La langue française

Piéton

Définitions du mot « piéton »

Trésor de la Langue Française informatisé

PIÉTON1, -ONNE, subst.

A. −
1. HIST. MILIT. [Au Moy. Âge] Fantassin. Avec les seuls contingents du royaume de Jérusalem −700 cavaliers, 4000 piétons −il courut à la rencontre des Turcs (Grousset,Croisades, 1939, p.94).
2. Vieilli. Facteur rural qui effectuait sa tournée à pied. Ses commentaires sur le journal que le piéton apportait à huit heures remplissaient souvent la soirée (Stendhal,Lamiel, 1842, p.69).Elle aperçut au loin dans la plaine un homme qui venait vers sa demeure. Bientôt elle le reconnut, c'était le piéton chargé de distribuer les lettres (Maupass.,Contes et nouv., t.2, Mère sauvage, 1884, p.235).
B. − Personne qui circule à pied (en ville, sur une route). Les piétons circulent le long des boutiques, et abandonnent le milieu du pavé à des voitures brillantes (Jouy,Hermite, t.3, 1813, p.136).Des nuées de piétons affluaient par les rues, et grossissaient sans trêve le flot mouvant (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p.451).
Au fém., rare. La toilette de Clotilde était assurément sans aucun faste. C'était la mise la plus ordinaire d'une de ces trois cent mille piétonnes de Paris qui ont conquis l'univers sans dépasser les boulevards extérieurs (Bloy,Femme pauvre, 1897, p.60).Le long des trottoirs, des piétons ou piétonnes fatigués ou impatients faisaient de l'auto-stop (Queneau,Zazie, 1959, p.143).
Un bon piéton, une bonne piétonne. Un homme, une femme qui marche longtemps sans se fatiguer. (Ds Ac.).
REM. 1.
Piétonnaille, subst. fém.,péj. Synon. de piétaille.François [cocher] nous voilà dans une belle position; gare la piétonnaille! gare! gare! (F. Grandin, Mossieur de la Godardière, 1837, p.40 ds Quem. DDL t.30).
2.
Piétonner, verbe intrans.,région. (Canada). Remuer les pieds sur place, piétiner. Vous autres, vous savez pas ce que c'est d'aimer à voir du pays, de se lever avec le jour, un beau matin, pour filer fin seul, le pas léger, le coeur allègre, tout son avoir sur le dos. Non! Vous aimez mieux piétonner toujours à la même place, pliés en deux sur vos terres de petite grandeur (Guèvremont,Survenant, 1945, p.239).
Prononc. et Orth.: [pjetɔ ̃], fém. [-ɔn]. Ac. 1694, 1718: pieton ,,Il se dit aussi au féminin: c'est une mauvaise pietonne``; dep. 1740: piéton ,,On dit aussi, mais rarement: une bonne piétonne`` (Ac. 1935). Étymol. et Hist. 1. Ca 1360 «fantassin» (Hugues Capet, éd. De la Grange, p.49); 2. 1538 «celui qui va à pied» (Est.); 3. 1787 «facteur rural» (Fér. Crit.). Dér. de piéter*; suff. -on1*. Bbg. Baist (G.). Banse, bouleau, bride... Rom. Forsch. 1906, t.19, p.639.

PIÉTON2, -ONNE, adj.

Réservé aux piétons. Rue, voie, zone piétonne. Le cimetière Vaugirard (...) avait sa porte cochère et sa porte bâtarde que, dans le quartier, les vieilles gens, tenaces aux vieux mots, appelaient la porte cavalière et la porte piétonne (Hugo,Misér., t.1, 1862, p.654).Paris n'a toujours pas de vrai quartier piéton (Le Monde, 20 août 1974ds Gilb. 1980).Remplacer le bâtiment d'abord prévu par des structures légères, des allées piétonnes, des fontaines, des espaces verts (Le Nouvel Observateur, 16 oct. 1978ds Gilb. 1980).
REM.
Piétonnier, -ière, adj.,synon.Chemin, espace, quartier piétonnier; rue, zone piétonnière. Au Quartier Latin, l'îlot Saint-Séverin est devenu, depuis Noël, le premier «secteur piétonnier» de la capitale (Le Monde, 10 févr. 1973ds Gilb. 1980).
Prononc.: [pjetɔ ̃], fém. [-ɔn]. Étymol. et Hist. 1. 1599 fig. «banal» (La Popelinière, L'histoire des histoires, II, 57 ds Fonds Barbier: autrement se seroit ceste libre et continue histoire, qu'une serve et pietonne poësie); 2. 1652 «qui va à pied» la piétonne ambassade (Scarron, Le Virgile Travesti, livre VII); 3. 1862 «réservé aux piétons» la porte piétonne (Hugo, loc. cit.). Empl. adj. de piéton1*.
STAT.Piéton1 et 2. Fréq. abs. littér.: 245. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 234, b) 396; xxes.: a) 388, b) 395.

Wiktionnaire

Adjectif

piéton \pje.tɔ̃\

  1. Piétonnier ; qui est fait pour les gens à pied.
    • Repérage et aménagement éventuel des principaux itinéraires piétons intra ou interquartiers ou d'accès aux stations de transport collectif, avec un objectif de continuité et de sécurité de ces itinéraires. — (Lourdes Diaz-Olvera & Cissé Kane, « M comme Marche ou ... crève », dans Les transports et la ville en Afrique au sud du Sahara: le temps de la débrouille et du désordre inventif, sous la direction de Xavier Godard, éd. Karthala, 2002, page 201)
    • Mais quand ils voient une vieille femme avec des cannes arrêtée au passage piéton, ils accélèrent. Plus de temps pour la politesse, ce sera pour le suivant. — (Fred Bocquet, « La femme aux cannes », dans La porte: Un roman sur la fragilité de nos existences, Éditions Cousu Mouche, 2015)
    • Lanabellia est son pseudonyme. Vendeuse dans un magasin de la zone piétonne à Charleville-Mézières, elle écrit la nuit. Depuis quelques jours, son activité d’écriture est devenue pour l’administration fiscale, sa première activité. — (Charleville : les romans de Lanabellia sont des best-sellers grâce au Web, dans L'Union, 12 décembre 2017 [texte intégral])

Nom commun

piéton \pje.tɔ̃\ masculin (pour une femme, on peut aussi dire piétonne)

  1. Personne qui se déplace à pied.
    • Vers les dix heures environ, toute la plaine fut couverte de chevaliers, de dames à cheval et de piétons, s’avançant en toute hâte vers le champ clos ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Ce qui m’émerveillait le plus dans les premiers temps, c'était l’étonnante habileté de nos poneys à se tirer d'affaire au milieu d'un chaos de débris volcaniques où un piéton aurait pu difficilement trouver son chemin. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 82)
    • Le lendemain, à l'aube, nous nous mettons en marche — en marche est ici une façon de parler — car nous nous faisons tout bourgeoisement transporter en chemin de fer jusqu'à La Neuveville, où nous redeviendrons piétons. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, 1923)
    • Autrefois, rue de la Charbonnière, les mêmes et misérables prostituées appelaient - de derrière les carreaux des échoppes ou du fond des sous-sols - les rares piétons qui se hasardaient en ces lieux. — (Francis Carco, L’Amour vénal, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 11)
    • La plupart des Parisiens rencontrés au fil des archives criminelles se déplacent en effet à pied, et crotter ses vêtements n'est pas le pire qui puisse arriver au piéton lors de ses déplacements. — (Diane Roussel, Violences et passions dans le Paris de la Renaissance, Seyssel : chez Champ vallon, 2012, chapitre 1, part. 2)
  2. (Désuet) Facteur rural, messager qui faisait à pied le service de la poste dans les campagnes.
    • La vieille route est une fondrière que sauf le « piéton », porteur de la gazette ou de lettres, nul étranger n'emprunte plus… — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Argot) Agent de la circulation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIÉTON. n. m.
Homme qui va à pied. Il s'emploie surtout au pluriel et s'applique aux personnes des deux sexes. Les trottoirs sont à l'usage des piétons. Un bon piéton, Un homme qui marche longtemps sans se fatiguer. On dit dans le sens contraire : Un mauvais piéton. On dit aussi, mais rarement : Une bonne piétonne. Une mauvaise piétonne.

