La langue française

Méduse

Sommaire

  • Définitions du mot méduse
  • Étymologie de « méduse »
  • Phonétique de « méduse »
  • Citations contenant le mot « méduse »
  • Images d'illustration du mot « méduse »
  • Traductions du mot « méduse »

Définitions du mot « méduse »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉDUSE, subst. fém.

A. − [P. réf. à celle des trois Gorgones dont le regard étincelant était mortel, changeant en pierre tous ceux qui la regardaient]
1. Vieilli, littér. Objet ou être d'une laideur saisissante. Je n'en revenais pas de me découvrir par eux: ni merveille ni méduse, un gringalet qui n'intéressait personne (Sartre, Mots, 1964, p.110).
2. Tête de Méduse. [En parlant d'êtres ou de concepts] Phénomène qui frappe de stupeur et d'épouvante. Quand la patrie est en danger, on ne raisonne pas. Cette horrible tête de Méduse qui pétrifie les coeurs les plus braves, c'est la France après tout (Renan, Drames philos., Abbesse jouarre, 1886, iii, 5, p.648).De la même manière nous arrivons à considérer les pouvoirs, ces vieilles têtes de Méduse, comme une poussière d'éléments qui n'ont pas plus de vouloir que le vent et la vague (Alain, Propos, 1933, p.1121):
1. Pour leur faire peur du peuple, ils ont montré sans cesse à ces gens effrayés deux têtes de Méduse qui les ont à la longue changés en pierre: la terreur et le communisme. Michelet, Peuple, 1846, p.153.
Rem. Emploi adj. p. appos. Les plus hardis auraient abaissé la paupière devant cet œil Méduse à vous changer en pierre, qu'il s'efforçait de rendre doux (Gautier, Albertus, 1833, p.153).
B. − ZOOL., p. anal. (de forme avec la chevelure de Méduse). Animal marin appartenant à l'embranchement des Coelentérés, vivant en pleine eau ou en surface, au tissu transparent d'apparence gélatineuse, en forme d'ombrelle avec, à la face inférieure, une bouche et de longs tentacules dont l'action, chez certaines espèces, peut être très urticante sur l'épiderme humain. Une méduse bleuâtre et transparente, à peine visible, fleur d'azur pâle, vraie fleur de mer, laissait traîner son corps liquide dans notre léger remous (Maupass., Contes et nouv., t.1, Soir, 1889, p.1132).Sous mes yeux, une méduse heurtait la vitre de l'aquarium, fronçait mollement sa collerette, s'effilochait dans les ténèbres (Sartre, Mots, 1964, p.89):
2. ... d'assez gros animaux inattendus (...) de l'espèce méduse (...) hors de l'eau, ressemblaient à du cristal mou, et (...) rejetés dans l'eau, s'y confondaient avec leur milieu, par l'identité de diaphanéité et de couleur, au point d'y disparaître... Hugo, Travaill. mer, 1866, p.79.
Vieilli, fam. Tête de méduse. Variété d'astérie. Il en est probablement de même des étoiles de mer dites têtes de méduse. La cavité alimentaire des méduses est aussi compliquée que celle des astéries (Cuvier, Anat. comp., t.4, 1805, p.144).
REM.
Méduséen, -éenne, adj.[Correspond à supra A] Pétrifiant; échevelé. Je le ramènerai à la surface pour le transpercer de mon glaive, à moins qu'il ne soit changé en pierre par mon œil horrifique et méduséen (Gautier, Fracasse, 1863, p.121).Tous les yeux convergèrent vers Mérodack qui se leva, méduséen et d'une voix âpre comme un nabi confondant les faux prophètes (Péladan, Vice supr., 1884, p.193).
Prononc. et Orth.: [medy:z]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. Étymol. et Hist. 1754 (Aubert de La Chesnaye-Desbois, Système naturel du règne animal, II, p.266 cité par R. Arveiller ds Fr. mod. t.21, p.214). Du nom propre Méduse empr. au lat. Medusa, empr. au gr. Mε δ ο υ σ α personnage mythologique, une des trois Gorgones, la seule mortelle, dont la tête était hérissée de serpents, et dont le regard pétrifiait quiconque osait la regarder (les tentacules de l'animal ayant été comparées aux serpents de la chevelure). Fréq. abs. littér.: 141.

Wiktionnaire

Nom commun

méduse \me.dyz\ féminin

  1. (Vieilli) Personne laide et repoussante.
    • Ses petits cheveux filasse, frisottants, hérissés autour du front, lui donnait un aspect farouche de méduse domestique tel qu’il fit reculer Théodore et Julot, […]. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Zoologie) Zoophyte marin au corps gélatineux.
    • Tant de choses se perdent en ce voyage de la tête à la main ! À voir dans les profondeurs du rêve, l’idée du livre ressemble à ces jolies méduses de la Méditerranée qui passent dans la mer comme des nuances flottantes ; posées sur le sable, ce n’est plus qu’un peu d’eau, quelques gouttes décolorées que le vent sèche tout de suite. — (Alphonse Daudet, Le dernier livre, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, pages 182-183 .)
    • Sous mes yeux, une méduse heurtait la vitre de l’aquarium, fronçait mollement sa collerette, s’effilochait dans les ténèbres. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 94.)
    • Le corps des méduses est phosphorescent pendant la nuit.
  3. (Figuré)
    • « Et avec ça des seins en méduse, très larges et manquant de saillie ». Car la femme, même affectueuse, juge durement la femme… — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 47.)

Forme de verbe

méduse \me.dyz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de méduser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de méduser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de méduser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de méduser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de méduser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉDUSE. n. f.
Zoophyte au corps gélatineux. Le corps des méduses est phosphorescent pendant la nuit. Fig., La tête de Méduse, Tout objet qui frappe d'épouvante, de stupeur, par allusion à Méduse, l'une des Gorgones, dont le regard et la tête, d'après la mythologie, avaient la vertu de changer en pierre tous ceux qui la regardaient. Son apparition subite fut pour moi la tête de Méduse.

Littré (1872-1877)

MÉDUSE (mé-du-z') s. f.
  • 1L'une des Gorgones, dont le regard et la tête avaient la vertu de changer en pierre tous ceux qui la regardaient. Mettez, grand roi, votre esprit en repos ; La tête de Méduse a puni tous ces traîtres, Corneille, Androm. V, 5.

    Fig. Ce fut pour moi la tête de Méduse, c'est-à-dire je fus frappé de stupeur.

  • 2 Terme d'astronomie. Tête de Méduse, étoile changeante de la constellation de Persée, dite aussi Algol.
  • 3Tête de Méduse, une des têtes, dans l'exercice dit course de la tête.
  • 4Tête de Méduse, espèce d'agaric.

    Tête de Méduse, nom vulgaire des astéries multifides.

  • 5Papillon d'Europe.
  • 6Animaux invertébrés de la classe des acalèphes, remarquables par leur forme, la mollesse ou la demi-transparence de leurs tissus, à qui leur laideur a fait donner le nom de méduse, et dont quelques espèces sécrètent un liquide irritant pour la peau de l'homme (on met une m minuscule).

HISTORIQUE

XVIe s. …à l'instant que je m'ose approcher De ma belle Meduse [sa dame] inhumaine et felonne, Un trait de ses regards me transforme en rocher, Desportes, Amours d'Hippolyte, XLI.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MÉDUSE. Ajoutez :
7La 149e planète télescopique, découverte en 1875 par M. Perrotin.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MÉDUSE, s. f. (Mythol.) une des trois Gorgones, & celle-là même sur laquelle l’histoire a inventé le plus de fictions qui se contredisent. Mais pour ne rien répéter à ce sujet, nous renvoyons le lecteur à l’article Gorgones.

Nous ajouterons seulement que la Sculpture, la Peinture, & la Gravure ont pris les mêmes libertés que les poëtes dans la représentation de Méduse, dans la plûpart des anciens monumens ; cette Gorgone lance des regards effroyables au milieu de la terreur & de la crainte ; il en est d’autres où elle n’a point ce visage affreux & terrible. Il se trouve même des Méduses très-gracieuses, gravées sur l’égide de Minerve, ou séparément. On connoît une Méduse antique assise sur un rocher, accablée de douleur, de voir que non-seulement ses beaux cheveux se changent en serpens ; mais que ces serpens rampent sur elle de tous côtés, & lui entortillent les bras, les jambes, & le corps. Elle appuie tristement sa tête sur la main gauche ; la noblesse de son attitude, la beauté & la douceur de son visage fait qu’on ne peut la regarder sans s’intéresser à son malheur. On oublie en ce moment la peinture qu’en fait Hésiode, & les explications que MM. le Clerc & Fourmont nous ont données de la fable des filles de Phorcus. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « méduse »

Lat. Medusa.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Par analogie avec la chevelure de serpents de Méduse. → voir Méduse
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « méduse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méduse medys

Citations contenant le mot « méduse »

  • Pendant tout l’été, nos journalistes se proposent de répondre à des petites questions pêchées au fil de l’eau sur la Côte d’Opale. Aujourd’hui, on vous explique pourquoi uriner sur une piqûre de méduse n’est pas forcément une bonne idée. LA VDN, Littoral : uriner sur une piqûre de méduse, est-ce vraiment efficace ?
  • Internet ressemble à une méduse géante. On ne peut pas marcher dessus. On ne peut pas en faire le tour. Il faut passer au travers. De John Evans
  • On l’appelle la méduse chou-fleur ou poumon de mer : des méduses rhizostoma pulmo ont fait leur apparition au bord des plages de la baie de Douarnenez, à la faveur du réchauffement de l’eau de mer, indique la Ville dans un communiqué. Elles ne sont pas dangereuses mais elles s’avèrent légèrement urticantes. « En cas de contact lors de la baignade, il est conseillé de rincer la zone touchée à l’eau de mer, en aucun cas à l’eau douce qui pourrait libérer davantage de venin, puis de frotter avec du sable », conseille la collectivité, qui préconise de désinfecter la plaie rapidement. Environ deux tonnes de ces méduses ont été ramassées par les agents, ces deux dernières semaines, sur la plage du Ris. Le Telegramme, Deux tonnes de méduses chou-fleur déjà ramassées sur la plage du Ris à Douarnenez - Douarnenez - Le Télégramme
  • La recherche s'intéresse aux secrets de régénération, d'adaptation ainsi qu'aux qualités nutritives des méduses. Pour « La Story », le podcast d'actualité des « Echos », Pierrick Fay et Stefano Lupieri nous font entrer dans le monde fantastique d'un animal aux capacités extraordinaires. Les Echos, La méduse sera-t-elle l'avenir de l'Homme ? | Les Echos
  • « Contrairement à d’autres sites spécialisées dans les méduses, qui sont peu nombreux, deux, voire trois, je n’utilise pas un système collaboratif et je ne dépends pas de contributions d’utilisateurs. Je me base principalement sur les outils utilisés par les grandes entreprises pour le marketing, afin d’extraire l’information pertinente à partir des données sociales. Ainsi, cela me permet de diffuser en permanence une info valable, utile pour les baigneurs locaux et pour les vacanciers », explique Jérémy Deverdun. , Invasion de méduses sur 300 plages : la piqûre préventive bienvenue d'un Montpelliérain | Métropolitain
  • Beaucoup de baigneurs ont constaté la présence de méduses sur les plages. Il s’agit de la méduse bleue qui est apparue un peu partout en Tunisie. Webdo, Les méduses bleues font leur apparition sur les côtes tunisiennes
  • Les amateurs de kitesurf et de planche à voile ont déjà eu l'occasion de rencontrer le Mnemiopsis leidyi, la cousine de la méduse en pleine session de glisse à Leucate. ladepeche.fr, Le fléau de l'invasion d'une cousine de la méduse dans les étangs d'Occitanie - ladepeche.fr
  • Depuis le début de l'été, ça pique en Méditerranée ! De nombreux baigneurs signalent la présence de méduse des Bouches du Rhône aux Alpes Maritimes en passant par le Var. Ce mercredi 22 juillet, des méduses ont été remarquées sur quelques plages : frequence-sud.fr, Plages: Où sont les méduses ce mercredi 22 juillet ? - Région PACA - Frequence-sud.fr
  • "Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés." Dans sa chanson "La Madrague", Brigitte Bardot a oublié de mentionner vives, oursins et méduses. Et pour cause, ce ne sont pas les créatures sur lesquelles les vacanciers préfèrent tomber lorsqu'ils s'aventurent au bord de l'eau. Pourtant, elles sont bien présentes et une piqûre est vite arrivée. Dans l'émission "Sans Rendez-Vous", lundi, le docteur Damien Mascret est revenu sur ces petits bobos estivaux et a dispensé quelques conseils pour soigner la douleur. Europe 1, Vives, oursins, méduses : comment réagir après une piqûre sur la plage ?
  • 2020 serait-elle une nouvelle année des méduses sur le littoral méditerranéen ? Elles sont déjà de retour, au grand dam des baigneurs.  Franceinfo, Méditerranée : invasion de méduses

Images d'illustration du mot « méduse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « méduse »

Langue Traduction
Anglais astonished
Espagnol asombrado
Italien stupito
Allemand erstaunt
Chinois 吃惊
Arabe مندهش
Portugais atônito
Russe пораженный
Japonais びっくりした
Basque harriturik
Corse meravigliatu
Source : Google Translate API
Partager