La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pot-au-feu »

Pot-au-feu

Définitions de « pot-au-feu »

Trésor de la Langue Française informatisé

POT(-)AU(-)FEU,(POT AU FEU, POT-AU-FEU) subst. masc. inv.

A. − ART CULIN.
1. Vx. Mets chaud composé de viande et de légumes bouillis à la marmite. Leur imagination est continuellement fixée sur l'idée d'un pot-au-feu qui bout tous les jours (Delécluze, Journal,1827, p. 437).
2. En partic.
a) Potage chaud composé de viande(s), le plus souvent de boeuf, bouillie(s) longtemps à petit feu avec des légumes (notamment carottes, poireaux, navets, oignons, céleri), des aromates et parfois un os à moelle. Faire cuire, mijoter, mitonner un pot-au-feu; écumer le pot-au-feu; bouillon de pot-au-feu. Son imagination est toujours à bouillonner et les idées y dansent comme les navets et les pommes de terre dans un pot au feu (Claudel, Endormie,1883, p. 8).De quoi vivaient ces gens? (...) de bouillons arrachés les uns après les autres à d'inépuisables pot-au-feu (Courteline, Ronds-de-cuir,1893, 2etabl., iii, p.78):
. −Monsieur (...) est-ce que vous ne mettrez pas une ou deux fois le pot-au-feu par semaine (...)? −Oui. −Faudra que j'aille à la boucherie. −Pas du tout; tu nous feras du bouillon de volaille... Balzac, E. Grandet,1834, p. 89.
Absol. Légumes du pot (Ac.1935).V. pot1I C.
b) P. méton.
α) Pièce de boeuf à bouillir (macreuse, côte, gîte) servant à faire ce mets; vx, quantité de viande nécessaire à ce mets. Acheter un pot-au-feu de trois livres, trois livres de pot-au-feu; manger du pot-au-feu. Un matin que la vieille servante rapportait un pot-au-feu, elle pleura, elle dit que le boucher lui passait les bas morceaux (Zola, Dr Pascal,1893, p. 246).
β) Vieilli. Récipient destiné à faire cuire ce mets. En fonte, en terre, en grès, en porcelaine, en aluminium, en étain, que de marmites, de poêles, de pot-au-feu (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 77).
Expr., fam.
On n'en mettra pas plus grand pot-au-feu (vx). On ne fera pas plus de frais, de cérémonie pour cela. (Ds Ac. 1835, 1878).
On n'y trouve ni pot-au-feu, ni écuelle lavée (vx). Le ménage vit dans un grand désordre. (Ds Littré).
B. − Empl. adj., au fig., fam., parfois péj.
1. [En parlant d'une pers.] Qui est trop occupé aux affaires de son ménage, qui aime rester confiné au foyer. Synon. casanier, pantouflard (fam.), popote (fam.).Mari, femme pot-au-feu; être très pot-au-feu. −De la rancune, pourquoi? Parce que vous êtes pot-au-feu? Elle s'éloigna. Il n'essaya pas de la retenir (Estaunié, Empreinte,1896, p. 210).
2. Plus rare. [En parlant d'une chose] Terre à terre, qui manque d'élévation spirituelle, de raffinement. Synon. prosaïque.L'ennui profond que m'inspirent les conversations purement pot-au-feu (Amiel, Journal,1866, p. 536).Qu'est-ce que notre bonheur pot-au-feu près du vôtre! (Renard, Journal,1903, p. 870).
Prononc. et Orth.: [pɔtofø], [po-]. Att. ds Ac. dep. 1798. Prop. Catach-Golf. v. pot1. Étymol. et Hist. 1. a) 1673 métaph. culinaire (Sévigné, Lettre du 10 oct. ds Corresp., éd. R. Duchêne, t. 1, p.597); b) 1798 (Ac. on dit, pot-au-feu, en parlant de la viande destinée à être mise dans le pot); 2. a) 1762 adj. Milords pot-au-feû «dupes» (Chevrier, L'Observateur des Spectacles, no1 [I, 37] ds Fr. mod. t. 37 1969, p. 122); b) 1840 «attaché à son ménage» (Balzac, Prince Bohême, p. 376). Comp. de pot1, de au (art. déf. contracté, v. à1) et de feu1*. Fréq. abs. littér.: 128. Bbg. Quem. DDL t. 6, 10. _Roques (G.). Vingt nouv. dat. de mots... Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1972, t. 10, no1, p. 138.

Wiktionnaire

Adjectif - français

pot-au-feu \pɔ.t‿o fø\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Qualifie une personne qui ne se plaît que dans son ménage et qui s’y confine.
    • Un mari, une femme pot-au-feu.
    • Selon mes amis, elles sont toutes pot-au-feu à l’excès, sauf quelques-unes qui exprès se posent en femmes à la mode, en Parisiennes. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)

