La langue française

Parapluie

Définitions du mot « parapluie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARAPLUIE, subst. masc.

A. − Abri portatif formé d'un manche (parfois pliant ou télescopique), soutenant une étoffe fixée sur des baleines et utilisé pour se protéger de la pluie. Synon. anc. en-cas; Synon. pop. pébroque, pépin, riflard.La pluie tombe, les voiles des barques sous mes fenêtres sont noires, des paysannes en parapluie passent (Flaub.,Corresp.,1853, p.289).Elle m'attaque au parapluie. Elle me branle des grands coups de riflard en plein dans la tronche. Le manche lui en pète dans la main. Elle fond en sanglots (Céline,Mort à crédit,1936, p.48):
1. Si seulement le parapluie avait été pointu, un «parapluie à aiguille»! S'il avait contenu une épée cachée à l'intérieur, comme la canne de M. Gribiche! Car M. Gribiche voyageait souvent avec de grosses sommes, et devait pouvoir parer au danger des voleurs. Mais le parapluie d'Ernest était en bois et en coton. S'il représentait quelque chose, c'était un affreux principe: soumission à la vie de famille, à la société, et mort de la liberté personnelle. Jouve,Scène capit.,1935, pp.58-59.
SYNT. Grand, immense, large, vieux parapluie; manche, carcasse, baleine(s) de parapluie; parapluie de coton, de taffetas, de soie; parapluie en (tissu de) nylon; faire recouvrir un parapluie; ouvrir, étendre un parapluie; fermer son parapluie; parapluie retourné; ne porter jamais de parapluie; s'abriter sous un parapluie; (tenir) un commerce de parapluies; marchand(e) de parapluies; (le, son) parapluie sous le bras, à la main; un parapluie (mal) roulé dans son étui, dans son fourreau, dans sa gaine.
Rem. Leloir 1961 note: ,,Ce n'est qu'au xviiesiècle qu'on eut l'idée d'utiliser les parasols pour se préserver de la pluie en les rendant imperméables (...). Il y avait, à Paris, des loueurs de parapluies pour passer les places et les ponts. Le parapluie est par la suite devenu un des accessoires obligés des deux costumes masculin et féminin``.
[En raison de l'image gén. admise du parapluie symb. du bourgeois au xixeet déb. xxes.] L'architecte examina ce petit vieux avec le plaisir que tout artiste éprouve en voyant une caricature qui confirme ses opinions sur les bourgeois. −Quand on a la tête sous un parapluie, on pense généralement qu'elle est à couvert, s'il pleut, dit l'architecte (Balzac,C. Birotteau,1837, p.224).Il s'agit seulement (...) de brandir ferme, de pointer et d'ouvrir sous l'orage ce parapluie qui va devenir le symbole du règne bourgeois (Arnoux,Roi,1956, p.318):
2. ... étant venu déjeuner une heure et demie en retard et couvert de boue, au lieu de s'excuser, il avait dit: −Je ne me laisse jamais influencer par les perturbations de l'atmosphère ni par les divisions conventionnelles du temps. Je réhabiliterais volontiers l'usage de la pipe d'opium (...), mais j'ignore celui de ces instruments infiniment plus pernicieux et d'ailleurs platement bourgeois, la montre et le parapluie. Proust,Swann,1913, p.92.
[P. méton.] Sa voiture, qui l'attendait, le mena en deux minutes rue Feydeau, au milieu de ce Paris boueux, dans la bousculade des parapluies et l'éclaboussement des flaques (Zola,Argent,1891, p.302).L'aventure peut paraître d'abord incroyable d'une classe aussi solidement constituée que la Bourgeoisie (...) et qui (...) devient ce ramas de bonnes gens, cette armée de parapluies, qu'un général éreinté promène aujourd'hui de paroisse en paroisse (Bernanos, Gde peur, 1931, p.95).
Parapluie du camelot. Sur la nuit de grosses étoiles poilues tremblotaient, comme, sur le parapluie du camelot près de la Brasserie Universelle, les fausses araignées en laiton (Giraudoux,Suzanne,1921, p.80).
Loc. Vendre dans un parapluie, ,,vendre à la sauvette dans les lieux publics de menus objets (cravates, foulards, bibelots, etc.) présentés à l'intérieur d'un parapluie ouvert et renversé`` (Lar. Lang. fr.).
En partic.
