Parlementaire : définition de parlementaire


Parlementaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PARLEMENTAIRE1, adj. et subst.

I. − Empl. adj.
A. − [Corresp. à parlement II A 2] Qui se rapporte, qui est propre aux parlements. Caste parlementaire; charges parlementaires. Remontrances parlementaires (Littré).
HIST. Fronde parlementaire. Fronde des parlements contre le pouvoir royal pendant la minorité de Louis XIV (1648-1649). (Dict.xixeet xxes.).
B. − [Corresp. à parlement II B 1] Qui est relatif, se rapporte au parlement, ou à ses membres. Jeu, lutte parlementaire; échiquier, opposition parlementaire; procédure parlementaire; corruption, scandales parlementaires. Delcassé se regardait: ancien maître répétiteur, à peine licencié ès lettres, petit secrétaire de rédaction, promu par les hasards honteux de l'élection et de l'intrigue parlementaire (Maurras,Kiel et Tanger,1914, p.91).La procédure des débats parlementaires français est (...) remarquablement dépourvue de règles techniques (Lidderdale,Parlement fr.,1954, p.144):
1. ... La République dont Wilson était l'élu était devenue une grande affaire, un grand consortium d'affaires. Wilson était mieux placé que personne pour connaître les faiblesses du contrôle parlementaire et de la paix démocratique. J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p.90.
Commission* parlementaire. V. commission II A.Groupe*, sous-groupe parlementaire. V. groupe B 1.Immunité* parlementaire. Indemnité* parlementaire. Mandat* parlementaire. Siège* parlementaire.
En partic.
Gouvernement parlementaire. Gouvernement dont les ministres sont responsables devant le parlement. La véritable forme du gouvernement parlementaire n'est ni le conflit des pouvoirs, ni leur équilibre, qui ressemble trop à l'impuissance. C'est l'harmonie, l'harmonie qui laisse à chacun son rôle, mais tout son rôle (Ferry,Discoursds Fondateurs 3eRépubl., 1893, p.311).Certaines des propositions [de constitutions] (...) s'écartaient beaucoup des traditions d'un gouvernement parlementaire allant les unes vers le régime présidentiel, d'autres vers le régime conventionnel (Lidderdale,op.cit.,p.47).
Régime parlementaire. Régime politique dans lequel les organes exécutif et législatif, effectivement distincts, sont tenus de collaborer dans l'exercice des fonctions étatiques et disposent de moyens politiques leur permettant de se contrôler mutuellement (d'apr. Debb.-Daudet Pol. 1978). Revendiquer la plénitude du suffrage universel, la vérité du régime parlementaire, la responsabilité des ministres devant le parlement (Jaurès,Ét. soc.,1901, p.xxxi).
Conforme aux usages parlementaires et, plus particulièrement à la courtoisie que l'on est en droit d'attendre dans les débats parlementaires. Épithète peu parlementaire; ton parlementaire. Il frappait du pied, roulait ses petits yeux, devenait rouge et se livrait aux plus fantastiques grimaces, tout en vous adressant dans un langage peu parlementaire les plus véhéments reproches (Sand,Hist. vie,t.2, 1855, p.177):