Nom commun - français

pot-au-feu \pɔ.t‿o.fø\ masculin invariable

  1. Plat traditionnel de la cuisine française, composé de viande de bœuf cuisant dans un bouillon aromatisé par des légumes et un bouquet garni.
    • Sur une table un couvert mis, à l’âtre un pot-au-feu bouillant, et près d’un coucou sonnant la demie une huche ouverte. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Il passait, quoique gagnant infiniment d’argent, pour un avare déterminé. Nul n’a jamais connu le goût ou la couleur de son pot-au-feu. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux, Grasset, 1914, réédition Le Livre de Poche, page 49)
    • Quand elle s’asseyait, pour dîner, devant la table ronde couverte d’une nappe de trois jours, en face de son mari qui découvrait la soupière en déclarant d’un air enchanté : « Ah ! le bon pot-au-feu ! je ne sais rien de meilleur que cela », elle songeait aux dîners fins, aux argenteries reluisantes, aux tapisseries peuplant les murailles de personnages anciens et d’oiseaux étranges au milieu d’une forêt de féerie. — (Guy de Maupassant, La parure, 1884)
    • Elle en aura fait, non pas de ces petites poupées gentilles qui savent charlestonner, pianoter, se servir avec art de la poudre de riz et du rouge, mais sont incapables de faire un pot-au-feu réussi. — (La Réforme sociale, volume 88, 1928, page 315)
    • Un bon pot-au-feu « sourit » : l’eau, une fois portée à ébullition, doit se contenter de frémir, bouillotter, jamais bouillir. — (Jean-Pierre Coffe, SOS Cuisine, Paris, Éditions Stock, 2006)
  2. (Par extension) Viande avec laquelle on prépare ce mets.
    • Acheter un pot-au-feu de trois livres.
    • Déjà, on devenait impoli chez le boulanger. Puis, un matin que la vieille servante rapportait un pot-au-feu, elle pleura, elle dit que le boucher lui passait les bas morceaux. — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893, chapitre X)
  3. (Par extension) Récipient dans lequel on fait cuire ce mets.
  4. (Argot) Prostituée qui assure la subsistance de son souteneur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pot-au-feu »

(Siècle à préciser) → voir pot, au et feu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pot-au-feu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pot-au-feu pɔtofø

Citations contenant le mot « pot-au-feu »

  • Le pot-au-feu, c'est idéal pour travailler sur un dossier. De Jack Lang / Paris-Match - Février 1991
  • Le pot-au-feu a été inventé par toute une équipe, ça t’épate, ça ! Tu croyais que c’était un seul mec ? De Jean-Marie Gourio
  • Il faut avouer qu'avec ce temps et l'hiver qui vient, on a envie de bons plats chauds, généreux et à partager entre amis ou en famille. Le pot-au-feu est idéal pour cela. C'est ce que nous a rappelé Christophe NOEL, chef et patron du Panache à Epinal, notre cuisinier du jour... France Bleu, Et si on se faisait un bon pot-au-feu ?
  • Cette chronique commence par une énigme : il y aurait donc un pot-au-feu normand ? Première nouvelle. De fait, le pot-au-feu, plat basique de l’inventaire culinaire français, tantôt paysan, tantôt bourgeois, ne semble pas présenter d’origine territoriale spécifique, l’idée d’assembler trois viandes pour les cuire dans un bouillon de légumes revêtant un caractère quelque peu universel. www.paris-normandie.fr, Un pot-au-feu version normande
  • La femme rend lâche. C'est elle qui conseille au gréviste de rentrer à l'usine, à l'artiste de faire du commerce, au soldat de plier le dos. Parce qu'elle ne pense qu'à la pâtée, qu'elle a un pot-au-feu dans le coeur. De Roland Dorgelès / Le Château des brouillards
  • Rien a voir avec la fête patronale avancée au dernier dimanche d’août qui n’attire plus ni manège ni manifestations. Les manèges étaient installés au village, entre la fontaine (disparue) et le café. C’était l’occasion de bals sur deux jours et à la «  relève selle », le dimanche suivant. Il était d’usage d’inviter famille et amis des villages alentour. Menu de fête d’alors : pot-au-feu ou poule au pot, vol-au-vent, rôti et sa garniture, îles flottantes, tartes et gâteaux maison. , Culture - Loisirs | Le confinement n’aura pas eu raison de la fête foraine de Pâques
  • https://7detable.com/article/les-recettes/recette-le-vrai-pot-au-feu-traditionnel/2853 , Recette : Le vrai pot-au-feu traditionnel ! - 7detable.com
  • Plat traditionnel de la gastronomie française, le pot-au-feu daterait du XIIIe siècle. Il tient ses origines de « la viande au pot », un mode de cuisson qui consistait simplement à cuire la viande sur le feu de la cheminée, en la laissant mijoter dans un bouillon aux herbes et aux légumes. On conservait le jus de cuisson et on remplaçait la viande qui s’attendrissait sur le feu qui réchauffait les foyers en hiver. Particulièrement apprécié dans le Nord, ce plat se prépare avec plusieurs morceaux de viandes. La Voix du Nord, Mamie Odette nous dévoile sa recette du pot-au-feu pour affronter l’hiver du Nord ! - La Voix du Nord
  • Un plat a retenu toute mon attention et je me suis régulièrement livré avec amusement à des calculs de prix de revient par tête et par repas. L'opération s'est toujours révélée concluante : un prix de revient par repas bas pour un plaisir inégalé. L'ingrédient le plus onéreux est comme vous vous en doutez la viande, mais son prix est fonction du morceau. Ainsi le jarret avec os, toujours très savoureux, coûte de l'ordre de 10 euros le kg pour 19 euros la macreuse à pot-au-feu (prix relevé au rayon boucherie d'une enseigne de la grande distribution et portant sur du bœuf charolais). J'ai calculé que le pot-au-feu que j'envisage me reviendrait à quelques 60 euros, ce qui porte le repas à quelques cinq euros. Pour un plat plantureux qui se décline sur trois services pour quatre personnes. Club de Mediapart, LE POT-AU-FEU | Le Club de Mediapart

Images d'illustration du mot « pot-au-feu »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pot-au-feu »

Langue Traduction
Anglais pot au feu
Espagnol pot au feu
Italien pot au feu
Allemand topf au feu
Chinois 锅饼
Arabe وعاء أو فو
Portugais pot au feu
Russe pot au feu
Japonais pot au feu
Basque pot au feu
Corse pot au feu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pot-au-feu »

Source : synonymes de pot-au-feu sur lebonsynonyme.fr

Pot-au-feu

Retour au sommaire ➦

Partager