La langue française

Paletot

Sommaire

  • Définitions du mot paletot
  • Étymologie de « paletot »
  • Phonétique de « paletot »
  • Citations contenant le mot « paletot »
  • Traductions du mot « paletot »
  • Synonymes de « paletot »

Définitions du mot « paletot »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALETOT, subst. masc.

A. − Vêtement d'homme, moins souvent de femme ou d'enfant, boutonné par devant, à poches plaquées, généralement assez court, que l'on porte sur les autres vêtements. Être en paletot. Armand retint de nouveau son cheval et il ramena sur son visage le collet de son paletot et les bouts de son cache-nez, de façon à ne pouvoir être reconnu (Ponson du Terr.,Rocambole,t.1, 1859, p.553).Il fait un froid horrible, je reprends mon paletot d'hiver, et file à la bibliothèque (Flaub.,Corresp.,1864, p.10):
1. En y entrant, comme il regardait toujours les fenêtres de MmeMarneffe, il faillit heurter un jeune homme au front pâle, aux yeux gris pétillants, vêtu d'un paletot d'été en mérinos noir, d'un pantalon de gros coutil et de souliers à guêtres en cuir jaune, qui sortait comme un braque... Balzac,Cous. Bette,1846, p.76.
Région. (Canada). ,,Manteau d'homme assez long (aux genoux) généralement porté l'hiver`` (Traliq., t.2, 1978, p.94 ds Fichier TLFQ). Clémence et Daniel déposent manteau et paletot au vestiaire (G. Dufresne,Cap-aux-Sorciers,1969, p.50 ds Richesses Québec 1982).
Paletot-sac. ,,Paletot non ajusté à la taille, espèce de paletot d'été`` (Littré). Ce drôle de petit monsieur était habillé d'un paletot-sac de satin bleu de ciel et de culottes collantes assorties (Baudel.,Hist. extr.,1856, p.147).Cette fois, à peine était-elle remontée dans sa loge, que la porte s'ouvrait, et que (...) un petit homme, aux traits tourmentés, aux yeux de flamme, au paletot-sac, entrait comme un fou (E. de Goncourt,Faustin,1882, p.141).
Loc., fam.
Sauter, tomber sur le paletot de qqn. Aborder brusquement quelqu'un; malmener, agresser quelqu'un. La voilà qui grimpe en furie... l'autre il était pas prévenu... elle lui tombe en plein sur le paletot! (Céline,Mort à crédit,1936, p.488).Alors, le grand maigre de la veille (...) a sorti en douce son révolver (...) Nous étions trop loin pour lui sauter sur le paletot (Vialar,Risques et périls,1948, p.118).
Secouer le paletot de qqn. Malmener quelqu'un. (Ds Aymé, Puits, 1932, p.20).
B. − P. anal.
1. Pop. Paletot (de sapin). Cercueil. Qu'est-ce que vous faites donc là? dis-je au menuisier. −Le paletot de Garnier, mort cette nuit (Renard,OEil clair,1910, p.78):
2. Qu'est-ce qu'il a donc, le père Tellier?... Il tousse qu'il en secoue toute sa maison, et j'ai bien peur que, prochainement, il ne faille plutôt un paletot de sapin qu'une camisole de flanelle! Flaub.,MmeBovary,t.1, 1857, p.120.
2. CUIS. Paletot (de canard, d'oie). Ce qui reste de l'animal après avoir enlevé le foie gras. Dans les régions où la rentabilité de l'oie est surtout assurée par le foie gras, la carcasse restante (viande et os), appelée «paletot», est vendue telle quelle ou découpée et préparée en confit ou en rillettes (CourtineGastr.1984).
Prononc. et Orth.: [palto]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1370 paltoke «sorte de justaucorps» (Texte ds Skeat, Etymol. Dict. of the English lang. ds Gdf. Compl.); 1403 palletot (Tut. de Henriot de Frasne, A. Tournai, ibid.); 1819 (Boiste: Paletot, s. m. justaucorps espagnol. R.V. habit veste); 1857 paletot de sapin (Flaub., loc. cit.); 1932 secouer le paletot (Aymé, loc. cit.); 1936 tomber, sauter sur le paletot (Céline, loc. cit. et p.479). Empr. au moy. angl.d'orig. obsc.paltok (xives. ds NED); paletoc, paletot a désigné un vêtement de personnes de basse condition (les laquais, selon Cotgr. 1611, ,,les paysans, & particulièrement en Espagne`` selon Fur. 1690), d'où le sens du dér. paltoquet*; l'usage du terme a connu un renouveau au début xixes. att. notamment par le réemprunt par l'angl. de la forme paletot (1840 ds NED), et par Boiste qui n'attestait que le sens de «justaucorps espagnol» dans les éd. ant. à 1819. Fréq. abs. littér.: 457. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 109, b) 1682; xxes.: a) 1187, b) 233. Bbg. Baist (G.). Etymologien. Z. rom. Philol. 1908, t.32, pp.423-433. _Quem. DDL t.16, 17, 20. - Straka (G.). «Allons, aboutonnez voir votre paletot et filons». Cah. Inst. Ling. Louvain. 1984, t.9, no1/2, pp.247-274.

Wiktionnaire

Nom commun

paletot \pal.to\ masculin

  1. (Habillement) Vêtement qui se porte par-dessus les autres vêtements.
    • Alors, un homme en paletot, un propriétaire de la Palud, s’avança. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1871)
    • Il assujettit sa casquette sur sa tête, tâta une fois de plus son paletot pour voir s’il avait bien sa pipe et son tabac. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 66)
    • Il venait de se débarrasser de son chapeau, de son paletot. Maintenant il tirait de sa poche un étui à cigarettes. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 963)
    • Lino est apparu par la porte d'entrée, en se frottant les mains l'une contre l'autre pour les réchauffer. De la buée sortait de sa bouche à chacune de ses respirations. Tu m'étonnes que je me caillais les miches avec mon petit paletot sur le dos. — (Mélisa Godet, Les Augustins, éd. Jean-Claude Lattès, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALETOT. n. m.
Vêtement qui se porte par-dessus les autres vêtements.

Littré (1872-1877)

PALETOT (pa-le-to ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas) s. m.
  • 1Vêtement de drap moelleux et chaud que les hommes portent, tantôt seul, tantôt, et c'est le plus ordinaire, sur un autre vêtement. Paletot doublé en soie.

    Paletot sac, paletot non ajusté à la taille, espèce de paletot d'été.

    Il y a aussi des paletots pour femme.

  • 2Casaque sans manches qui sert aux pêcheurs de la Manche.
  • 3Variété de tulipe bigarrée.

HISTORIQUE

XVe s. Le duc a soixante deux archers pour son corp, ils ont tous les ans palletots d'orfavrerie richement chargez, De Laborde, Émaux, p. 429. Lequel Pierre retourna devers icellui Gilles, et le frappa de son coustel ou bras, tant qu'il perça son palletot, Du Cange, palt-rock. Les suppliants issirent de la maison en leurs pourpoints ou palletocqs à tout leurs bonnetz, Du Cange, ib. Une jaquette ou palletot à vestir, Du Cange, ib.

XVIe s. De moëlle de jonc il portoit un chapeau ; En lieu de paletoc se vestoit de la peau D'un chevreul marqueté de couleur noire et blanche, Ronsard, 742.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PALETOT, s. m. (Ouvrage de Tailleur.) c’est un juste-au-corps d’étoffe grossiere & sans manches, qui ne vient que jusqu’au genou, & dont sont vétus les paysans, principalement en Espagne. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « paletot »

(XIVe siècle) Emprunté au moyen anglais paltok.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourg. pauletô ; esp. paletoque ; bas-breton, pal-tôk. Diez croit que ce mot est composé du latin palla, manteau, et toque ; mais un des exemples de l'historique montre que ce vêtement ne couvrait pas la tête, puisqu'il y est dit que les gens prirent leurs paletots avec leurs bonnets. La vraie étymologie est le hollandais paltsrok, robe de gros drap, formé de palster, pèlerin, et rok, robe, habit ; robe de pèlerin. Palster est le vieux français paumier, pèlerin, de palme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « paletot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paletot palto

Citations contenant le mot « paletot »

  • Tricot: le paletot petit mousse NotreTemps.com, Fait main: le tricot jacquard pour les petits
  • LA CHRONIQUE DE JULIEN SCAVINI - À la fois manteau, veste insouciante et sac fourre-tout, le paletot jouit d'une longue faveur, au moins jusqu'à la Première Guerre mondiale. Le Figaro.fr, Le show du paletot, un vêtement trois en un
  • Tricot: au chaud dans mon paletot NotreTemps.com, Tricot: le paletot petit mousse
  • Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées ; Mon paletot aussi devenait idéal. Arthur Rimbaud, Poésies, Ma bohème
  • La bonne nouvelle ne s’arrête fort heureusement pas à Saint-Louis, l’une d’entre elles sèche au soleil sur la corde à linge en compagnie d’une gandoura d’avocat sudiste, de rikiki Morel, d’Alain Bénard paletot sur le dos, de Nassimah Dindar enfin pour l’ensemble de son œuvre, amoureusement décalquée par Leroy à câliner Mirza, un roquet à poils ras, tatoué Freedom, langue pendante, pathétique dans le rôle du toutou à sa mémère… Clicanoo.re, [Editorial] La proie... | Clicanoo.re

Traductions du mot « paletot »

Langue Traduction
Anglais overcoat
Espagnol sobretodo
Italien cappotto
Allemand mantel
Chinois 大衣
Arabe معطف
Portugais sobretudo
Russe пальто
Japonais オーバーコート
Basque berokia
Corse sopratuttu
Source : Google Translate API

Synonymes de « paletot »

Source : synonymes de paletot sur lebonsynonyme.fr
Partager