La langue française

Potager

Définitions du mot « potager »

Trésor de la Langue Française informatisé

POTAGER, -ÈRE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − Qui est cultivé pour l'usage culinaire. Racines, herbes potagères; betterave potagère (p. oppos. à betterave fourragère). Des maraudeurs (...) tout glorieux de rapporter une touffe potagère dans leurs mains (Goncourt,Journal, 1870, p. 655).V. fourrager2ex.
Plante potagère. Plante utilisée en cuisine comme aliment ou comme épice, dont une partie (racine, tubercule, tige, feuilles, graines) est consommable cuite ou crue. M. Lemaître (...) l'engage à cultiver les plantes potagères du couvent (Flaub.,Corresp., 1879, p. 197).
B. − Qui concerne ces plantes, principalement les légumes. Culture potagère; carré potager; travaux potagers. Des hommes en blouse bleue dressaient, sur le trottoir du pavillon des légumes, des architectures potagères: en carrés, les poireaux à barbe blanche; en murailles, les choux au coeur candide (Hamp,Marée, 1908, p. 54).La rue des Vignes, venelle déserte qui menait aux jardins potagers éparpillés dans le vallon du Saint-Jean (Colette,Sido, 1929, p. 157).
C. − Qui concerne la culture de ces plantes. La physionomie bourgeoise et potagère de ce paysage endormi (A. Daudet,Tartarin de T., 1872, p. 71).
II. − Subst. masc.
A. − (Partie de) jardin réservé(e) à la culture des légumes et de certains fruits. Allées, carrés, planches, plantations, semis d'un potager. Entre les potagers bordés de claires-voies, et les jardins dont le soleil aime les murs (Romains,Vie unan., 1908, p.113).V. jardin A 1 ex. de Balzac:
. ... le potager, où les carrés de terre, labourés nouvellement, formaient des plaques brunes. Les cloches des melons brillaient à la file sur leur couche étroite; les artichauts, les haricots, les épinards, les carottes et les tomates alternaient jusqu'à un plant d'asperges... Flaub.,Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 62.
B. − Vieux
1. Fourneau de cuisine en maçonnerie, à l'écart de la cheminée et chauffé à la braise, destiné aux préparations mijotées. Dans la cuisine basse et sombre, avec son «potager» à l'ancienne mode: je croyais voir Eugénie de Guérin tendre encore ses petites mains (...) vers l'âtre ténébreux d'une suie sacrée (Mauriac,Journal 3, 1940, p. 238).
2. Pot contenant le repas des ouvriers. (Dict. xixeet xxes.).
C. − HIST. Cuisinier de la bouche du roi spécialisé dans les potages. V. hasteur rem. s.v. haste2ex.
Prononc. et Orth.: [pɔtaʒe], fém. [-ε:ʀ]. Ac.1694-1740: potager, -ere; dep. 1762: -ger, -ère. Étymol. et Hist. 1. 1350 potagier subst. «cuisinier qui prépare les potages» (Ordonnance du 28 mai ds Bibl. de l'École des Chartes, t. 55, 1894, p. 621); 2. a) 1562 [éd.] adj. herbes potageres (Du Pinet, Hist. du monde [trad. de l'ouvrage lat. de Pline], Lyon, t. 2, p. 31); b) α) 1567 [éd.] jardin potager (Ch. Estienne, J. Liébault, Agriculture et maison rustique, fol. 57b); β) 1570 subst. potager «id.» (Id., ibid., fol. 58b). Dér. de potage*; suff. -er, v. -ier. Fréq. abs. littér.: 371. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 294, b) 508; xxes.: a) 869, b) 531.

Wiktionnaire

Adjectif

potager

  1. Dont on se sert pour le potage, et généralement relatif aux légumes.
    • Après avoir considéré le jardin potager comme distinct des autres parties en culture, je traiterai du jardin fruitier dans un chapitre particulier. — (Frédéric Gérard, Nouvelle flore usuelle et médicale, volume 1, page 289, 1856)
    • Elles se trouvent devant un terrain si exclusivement potager qu’avec ses carrés, ses rectangles de diverses couleurs, il ressemble à un grand jeu. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 290.)