2. Le Thénardier était pour la Thénardier (...) une espèce d'être particulier et souverain. Elle avait les vertus de sa façon d'être; jamais, eût-elle été en dissentiment sur un détail avec «Monsieur Thénardier», (...) elle n'eût donné publiquement tort à son mari, sur quoi que ce soit. Jamais elle n'eût commis «devant des étrangers» cette faute que font si souvent les femmes, et qu'on appelle, en langage parlementaire: découvrir la couronne. Hugo,Misér.,t.1, 1862, p.459.
II. − Empl. subst.
A. − [Corresp. à parlement II A 2] Membre d'un parlement.
En partic., HIST. Partisan des parlements lors de la Fronde parlementaire. (Dict.xixeet xxes.). [Au xviiies.] Partisan des parlements dans leur opposition au pouvoir royal. (Dict.xixeet xxes.).
B. − [Corresp. à parlement II B] Membre du parlement. Le tribun, avec son melon, et sa poitrine barrée de l'écharpe tricolore des parlementaires (Aragon,Beaux quart.,1936, p.340).Théoriquement (...) rien ne s'opposerait à ce que la constitution fasse de la politique extérieure un domaine réservé au parlement. Pratiquement, c'est impossible: on n'imagine pas une négociation conduite par plus de six cents parlementaires d'avis divergents (Vedel,Dr. constit.,1949, p.522).
En partic., HIST. [Pendant la guerre civile anglaise, 1642-1648] Partisan du parlement dans son opposition à Charles Ier. (Dict.xixeet xxes.).
REM.
Parlementairement, adv.Conformément aux règles ou aux usages du parlement. Despote de goût et de fait, il entreprit d'avoir un parlement et de gouverner parlementairement (Guizot,Hist. civilis.,leçon 13, 1827, p.25).
Prononc. et Orth.: [paʀləmɑ ̃tε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.A.1. 1644 subst. «membre du Parlement britannique», spéc. «partisan ou membre du Parlement d'Angleterre opposé au roi Charles Ierpendant la guerre civile anglaise [1642-48]» (Saint-Amant, L'Albion ds OEuvres, éd. J. Lagny, t.3, p.293, 163); 1649 (J. Ango, Récit véritable de tout ce qui s'est fait au procès du roy de la Grand' Bretagne, p.3 ds Mack. t.1, p.74b); 1651 (Scarron, Roman comique, éd. H. Bénac, I, 18, t.1, p.225); 2. 1651 adj. «relatif au Parlement britannique ou à ses membres» (Abbrege des derniers mouvements d'Angleterre ds Mack., loc. cit.). B. 1. 1671 adj. (Pomey); 2. 1765-70 «membre d'une Cour de Parlement française» (Rousseau, Confessions, XI, éd. H. Launay, t.2, p.345). C. 1. 1789 adj. «propre aux assemblées législatives modernes ou à leurs membres» (Mirabeau, Discours du 16 juil. ds Brunot t.9, 2, p.734); 2. 1824 subst. «membre d'un Parlement ou d'une assemblée législative moderne» (E. Jouy et A. Jay, Herm. en liberté, 2eéd., III, 221 d'apr. A. J. Greimas ds Fr. mod. t.23, p.141). D. 1830 «conforme aux usages parlementaires» (V. Jacquemont, Lettre à M. de Tracy, mars, in Corresp., t.1, p.159, ds Rey-Gagnon Anglic., p.692). Dér. de parlement* II, suff. -aire*, spéc. pour A en réf. à l'angl. parliamentary subst. «membre du Parlement d'Angleterre» (1626) et adj. «relatif au Parlement ou à ses membres» (id.) −et parliamentarian «membre, partisan du Parlement d'Angleterre opposé au roi pendant la guerre civile» subst. (1644) et adj. (1691); pour D prob. en réf. à l'angl. parliamentary adj. «conforme aux usages parlementaires» (1625), spéc. en parlant du langage «courtois, civil» (1818 ds NED). Bbg. Darm. 1877, p.123 (s.v. parlementairement). _Dub. Pol. 1962, pp.364-365 (et s.v. parlementairement). −Quem. DDL t.1 (s.v. parlementairement), 17.