PIÉTON se dit aussi d'un Facteur rural, d'un messager qui fait à pied le service de la poste dans les campagnes.

Littré (1872-1877)

PIÉTON (pié-ton, to-n') s. m.
  • 1Celui, celle qui va à pied. J'ai toujours vu ceux qui voyageaient dans de bonnes voitures bien douces, rêveurs, tristes, grondants ou souffrants, et les piétons toujours gais, légers et contents de tout, Rousseau, Ém. v. Mais que Philis, qui longtemps fut piétonne, Ait des maux de cœur, des hoquets…, Pannard, Œuv. t. III, p. 338. C'est le piéton modeste, un bâton à la main, à qui la rêverie abrége le chemin, Delille, Jard. ch. II.

    Familièrement. Un bon piéton, un homme qui marche bien. Tudieu ! madame, vous êtes une excellente piétonne, Mme Devallivon, Misanthr. et repentir, III, 5.

    Adjectivement et par plaisanterie. Or donc, la piétonne ambassade De chez Latin, en cavalcade, Revint, chacun des mieux montés, Scarron, Virg. VII.

  • 2 Terme d'administration. Facteur rural, messager qui fait à pied le service de la poste dans les communes rurales.
  • 3Anciennement, soldat d'infanterie, fantassin. Polybe, après avoir marqué que la paye journalière des piétons était d'un peu plus de trois sols, ajoute que celle des centurions était de six sols et demi, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. XI, 1re part. p. 370, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIVe s. Droit là se sont logiés gens d'armes et pietons, Et si font lor logis de branches de buissons, Guesclin. 21697. Et tout chil de Paris à cheval et pieton, Hugues Capet, v. 838.

XVIe s. Le dit Monstrelet appelle les dits soldats pietons, comme aussi M. du Bellay en son livre de l'art militaire, Brantôme, Cap. franç. t. IV, p. 37, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PIÉTON. Ajoutez :
4 S. f. Piétonne, la sauterelle née depuis peu et qui est sans ailes. Les sauterelles se sont abattues sur tous nos centres de culture, et, dans quelques semaines, nous aurons peut-être à lutter contre leur progéniture : les piétonnes, dont tout le monde connaît la voracité, De Priztbuer, Gouverneur de la Nouvelle-Calédonie, Journ. offic. 1er juill. 1876, p. 4748, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « piéton »

Du radical de piéter avec le suffixe -on [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. pioton ; wallon, piton ; provenç pezo, peon ; esp. peon ; port. peão, pião ; ital. pedone ; du lat. pedonem, qui a de grands pieds, et, par suite, qui va beaucoup à pied, de pes, pedis, pied.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « piéton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
piéton pietɔ̃

Citations contenant le mot « piéton »

