La langue française

Pouilles

Sommaire

  • Définitions du mot pouilles
  • Étymologie de « pouilles »
  • Phonétique de « pouilles »
  • Images d'illustration du mot « pouilles »
  • Traductions du mot « pouilles »
  • Synonymes de « pouilles »

Définitions du mot « pouilles »

Trésor de la Langue Française informatisé

POUILLES, subst. fém. plur.

A.− Vx, fam. Reproches accompagnés d'injures. Dire des pouilles à qqn. Il lui a dit mille pouilles; il lui a dit toutes les pouilles imaginables (Ac.1835, 1878).
B.−
1. Vieilli, littér. Chanter pouilles à qqn. Accabler quelqu'un de reproches accompagnés d'injures. Synon. pouiller (vx), chanter goguette(s)* (vieilli, fam.), injurier, quereller.Je me fis chanter pouilles par les deux autres : ils m'avaient demandé si j'étais royaliste ou républicain, et j'avais répondu : − Républicain parbleu! (Gide, Si le grain,1924, p. 420).V. chanter ex. 7 :
... l'ancien Brettinoro circonspect et désabusé ne se laissait point de chanter pouilles au nouveau Pinamonte inconséquent et fougueux, lui remontrant cent fois du jour l'ingénuité de sa tendresse et la grossièreté de ses dérèglements. Milosz, Amour. init.,1910, p. 192.
2. Fam. Chercher des pouilles à qqn. Chercher querelle à quelqu'un; p. ext., injurier quelqu'un. Synon. chercher des crosses (pop., v. crosse2), chercher des poux (fam., v. pou), chercher noise* à qqn.Vous vous cherchez des faux-fuyants parce que vous faites tous dans vos frocs! (...) Au lieu de me chercher des pouilles! Si vous aviez du courage... dites-le donc tout de suite... au lieu de me faire des balivernes... vous seriez déjà au boulot! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 494).
Prononc. et Orth. : [puj]. Ac. 1694, 1718 : pouille en ved., poüilles dans le texte; 1740-1798 : pouille en ved., pouilles dans le texte (1762, 1798 : ,,il ne se dit qu'au plur.``); 1835-1935 : pouilles. Étymol. et Hist. 1574 dire des pouilles à (qqn) « dire des injures » ([N. Barnaud], Le Reveille-matin des François composé par F. Ph. Cosmopolite, Edimbourg, Dialogue II, p. 177); 1622 chanter pouilles à (qqn) (Sorel, Francion, p. 76 ds DG); 1936 chercher des pouilles à (qqn) (Céline, loc. cit.). Déverbal de pouiller* au sens de « insulter ».

Wiktionnaire

Nom commun

pouilles \puj\ féminin pluriel

  1. (Vieilli) Reproches mêlés d’injures.
    • Trente moines, épluchant feuillet par feuillet des psautiers aussi crasseux que leurs barbes, louaient Dieu et chantaient pouilles au diable. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842).
    • Tu l’as entendu, l’autre, hier soir ? T’as vu si j’ai été patiente ! Je ne voulais pas lui chanter pouilles dans une maison de miserere. Mais là, vrai, je ne peux plus, fais-lui comprendre avant que ça tourne au vilain. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 263.)

Forme de verbe

pouilles \puj\

  1. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent de pouiller.
  2. Deuxième personne du singulier du subjonctif présent de pouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POUILLES (pou-ll', ll mouillées) s. f. pl.
  • Reproches mêlés d'injures. Dès que la gouvernante vit cette scène, elle se mit à chanter pouilles à la Hubert, avec toute l'éloquence d'une vraie gouvernante, Hamilton, Gramm, 10. Je me recommande à à lui [le Dieu de paix], afin qu'il obtienne ma grâce de vous, et que vous me pardonniez toutes les pouilles que j'ai dites à Votre Majesté, et la haine cordiale que j'ai pour votre métier de César, Voltaire, Lett. au roi de Pr. 8 déc. 1773. C'est un plaisir de voir les pouilles que l'abbé d'Aubignac, prédicateur du roi, prodigue à l'auteur de Cinna, Voltaire, Lett. la Harpe, déc. 1763. Il [J. J. Rousseau] vient de s'enfuir d'Angleterre, brouillé avec son hôte, ayant laissé sur la table une lettre où il chante pouilles, Mme du Deffant, Lett. à H. Walpole, t. IV, p. 261, dans POUGENS.

    On le trouve aussi au singulier. L'Amour s'enivre tous les jours, Il a chanté pouille à Minerve, Dancourt, la Métemps. I, 1.

HISTORIQUE

XVIe s. C'estoit faire la figue à un aveugle et dire des pouilles à un sourd, Montaigne, III, 111.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pouilles »

De pouille, forme ancienne de pou.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, pouie. Origine incertaine. D'après du Cange, c'est le latin ampullae, grands mots, qui avait pris le sens d'injure. Lamonnoye ; suivi par Ch. Nisard, dit que chanter pouilles, c'est appeler quelqu'un pouilleux ; on dit en effet chercher des poux à la tête de quelqu'un, signifiant le quereller. D'après Génin, pouille ou poulie a voulu dire écurie (voy. DU CANGE, polia), et chanter pouilles, c'est chanter écurie, parler grossièrement. Poulier (voy. DU CANGE, polia) s'est dit d'une manière de sécher ou préparer les draps. Enfin, dans l'Anjou et la Bretagne, pouiller se dit pour revêtir : Pouille cette tunique, pour que je voie sur tes épaules si elle va bien, S. ROPARTS, Hist. de St-Yves, p. 125, Saint-Brieuc, 1856. Tout cela n'explique point pouilles, mot d'autant plus difficile que l'historique n'en dépasse pas le XVIe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pouilles »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pouilles pwij

Images d'illustration du mot « pouilles »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pouilles »

Langue Traduction
Anglais apulia
Espagnol apulia
Italien puglia
Allemand apulien
Chinois 普利亚
Arabe بوليا
Portugais apúlia
Russe апулия
Japonais プーリア
Basque apulia
Corse apulia
Source : Google Translate API

Synonymes de « pouilles »

Source : synonymes de pouilles sur lebonsynonyme.fr
Partager