Parapluie (à) canne. C'est là [dans un hôtel de la rue du Mont-Blanc] que je laisse étendu mon parapluie à canne, quand, dans l'hiver, après l'heure de la Bourse, je vais voir mon vieil ami (Jouy,Hermite,t.1, 1811, p.194).
Parapluie (à mât) télescopique ou parapluie de poche. Pour dames, il existe un parapluie en très beau tissu nylon, monture pliante à dix branches et mât télescopique permettant de réduire le parapluie à 32 centimètres et de le porter dans le sac à main (Leloir1961).
Parapluie du pêcheur. Le parapluie du pêcheur doit être vaste et solide pour être de bon usage. (...) il rend des services encore plus appréciés les jours où il fait grand soleil, en accordant de l'ombre. Il est donc indispensable en été comme en hiver (Pollet1970).
Parapluie d'escouade, de l'escouade (arg. milit). Au bleu (...) les loustics font croire que chaque escouade possède un gigantesque parapluie, que le dernier arrivant est chargé de porter (Merlin,Lang. verte troupes,1886, p.51).
En compos. Porte-parapluie*.
B. − P. anal. (de forme ou parfois de fonction), usuel et TECHNOL.
1. Abri disposé au-dessus de la plate-forme des anciens tramways et destiné à garantir de la pluie le conducteur et les voyageurs. Les plates-formes d'en bas seront surmontées d'un abri dit parapluie pour préserver le conducteur et les voyageurs [sur le tramway de l'Arc-de-Triomphe de l'Étoile à Suresnes] (Journ. offic.1ersept. 1874, p.6314, 3ecol., ds Littré Suppl. 1877).
2. CIRQUE. Petit chapiteau de cirque ambulant dont la tente est soutenue par un seul mât central. Le cirque (...) était une «petite fosse», recouverte d'un «parapluie» comme on dit en termes du métier, c'est-à-dire d'une tente conique retombant d'un seul mât central (Vialar,Zingari,1959, p.9).
3. BÂT. ,,Charpente provisoire, couverte de tôles ou de bâches, édifiée au-dessus d'un bâtiment dont on répare la toiture pour le protéger des intempéries. En partic. Nom souvent donné aux charpentes supportant une simple couverture, sans bardage sur les côtés`` (Forest. Métall. 1977).
Toit en parapluie. Une construction où s'exercent des poussées, est toujours reliée fortement à son soubassement. Si l'on modifie la direction des quatre éléments, de telle manière que les angles extérieurs s'abaissent, tandis que le milieu s'élève, apparaît alors le toit en parapluie, qui repose sur un seul pilier (Siegel,Formes struct. archit. mod.,1965, p.258).
En partic. Distribution en parapluie. ,,Système de distribution d'eau dans lequel la ceinture principale est reportée à l'étage le plus élevé du bâtiment`` (Lar. Lang. fr.).
4. ÉLECTRON., TÉLÉCOMM. ,,Antenne constituée par un mât central, et une série de fils partant du sommet et répartis sur une circonférence autour du pied du mât. Les fils sont évidemment isolés à leurs bases et du mât, mais tous réunis à leur sommet à la descente d'antenne`` (Électron. 1963-64).
5. FOND. ,,Plaque qui protège les mains du fondeur contre les éclaboussures de métal`` (Duval 1959).
6. HORTIC. Abri destiné à garantir de la pluie les végétaux. On ne fait guère usage des parapluies que dans les jardins botaniques (Dict. d'agric. ds Lar. 19e).
7. MINES. Tôle protectrice recouvrant la benne qui sert à la descente et à la remonte des mineurs; p.méton. la benne elle-même. Dans les mines (...) ils [les ouvriers] se jetèrent pêle-mêle dans le parapluie, et, grâce à Dieu, la montée fut heureuse; ils étaient sauvés (Journ. offic.25 oct. 1869,p.1388, 3eet 4ecol., ds Littré Add. [1872]).La benne est parfois recouverte d'un disque en forte tôle, suspendu à une certaine hauteur et appelé parapluie (Haton de La Goupillière,Exploitation mines,1905, p.1064).
C. − Au fig. Ce qui sert à couvrir.
1. S'abriter sous un parapluie; ouvrir le parapluie; avoir parapluie ouvert (vieilli). Dégager ses responsabilités, en s'abritant sous une autorité hiérarchique ou auprès d'un protecteur, prendre toutes les précautions pour se prémunir d'ennuis ou de sanctions. Tout autre que l'ombrelle (...), le parapluie se tient, lui, du côté de l'ombre, du repliement, de la protection (...). S'abriter sous un parapluie est une fuite devant les réalités et les responsabilités. On se dresse sous une ombrelle, on se courbe sous un parapluie. La protection ainsi acceptée se traduit par une diminution de dignité, d'indépendance et de potentiel de vie (Symboles1969).J'ai eu soin de me mettre en règle avec le fisc: j'ai ouvert le parapluie (Lar. Lang. fr.).
P. métaph. Moi-même, pauvre diseur de métaphores, je me sens mal abrité sous le parapluie de la monarchie (Sand, Lettres d'un voyageur, 1835, p.153).
Être, rester un parapluie pour qqn. Un ami, c'est un parapluie Qu'on retrouve dans tous les temps, Et surtout dans les mauvais temps (Labiche,Misanthr. et Auv.,1852, iii, p.143).Il est vert et il saigne du nez (...). Je lui dis: «Alors, connard!» Mais très gentiment. Il est collé à moi comme un pou. Il donnerait maintenant la terre entière pour que je reste son parapluie (Giono,Gds chemins,1951, p.68).
2. Argot
a) [À propos d'un proxénète, vis-à-vis de la police] Profession fictive. Synon. couverture, couvrante (arg., pop.).Si le gonce [que les moeurs recherchaient comme souteneur] a pas de parapluie, il se mouille (Dussort,Preuves exist.,1927, dép. par G. Esnault, 1938, p.71).Tout truand a son parapluie: assurances, décoration, export-import... Là-dessous, il «travaille» [J. R.] (Giraud-PamartNouv.1974).
b) JEUX. Synon. de baron (v. baron1I B 3).Quand (...) à la poule, à la quille, au billard (...) l'un des adversaires a sur lui un joueur maladroit, il a un parapluie qui le protège contre la perte (Ch. Virmaitre, Dict. arg.,1899, p.149).
3. [Depuis la Seconde Guerre mondiale et dans l'hypothèse d'une agression nucléaire; à propos d'un pays, d'une nation] Puissance nucléaire dont une nation ou un pays protège ses alliés (notamment les États-Unis et l'Union Soviétique). La confiance dans le parapluie atomique ou nucléaire américain. Pour le Premier ministre japonais il est indispensable de maintenir l'alliance avec les États-Unis «On ne sort pas sans un manteau en hiver» dit-il, faisant allusion au parapluie nucléaire américain (Le Nouvel Observateur,24 sept. 1973ds Gilb. 1980).Depuis la Seconde Guerre mondiale, le parapluie atomique, c'est la puissance nucléaire dont les deux Grands protègent leurs alliés: Le dollar et le parapluie atomique, ces deux tentations pour les pays du tiers monde (Giraud-PamartNouv.1974).La confiance dans le parapluie atomique américain dans sa réalité aussi bien que dans sa crédibilité vis-à-vis de l'Union soviétique (Le Monde,11 juin 1976ds Gilb. 1980).
REM.
Parapluitier, subst. masc.,rare. Personne qui fabrique ou qui vend des parapluies. Mais quoi, hideux amas que je n'ose décrire En croirai-je mes yeux, de loin vous me guettiez, Ô bottiers, papetiers, et vous parapluitiers (Toulet,Vers inéd.,1920, p.209).
Prononc. et Orth.: [paʀaplɥi]. Ac. 1718: parapluye; dep. 1740: -pluie. Étymol. et Hist.1. 1622 parapluye «objet portatif servant d'abri contre la pluie» (Tabarin, OEuvres complètes, Préface, Paris, 1858, t.1, p.21); 2. a) 1817 p.anal. fig. «ce qui protège» (Stendhal, Rome, Naples et Flor., t.2, p.268: il fallait ouvrir le parapluie); b) 1963 parapluie atomique (Le Monde, 3 févr., p.4b ds Blochw.-Runk. 1971, p.424); 1964 parapluie nucléaire (L'Humanité, 24 janv., p.3h, ibid.); 3. av. 1933 «chapiteau de cirque à un seul mât» (d'apr. Amis Lex. fr. Ét. lexicogr., 1976, t.3, no14/15, p.23); 1959 (Vialar, loc. cit.). Formé de l'élém. para-2* et de pluie*, sur le modèle de parasol*. Au sens 2 b, cf. l'angl. nuclear umbrella (1973 Times, 9 nov. ds NED Suppl.2, s.v. nuclear). Fréq. abs. littér.: 756. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 423, b) 1460; xxes.: a) 1738, b) 1025. Bbg. Arv. 1963, p.392. _ Chautard Vie étrange Argot 1931, p.451. _ Chesneau (A.). La Notion de «sème dormant». Semiotica. 1974, t.11, no4, pp.335-345. _ Hotier Cirque 1973 [1972], p.64, 167.

Wiktionnaire

Nom commun

parapluie \pa.ʁa.plɥi\ masculin

  1. Abri portatif d’étoffe légère monté sur des baleines, remplacées aujourd’hui par des tiges de métal flexible, et qu’on déploie pour se préserver de la pluie.
    • Le parapluie était vraiment confortable pour deux personnes. Sur son dôme de coton distendu, un peu déteint, avec des rayons vert pâle à l’endroit des plis entre les baleines, la pluie tombait avec un bruit mou. Nous étions séparés par la grosse boule du manche. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 94.)
    • Au moment précis où les mouchards accostaient les fugitifs et tendaient la main pour les saisir, Mme Hyde braqua sur eux le volumineux parapluie qu'elle tenait à la main et l'ouvrit subitement; tandis que la surprise clouait sur place les deux hommes, occupés à se dépêtrer de l'énorme dôme de cotonnade bombée, Hyde, à l'abri de ce bouclier improvisé, battait en retraite, jouait des jambes et s'enfonçait en courant dans une rue déserte. — (G. Lenotre, Femmes, amours évanouies: ouvrage orné de quatre héliogravures, Éditions Bernard Grasset, 1933, p. 133)
    • J’ai connu le temps où […] le gouverneur Smith pouvait dire : « Les Américains ne portent jamais de parapluie, leur but étant de vivre sous un soleil éternel. » — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • La psychanalyse en fut pour ses frais qui vit dans l’accouplement inconfortable de la machine à coudre et du parapluie, sur une table de dissection, un coupable fantasme fornicatoire. — (René Hénane, Césaire et Lautréamont: bestiaire et métamorphose, 2006, p.27)
    • Place Saint-Denis, une drache l’accueillit à sa descente. Bien protégés, les passants réfugiés en dessous des auvents transformés pour la cause en abris provisoires, contemplaient le garçon qui accélérait sa marche en maugréant du fait qu'il n’avait, pour une fois, pas emporté de parapluie. — (Guillaume Clairval, L’Affaire Blore, Publibook, 2009, p.132)
  2. (Industrie des mines) Engin qui servait à la descente et à la remontée des mineurs.
  3. Outil destiné à crocheter les serrures, constitué d’une ébauche de clé, d’où dépassent un certain nombre de tiges coulissantes, destinées à simuler la combinaison de la clé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARAPLUIE. n. m.
Abri d'étoffe légère monté sur des baleines, remplacées aujourd'hui par des tiges de métal flexible, et qu'on déploie pour se préserver de la pluie. Parapluie de soie, de coton. Le manche, les baleines d'un parapluie. Ouvrir, fermer son parapluie.

Littré (1872-1877)

PARAPLUIE (pa-ra-pluie) s. m.
  • 1Petit pavillon portatif qui sert à garantir de la pluie. Le temps s'est remis au beau ; il n'y a rien de si sot qu'un homme avec un parapluie quand il ne pleut pas, Picard, Provinc. à Paris, I, 8.
  • 2 Terme de fondeur. Planche qui garantit des éclaboussures.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PARAPLUIE. Ajoutez :
3Sorte d'abri établi à la montée d'un tramway. Les plates-formes d'en bas seront surmontées d'un abri dit parapluie pour préserver le conducteur et les voyageurs [sur le tramway de l'Arc-de-Triomphe de l'Étoile à Suresnes], Journ. offic. 1er sept. 1874, p. 6314, 3e col.
4Dans les mines, engin qui sert à la descente et à la remonte. Ils [les ouvriers] se jetèrent pêle-mêle dans le parapluie, et, grâce à Dieu, la montée fut heureuse ; ils étaient sauvés, Journ. offic. 25 oct. 1869, p. 1388, 3e et 4e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARAPLUIE, s. m. en terme de Boursier, c’est un ustencile qui sert à garantir de la pluie ou de l’ardeur du soleil : c’est pour cela qu’on l’appelle tantôt parapluie, tantôt parasol. C’est un morceau de taffetas étendu sur plusieurs branches de baleine, qui viennent toutes se réunir au même centre en haut de la tige. Ces premieres branches sont soutenues par d’autres plus petites, & qui se rendent toutes à une virole qui environne & glisse le long de cette tige, où elle est retenue par un ressort qu’on enfonce dans un trou pratiqué dans la tige, lorsqu’on veut fermer la parapluie. Voyez Tige. Voyez les Pl. du Boursier.

Il y en a qui ne sont couverts que d’une toile cirée, & qu’on nomme simplement parapluie, parce qu’ils ne servent qu’à cela ; leur tige est toute d’une piece.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « parapluie »

Parer, à, pluie ; génev. parepluie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du préfixe para- (du latin parare) et de pluie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parapluie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parapluie paraplµi

Citations contenant le mot « parapluie »

  • Combien de gens meurent dans les accidents, pour ne pas lâcher leur parapluie. De André Gide / Journal
  • On ne prend pas une nationalité comme on prend son parapluie. De Françoise Giroud / La rumeur du monde
  • Une banque vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le reprend quand il pleut. De George Bernard Shaw
  • Certains souhaitent qu’il pleuve sous prétexte qu’ils se sont embarrassés d’un parapluie. De Grégoire Lacroix / Les Euphorismes de Grégoire - 2
  • L'amitié est un parapluie qui a le défaut de se retourner quand il fait mauvais temps. De Pierre Véron
  • L'esprit humain est comme un parapluie : il marche mieux lorsqu'il est ouvert. De Darry Cowl
  • Les champignons poussent dans les endroits humides. C'est pourquoi ils ont la forme d'un parapluie. De Alphonse Allais
  • Ce ne sont pas les coeurs purs qui évitent l'averse, mais les gens munis de parapluie. De Anatole France
  • Un compromis fait un bon parapluie, mais un mauvais toit. De Robert Lowell / Démocratie
  • […] beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie. Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont, Chants de Maldoror
  • Qui avale son parapluie marche forcément droit. De Anonyme / La Pomme de pins - 25 Février 1922
  • Les champignons sortent avec leur petit parapluie trop tard. De Jules Renard
  • Que ton parapluie soit prêt avant qu'il pleuve. De Proverbe indonésien
  • Un parapluie ouvert est un beau ciel fermé. De Xavier Forneret / Broussailles de la pensée
  • J'ai dû oublier mon parapluie dans l'ascenseur. Mon parapluie doit être très inquiet de m'avoir perdu. De Erik Satie / Ecrits
  • Un parapluie, c'est la misérable transsubstantiation de la cape et de l'épée. De Petrus Borel
  • Ne laissez pas la pluie gâcher une belle partie de golf ! Spécialiste des parapluies haut de gamme, Le Parapluie de Cherbourg propose un nouveau modèle : le parapluie Golf, conçu pour accompagner les passionné(es) de golf dans leurs déplacements et leurs événements les plus prestigieux. Swing Féminin, Le Parapluie de Cherbourg présente son nouveau modèle Golf • Swing Féminin
  • Haut de 1 mètre, pour une envergure de 130 centimètres, le ParaPactum est issu des atelier du Parapluie de Cherbourg, une PME normande. Avec ses 2,225 kg (les modèles classiques de parapluie ne dépassent généralement pas le kilo), le produit se compose de plus de 190 pièces assemblées par des machines fabriquées sur mesure pour l'entreprise. usinenouvelle.com/, ParaPactum, un parapluie - bouclier pour protéger Président et personnalités - Technos et Innovations
  • Devenu un incontournable auprès des adeptes de conditions extrêmes, le parapluie Antibourrasque est le modèle le plus résistant de la gamme et au monde. Deux types de poignée sont disponibles : la poignée en Charme du Jura ou une courbe en Châtaignier. Ce modèle a été sélectionné pour représenter le Département de la Manche à la Grande Exposition du Fabriqué en France au Palais de l’Elysée les 18 et 19 janvier dernier. À partir de 125€. La lettre économique et politique de PACA, PARIS : Pour la rentrée, on adopte Le Parapluie de Cherbourg - La lettre économique et politique de PACA
  • Afin d’attirer les habitants et les touristes dans le centre-ville cet été, la nouvelle municipalité de Masevaux-Niederbruck a souhaité décorer la rue piétonne avec un plafond de parapluies multicolores. Les agents des services techniques ont fait un travail remarquable de préparation et de montage : 380 parapluies ont été installés en moins d’une semaine par une équipe technique motivée et efficace. , Culture - Loisirs | Masevaux-Niederbruck : La Ville a lancé l’opération parapluie
  • Des parapluies sont en cours d'installation afin de recouvrir toute la rue Moyenne, depuis dimanche soir. Une installation, réalisée par l'artiste portugaise Patricia Cunha, dénommée Umbrella sky et qui sera inaugurée ce mercredi 15 juillet à partir de 20 heures. www.leberry.fr, Des parapluies en cours d'installation au-dessus de la rue Moyenne, des pavés recouverts de peintures multicolores - Bourges (18000)
  • Séduire une clientèle exigeante Un peu d’historique. En 1986, Jean-Pierre-Yvon, photographe issu d’une grande famille de tanneurs, revient dans sa ville natale, Cherbourg, et crée la marque de parapluie Le Véritable Cherbourg. Son ambition : faire connaître la ville portuaire de l’extrême nord du Cotentin pour d’autres spécificités que son mauvais temps, largement illustré dans le film de Jacques Demy. Pari réussi : dès les années 1990, ses parapluies s’exportent et leur élégance séduit un large public international. La marque devient alors un emblème du savoir-faire artisanal et de l’excellence à la française. EcoRéseau Business, EcoRéseau Business | Le véritable (parapluie de) Cherbourg existe !
  • Spécialiste des parapluies haut de gamme, Le Parapluie de Cherbourg propose un nouveau modèle : le parapluie Golf, conçu pour accompagner les passionné(es) de golf dans leurs déplacements et leurs événements les plus prestigieux. La lettre économique et politique de PACA, PARIS : Le Parapluie de Cherbourg présente son nouveau modèle Golf - La lettre économique et politique de PACA
  • Il est composé de plusieurs installations d’art colorées réparties dans tout le centre-ville, avec le ciel de parapluies qui semblent flotter dans l’air étant l’élément fort de ce projet. Une idée simple qui apporte couleur et protection aux espaces publics tout en nous transportant dans un univers fantastique. , L'Aigle : Les premiers parapluies s'installent rue de Bec-Ham [Photos et vidéo] | Le Réveil Normand

Images d'illustration du mot « parapluie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parapluie »

Langue Traduction
Anglais umbrella
Espagnol paraguas
Italien ombrello
Allemand regenschirm
Chinois 雨伞
Arabe مظلة
Portugais guarda-chuva
Russe зонтик
Japonais
Basque aterkia
Corse ombrello
Source : Google Translate API

Synonymes de « parapluie »

Source : synonymes de parapluie sur lebonsynonyme.fr

Parapluie

Retour au sommaire ➦

Partager