  • Savez-vous pourquoi il y a tant d'églises à Paris ? C'est pour permettre aux piétons d'entrer faire une prière avant de traverser la rue. De Art Buchwald
  • Maintenant que les piétons sont une espèce en voie de disparition, les automobilistes se mettent à acheter des bateaux afin de pouvoir pourchasser les nageurs ! De Anonyme
  • Piéton : automobiliste descendu de sa voiture. Automobiliste : piéton remonté dans sa voiture. De Léo Campion
  • A Los Angeles les distances sont si considérables que tout piéton est suspect. De Frédéric Dard
  • Un piéton est un monsieur qui va chercher sa voiture. De Frédéric Dard / Les Pensées de San-Antonio
  • Il n'y a plus, de nos jours, que deux sortes de piétons : les rapides et les morts. De Jean Rigaux
  • Il y a deux sortes de cyclistes : ceux qui se font frapper par les automobilistes, et ceux qui frappent les piétons. De Benjamin Dereca
  • Le piéton est une espèce de microbe qui vit dans les artères et qui gêne la circulation. De Marcel Achard
  • Le piéton ne va nulle part - mais, en revanche, il est partout, partout où il ne devrait pas être. C'est une sorte d'ennemi qui a été créé pour rendre la circulation difficile. De Sacha Guitry
  • Un homme âgé d'environ 70 ans a trouvé la mort ce mercredi en fin de matinée sur la commune de Ria. Le piéton a été violemment heurté par un véhicule juste avant l'entrée du parking du magasin Lidl à la sortie de Prades. La voiture circulait dans le sens de la montée sur la nationale 116, en direction de Villefranche-de-Conflent. Les secours ont été appelés vers 11 h, à midi ils étaient encore sur les lieux.  lindependant.fr, Pyrénées-Orientales : un piéton mortellement fauché par une voiture - lindependant.fr
  • Ce mercredi 29 juillet, un piéton s’est fait heurter par un véhicule au carrefour de la route de Saint-Omer et de la rue Au Bois. Blessée légèrement, la victime a été prise en charge sur place par les secours avant d’être conduit en milieu hospitalier La Semaine dans le Boulonnais, Un piéton renversé à Saint-Martin-Boulogne
  • Un train qui se dirigeait vers Bordeaux a percuté un piéton vers 17h30 ce mardi à Facture-Biganos. L’homme n’a pas survécu au choc. Des perturbations touchent la gare de Bordeaux  SudOuest.fr, Bassin d’Arcachon : un piéton meurt percuté par un train. Perturbations en gare de Bordeaux
  • Un accident a fait un blessé grave, mardi sur la Nationale 10. Un piéton a été percuté par un poids lourd, vers 14h10, à la Bourdinière-Saint-Loup. L'homme de 30 ans, blessé, a été transporté médicalisé par les pompiers vers l'hôpital du Coudray. Radio Intensité, LA BOURDINIERE-SAINT-LOUP - Un piéton grièvement blessé | Radio Intensité
  • Un piéton a été renversé par une voiture, vers 15 h, ce lundi 27 juillet, avenue Kesler-Devillers, à Lanester. Les sapeurs-pompiers d’Hennebont ont été appelés sur place et ont transporté la victime à l’hôpital de Lorient. Le Telegramme, Un piéton renversé  par une voiture à Lanester - Lorient - Le Télégramme
  • Le préfet de région devait venir de Rouen à Alençon, jeudi 30 juillet, mais c'est le secrétaire général de la préfecture de l'Orne qui représentera l'État lors de l'inauguration du pôle d'échange multimodal de la gare SNCF, nouvelle esplanade piétonne et végétalisée qui donne un nouvel aspect à tout ce quartier. Pour la réalisation de ce parvis, plusieurs maisons ont dû être rasées, de même que l'ancien buffet de la gare, pour implanter une centaine de places de parking ainsi qu'une nouvelle gare des bus et un abri pour une trentaine de vélos. Un chantier d'un coût de plus de 3 millions d'euros. Le président de la Région Normandie et le directeur régional des lignes normandes à la SNCF devraient être présents, en plus des élus locaux. tendanceouest.com, Alençon. Inauguration du nouveau parvis végétalisé et piéton de la gare SNCF
  • INFO METROPOLITAIN/ Un piéton âgé de 24 ans a été grièvement blessé par balles, en cette nuit de samedi à dimanche vers 3h45, à proximité du gymnase municipal Jean Bouin, sur l’avenue du Biterrois, dans la cité de la Mosson-la Paillade, à Montpellier. , Montpellier : un piéton grièvement blessé par balles cette nuit cité de la Mosson | Métropolitain

Images d'illustration du mot « piéton »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « piéton »

Langue Traduction
Anglais pedestrian
Espagnol peatonal
Italien pedone
Allemand fußgänger
Chinois 行人
Arabe مشاة
Portugais pedestre
Russe пешеход
Japonais 歩行者
Basque oinezkoentzako
Corse pedoni
Source : Google Translate API

Synonymes de « piéton »

Source : synonymes de piéton sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « piéton »

Piéton

Retour au sommaire ➦

Partager