Nom commun

potager \pɔ.ta.ʒe\ masculin

  1. Jardin potager, destiné à la culture des légumes.
    • Cette plante vient du Mexique, où l’on mange ses racines cuites sous la cendre. Dès le commencement du siècle dernier, on la cultivait en France comme plante alimentaire. Toutefois elle ne tarda pas à être rejetée à cause du goût trop aromatique de ses racines; mais cette disgrâce fît sa fortune, car elle ne disparut de nos potagers que pour entrer dans nos jardins.— (Charlotte de Latour, Un bouquet de Dahlias dans Le langage des fleurs (Neuvième édition augmentée de plusieurs chapitres ornée de douze gravures coloriées et de nombreuses vignettes dans le texte), Paris, 1861, p.73)
    • Parmi d’anciens potagers envahis par les ronces, un seul était à peu près émondé et des plants d’épinards et de carottes y alternaient avec les vasques givrées des choux. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Il […] se résolut, en fin de compte, quand les fruits seraient mûrs, à profiter d’un jour où son ennemi serait en tournée quelque part, dans le finage, pour mettre à sac son potager et ses arbres. — (Louis Pergaud, Une revanche, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Ce petit potager remonte aux années 1920. Il garantissait aux habitants l’autosuffisance alimentaire et leur offrait l’occasion d’un sain exercice physique – un souci très allemand. — (Svenja Flaßpöhler, traduction Octave Larmagnac-Matheron, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 30/03/220 de Philosophie Magazine.)
  2. (Vieilli) Sorte de fourneau en maçonnerie, garni des braises, pour mijoter ou réchauffer des plats.
    • Une porte latérale s’ouvrit, et nous entrâmes dans une pièce voûtée où, sur un long potager, bouillaient dix ragoûts. — (Amans-Alexis Monteil, Histoire des Français des divers états aux cinq derniers siècles, page 11, 1841)
    • J’entrai dans une petite pièce […] : la cuisine du futur appartement. Un évier, un potager de faïence, surmontés d’une hotte. — (Henri Alleg, La Question, 1957)

Verbe

potager \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de potager)

  1. (Louisiane) (Agriculture) Pousser, grandir, en parlant de légumes.
    • Dans le beau jardin de mon père potageaient des légumes tout colorés. — (Melina Boudreaux Broussard enregistrée dans Patrick GrioletMots de Louisiane, 1986, page 144)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POTAGER (po-ta-jé, jè-r') adj.
  • 1Qui concerne les légumes. Jardin potager

    Herbes, plantes potagères, celles que l'on cultive dans un potager.

  • 2 S. m. Le potager, jardin où l'on cultive des légumes et des fruits. On mit en piteux équipage Le pauvre potager : adieu planches, carreaux, La Fontaine, Fabl. IV, 4. Le potager doit être placé près de l'habitation et près du fumier, Genlis, Maison rust. t. II, p. 408, dans POUGENS.
  • 3Un potager, fourneau où l'on dresse des potages, etc.
  • 4Pot dans lequel on porte à dîner à des ouvriers.

HISTORIQUE

XVe s. Nous fault queux [cuisiniers] et de mainte guise, Hasteurs [rôtisseurs], potagiers [faiseurs de potages] et soufleurs, Deschamps, Poésies mss. f. 413.

XVIe s. Des herbes potageres, De Serres, 89. Nous diviserons le potager par planches, couches, quarreaux, vazes, diversement nommés, pour, commodement et sans confusion, y loger la potagerie selon leurs especes, De Serres, 505.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POTAGER, s. m. (Jardinage.) son origine est aussi ancienne que le monde, puisqu’il est certain qu’aussi-tôt qu’il y a eu des hommes, il y a eu aussi des especes de potagers, dont la culture s’est perfectionnée de plus en plus. Un potager est de tous les jardins le plus nécessaire à la vie ; ce mot vient de ce qu’on y cultive les herbes nécessaires pour faire les bons potages ; on y éleve aussi des racines, des salades, des plantes bulbeuses, des légumes, & des fruits de plantes potageres.

On le doit bien exposer, en amander les terres, & quant à la culture, une vigne ne doit pas être mieux entretenue qu’un potager, mieux fumée, mieux labourée, mieux sarclée, l’eau sur-tout ne doit pas manquer ; s’il y en a trop, on fera faire une grande pierrée dans le milieu, bâtie à pierres seches où se viendront rendre quantité de petites rigoles imperceptibles qu’on pratiquera pour amasser les eaux des plates-bandes & des allées.

Si ce potager est coupé de murs pour multiplier les espaliers, il faut que les quarrés aient du moins 15 à 20 toises de tout sens pour y ménager des plates-bandes, des allées au pourtour, & un quarré au milieu pour y dresser de grandes planches.

Le jardinier intelligent distribuera différemment ses plantes dans un terrein sec que dans un terrein gras & humide ; il espacera plus au large ses légumes dans un pays gras où ils viennent plus forts, que dans un pays sec où on a assez de peine à les élever : dans un pays gras il tiendra ses planches un peu élevées, afin qu’elles s’égouttent dans les allées ; dans un terrein sec c’est tout le contraire. Cet habile homme profitera des différentes natures de terre qui se trouvent souvent dans un même potager ; s’il a quelque endroit bas & un peu humide, il y mettra des artichaux, bétraves, scorsoneres, salsifis, carottes, panais, choux, épinars, &c. Les endroits plus secs seront remplis de laitues, chicorées, cerfeuil, estragon, basilic, pimprenelle, baume, pourpier, ail, échalotes, &c. s’il trouve quelque terrein meilleur entre le sec & l’humide, il y élevera des asperges, des fraises, cardons, céleri, passe-pierre, &c.

Potager, (Maçonn.) c’est dans une cuisine, une table de maçonnerie à hauteur d’appui, où il y a des réchauds scellés. Les fourneaux ou potagers sont faits par arcades, de deux piés de large, posés sur de petits murs de huit à neuf pouces d’épaisseur, & dont l’aire est retenue par ses bords, par une bande de fer sur le champ, recourbée d’équerre, & scellée dans le mur. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « potager »

De potage avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Potage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « potager »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
potager pɔtaʒe

Citations contenant le mot « potager »

  • J'ai dû faire suffisamment de navets pour en faire un vrai potager. De Jean Lefebvre
  • Après le confinement, osez créer votre potager et bénéficiez de son abondance en devenant les jardiniers paresseux du XXIe siècle ! Dans « L’Été comme jamais », Dorothée Barba reçoit des personnalités révélant qu’au jardin comme au potager, la paresse est de mise, il suffit d’observer et de suivre la Nature. France Inter, Mon jardin déconfiné, épisode 3 : à jardinier paresseux, potager heureux !
  • Marinette Dufourg habite Rouen, en Seine-Maritime. La trentenaire a pris l’habitude de transformer son balcon en mini-potager chaque été. “C’est important pour moi d’avoir ce tout petit carré de nature. J’ai grandi à la campagne, mes parents plantaient des fleurs, mais j’allais aider mon grand-père dans son potager tous les mercredis et les week-ends”, raconte-t-elle. Reforme.net, Un jardin en ville: le mini-potager "non négociable" de Marinette - Reforme.net
  • Le long de la digue qui entoure le plan d’eau d’Aquarev à Loudéac (Côtes-d’Armor), découvrez la nouvelle exposition temporaire de l’été, Mon premier potager. Onze panneaux sont à la disposition de tous jusqu’à mi-septembre 2020. L’équipe municipale s’enthousiasme de cette exposition très complète : « Différents thèmes sont abordés, c’est très bien illustré. Pourquoi choisir de fabriquer un potager, par exemple ? Que peut-on y trouver ? Quels avantages y a-t-il à produire ses propres fruits et légumes ? Comment être respectueux de l’environnement ? » , Loudéac. Mon premier potager, une nouvelle exposition sur Aquarev - Pontivy.maville.com
  • Miam, miam : que va-t-on déguster de bon plus tard ? Des sauterelles au Nutella, moins de viande et de poisson, les légumes des potagers, plus du tout de... Libération.fr, Antigaspi : comment céder les surplus de son potager - Libération
  • A Murviel-lès-Montpellier, le nouvel élu a de l’ambition. L’agronome Jean-Claude Mouret ne veut pas seulement des potagers limités par des grillages, mais de vrais lieux de rencontre, de détente dans des vergers, des jeux près d’une source aménagée en fontaine romaine. La jeune génération d’étudiants de SupAgro, Sreypich Sinh, Manel Farhat et Cyril Truc, va préparer la parcelle en étudiant sa biologie, enquêter chez les Murviellois. , Géographies en mouvement - Le jardin potager, pour graver sur la Terre - Libération.fr
  • Il y a treize ans, Clarisse et Christel, deux copines parisiennes sont tombées sous le charme d’un potager dans la banlieue nord de Paris. Aujourd’hui, il a changé leur rapport à la vie, au temps, à la nature. Reforme.net, Jardinage: "Il n’y a pas d’autre enjeu que le vivant", dans le potager de Clarisse et Christel - Reforme.net

Images d'illustration du mot « potager »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « potager »

Langue Traduction
Anglais vegetable garden
Espagnol huerta
Italien orto
Allemand gemüsegarten
Chinois 菜园
Arabe حديقة الخضروات
Portugais horta
Russe огород
Japonais 菜園
Basque baratzea
Corse ortu
Source : Google Translate API

Synonymes de « potager »

Source : synonymes de potager sur lebonsynonyme.fr

Potager

Retour au sommaire ➦

Partager