PARLEMENTAIRE2, adj. et subst.

I. − Empl. adj. Relatif à l'action de parlementer.
Drapeau parlementaire. Drapeau blanc. (Dict.xixeet xxes.).
Pavillon parlementaire. Pavillon blanc hissé sur une embarcation ou sur un navire pour signifier l'intention de parlementer. On ne doit jamais user du pavillon Parlementaire que pour des motifs évidemment pacifiques (Bonn.-Paris1859).
Vaisseau parlementaire, ou p.ell. du déterminé, parlementaire, subst. masc. Vaisseau ayant à son bord un négociateur ou portant des propositions destinées à l'ennemi. Les missions des Parlementaires sont, le plus souvent, relatives à des échanges de prisonniers de guerre; ils se rendent dans des ports convenus lorsqu'ils sont envoyés dans le pays ennemi lui-même (Bonn.-Paris1859).
II. − Empl. subst. Personne chargée de parlementer avec l'ennemi. Deux ou trois fois ces Allemands nous avaient envoyé des parlementaires, un officier avec un trompette. On allait à leur rencontre, on bandait les yeux de l'officier, on le conduisait au gouvernement (Erckm.-Chatr.,Hist. paysan,t.2, 1870, p.22).Les Bernois envoyèrent contre eux [les Vaudois] quelques troupes; le commandant français leur dépêcha un parlementaire et, dans l'obscurité, on tira sur lui par méprise (Lefebvre,Révol. fr.,1963, p.522).
DR. MILIT. ,,Officier chargé, en temps de guerre, par l'autorité militaire, de se rendre auprès de l'autorité ennemie en vue de lui faire une communication, d'engager des pourparlers relatifs, par exemple, au rapatriement des blessés ou à l'échange des prisonniers, ou encore de conclure un armistice`` (Cap. 1936).
Prononc. et Orth.: [paʀləmɑ ̃tε:ʀ]. Att. ds Ac. dep.1798. Étymol. et Hist.1. 1776 adj. pavillon parlementaire (Journal de Bruxelles, 25 mars, t.I, p.364 ds Proschwitz Beaumarchais, p.280), v. aussi Brunot t.9, p.962, note 5; 1798 vaisseau parlementaire, de là parlementaire subst. (Ac.); 2. 1776 subst. «personne autorisée à négocier au nom des belligérants» (Courrier de l'Europe, 13 nov., t.I, p.29 ds Proschwitz, loc. cit. Dér. de parlement* I; suff. -aire*.
STAT.Parlementaire1 et 2. Fréq. abs. littér.: 839. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 657, b) 762; xxes.: a) 2205, b) 1272.

Parlementaire : définition du Wiktionnaire

Adjectif 1

parlementaire \paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient au parlement.
    • […], la charte de 1814 avait incorporé définitivement à la tradition nationale le système parlementaire, la législation napoléonienne et l’Église concordataire ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • L’adoption du nouveau traité européen par voie parlementaire et non référendaire est le signe d’une défiance profonde dans le peuple et d’un mépris démocratique par rapport au vote passé. — (Motion pour le congrès de Reims du Parti Socialiste, Un monde d'avance; la Gauche décomplexée. - 2008)
  2. Relatif au parlement et à ses membres.
    • — Calvâsse! vraiment? Je croyais que les correspondants parlementaires étaient détendus comme des coqs en pâte. — (Loraine Lagacé, Stratège, Stanké, 1992, vol.1, p.34)
  3. (Histoire) Relatif aux partisans du Parlement en France ou en Angleterre.
    • Les électeurs de la montagne venaient à cheval, […]; ceux de la plaine, et surtout les gens de familles parlementaires, avaient des équipages plus élégans et des laquais en grande livrée. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)

Adjectif 2

parlementaire \paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’action de parlementer.
    • Le drapeau, le pavillon parlementaire.

Nom commun 1

parlementaire \paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Membre du parlement, ou d'une de ses chambres.
    • Il est excessivement remarquable que le fait d’être déjà vendu n’empêche jamais le parlementaire vivant d’être encore à vendre. C’est un des rares cas commerciaux de cessibilité permanente. — (Boris Vian, Le prix d’un parlementaire, 1953)
    • Ce parlementaire a bien rempli son mandat.
  2. (Histoire) Celui, celle qui, pendant les divisions de l’Angleterre, ou, en France, pendant les troubles de la Fronde, tenaient le parti du parlement.
    • Le parti des parlementaires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parlementaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARLEMENTAIRE. adj. des deux genres
. Qui appartient au parlement. Régime parlementaire. Gouvernement parlementaire. Usages, formes parlementaires. Éloquence parlementaire. Fig. et fam., Ce langage n'est pas parlementaire, Il blesse les convenances. Substantivement, Un parlementaire, Un membre du Parlement. Ce parlementaire a bien rempli son mandat.

PARLEMENTAIRE s'est dit aussi en parlant de Ceux qui, pendant les divisions de l'Angleterre, et, en France, pendant les troubles de la Fronde, tenaient le parti du parlement. L'armée parlementaire. La flotte parlementaire. En ce sens, il s'employait aussi substantivement. Le parti des parlementaires.

Parlementaire : définition du Littré (1872-1877)

PARLEMENTAIRE (par-le-man-tê-r') adj.
  • 1Qui appartient au parlement, cour de justice. Les remontrances parlementaires. Aussi me revient-il que quelques-uns de nos cannibales parlementaires trouvent bien rigoureuse (car ils n'osent pas se servir d'un autre mot) la punition que Votre Majesté a faite de ces magistrats prévaricateurs, D'Alembert, Lett. au roi de Pr. 29 févr. 1780.

    Substantivement, les parlementaires, les gens du parlement. On entendait dire tout ouvertement aux parlementaires qu'on n'avançait rien à brûler les livres, et qu'il fallait brûler les auteurs, Rousseau, Confess. X.

    Ceux qui, durant la fronde, tenaient le parti du parlement contre la cour.

    Par extension, ceux qui, durant le XVIIIe siècle, prenaient le parti du parlement dans ses querelles contre l'autorité royale. Mon cher frère, je hais toute tyrannie, et je ne serai jamais ni jésuite, ni janséniste, ni parlementaire, Voltaire, Lett. Damilaville, 2 mars 1763.

  • 2Qui a rapport à la double assemblée qui, en Angleterre, fait partie de l'autorité législative. Usages parlementaires.

    Il se dit aussi de ceux qui, dans la guerre civile contre Charles Ier, roi d'Angleterre, suivaient le parti du parlement. L'armée parlementaire.

    Substantivement. Monrose battit les parlementaires, quoiqu'ils fussent victorieux partout ailleurs, Retz, III, 66. Le père de Léonore en était parti quinze jours auparavant pour aller en Angleterre, où il était allé servir le roi contre les parlementaires, Scarron, Rom. com. I, 18. De profonds politiques assurent que, si on avait assassiné Cromwell, Ludlow, Ireton et une douzaine d'autres parlementaires, huit jours avant qu'on coupât la tête à Charles Ier…, Voltaire, Dict. phil. Destin.

  • 3Qui a rapport aux deux chambres qui font, dans les pays constitutionnels, partie de l'autorité législative. Régime, discussion, éloquence parlementaire.

    Régime, gouvernement parlementaire, nom donné, en France, à la période qui s'écoula de 1814 à 1848. M. Duvergier de Hauranne a écrit l'histoire du gouvernement parlementaire.

    Qui est conforme aux usages parlementaires. Ce procédé n'est pas parlementaire.

    On a étendu familièrement cette dernière acception au sens de courtois.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Parlementaire : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARLEMENTAIRE, s. m. (Gram. & Hist.) c’est dans les troubles de l’état celui qui est attaché au parti du parlement, contre celui de la cour. Alors il s’agit des intérêts de la nation que le parlement & le roi veulent, mais qu’ils entendent mal l’un ou l’autre. Pour l’ordinaire, lorsqu’il y a deux factions, la faction des parlementaires & la faction des royalistes, les premiers pourroient prendre pour devise pour le roi, contre le roi.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « parlementaire »

Étymologie de parlementaire - Littré

Parlement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de parlementaire - Wiktionnaire

(Sens 1) De parlement, avec le suffixe -aire.
(Sens 2) De parlementer, avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parlementaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parlementaire parlœmɑ̃tɛr play_arrow

Citations contenant le mot « parlementaire »

