La langue française

Ombrelle

Sommaire

  • Définitions du mot ombrelle
  • Étymologie de « ombrelle »
  • Phonétique de « ombrelle »
  • Citations contenant le mot « ombrelle »
  • Images d'illustration du mot « ombrelle »
  • Traductions du mot « ombrelle »
  • Synonymes de « ombrelle »

Définitions du mot ombrelle

Trésor de la Langue Française informatisé

OMBRELLE, subst. fém.

A. − Petit parasol d'usage féminin, porté à la main et généralement élégant. Ombrelle blanche, rouge; ombrelle chinoise; petite ombrelle; ombrelle de soie; le bout, le manche, la pointe de l'ombrelle; fermer, ouvrir son ombrelle. Elle s'abritait du soleil, sous une ombrelle de satin lilas, pointue par le haut comme une pagode (Flaub.,Éduc. sent.,1869, p.2).Une large ombrelle de mousseline blanche mettait sur son teint ambré une ombre doucement tamisée (Moselly,Terres lorr.,1907, p.254):
. ... elle hissait et déployait sur un long pédoncule, au moment de sa plus complète irradiation, le pavillon de soie d'une large ombrelle de la même nuance que l'effeuillaison des pétales de sa robe. Proust,J. filles en fleurs,1918, p.636.
B. − P. anal.
1. Littér. Ce qui évoque une ombrelle par sa forme. Les pins sur les étangs dressent leur verte ombrelle (Hugo,Contempl.,t.1, 1856, p.29).Une fumée monta, éclata en ombrelle de rayons mauves où pendaient des larmes de feu vif (Colette,Chatte,1933, p.160).
2. ZOOLOGIE
a) Masse arrondie qui constitue essentiellement une méduse. Nous allions en avant, pendant que voguaient au-dessus de nos têtes des troupes de physalies, (...) des méduses dont l'ombrelle opaline ou rose tendre (...) nous abritait des rayons solaires (Verne,Vingt mille lieues,t.1, 1870, p.160).Les méduses nagent un peu sur le côté, l'ombrelle en avant, le battant en arrière (Coupin,Animaux de nos pays,1909, p.461).
b) Mollusque (de la famille des Opisthobranches, s.v. opistho-) caractérisé par un pied large, une coquille blanche, presque plate et ovale, vivant dans les mers chaudes. Dans l'embranchement des mollusques, il cite de nombreux pétoncles pectiniformes, (...) des ombrelles spéciales à la Méditerranée (Verne,Vingt mille lieues,t.2, 1870, p.79).Les ombrelles ont le corps fort épais, ovalaire (...). Ce genre (...) renferme deux espèces: l'une, qui habite dans la Méditerranée; l'autre, plus grande, trouvée dans l'océan Indien et appelée vulgairement parasol chinois (Lar. 19e).
REM.
Ombrette, subst. fém.,région., vx., synon. de ombrelle (supra A).V. coussinière ex. de A. Daudet.
Prononc. et Orth.: [ɔ ̃bʀ εl]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1267-75 fém. unbrele «petit parasol» ici, porté au-dessus de la tête du doge de Venise (Martin da Canal, Les Estoires de Venise, éd. A. Limentani, p.6); id. onbrele (Id., ibid., p.40), attest. isolées; 1588 genre indéterminé ombrelle (Montaigne, Essais, III, 9, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, t.2, p.974); 1611 fém. (Cotgr.); 1836 p. compar. (Gozlan, Notaire, p.220: ces fleurs nacrées, et voûtées en ombrelles pour repousser les ardeurs du soleil dont leurs corolles sont l'image); 2. 1840 zool. «genre de coquilles univalves» (Ac. Compl. 1842); 3. 1866 id. désigne le corps des méduses (Littré). Empr. à l'ital. ombrello, -a (xves. au sens 1 d'apr. DEI), du lat. médiév. umbrella «ombrelle, parasol» (1177, domaine ital. ds Du Cange), issu de umbella (ombelle*) avec contamination de umbra (ombre*). Fréq. abs. littér.: 382. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 119, b) 611; xxes.: a) 1031, b) 574. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p.39. _ Hope 1971, p.149, 212. _ Quem. DDL t.20.

ombrelle. « Petit parasol de dame »

Trésor de la Langue Française informatisé

OMBRELLE, subst. fém.

A. − Petit parasol d'usage féminin, porté à la main et généralement élégant. Ombrelle blanche, rouge; ombrelle chinoise; petite ombrelle; ombrelle de soie; le bout, le manche, la pointe de l'ombrelle; fermer, ouvrir son ombrelle. Elle s'abritait du soleil, sous une ombrelle de satin lilas, pointue par le haut comme une pagode (Flaub.,Éduc. sent.,1869, p.2).Une large ombrelle de mousseline blanche mettait sur son teint ambré une ombre doucement tamisée (Moselly,Terres lorr.,1907, p.254):
. ... elle hissait et déployait sur un long pédoncule, au moment de sa plus complète irradiation, le pavillon de soie d'une large ombrelle de la même nuance que l'effeuillaison des pétales de sa robe. Proust,J. filles en fleurs,1918, p.636.
B. − P. anal.
1. Littér. Ce qui évoque une ombrelle par sa forme. Les pins sur les étangs dressent leur verte ombrelle (Hugo,Contempl.,t.1, 1856, p.29).Une fumée monta, éclata en ombrelle de rayons mauves où pendaient des larmes de feu vif (Colette,Chatte,1933, p.160).
2. ZOOLOGIE
a) Masse arrondie qui constitue essentiellement une méduse. Nous allions en avant, pendant que voguaient au-dessus de nos têtes des troupes de physalies, (...) des méduses dont l'ombrelle opaline ou rose tendre (...) nous abritait des rayons solaires (Verne,Vingt mille lieues,t.1, 1870, p.160).Les méduses nagent un peu sur le côté, l'ombrelle en avant, le battant en arrière (Coupin,Animaux de nos pays,1909, p.461).
b) Mollusque (de la famille des Opisthobranches, s.v. opistho-) caractérisé par un pied large, une coquille blanche, presque plate et ovale, vivant dans les mers chaudes. Dans l'embranchement des mollusques, il cite de nombreux pétoncles pectiniformes, (...) des ombrelles spéciales à la Méditerranée (Verne,Vingt mille lieues,t.2, 1870, p.79).Les ombrelles ont le corps fort épais, ovalaire (...). Ce genre (...) renferme deux espèces: l'une, qui habite dans la Méditerranée; l'autre, plus grande, trouvée dans l'océan Indien et appelée vulgairement parasol chinois (Lar. 19e).
REM.
Ombrette, subst. fém.,région., vx., synon. de ombrelle (supra A).V. coussinière ex. de A. Daudet.
Prononc. et Orth.: [ɔ ̃bʀ εl]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1267-75 fém. unbrele «petit parasol» ici, porté au-dessus de la tête du doge de Venise (Martin da Canal, Les Estoires de Venise, éd. A. Limentani, p.6); id. onbrele (Id., ibid., p.40), attest. isolées; 1588 genre indéterminé ombrelle (Montaigne, Essais, III, 9, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, t.2, p.974); 1611 fém. (Cotgr.); 1836 p. compar. (Gozlan, Notaire, p.220: ces fleurs nacrées, et voûtées en ombrelles pour repousser les ardeurs du soleil dont leurs corolles sont l'image); 2. 1840 zool. «genre de coquilles univalves» (Ac. Compl. 1842); 3. 1866 id. désigne le corps des méduses (Littré). Empr. à l'ital. ombrello, -a (xves. au sens 1 d'apr. DEI), du lat. médiév. umbrella «ombrelle, parasol» (1177, domaine ital. ds Du Cange), issu de umbella (ombelle*) avec contamination de umbra (ombre*). Fréq. abs. littér.: 382. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 119, b) 611; xxes.: a) 1031, b) 574. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p.39. _ Hope 1971, p.149, 212. _ Quem. DDL t.20.

ombrelle. « Petit parasol de dame »

Wiktionnaire

Nom commun

ombrelle \ɔ̃.bʁɛl\ féminin

  1. Petit parasol dont se servent surtout les femmes.
    • Mais comme on se trouvait au plus fort de l’été, M. Bernard avait cru pouvoir égayer sa tenue sévère d’une ombrelle d’alpaga blanc. — (Octave Mirbeau, « La Mort du chien » dans Lettres de ma chaumière, 1886)
    • M. Hyacinthe a pris une grande ombrelle, grise par-dessus, verte en dedans. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 289.)
    • Vêtue de mousseline rose, elle faisait danser sur son épaule une ombrelle de la couleur de sa robe. L’Adélaïde, laissant tomber sa fourche, ragea entre ses dents :
      « Traînée... une ombrelle maintenant... »
      — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 173.)
  2. (Zoologie) Partie du corps d’une méduse.
  3. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant l’objet du même nom dans les armoiries. Elle est généralement représentée en pal, au volant ouvert.
    • D’argent, à la croix pattée de gueules cantonnée de quatre aigles de sable au vol abaissé, au pal brochant de gueules, à l’ombrelle à goussets de gueules et d’or, au volant échiqueté de même, sommée d’un globe crucifère d’or, la tige en forme de lance chargée de deux clefs en sautoir avec les pannetons tournés vers l’extérieur et vers le haut, l’une d’or et l’autre d’argent, liées de gueules → voir illustration « armoiries avec une ombrelle »

Adjectif

ombrelle \ɔ̃.bʁɛl\ féminin

  1. Se dit de particules volcaniques qui obscurcissent l’atmosphère.
    • Mais avec l’expérience de quelques milliards d’années : les éruptions volcaniques. Chacune d’entre elles, même lorsqu’elles sont relativement mineures, projette dans l’atmosphère des quantités considérables de ces particules ombrelles. — (Michel Alberganti, Les volcans refroidiraient la Terre sur slate.fr, 04 mars 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OMBRELLE. n. f.
Petit parasol dont se servent surtout les femmes.

Littré (1872-1877)

OMBRELLE (on-brè-l') s. f.
  • 1Petit parasol.
  • 2 Terme de zoologie. Le corps des méduses.

    Genre de coquilles univalves.

REMARQUE

Ce mot a été masculin : Le second tableau représente le pape entre l'empereur et le doge, à chacun desquels il donne un ombrelle ou parasol, après en avoir réservé deux pour lui, Félibien, Vie des peintres, dans LEGOARANT. Félibien suit Montaigne.

HISTORIQUE

XVIe s. Nulle saison m'est ennemie, que le chauld aspre d'un soleil poignant ; car les ombrelles, de quoy, depuis les anciens Romains, l'Italie se sert, chargent plus les bras qu'ils ne deschargent la teste, Montaigne, IV, 104.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ombrelle »

(Nom) (Date à préciser) Dérivé de ombre avec le suffixe -elle sur le modèle du latin umbella (« ombrelle », « parasol »).
(Adjectif) (Date à préciser) Adjectivisation du nom.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. ombrella, de ombra, ombre ; génev. ombrette.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ombrelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ombrelle ɔ̃brɛl

Citations contenant le mot « ombrelle »

  • Les sourcils sont l'ombrelle du regard. De Malcolm de Chazal / La vie derrière les choses
  • Un socialiste est un homme qui ne fait aucune différence entre une canne et une ombrelle parce que toutes les deux tiennent dans un porte-parapluies. De David Lloyd George
  • Les parapluies sont des veufs qui portent le deuil des ombrelles disparues. De Ramon Gomez de la Serna / Greguerias
  • Au terme d’une compétition impliquant quatre agences, Curius remporte la création d’une nouvelle marque ombrelle pour le groupe M56, spécialiste de la gestion de sites touristiques présent dans cinq villes: Paris (Observatoire Panoramique de la Tour Montparnasse), Berlin (Berliner Fernsehturm), Chicago (360 Chicago), Philadelphie (One Liberty Observation Deck) et Rotterdam (Euromast). Stratégies, Le groupe M56 confie à Curius la création de la marque ombrelle Magnicity - Stratégies
  • "Je suis satisfait, déclare Robert Crauste, le maire de la commune. C’est la suite logique des décisions qui ont été rendues jusqu’à présent. On est à présent tranquille avec cette histoire qui durait. Notre marque ombrelle n’est pas menacée, c’est une bonne chose. Et son nom ne représente pas un danger pour la langue française." midilibre.fr, Gard : Le Grau-du-Roi peut continuer à utiliser le slogan "Let’s Grau" - midilibre.fr
  • C'est vraiment curieux que les gens n'utilisent pas d'ombrelles. Nous voilà à peine sortis du mois le plus chaud que la planète ait jamais connu, et la majorité d'entre nous se fient encore à des technologies médiocres pour se protéger du soleil. On s'enduit de crèmes anti-UV et de baumes à lèvres. On se cache la figure sous des chapeaux à large bord. Il nous arrive parfois même de revêtir des pantalons et des chemises à manches longues en plein milieu d'une vague de chaleur. Alors qu'il existe une option bien plus efficace, moins chère et plus ancienne, à laquelle personne ne pense jamais: l'ombrelle. Slate.fr, Les autorités doivent recommander l'ombrelle pour se protéger du soleil | Slate.fr
  • Venues du fond des âges, ces créatures sont loin de former une famille homogène. Les méduses d'une certaine taille, celles qui font peur aux baigneurs, se répartissent, en fait, en 200 espèces rangées dans le sous-groupe des scyphozoaires. À celles-ci, il faut ajouter 40 espèces de cuboméduses, reconnaissables à la forme cubique de leur ombrelle, dont les piqûres peuvent être mortelles et que l'on trouve essentiellement en Australie. Le reste, l'immense majorité, émarge à la famille des hydroméduses, qui ne mesurent pas plus de quelques millimètres et dont la plupart sont invisibles à l'oeil nu. Ce qui ne les empêche pas d'être parfois urticantes. Les Echos, Pourquoi les méduses nous envahissent | Les Echos
  • Pour débloquer vos ombrelles vous devrez participer à la Reconstruction d'Ishgard et échanger les nouveaux Assignat d'Azurée. Millenium, FFXIV guide pour obtenir les ombrelles du patch 5.21 - Millenium

Images d'illustration du mot « ombrelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ombrelle »

Langue Traduction
Anglais umbrella
Espagnol paraguas
Italien ombrello
Allemand regenschirm
Chinois 雨伞
Arabe مظلة
Portugais guarda-chuva
Russe зонтик
Japonais
Basque aterkia
Corse ombrello
Source : Google Translate API

Synonymes de « ombrelle »

Source : synonymes de ombrelle sur lebonsynonyme.fr
Partager