La langue française

Ponter

Sommaire

Définitions du mot ponter

Trésor de la Langue Française informatisé

PONTER1, verbe

A. − Empl. trans., MAR. Couvrir (un bateau) d'un pont. [À la forme passive] La plus petite brise du Sud fait grossir la mer, dans le fond de cette manche, au point qu'un bâtiment qui n'est pas ponté court risque d'être rempli par les lames (Voy. La Pérouse, t.3, 1797, p.73).
Part. passé en empl. adj. [En parlant d'un bateau, parfois d'une de ses parties] Qui est couvert d'un ou de plusieurs ponts. Canot ponté; barque pontée; partiellement ponté. Une chaloupe pontée fut louée (Sand,Hist. vie, t.2, 1855, p.215).Son capitaine, l'anglais Hudson, debout sur la poupe pontée, scrute l'horizon (Morand,New-York, 1930, p.6).
B. − Empl. intrans., LUTTE. Faire le pont, se mettre en pont. Au début l'étude du pont se fera deux à deux, un partenaire aidant son camarade à ponter en le retenant dans sa chute en arrière par les deux bras tendus. Puis le lutteur apprendra à ponter seul (R. Vuillemin,Éduc. phys., 1941, p.172).V. pont ex. 6.
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃te], (il) ponte [pɔ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist.1. 1272-74 agn. pounter «jeter un pont (sur une rivière)» (F. J. Tanquerey, Rec. de lettres anglo-fr., p.8), attest. isolée; ca 1500 (D'Auton, Chroniques, éd. R. de Maulde La Clavière, t.1, p.180); 2. 1558 «couvrir d'un pont (un navire)» (Phil. de Clèves, Instruct. de toute man. a bien guerroyer, p.137 ds Gdf. Compl.). Dér. de pont*; dés. -er.

PONTER2, verbe trans.

JEUX DE HASARD
A. − Qqn ponte qqc. (sur qqc.).Miser une somme (sur quelque chose). Les vieillards ne firent pas de mise; mais l'Italien (...) ponta sa masse d'or en opposition au jeu de l'inconnu (Balzac,Peau chagr., 1831, p.10).
B. − Empl. abs. Qqn ponte (sur qqc.).Miser (sur quelque chose). On me dit: «La banque perd, pontez roide.» Je lâche cinq cents francs (Goncourt,Ch. Demailly, 1860, p.104).Il doit y avoir de cette rage-là chez le joueur qui, forcé de quitter la table, apprend la sortie du numéro sur lequel il voulait ponter et qui lui aurait ramené trente-six fois sa mise (Bourget,Disciple, 1889, p.179).Je cherchais à savoir au juste quelles impressions diverses asseyaient à cette même table les quinze ou seize personnes qui pontaient (Bourget,Physiol. amour mod., 1890, p.362).
P. anal. Des entrepreneurs de tournées musicales (...) pontent sur une musique et ne pontent pas sur une autre (Boschot,Mus. et vie, 1931, p.213).
REM.
Pontage, subst. masc.Mise. Il nous restait net trois cents francs (...) que Bernard, naturellement, proposa aussitôt de risquer sur un dernier tour de roulette (...) au premier mot de pontage, je sautai sur les fonds communs (Courteline,Conv. Alceste, Margot, 1888, p.67).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃te], (il) ponte [pɔ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1718 jeux «miser contre le banquier» intrans. (Ac.); 1831 trans. (Balzac, loc. cit.). Dér. (à l'aide de la dés. -er) de pont, forme anc. du part. passé masc. de pondre* (v. ponte1), propr. «poser, mettre»; cf. l'a. prov. ponher «poser» 1344 (Livres de comptes des frères Bonis, éd. E. Forestié, t.1, p.86), et le m. fr. poner relevé au xves. dans les pays de Loire au sens de «remonter des marchandises sur la rivière», et dep. 1721 en fr.-prov. au sens de «mettre de l'argent, payer», FEW t.9, p.161a. Le lat. class. ponere connaît l'accept. «déposer (un enjeu)».

