La langue française

Pusillanimité

Définitions du mot « pusillanimité »

Trésor de la Langue Française informatisé

PUSILLANIMITÉ, subst. fém.

Littér. Caractère pusillanime d'une personne et, p. méton., d'un aspect de son comportement. Synon. couardise, faiblesse, indécision, lâcheté, pleutrerie, timidité; anton. audace, courage, décision, fermeté, hardiesse, résolution.Pusillanimité de cœur, d'âme. Si un Pierre a pu renier son maître par trois fois, que ne devons-nous pas craindre, nous chétifs, de notre pusillanimité? (Verlaine, Œuvres posth., t. 2, Voy. Fr., 1896, p. 84).On est confondu devant la niaiserie et la pusillanimité d'une pareille réponse (Léautaud,Journal littér., 4, 1924, p. 256):
... son civisme ne l'a pas même engagé à courir le moindre danger (...). Après plusieurs traits de pusillanimité funestes, Pétion se montre une seule fois avec énergie... Marat,Pamphlets, À MePétion, 1792, p. 344.
P. méton. Une/des pusillanimité(s). Manifestation concrète de ce caractère, acte pusillanime. Rejeter une expression qui ne blesse ni le son, ni le sens, ni le bon goût, ni la clarté, est un purisme ridicule, une pusillanimité (Joubert,Pensées, t. 2, 1824, p. 56).Et quel était donc celui qui va épier et prendre ainsi sur le fait les pusillanimités et les misères du maître [Louis XV] durant sa maladie suprême? (Sainte-Beuve,Portr. littér., t. 3, 1846, p. 517).Le général ayant reproché à Lavallette sa pusillanimité de la veille, l'aide de camp répondit qu'à présent ses craintes étaient autres, mais non moindres (A. France,Clio, 1900, p. 160).
Prononc. et Orth.: [pyzil(l)animite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1275 « excessive timidité, manque de courage » visce de pusillanimité (Sermon, ms. Bibl. nat. fr. 6447, fol. 369 ds Notices et extraits des mss de la Bibl. nat., t. XXXV2, 509); 2. 1840 « action ou refus d'action qui est la conséquence de ce défaut » (Thierry, Récits mérov., t. 2, p. 146). Empr. au b. lat.pusillanimitas « id. », dér. de pusillanimus, v. pusillanime. Fréq. abs. littér.: 106.

Wiktionnaire

Nom commun

pusillanimité \pu.zi.la.ni.mi.te\ féminin

  1. Excessive timidité, manque de courage.
    • Après avoir mis la lettre à la boîte, le vétérinaire sentit pourtant une onde de frayeur et de regret courir sous sa jaquette, en songeant au redoutable secret qu’il venait de confier à la poste. Il se ressaisit aussitôt et s’accusa de pusillanimité. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 80.)
    • Pusillanimité occidentale face à la Russie — (Le Monde, 20 août 2008)
    • Lorsqu'il prévint les Tripolitains de l'attaque prochaine du sultan Qelaoun, successeur de Baybars, il fut taxé de pusillanimité. — (George Bordonove, La tragédie des Templiers, Éditions Tallandier, 2011, page 49)
    • Cette pusillanimité me conduisait à limiter prudemment tout ce que je publiais, en dehors des traductions, à des formes brèves telles que la nouvelle et le poème ; j’étais encore loin d’avoir le courage de commencer un roman (cela devait encore durer près de trente ans). — (Stefan Zweig, trad. Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013, page 231)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PUSILLANIMITÉ (pu-zil-la-ni-mi-té) s. f.
  • Faiblesse d'esprit, manque de cœur. L'idée qu'un homme frappé du tonnerre est puni par les dieux n'est qu'une pusillanimité ridicule, Voltaire, Lois de Minos, notes. Je crains cette pusillanimité meurtrière qui, à force de délicatesse et de soins, affaiblit, effémine un enfant, Rousseau, Hél. v, 3.

HISTORIQUE

XIVe s. Et la deffaute ou negligence de desirier et pourchacier honneurs deus et duement, c'est vice lequel en grans honneurs Aristote appelle pusillanimité, Oresme, Eth. 49.

XVIe s. Appelans la modestie pusillanimité ; la consultation et deliberation prudente, tergiversation palliée, Lanoue, 55. C'estoit un homme qui avoit humilité sans pusillanimité, et magnanimité sans orgueil, Bèze, Vie de Calvin, p. 221. Afin que je confesse ma pusillanimité, je n'avois encore esté si hardi de publier ma fantaisie [réformer l'orthographe sur la prononciation], Pelletier, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 135. La pusillanimité… n'ayant peu se mesler à ce premier roolle [les actes de courage], prend pour sa part le second, du massacre et du sang, Montaigne, III, 109.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pusillanimité »

Prov. pusillanimitat ; espagn. pusilanimidad ; ital. pusillanimità, du latin pusillanimitatem, de pusillanimis, pusillanime.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin pusillanimitas, → voir pusillanime et -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pusillanimité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pusillanimité pysilanɛ̃ite

Citations contenant le mot « pusillanimité »

