La langue française

Chipie

Sommaire

  • Définitions du mot chipie
  • Étymologie de « chipie »
  • Phonétique de « chipie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chipie »
  • Citations contenant le mot « chipie »
  • Traductions du mot « chipie »
  • Synonymes de « chipie »

Définitions du mot « chipie »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHIPIE, subst. fém.

Fam. (Vieille) fille, femme méchante, dédaigneuse, désagréable à vivre. Vieille chipie (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, La Farce, 1883, p. 1281).C'est une vieille chipie : elle a toujours quelque chose de désagréable à vous dire! (Bourdet, Le Sexe faible,1931, I, p. 260):
1. Elle était enfant naturelle d'un Prince, disait-elle mystérieusement, d'un très noble prince, mort avant d'avoir pu la reconnaître. (...) Toutes ses hauteurs de chipie venaient de là. Bloy, La Femme pauvre,1897, p. 19.
Littér. [En parlant d'un animal] :
2. J'ai dû la vexer [la dinde], car le sang monte à sa tête. Des grappes de colère lui pendent au bec. Elle a une crise de rouge. Elle fait claquer d'un coup sec l'éventail de sa queue et cette vieille chipie me tourne le dos. Renard, Histoires naturelles,1896, p. 38.
Emploi adj., rare. [En constr. d'attribut ou d'adj. postposé] La princesse Cristina (...) est excessivement maigre, chipie, et (...) je l'ai trouvée horriblement laide (Balzac, Lettres à l'Étrangère,t. 2, 1850, p. 322).
P. ext., vx. Bégueule. Des locutions (...) à faire rougir Cambronne (...) qui pourtant n'était pas chipie (E. Labiche, La Fille bien gardée,1850, I, p. 270).Nous sommes dans des siècles chipies et prudhommesques (E. et J. de Goncourt, Manette Salomon,1867, p. 318).
Prononc. et Orth. : [ʃipi]. Ds Ac. 1878-1932. Ds la docum. on rencontre chipi (H. Lavedan, Le Vieux marcheur, 1895, p. 94). Étymol. et Hist. 1821 faire sa chipi (Desgranges, Petit dict. du peuple cité par Goug. Lang. pop., p. 175). Peut-être contraction de chiper et de pie, cet oiseau étant réputé voleur (cf. chipe « femme avare, pingre, qui rapine » en bas Maine et en Champagne d'apr. Sain. Lang. par., p. 115); à rapprocher du norm. gripie « chipie, mégère » (Moisy; composé de griper « attraper » et de pie) et de l'ang. chigripie « id. » (Verr.-On.). Fréq. abs. littér. : 37. Bbg. Goug. Lang. pop. 1929, p. 175. − Sain. Lang. par. 1920, p. 115, 477.

Wiktionnaire

Nom commun

chipie \ʃi.pi\ féminin

  1. Femme ou fille acariâtre, dédaigneuse et désagréable.
    • — Je crois avoir entendu que le docteur parlait de cette vieille chipie de Blanche de Castille, si j’ose m’exprimer ainsi. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 86)
    • J’avoue qu’elle a d’assez beaux yeux, mais c’est une chipie, Turner, une chipie, aussi aigre et malfaisante que son mari. — (Jean Cassou, Le bel automne, 1950)
  2. (Familier) Femme ou fille de caractère, et encline à jouer des tours.
    • Sa sœur est une vraie chipie  !
  3. (Familier) Se dit affectueusement d’une très jeune enfant.
    • Ah, c’est ma petite chipie d’amour qui réclame son biberon.

Adjectif

chipie \ʃi.pi\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a un comportement désagréable, dédaigneux.
    • N’oublions pas que le genre mondain comporte des mines dégoûtés, des airs chipie. — (Léon Frapié, La bonne visite, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 38)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHIPIE. n. f.
Femme prétentieuse, difficile à vivre, acariâtre. Il est très familier.

Littré (1872-1877)

CHIPIE (chi-pie) s. f.
  • Terme populaire. Femme ou fille désagréable et dédaigneuse.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chipie »

Du verbe chiper et de pie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Il y a dans l'ancien haut-allem. chëpisa ; moy. haut-allem. këbese ; anglo-saxon, cifese, courtisane. On trouve aussi dans l'ancien français chipoe, qui paraît signifier air dédaigneux et désagréable. Sage fu et courtoise, sans boban, sans chipoe, Berte, XXXIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chipie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chipie ʃipi

Évolution historique de l’usage du mot « chipie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chipie »

  • Chez Eugénie Gay, les chipies ont pour petit nom Joséphine, Francine ou Rolande. Elles brodent, impriment, découpent ou collent les images, logos ou textes que leur fournit leur jeune patronne. Sagement alignées aux murs de son atelier, elles réagissent au doigt et à l'œil, sur simple commande... numérique ! En trois ans, sa petite entreprise s'est diversifiée au gré des talents qu'elle ajoute à sa palette. lavoixdelahautemarne.fr, Une chipie fière de ses racines !

Traductions du mot « chipie »

Langue Traduction
Anglais brat
Espagnol bruja
Italien furbetta
Allemand biest
Portugais snips
Source : Google Translate API

Synonymes de « chipie »

Source : synonymes de chipie sur lebonsynonyme.fr
Partager