La langue française

Oligarchie

Définitions du mot « oligarchie »

Trésor de la Langue Française informatisé

OLIGARCHIE, subst. fém.

A. − Système politique dans lequel le pouvoir appartient à un petit nombre d'individus ou de familles, à une classe sociale restreinte et privilégiée. Au XVIIIesiècle le gouvernement municipal des villes avait donc dégénéré partout en une petite oligarchie (Tocqueville,Anc. Rég. et Révol., 1856, p.114).Jusqu'à la fin du XIXesiècle, on a vécu sur une typologie des régimes politiques héritée des Grecs, qui opposait la monarchie, l'oligarchie et la démocratie. Monarchie ou gouvernement d'un seul, oligarchie ou gouvernement de quelques-uns, démocratie ou gouvernement de tous (Traité sociol., 1968, p.5):
1. De même que dans la société actuelle l'influence de la bourgeoisie possédante et capitaliste, si elle est dominante, n'exclut pas pourtant toute influence de la démocratie et du prolétariat, de même l'État, expression et organe de cette société, est un composé d'oligarchie bourgeoise et capitaliste, de démocratie et de puissance prolétarienne. Jaurès,Ét. soc., 1901, p.178.
P. méton. [Dans ce système pol.] Groupe restreint de personnes détenant le pouvoir. Bien que la puissance et l'argent se perpétuassent dans les mêmes familles, on tolérait l'oligarchie, parce qu'on avait l'espoir d'y atteindre (Flaub.,Salammbô, t.1, 1863, p.99).Se courber sous le sabre d'une oligarchie militaire à qui la France doit Sedan et qui, détruisant par son impéritie les forces vives de l'armée, ne tolère point les critiques sous prétexte qu'elle est «l'armée» (Clemenceau,Iniquité, 1899, p.229):
2. L'existence d'une Chambre des Lords pouvait paraître absurde à des esprits qui n'admettaient pas de représentation sans élection; Disraëli montrait que le danger était plus grand encore de l'élection sans représentation. Une oligarchie de politiciens professionnels pouvait se faire élire, et gouverner un pays sans en être l'image... Maurois,Disraëli, 1927, p.102.
B. − P. anal.
1. [Dans une entreprise, un organisme, etc.] Organisation dans laquelle le pouvoir de décider, de diriger appartient à un petit nombre d'individus; p. méton., groupe restreint de personnes détenant ce pouvoir. Dans son évolution technocratique, l'entreprise publique a perdu tout caractère socialiste. À l'intérieur elle tend à enfanter des oligarchies professionnelles (Chenot,Entr. national., 1956, p.119):
3. ... une petite couche d'administrateurs gérant l'institution d'en haut, et jouissant d'une stabilité complète dans leurs fonctions dont le renouvellement est automatiquement assuré par une assemblée se conformant aux indications données par les dirigeants eux-mêmes. Là encore des études (...) seraient utiles pour préciser la réalité et la portée de cette propension à l'oligarchie dans les groupes de pression. Meynaud,Groupes pression Fr., 1958, p.114.
2. Groupe restreint de personnes dominant l'activité d'un pays dans un secteur donné. Maladie profonde d'une société où sous couleur de servir la patrie, tous les intérêts des vieilles oligarchies s'organisent en des états-majors de caste, avec l'aide de l'Église, pour reprendre, sous les formes de la démocratie, l'antique exploitation de la France (Clemenceau,Vers réparation, 1899, p.551).Beaucoup [de journaux] furent les instruments des oligarchies occultes qui avaient intérêt à incliner l'opinion pour dominer l'État (Mauriac,Journal 4, 1950, p.226).
[Constr. avec un adj. indiquant le domaine dans lequel s'exerce la domination]Nous formerions une oligarchie intellectuelle, d'autant plus acclamés de la foule que nous serions moins capables de la flagorner (Bloy,Désesp., 1886, p.250).Il n'y a d'obstacle au développement de la justice sociale que la coalition de l'oligarchie financière (...) avec l'Église romaine, qui prétend détenir l'universelle autorité, et s'en servir, justice ou injustice, pour l'avantage de son pouvoir (Clemenceau,Vers réparation, 1899, p.382).
Prononc. et Orth.: [ɔligaʀ ʃ ι ́]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1370-72 (Oresme, Éthiques, éd. A. D. Menut, p.435). Empr. au gr. ο λ ι γ α ρ χ ι ́ α de même sens, dér. de ο ̓ λ ι γ α ́ ρ χ η ς v. oligarque, cf. le lat. médiév. oligarchia ca 1343 ds Latham. Fréq. abs. littér.: 87. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.355. _ Quem. DDL t.11. _ Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p.275.

oligarchie. « Régime politique dans lequel la souveraineté appartient à un petit groupe de personnes, à une classe restreinte et privilégiée » (fréq. abs. littér. : 87)

Trésor de la Langue Française informatisé

OLIGARCHIE, subst. fém.

A. − Système politique dans lequel le pouvoir appartient à un petit nombre d'individus ou de familles, à une classe sociale restreinte et privilégiée. Au XVIIIesiècle le gouvernement municipal des villes avait donc dégénéré partout en une petite oligarchie (Tocqueville,Anc. Rég. et Révol., 1856, p.114).Jusqu'à la fin du XIXesiècle, on a vécu sur une typologie des régimes politiques héritée des Grecs, qui opposait la monarchie, l'oligarchie et la démocratie. Monarchie ou gouvernement d'un seul, oligarchie ou gouvernement de quelques-uns, démocratie ou gouvernement de tous (Traité sociol., 1968, p.5):
1. De même que dans la société actuelle l'influence de la bourgeoisie possédante et capitaliste, si elle est dominante, n'exclut pas pourtant toute influence de la démocratie et du prolétariat, de même l'État, expression et organe de cette société, est un composé d'oligarchie bourgeoise et capitaliste, de démocratie et de puissance prolétarienne. Jaurès,Ét. soc., 1901, p.178.
P. méton. [Dans ce système pol.] Groupe restreint de personnes détenant le pouvoir. Bien que la puissance et l'argent se perpétuassent dans les mêmes familles, on tolérait l'oligarchie, parce qu'on avait l'espoir d'y atteindre (Flaub.,Salammbô, t.1, 1863, p.99).Se courber sous le sabre d'une oligarchie militaire à qui la France doit Sedan et qui, détruisant par son impéritie les forces vives de l'armée, ne tolère point les critiques sous prétexte qu'elle est «l'armée» (Clemenceau,Iniquité, 1899, p.229):
2. L'existence d'une Chambre des Lords pouvait paraître absurde à des esprits qui n'admettaient pas de représentation sans élection; Disraëli montrait que le danger était plus grand encore de l'élection sans représentation. Une oligarchie de politiciens professionnels pouvait se faire élire, et gouverner un pays sans en être l'image... Maurois,Disraëli, 1927, p.102.
B. − P. anal.
1. [Dans une entreprise, un organisme, etc.] Organisation dans laquelle le pouvoir de décider, de diriger appartient à un petit nombre d'individus; p. méton., groupe restreint de personnes détenant ce pouvoir. Dans son évolution technocratique, l'entreprise publique a perdu tout caractère socialiste. À l'intérieur elle tend à enfanter des oligarchies professionnelles (Chenot,Entr. national., 1956, p.119):
3. ... une petite couche d'administrateurs gérant l'institution d'en haut, et jouissant d'une stabilité complète dans leurs fonctions dont le renouvellement est automatiquement assuré par une assemblée se conformant aux indications données par les dirigeants eux-mêmes. Là encore des études (...) seraient utiles pour préciser la réalité et la portée de cette propension à l'oligarchie dans les groupes de pression. Meynaud,Groupes pression Fr., 1958, p.114.
2. Groupe restreint de personnes dominant l'activité d'un pays dans un secteur donné. Maladie profonde d'une société où sous couleur de servir la patrie, tous les intérêts des vieilles oligarchies s'organisent en des états-majors de caste, avec l'aide de l'Église, pour reprendre, sous les formes de la démocratie, l'antique exploitation de la France (Clemenceau,Vers réparation, 1899, p.551).Beaucoup [de journaux] furent les instruments des oligarchies occultes qui avaient intérêt à incliner l'opinion pour dominer l'État (Mauriac,Journal 4, 1950, p.226).
[Constr. avec un adj. indiquant le domaine dans lequel s'exerce la domination]Nous formerions une oligarchie intellectuelle, d'autant plus acclamés de la foule que nous serions moins capables de la flagorner (Bloy,Désesp., 1886, p.250).Il n'y a d'obstacle au développement de la justice sociale que la coalition de l'oligarchie financière (...) avec l'Église romaine, qui prétend détenir l'universelle autorité, et s'en servir, justice ou injustice, pour l'avantage de son pouvoir (Clemenceau,Vers réparation, 1899, p.382).
Prononc. et Orth.: [ɔligaʀ ʃ ι ́]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1370-72 (Oresme, Éthiques, éd. A. D. Menut, p.435). Empr. au gr. ο λ ι γ α ρ χ ι ́ α de même sens, dér. de ο ̓ λ ι γ α ́ ρ χ η ς v. oligarque, cf. le lat. médiév. oligarchia ca 1343 ds Latham. Fréq. abs. littér.: 87. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.355. _ Quem. DDL t.11. _ Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p.275.

oligarchie. « Régime politique dans lequel la souveraineté appartient à un petit groupe de personnes, à une classe restreinte et privilégiée » (fréq. abs. littér. : 87)

Wiktionnaire

Nom commun

oligarchie \ɔ.li.ɡaʁ.ʃi\ féminin

  1. (Politique) Gouvernement politique où l’autorité souveraine est entre les mains d’un petit nombre de personnes ou d’une puissante famille.
    • Si nous voulons répondre aux défis du XXIe siècle, il faut revenir en démocratie : cela suppose de reconnaître l’oligarchie pour ce qu’elle est, un régime qui vise à maintenir les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques. — (Hervé Kempf, L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie)
    • À vrai dire, la République romaine n’était qu’une oligarchie despotique et pillarde dont les chefs s’enrichissaient en dépouillant le monde par les guerres et les rapines. — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
    • Déchirée par des factions qui se disputent un pouvoir éphémère, opprimée par des oligarchies ruineuses, […], elle s’affaisse lentement sous le poids de son inertie […]. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • L’inflexion actuelle des populations noires gagnées à l’islamisme, les pousse à renverser leurs monarchies absolues et guerrières, pour y substituer des gouvernemens théocratiques sous forme d’oligarchies. — (Charles Berton, Tribus mauresques du Sénégal, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  2. (Par extension) Groupe restreint de personnes qui a accaparé le pouvoir à son profit.
    • La raison d'État n'est le plus souvent qu'un manteau commode pour couvrir l'ignorance, la bêtise ou la scélératesse d'une oligarchie... — (Maurice Paléologue, Journal de l'Affaire Dreyfus 1894-1899 : L'affaire Dreyfus et le Quai d'Orsay, Paris : Librairie Plon, 1955, p. 91)
  3. (Économie) (Péjoratif) Groupe restreint de personnes qui se partagent les richesses d'un territoire donné.
    • Le pays de Vaud , de tout temps français par ses habitudes, ses mœurs, son caractère, son commerce, ses besoins, son langage, conspirait, à la faveur du voisinage de la révolution, pour s'affranchir de l’oligarchie bernoise. — (« Mémoires de Napoléon, chap. 2 : Politique du Directoire », dans les Mémoires pour servir à l'histoire de France sous Napoléon, écrits à Sainte-Hélène par les généraux qui ont partagé sa captivité, vol. 6, écrit par le général comte de Montholon, Paris : chez Firmin Didot père et fils & Bossange frères , Berlin : chez G. Beimer, 1825, p. 48)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OLIGARCHIE. n. f.
Gouvernement politique où l'autorité souveraine est entre les mains d'un petit nombre de personnes. L'aristocratie dégénère quelquefois en oligarchie. Dans ce pays, un petit nombre de familles riches constituent une forte oligarchie. Par extension, Une oligarchie financière.

Littré (1872-1877)

OLIGARCHIE (o-li-gar-chie) s. f.
  • Gouvernement politique où l'autorité est entre les mains de peu de personnes. Ici c'est le peuple qui commande, et c'est ce qu'on appelle démocratie ; là c'est l'assemblée des sages et des anciens, connue sous le nom l'aristocratie ; dans une autre république, c'est un petit nombre d'hommes choisis et puissants, et qui se nomme oligarchie, Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. II, p. 2, dans POUGENS. Quand une aristocratie est réduite à un petit nombre de personnes, c'est une oligarchie, