La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « paraphraser »

Paraphraser

Définitions de « paraphraser »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARAPHRASER, verbe trans.

A. − Développer par paraphrase. Paraphraser un sujet (de conversation), un thème; paraphraser la Bible; paraphraser une ligne (d'un texte), une maxime, une parole. Ceux qui ont paraphrasé le Pentateuque (Ac. 1835-1935). On a paraphrasé les Institutes de Justinien (Ac. 1835-1935). C'est une des pièces l'Oaristys dont on trouverait le plus d'imitations chez nos vieux poëtes, qui d'ordinaire l'ont plutôt paraphrasée et légèrement parodiée (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t.5, 1846-69, p.307).Futura est un poème (...) qui conclut (...) au règne de Dieu sur la terre. C'est le Pater paraphrasé par un républicain de 1848 (A. France, Vie littér., 1891, p.364):
. ... l'homme de génie tait son orgueil, l'intrigant arbore le sien (...). Je ne cherche certes pas à paraphraser les lieux communs de la vertu, le Cantique des cantiques éternellement chanté par les génies méconnus: je veux déduire logiquement la raison des fréquents succès obtenus par les hommes médiocres. Balzac, Peau chagr.,1831, p.99.
P. anal. D'où ces vers, écrivais-je plus haut, première oeuvre de ma quinzième année et réminiscence évidente de quelque légende dorée entendue, jusqu'au berceau, et dont mon cerveau émerveillé paraphrasait inconsciemment la miraculeuse impression (Lorrain, Sens. et souv., 1895, p.5).
En partic., souvent péj. [À propos d'une traduction, d'un discours] Traduire et parfois amplifier au moyen de développements explicatifs souvent diffus. Je vais paraphraser mon opinion. Pour être quelque chose, il faut commencer par être tout (Balzac, Employés, 1837, p.263).L'on peut paraphraser, à leur intention [les astrologues contemporains], le mot qu'on appliquait aux émigrés à leur retour en 1814: ils n'ont rien appris, tout oublié (Boll, Qq. sciences captivantes, 1941, p.191).
Empl. abs. Ce n'est pas là traduire, c'est paraphraser. Dites-nous la chose comme elle est, sans paraphraser (Ac.1835-1935).
B. Dans le domaine artist.
MUS. Amplifier, développer. Paraphraser une idée musicale; l'orchestre paraphrase (un récitatif). (La) tâche individuelle des bassons reste insignifiante jusqu'à Haydn. Elle se réduit à doubler les basses des instruments à archet, ou, tout au plus, à paraphraser cette partie grave par quelques traits plus chargés de notes (Gevaert, Orchestr., 1885, p.314).Il eut l'intention de paraphraser musicalement le mythe antique (D'Indy, C. Franck, 1906, p.63).
P. anal., PEINT. [À propos d'un procédé techn.] Amplifier. On a justement souligné l'influence qu'allaient exercer sur la technique de Renoir les Femmes d'Alger [de Delacroix], qu'il paraphrase dans les Parisiennes habillées en Algériennes [1872] (C. Roger-Marx, Renoir, 1937, p.20).
Prononc. et Orth.: [paʀafʀ ɑze], [-fʀa-], (il) paraphrase [-fʀ ɑ:z], [-fʀa:z]. Martinet-Walter 1973 [-a-], [-ɑ-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. [1534 (sic) «développer, commenter, expliquer par une paraphrase» (J. Bouchet, Epître à Matthee en tête de sa trad. de l'Hist. de Theodorite, éd. 1569 ds Delb. Notes mss: si la lettre n'est paraphrasee d'aucun des docteurs de l'eglise)] 1547 (J. Martin, Archit. de Vitruve, avertissement au lecteur ds Gdf Compl.); 2. 1608 «développer longuement» (Régnier, Satyre VI, 34, éd. G. Raibaud: Et sans paraphraser tes faits et tes louanges); 1609 absol. «commenter» (Id., ibid., XI, 24: paraphraser dessus la fantasie); 3. 1660 «traduire en amplifiant» (Corneille, Examen du Cid ds OEuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t.3, p.95: je n'ai fait que la [la scène] paraphraser de l'espagnol); 4. 1690 «étendre, amplifier (un discours, une histoire)» (Fur.). Dér. de paraphrase*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 45.
DÉR.
Paraphraseur, -euse, subst.,vx péj., fam. Personne qui fait des paraphrases, qui fait des développements souvent diffus dans un texte ou un exposé oral. C'est un paraphraseur éternel (Ac.1835, 1878).Comme un noble coursier dont le sang dégénère et s'avilit au cinquième croisement de sa race, ainsi, et plus tôt encore mille fois, se tue et se flétrit la pensée de l'homme primitif, recrépie par le vain paraphraseur (Mussetds Le Temps, 1831, p.102). [paʀafʀ ɑzoe:ʀ], [-fʀa-], fém. [-ø:z]. Martinet-Walter 1973 [-a-/-ɑ-] (12/5). Att. ds Ac. 1798-1878. 1resattest. fin xvies. (N. A. de La Framboisière, OEuvres, p.812 ds Gdf. Compl.) attest. isolée, à nouv. en 1798 (Ac.); de paraphraser, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Verbe - français

paraphraser \pa.ʁa.fʁa.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Développer par paraphrase.
    • Ceux qui ont paraphrasé le Pentateuque.
    • On a paraphrasé les Institutes de Justinien.
  2. Étendre, amplifier.
    • Vous ne rapportez pas le discours tel qu’il a été prononcé : vous le paraphrasez.

paraphraser intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dire ou redire les choses de façon compliquée et inutilement redondante.
    • Ce n’est pas là traduire, c’est paraphraser.
    • Dites la chose comme elle est, sans paraphraser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARAPHRASER. v. tr.
Développer par paraphrase. Ceux qui ont paraphrasé le Pentateuque. On a paraphrasé les Institutes de Justinien. Il signifie aussi Étendre, amplifier. Vous ne rapportez pas le discours tel qu'il a été prononcé : vous le paraphrasez. Absolument, Ce n'est pas là traduire, c'est paraphraser. Dites la chose comme elle est, sans paraphraser.

Littré (1872-1877)

PARAPHRASER (pa-ra-frâ-zé) v. a.
  • 1Faire une paraphrase, des paraphrases. Il paraphrasait le miserere et faisait pleurer tout le monde, Sévigné, 116.
  • 2Amplifier, développer. Outre que je n'ai fait que la [une scène] paraphraser de l'espagnol, Corneille, Cid, Exam.

    Absolument. Ce n'est pas là traduire, c'est paraphraser. [Les gens qui] Contrôlent un chacun, et… Veulent paraphraser dessus la fantaisie, Régnier, Sat. x.

  • 3Il s'est dit pour glorifier, vanter. Et sans paraphraser tes faits et tes louanges, Régnier, Sat. VI.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PARAPHRASER. Ajoutez :
4Paraphraser un visage, disserter, réfléchir sur un visage. J'avais des Phyllis à la tête ; J'épiais les occasions ; J'épiloguais mes passions ; Je paraphrasais un visage, Corneille, Lexique, éd. Marty-Laveaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paraphraser »

Paraphrase.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dénominal de paraphrase[1], voir le grec ancien παραφράζω, paraphrázô (« paraphraser, dire autrement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paraphraser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paraphraser parafraze

Fréquence d'apparition du mot « paraphraser » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « paraphraser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « paraphraser »

  • Pour paraphraser Pierre Desproges qui nous incitait à rire de tout, mais pas avec n’importe qui, il est souhaitable de localiser, mais pas n’importe quoi.
    Les Echos — Opinion | Le repli appauvrit les pays et les esprits | Les Echos
  • Pour paraphraser l’auteur Ibrahim X. Kendi, se déclarer « neutre » ou « non raciste » suggère l’idée d’un faux continuum entre le racisme et l’antiracisme. Être « non raciste » signifierait dès lors le fait de ne pas être raciste et en même temps de ne pas être résolument opposé au racisme. Or nous sommes racistes ou nous sommes activement antiracistes. Être les deux à la fois est une absurdité.
    Le Devoir — Le «racialisme» ou le désaveu du racisme | Le Devoir

Traductions du mot « paraphraser »

Langue Traduction
Anglais paraphrase
Espagnol paráfrasis
Italien parafrasi
Allemand paraphrase
Chinois 释义
Arabe شرح النص
Portugais paráfrase
Russe парафраз
Japonais 言い換え
Basque parafrasi
Corse paraphrase
Source : Google Translate API

Synonymes de « paraphraser »

Source : synonymes de paraphraser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « paraphraser »

Combien de points fait le mot paraphraser au Scrabble ?

Nombre de points du mot paraphraser au scrabble : 18 points

Paraphraser

Retour au sommaire ➦