti essaye de communiquer une raclée à son bourgeois, c’est bien : s’il est le plus faible, il la reçoit ; s’il est le plus fort, il la donne. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • S’attendant à la paire de claques, prélude de la raclée, l’avant-bras déjà presque levé pour la parade habituelle, Camus en demeura un instant muet de stupéfaction. — (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il m'avait fait physiquement mal à plusieurs reprises et, s'il ne m'avait jamais donné une raclée en bonne et due forme, je savais qu'il en était capable. J'appris rapidement à refouler mes émotions et à faire ce qu'il me disait. — (Taylor Edison, Ils ont fait de moi leur jouet, traduit de l'anglais par Hélène Tordo, City Edition, 2018, chap. 6)
    • Qu’est-ce que vous lui disiez ? demanda Macomber.
      — Rien. Lui ai dit de se remuer, sans ça je veillerais à lui en faire avoir une quinzaine, et bien soignés.
      — Quoi donc, des coups de fouet ?
      — C’est parfaitement illégal, dit Wilson. On est supposé leur donner des amendes.
      — Vous les faites encore fouetter ?
      — Oh oui. Ils pourraient faire du raffut s’ils voulaient se plaindre. Mais ils n’y tiennent pas. Ils aiment mieux ça que les amendes.
      — Comme c’est bizarre ! fit Macomber.
      — Pas bizarre, en réalité, dit Wilson. Qu’est-ce que vous aimeriez plutôt ? Recevoir une bonne raclée ou y laisser votre paie ?
      — (Ernest Hemingway, L’Heure triomphale de Francis Macomber, 1936. Traduit de l’anglais américain par Marcel Duhamel, 1946. Traduction revue par Marc Sapora, 2001. p. 47-48)
  2. (Figuré) (Populaire) (Jeux) Sévère défaite dans un jeu, un sport…
    • L’équipe de Géorgie a pris une raclée mémorable.

Forme de verbe

raclée \ʁɑ.kle\ ou \ʁa.kle\

  1. Participe passé féminin singulier de racler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Raclée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RACLÉE. n. f.
Terme populaire. Il se dit de Coups répétés dont on frappe une personne. Il lui a administré une raclée.

Raclée : définition du Littré (1872-1877)

RACLÉE (ra-klée) s. f.
  • 1 Terme rural. Binage qui ne consiste qu'à racler le sol avec la houe.
  • 2 Populairement. Une volée de coups.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « raclée »

Étymologie de raclée - Wiktionnaire

(Date à préciser) De racler, avec le suffixe -ée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raclée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raclée rakle play_arrow

Citations contenant le mot « raclée »

  • Mais malgré les nombreuses invites à ses homologues, son plaidoyer est resté, apparemment, lettre morte. Pour preuve, l’Union européenne avait décidé, unilatéralement, avant de revenir sur sa décision,  de fermer ses frontières à Ndoumbélane. Donc, il est clair, maintenant, que les gens à qui il a demandé une annulation de sa dette, ne le considèrent même pas comme un interlocuteur sérieux. On appelle ça, raclée. ACTUSEN, La raclée de « Thiompal » | ACTUSEN
  • La raclée de mardi soir était relativement apprivoisée par rapport à la défaite 8-0 des Hornets à l’Etihad en septembre. Urban Fusions, Man City match record de Premier League lors de la raclée de Watford | Sports
  • "C'est un match purement commercial, il n'est pas dans mon calendrier pour la préparation", balaie "AVB" avant cette "opposition du plus haut niveau possible". Ce discours lui permet aussi d'anticiper une toujours possible raclée pour l'OM contre une des meilleures équipes du monde. www.maritima.info, Marseille - OM - Bayern-Marseille, un amical à contrecoeur pour Villas-Boas - Maritima.Info
  • Nous pensons que lui aussi devrait s'en prendre une de raclée s'il se présente aux présidentielles ...le Magnaud Valeurs actuelles, Report des régionales : Macron a peur d’une “raclée” selon Xavier Bertrand | Valeurs actuelles
  • Une raclée, mais qu'avons nous besoin d'eux pour s'occuper en Ville. Une seule chose les intéressent, avoir des élus pour peser au Sénat. Les lobbys de la finance n'ont rien à foutre des villes . Hormis les grandes, mais là ce sont les décroissants qui se sont placés. Valeurs actuelles, Municipales : Macron reconnaît “une raclée” et prévoit un remaniement avant le 8 juillet | Valeurs actuelles
  • Les femmes russes n'éprouvent jamais autant de plaisir que lorsqu'elles reçoivent une raclée des mains de leurs maris. De J. Richardson Parke / Sexualité humaine : un traité médico-littéraire
  • La transfusion et la raclée ont ceci de commun : il vaut mieux être donneur que receveur. De Dupa / Cubitus

Images d'illustration du mot « raclée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « raclée »

Langue Traduction
Corse batte
Basque taupadak
Japonais 打つ
Russe битье
Portugais espancamento
Arabe الضرب
Chinois 跳动
Allemand prügel
Italien battito
Espagnol golpeando
Anglais beating
Source : Google Translate API

Synonymes de « raclée »

Source : synonymes de raclée sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires