La langue française

Pigne

Définitions du mot « pigne »

Trésor de la Langue Française informatisé

PIGNE, subst. fém.

A. −
1. Région. (sud de la Loire). Cône de pin, en particulier du pin pignon. Synon. pomme de pin*, pive.Avant de mourir les grands pins ont laissé choir leurs pignes. Fruits écailleux, noirs et secs, ils n'en recèlent pas moins une vie incoercible. L'arbre, averti de sa chute, en les trempant à la flamme de l'été y dépose un germe ardent (Pesquidoux, Chez nous, 1921, p.118).Le ciel charrie une lourde pluie d'aiguilles de pin embrasées. Le vol claquant des pignes traverse la fumée d'un trait de sang (Giono, Colline, 1929, p.159).
2. Graine comestible de certains pins utilisée en cuisine et en pâtisserie. (Dict. xixeet xxes.). Synon. pignon.
B. − MÉTALL., vieilli. ,,Masse d'argent restant après distillation du mercure d'un amalgame`` (Duval 1959).
REM.
Pignolat, subst. masc.Graine comestible du pin; dragée faite avec cette graine. Les pignolats entraient aussi dans les ragoûts (Littré).Des vendeurs de sorbets, de pignolats (Bourgesds Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth.: [piɳ]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1528 [date de l'éd.] noix de pigne «pomme de pin» (Platine de honneste volupté, fo23 v ods Gdf.); 1575 pigne «petite graine de la pomme de pin» (Thevet, Cosmogr., XVIII, 7 ds Hug.), empl. isolé; de nouv. 1869 (Littré); b) 1845 «pomme de pin» (Besch.); 2. 1694 métall. (Corneille). Empr. au prov. pinha «pomme de pin» (xives., Marcabru, Poés., éd. J. M. L. Dejeanne, XVIII, VI, var. du ms. C, p.84), du lat. pinea «id.», fém. subst. de pineus «de pin». Bbg. Arveiller (R.). Fr. mod. 1976, t.44, p.168.

Wiktionnaire

Nom commun

pigne \piɲ\ féminin

  1. (Métallurgie) Masse d’or ou d’argent qui reste après l’évaporation du mercure qu’on avait amalgamé avec le minerai, pour en dégager le métal qu’il contenait.
  2. (Botanique) Nom usuel des cônes de pin, aussi appelés pommes de pin.
    • Dans la cuisine, un grand feu de pignes brûlait, qui réconforta un peu ces pauvres cœurs glacés par la nuit. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 27.)
  3. (Botanique) (Par extension) Graine contenue dans les cônes de pin, le pignon.

Forme de verbe

pigne \piɲ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pigner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pigner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe pigner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe pigner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe pigner.

Forme de verbe

pigne \ˈpĩɲe\ \ˈpĩnje\

  1. Troisième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif du verbe pignal/pignat/pigniñ.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIGNE. n. f.
T. de Métallurgie. La masse d'or ou d'argent qui reste après l'évaporation du mercure qu'on avait amalgamé avec le minerai, pour en dégager le métal qu'il contenait.

Littré (1872-1877)

PIGNE (pi-gn') s. f.
  • Fruit du pin.

    Amande qui est enfermée sous chacune des bractées du cône du pin, et que les confiseurs emploient sous le nom de pistache ; on l'appelle aussi pignon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pigne »

Lat. pinus, pin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin pinea (« pomme de pin ») en passant par l'occitan pinha, de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pigne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pigne piɲ

Citations contenant le mot « pigne »

  • DANS LES ARCHIVES – Cet été, "Sud Ouest" vous propose de (re)découvrir l’étymologie surprenante de lieux et produits emblématiques de la Gironde et du Sud-Ouest. Aujourd’hui, la pigne de pin. Un article paru en 2006 dans nos colonnes. SudOuest.fr, Les mots d’ici : pourquoi dit-on… pigne ?
  •  Dans la région rouennaise, certains évoquent ainsi des “sapinettes”, quand les environs de Saint-Étienne préféreront allumer un feu à l’aide de “babets”. Et dans une large moitié sud du pays, il n’est pas rare d’entendre parler de “pine”, de “pigne” voire de “pigne de pin”.  Le HuffPost, Et vous, comment appelez-vous la pomme de pin? | Le HuffPost

Images d'illustration du mot « pigne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pigne »

Langue Traduction
Anglais pin
Espagnol alfiler
Italien perno
Allemand stift
Chinois
Arabe دبوس
Portugais pin
Russe штырь
Japonais ピン
Basque pin
Corse pin
Source : Google Translate API

Synonymes de « pigne »

Source : synonymes de pigne sur lebonsynonyme.fr

Pigne

Retour au sommaire ➦

Partager