  • Là où il n'y a que tiédeur, tranquillité, pusillanimité, ne croissent aussi qu'ennui et médiocrité. De Pierre de Grandpré / La patience des justes
  • Etre en retard est le signe d'une âme négligente, être à l'heure celui d'une âme forte, être en avance est signe de pusillanimité. De Patrick Cauvin / Présidente
  • Mangin tenait la pusillanimité pour un crime. Jugeant un de ses chefs du Soudan, il le trouve « le meilleur homme qu’on puisse voir et son seul défaut est un sentiment trop profond de sa responsabilité. Nous n’osons pas assez ici ». Ces tendances-là peuvent mener loin. L’armée le toléra, préleva son butin de gloire, puis se vengea de lui. La Croix, Le long de la Seine : l’humilité de la condition terrestre
  • Notre rancunier Dr Fatogoma Togola, d’une rare pusillanimité, n’a pas osé se dévoiler. Il est si facile de lancer des attaques personnelles, surtout à ceux qui ont failli être martyrs de la démocratie malienne. , Kassoum Tapo : Cet émérite avocat qu’on veut embourber - Bamada.net
  • Pour autant, le remdesivir ne résoudra pas le problème du chaos sanitaire étatsunien, car la pusillanimité et l'incohérence des autorités locales et nationales et la forte proportion d'obèses et de diabétiques y laissent entrevoir la poursuite de l'hécatombe (les divers modèles épidémiologiques mis en ligne par fivethirtyeight.com prévoient tous entre 150 000 et 200 000 morts d'ici à quelques semaines). Club de Mediapart, intérêt et limites du remdesivir | Le Club de Mediapart
  • La pusillanimité en est une autre. Lieu privilégié de débat, les réseaux sociaux sont une chambre d’écho où l’on a toujours raison. Au fil des algorithmes et des annulations (tu n’es plus mon ami), on ne se retrouve plus qu’avec des gens partageant ses opinions. Du même coup, on ne court pas le risque d’être contrarié, pire même, d’être mis en défaut en essayant d’argumenter. Car c’est la grande faiblesse de la raison par rapport à l’émotion pour la génération des réseaux sociaux :  un débat basé sur des arguments logiques peut être perdu, ce qui est humiliant.  Un échange de sentiments ou d’insultes, lui, s’il tourne mal, provoquera au pire de l’indignation. Ah ! l’indignation ! le nirvana de la pensée contemporaine, l’alpha et l’oméga de la justice sociale. L’indignation qui a réussi cette performance particulièrement liberticide de transformer le mot en coup. Et si un mot peut blesser, on tient une bonne raison de l’interdire.  C’est exactement ainsi que s’est imposé le politiquement correct, ce champ lexical obligatoire et défini par la pensée de gauche. Bien installé, c’est maintenant la cancel culture qui se charge de le faire respecter. Mon oeil, Staline, réveille-toi ! Tu as gagné… – Mon oeil
  • Selon Del Valle, le Président turc profite de cette pusillanimité européenne: «Erdogan est conscient de cette crainte et en profite, il joue stratégiquement ses cartes.» Aussi bien en Syrie qu’en Libye, à Chypre ou en Méditerranée orientale, la Turquie semble libre de jouer sa partition en toute tranquillité, sans la moindre inquiétude de rétorsion de Bruxelles. , Face aux provocations turques, «L’Europe n’est pas prête à la guerre» - Sputnik France
  • L'intérêt. « Dans les geôles de Sibérie » informe sur la justice à la russe, la pusillanimité de l'administration française pour protéger un de ses ressortissants, l'Etat vient d'ailleurs d'être condamné à verser 300.000 euros d'indemnités à Yoann Barbereau. Le livre révèle aussi un écrivain qui reste malgré tout un amoureux de l'âme russe. L'ouverture sur le récit d'un bain dans le Baïkal est une plongée dont on se souvient. Les Echos, La justice à la russe | Les Echos
  • 1/ L’Etat/gouvernement. Au début, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, et dans le plus beau des pays. Décisions audacieuses pour la protection de tous, sur les plans économique, financier, social… Puis, avec le temps, les comportements (a)normaux réapparurent, lentement, déboulant comme une deuxième vague. Cacophonie des uns, pusillanimité chez d’autres, et indélicatesses en cascade de ministres déjà épinglés ou qui le seront prochainement, d’anciens ministres bousculés et rattrapés, ou qui le seront immanquablement. La moralisation politique n’est plus en cours, mais à rebours. , (Billet 368) – Quel Maroc futur sans moralisation de la vie… tout court !
  • Ministres, professeurs et parents, (presque) tous regardent les murs de l’école tomber sans broncher depuis quatre décennies. Conviction idéologique, pusillanimité ou épuisement auront contribué au déclin que certains ne veulent toujours pas voir. Ce sont souvent les mêmes qui ne voient rien de l’ensauvagement de notre société. La main sur le cœur et de larges œillères au bord des yeux, ils ne parlent plus que la langue des belles âmes qui croient sauver le monde en prônant les orthodoxies totalitaires à la mode égalitariste. Les plus incultes déboulonnent, détruisent les livres, révisent les films, chassent la « masculinité », dénoncent le « privilège blanc » ou la domination « cisgenre » hétérosexuelle. Certains de nos adolescents, repus d’une oisive jeunesse sans obstacle et sans frustration, fiers d’un baccalauréat sans valeur, idolâtrés par de lâches politiques, baignent aujourd’hui dans cette sauce idéologique, jusque dans les universités. Ils en remontrent à leurs parents avec le peu de mots qu’ils apprennent sur les réseaux sociaux ou en écoutant des podcasts militants animés par des avant-gardistes progressistes, spécialistes en import-export des thèses universitaires américaines. Causeur, L’Éducation nationale a tué le bachelier. Vive le Bachelor! - Causeur

Traductions du mot « pusillanimité »

Langue Traduction
Anglais pusillanimity
Espagnol pusilanimidad
Italien pusillanimità
Allemand kleinmut
Chinois 礼貌
Arabe الرعونة
Portugais pusilanimidade
Russe малодушие
Japonais 陰毛
Basque uzkurkeriaren
Corse pusillanimità
Source : Google Translate API

Synonymes de « pusillanimité »

Source : synonymes de pusillanimité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pusillanimité »

Pusillanimité

Retour au sommaire ➦

Partager