La langue française

Pimbêche

Sommaire

  • Définitions du mot pimbêche
  • Étymologie de « pimbêche »
  • Phonétique de « pimbêche »
  • Citations contenant le mot « pimbêche »
  • Traductions du mot « pimbêche »
  • Synonymes de « pimbêche »

Définitions du mot pimbêche

Trésor de la Langue Française informatisé

PIMBÊCHE, subst. fém.

Femme ou jeune fille impertinente et prétentieuse qui fait des manières. Petite pimbêche; une vieille, vraie pimbêche. Que vais-je faire ici?... dans ce trou de province, avec une pimbèche comme est ma nouvelle maîtresse (Mirbeau,Journal femme ch., 1900, p.54).Non, je n'ai jamais réussi à comprendre comment ce bon, ce brave garçon de Julien (...) a pu s'amouracher d'une pareille pimbêche (Butor,Passage Milan, 1954, p.25):
. madame fourchambault [à son mari]: Madame Duhamel travaille depuis longtemps à marier sa fille au fils du préfet (...). Tandis que cette pimbêche affichait ses prétentions, moi je négociais sans bruit, et le baron Tastiboulois va venir tout à l'heure nous demander la main de notre fille. Augier,Fourchambault, 1878, p.32.
Empl. adj. Elle n'a pas l'air pimbêche. Elle aimera le grand air, et nous ferons les gamins (Zola,Nouv. Contes Ninon, 1874, p.134).C'est cela, ces jeunes filles si pimbêches dont tu m'as parlé et qui ne voulaient pas fréquenter Mllede Stermaria parce qu'elles lui trouvaient mauvaise façon? (Proust,Sodome, 1922, p.860).
Prononc. et Orth.: [pε ̃bε ʃ]. Ac. 1694 et 1718: -besche; 1740: -bèche; dep. 1762: -bêche. Étymol. et Hist. 1545 pinbesche (A. Le Maçon, Decamer., fol. 35rods Gdf. Compl.). Orig. obsc. L'hyp. d'une compos. à partir de deux formes verbales de pincer* et de l'a. fr. bechier «frapper du bec» (Bl.-W.1-5; le mot n'est recensé dans FEW ni sous *pīnts- ni sous beccus) n'emporte pas la conviction, en l'absence d'une forme qui révélerait clairement la présence du verbe pincer (cf. FEW t.22, 1, p.38a). Un rapprochement, du point de vue morphol., avec le subst. m. fr. espimbeche «mets» (1393, T.-L.), suggéré par Bl.-W. n'apporte pas d'éclaircissement, ce mot étant lui-même d'orig. inc. (FEW t.21, p.491b). Fréq. abs. littér.: 30.

Wiktionnaire

Nom commun

pimbêche \pɛ̃.bɛʃ\ féminin

  1. (Familier) (Péjoratif) Femme impertinente qui se donne des airs de hauteur.
    • D’une simplicité enfantine, elle dit tout ce qui lui passe par la tête, rit quand ça lui plaît. On peut en faire ce qu’on voudra. Elle deviendra une merveille ou une pimbêche, une pimbêche plutôt ! […] La morgue, l’affectation lui viendront on ne sait d’où. Prisonnière des leçons apprises par cœur, elle se cassera la tête pour savoir à qui, sur quel ton, combien de temps elle peut parler et quelle opinion elle doit avoir des gens. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • En vis-à-vis du bâtiment vétuste, l’établissement des jeunes élèves-maîtresses, guindées en leur costume sévère sous le chapeau de feutre sans élégance. Le plupart portent lorgnons. Un peu bas-bleu ! pas mal pimbêches. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • le personnage le plus intéressant des Femmes savantes pourrait bien n’être pas l’Henriette à laquelle allait spontanément notre sympathie, mais Armande, que nous tenions pour une pimbêche. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 167)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIMBÊCHE. n. f.
Terme de mépris dont on se sert pour désigner une Femme impertinente qui se donne des airs de hauteur. C'est une pimbêche, une vraie pimbêche, une petite pimbêche. Il est familier.

Littré (1872-1877)

PIMBÊCHE (pin-bê-ch') s. f.
  • Terme familier. Femme impertinente qui se donne des airs de hauteur. Quelle pimbêche ! Haute et puissante dame Yolande Cudasne, Comtesse de Pimbesche, Orbesche et caetera, Racine, Plaid. II, 4.

HISTORIQUE

XVIe s. Pimbesche, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pimbêche »

Du nom de la comtesse de Pimbêche.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. primbèche. Richelet écrit painbêche, et entend une femme fainéante à qui il faut mettre le pain au bec. D'après Delâtre, pimbêche vient de pimpe, nom de la cornemuse chez les Provençaux, et signifie une mauvaise pimpe, une mauvaise cornemuse. Tout cela n'est que conjecture. Mais espimbeche, que Génin, Récréations, t. II, p. 42, signale dans le Ménagier de Paris, doit intervenir, ainsi nommé, dit-il, du verjus qui entrait en ce ragoût, parce qu'il faisait pincer le bec. On connaît un nom de famille Pinchebec. Cela donne raison à la conjecture de Génin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pimbêche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pimbêche pɛ̃bɛʃ

Citations contenant le mot « pimbêche »

  • Il faut se méfier des femmes qui ne se croient pas irrésistibles : elles font un complexe et c'est beaucoup plus redoutable que les simagrées des pimbêches. De Frédéric Dard / San-Antoniaiseries
  • Alors que certaines réclament l’écriture inclusive au nom de l’égalité, Marie Deveaux et Jean-Loup Chiflet affirment qu’il existe un meilleur remède pour rendre ce monde plus doux envers les femmes: s’attaquer «à notre vocabulaire infiniment plus sexuellement incorrect» que la grammaire. D’ailleurs ils l’ont fait, en pointant et analysant tous les «mots ouvertement ou sournoisement machistes». A commencer par ceux qui ne possèdent aucun équivalent masculin, comme pimbêche, mijaurée, gourde, mégère, harpie, morue, pisseuse, rombière ou encore virago: «mot latin qui qualifiait une femme forte ayant le courage d’un homme», puis synonyme de «femme criarde» dans certains dictionnaires. Le Temps, La langue française, ce parangon de misogynie - Le Temps
  • Un poulet poule mouillée, une pimbêche harcelée à l’école, une femme qui regrette un amour passé, deux demi-frères qui cherchent la méga teuf du siècle… sont invités sur une île qui mystérieusement réalisera leurs rêves. Mais il faut toujours faire attention à ce que l’on souhaite ! LaLibre.be, Il vaut mieux jeter 10 € dans les toilettes que d’aller voir "Nightmare Island" - La Libre

Traductions du mot « pimbêche »

Langue Traduction
Anglais pimbeche
Espagnol pimbeche
Italien pimbeche
Allemand pimbeche
Chinois 皮姆贝切
Arabe pimbeche
Portugais pimbeche
Russe pimbeche
Japonais ピンベチェ
Basque pimbeche
Corse pimbeche
Source : Google Translate API

Synonymes de « pimbêche »

Source : synonymes de pimbêche sur lebonsynonyme.fr
Partager