  • Le texte adopté en  première lecture en octobre 2019 avait été validé  par le Sénat en février 2020 mais modifié. Pour les parlementaires de chambre haute, le remboursement  par la Sécurité sociale reste réservé uniquement pour la PMA à «caractère médical». Début juillet, lors des travaux préparatoires en commission, les députés ont réintroduit la prise en charge intégrale de la PMA par la Sécurité sociale, «quel que soit le profil des patientes».  Evangeliques.info, France : La loi bioéthique, dernier texte de l’année parlementaire - Evangeliques.info
  • La loi du 14 février 2014 a mis fin au cumul du mandat de parlementaire avec les fonctions de maire, y compris d’arrondissement ou de secteur, maire délégué ou adjoint. En cas de situation de cumul, le parlementaire doit démissionner, dans les trente jours suivant son élection dans une nouvelle fonction, du mandat qu’il détenait préalablement. Le député ou le sénateur élu maire qui démissionne dans le délai des trente jours est remplacé automatiquement par son suppléant, sans que cela donne lieu à une législative, ce qui ne sera pas le cas s’il ne respecte pas ce délai et est démissionné d’office. Une subtilité non négligeable. Le Monde.fr, Municipales : les parlementaires élus face au non-cumul des mandats
  • Après la condamnation en première instance, le 29 juin, des époux Fillon, les organisations syndicales de l’Assemblée nationale plaident, dans une tribune au « Monde », pour une réformé du statut d’attaché parlementaire. Le Monde.fr, Affaire Fillon : « Attachés à l’institution parlementaire, nous n’acceptons pas de voir notre métier ainsi mis à mal »
  • À droite, la grande masse des députés LR a également définitivement rejoint l’opposition : 81 d’entre eux ont voté contre la déclaration de politique générale en 2019 puis 90 en 2020 (sur 104). La nomination de Jean Castex, qui fut secrétaire général adjoint de l’Élysée sous Nicolas Sarkozy, n’a donc pas eu pour conséquence d’élargir à l’Assemblée nationale la majorité parlementaire en direction de son ancienne famille politique. La Croix, INFOGRAPHIES - L’évolution de la majorité parlementaire macroniste
  • Comme la plupart des Français, les parlementaires ont été fortement impactés dans leur travail par la crise du Covid et ses règles sanitaires. L’Assemblée nationale et le Sénat ont bouleversé leur mode de fonctionnement en réduisant drastiquement la présence physique au Palais Bourbon et au Palais du Luxembourg, pour recourir de manière massive aux réunions par visioconférence et aux votes par délégation. The Conversation, Déclarations d’intérêt des parlementaires : quand le Covid provoque une pause déontologique
  • Mieux, quelques heures à peine après l’annonce du remaniement gouvernemental, le nouveau premier ministre devait recevoir à Matignon, lundi 6 juillet au soir, l’ensemble des parlementaires de la majorité. Un symbole fort, destiné à illustrer sa volonté de jouer collectif, en se coordonnant étroitement avec les membres du parti présidentiel, du MoDem, d’Agir… « Cela montre que le nouveau premier ministre veut jouer pleinement son rôle d’animateur de la majorité », se réjouit un poids lourd du groupe LRM de l’Assemblée. Le Monde.fr, Dès l’annonce du gouvernement lundi, Jean Castex recevra les parlementaires de la majorité
  • Nous avons l'impression que les forces économiques, les marchés financiers, les nouvelles technologies, transforment notre vie de tous les jours bien davantage que nos ministres ou nos parlementaires. De Luc Ferry / Penser le changement
  • Il est toujours amusant de voir que l'on ose convoquer des parlementaires en session extraordinaire alors qu'ils ne viennent déjà pas en session normale. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • L’Assemblée nationale est une réunion de parlementaires auxquels le gouvernement ne demande plus leur avis que s’ils sont majoritairement d’accord. De Philippe Bouvard
  • On devrait payer les parlementaires avec des jetons d’absence. De Augustin Martini
  • Le gouvernement parlementaire n'est pas tant le gouvernement de la tribune ; et même, il n'est pas tant le gouvernement des commissions ; il est le gouvernement des couloirs. De Charles Péguy / Les cahiers de la quinzaine
  • Géométrie politique : le carré de l’hypoténuse parlementaire est égal à la somme de l’imbécilité construite sur ses deux côtés extrêmes. De Pierre Dac / L’Os à moelle - Mars 1939
  • Il est vrai que la nature a horreur du vide. Le parlementaire aussi, mais il en prend l’habitude. De Jacques Piette / Journal officiel - 5 Juillet 1957
  • Dormir. Légitime défense du parlementaire. De Jacques Mailhot / La Politique d'en rire

Images d'illustration du mot « parlementaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parlementaire »

Langue Traduction
Corse parlamentari
Basque parlamentario
Japonais 議会の
Russe парламентский
Portugais parlamentar
Arabe برلماني
Chinois 议会
Allemand parlamentarisch
Italien parlamentare
Espagnol parlamentario
Anglais parliamentary
Source : Google Translate API

Synonymes de « parlementaire »

Source : synonymes de parlementaire sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires