La langue française

Pecque

Sommaire

  • Définitions du mot pecque
  • Étymologie de « pecque »
  • Phonétique de « pecque »
  • Traductions du mot « pecque »
  • Synonymes de « pecque »

Définitions du mot « pecque »

Trésor de la Langue Française informatisé

PECQUE, subst. fém.

Vieilli ou région. (Midi), fam. Jeune fille ou femme sotte ou prétentieuse. Synon. pécore (v. ce mot A 2 b).L'impertinente pruderie de cette pecque assez assurée pour faire languir ainsi un duc jeune et bien fait (Gautier, Fracasse, 1863, p.203).De grandes jeunes filles niaises s'étaient moquées de lui, «de petites dindes, des pecques provinciales, avec des accents de campagnardes» (Larbaud, F. Marquez, 1911, p.58).
En appellatif. Retourne à ta cuisine, «pecque» (Mauriac, Génétrix, 1923, p.346).
Prononc.: [pεk]. Étymol. et Hist. 1630 «femme sotte et prétentieuse» (Chapelain, Guzman d'Alfarache [trad. de l'esp.], III, p.321 ds Livet Molière). Empr. à l'a. prov. pec «sot, stupide», att. dep. le xiiies. (Guiraut Riquier, Peire Cardenal ds Rayn.; fém. pegua, 1208-15, Elias Cairel, ibid.), du lat. pecus, -udis «stupide, homme stupide», proprement «tête de bétail», var. de pecus, -oris «bétail» (cf. pécore; v. Ern.-Meillet).

Wiktionnaire

Nom commun

pecque \pɛk\ féminin

  1. (Injurieux) (Vieilli) Femme sotte et prétentieuse.
    • A-t-on jamais vu, dites-moi, deux pecques provinciales faire plus les renchéries que celles-là, et deux hommes traités avec plus de mépris que nous ? — (Molière, Les Précieuses ridicules, 1659, scène 1)
    • Las de faire le pied-de-grue dans cette ruelle déserte fort rafraîchie du vent de bise, posture à laquelle il n’était pas accoutumé, le duc de Vallombreuse se lassa bientôt d’une attente vaine et reprit le chemin de sa demeure, maugréant contre l’impertinente pruderie de cette pecque assez assurée pour faire languir ainsi un duc jeune et bien fait. — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, G. Charpentier, 1889, t. 1; chap. 7, p. 307)
    • Je vis que vous cherchiez la pecque de province
      Et j’avalai ma bouche afin qu’elle fût mince.
      — (Edmond Rostand, La Dernière Nuit de Don Juan, E. Fasquelle, 1921, p. 88)
    • Plein de rancune, il gardait le souvenir de circonstances où il avait été ridicule et dans lesquelles de grandes jeunes filles niaises s’étaient moquées de lui, « de petites dindes, des pecques provinciales, avec des accents de campagnardes ». Mais le souvenir de leur accent ne suffisait pas à venger Léniot des piqûres qu’elles avaient faites à son amour-propre. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, page 66)
    • Seconde, qui n’avait pas d’abord compris, se mit à crier :
      – Laisser mon drôle ? L’abandonner à une demoiselle qu’on ne sait pas d’où ça sort ? Hé bé, il faudra me tirer de force de ma lingerie…
      – Tais-toi, pecque !
      — (François Mauriac, Le drôle, 1933 ; Gedalge, 1956, page 47.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PECQUE. n. f.
Terme injurieux. Femme sotte et prétentieuse. C'est une pecque. Une pecque provinciale. Il est familier et peu usité.

Littré (1872-1877)

PECQUE (pè-k') s. f.
  • Terme d'injure. Femme sotte et impertinente qui fait l'entendue. A-t-on jamais vu, dites-moi, deux pecques provinciales faire plus les renchéries que celles-là ? Molière, Préc. 1. Il épousa une pecque provinciale, Hamilton, Gramm. 11.

    Il s'est dit autrefois au masculin. Un pec de cheval. Un pec d'homme qui me fait enrager.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pecque »

Provenç. pec ; cat. pech ; du lat. pecus, bête ; sanscr. paçu ; goth. faihu. La racine de pecus est le radical paç, en zend, lier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir pécore
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pecque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pecque pɛkk

Traductions du mot « pecque »

Langue Traduction
Anglais pecque
Espagnol pecque
Italien pecque
Allemand pecque
Chinois 派克
Arabe بيكيه
Portugais pecque
Russe pecque
Japonais ペック
Basque pecque
Corse peccu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pecque »

Source : synonymes de pecque sur lebonsynonyme.fr
Partager