Wiktionnaire

Verbe 1

ponter \pɔ̃.te\ transitif et intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Architecture) Construire un pont, équiper d’un pont.
    • Le chevalet Birago , qu'on peut employer pour des profondeurs de près de 4m,00 d'eau, suffit pour ponter la plupart des rivières de largeur moyenne. — (J. Laisné, Aide-mémoire portatif, à l'usage des officiers du génie, 1861)
  2. (Médecine) Faire un pontage chirurgical.
    • Il faudra prendre soin de retourner la veine destinée à ponter l’artère afin que les valvules soient orientées dans le sens du flux artériel. — (Jean-Pierre Chavoin, Chirurgie plastique et reconstructrice des parois et des confins, 2011)
  3. (Marine) Équiper d’un pont un navire.
    • C’est un superbe navire Dantziquois, du port d’environ 350 tonneaux, chargé de planches propres à ponter les navires qui seront très utiles. — (Mercure de France, 1794)

Verbe 2

ponter \pɔ̃.te\ transitif et intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Jeu) Être ponte, jouer, miser de l’argent contre le banquier.
    • Le bonnetier, un peu pris de vin, s’approcha de la table, et se mit à ponter. Les commencemens furent heureux, et lui donnèrent bon courage ; il choisit les hautes cartes, et doubla sa mise. La fortune changea ... Le tour en vint à sa montre, qui, après quelques tours malheureux, se trouva aussi dans la poche du banquier. — (Johann Christian Brandes, Mémoires, 1823 ; on parle d’une table de jeu)
    • Une heure après, au cercle, Halim-Pacha ayant pris la banque, il ponta à l’aveuglette ses cinq derniers louis. — (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PONTER (pon-té) v. a.
  • Terme de marine. Couvrir d'un pont le navire dont on veut mettre le creux à l'abri de la pluie ou des lames.

HISTORIQUE

XVIe s. Avec batteaux attachez l'un à l'autre, bien foncez et ancrez au fonds de l'eaue, fait le comte de Ligny ponter [jeter un pont sur] icelle riviere, qui moult estoit large et profonde, Jean D'Auton, Annales de Louis XII, p. 43, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. PONTER. Ajoutez :

Terme de pontonniers. Ponter un bateau, y fixer les poutrelles et les madriers constituant la partie du tablier qui doit reposer sur ce corps de support.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ponter »

(Verbe 1) Dénominal de pont.
(Verbe 2) Dénominal de ponte au sens abstrait de « dépôt » → voir mettre, mise et miser pour une dérivation similaire aux jeux sur un autre radical.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pont.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ponter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ponter pɔ̃te

Citations contenant le mot « ponter »

  • Pour avoir accès à Internet, il faut ponter une carte réseau y accédant avec la carte réseau virtuelle créée par Hyper-V dans le panneau de configuration. Developpez.com, Gestion réseau dans une machine virtuelle
  • La dame avait tenté sans succès de «ponter» de l’électricité sur le réseau officiel. Elle s’était adressée pour cette manœuvre frauduleuse à un homme qu’elle hébergeait, condamné en 2002 à 25 ans de prison par la cour d’assises de Liège pour l’assassinat par étranglement d’une prostituée. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, Une voleuse de nains de jardin condamnée: elle s’en servait pour illuminer sa maison (Liège)
  • Je partage votre visions dès choses du point de vue de l'indépendance en matière de défense. Toute fois aucuns avions français, européen ou même venant des russes ou des chinois n'existe pour de la veille radar avec capacité de ponter sur un PA. De plus développer ou adapter un avion existant (je vois pas le quel) juste pour trois avions coûterais bien plus de trois milliards..... Et on est les seuls en Europe à avoir un PA avec catapulte donc les seuls à avoir se besoin. Donc personne ne veux développer se genre d'avion en Europe. La marine a donc fais un choix logique et la facture est salé car les américains savent qu'ils sont les seuls à fabriquer se types d'avions. Air et Cosmos, Trois Hawkeye supplémentaires pour la France

Images d'illustration du mot « ponter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ponter »

Langue Traduction
Anglais bridge
Espagnol puente
Italien ponte
Allemand brücke
Chinois
Arabe جسر
Portugais ponte
Russe мост
Japonais ブリッジ
Basque zubi
Corse ponte
Source : Google Translate API

Synonymes de « ponter »

Source : synonymes de ponter sur lebonsynonyme.fr
Partager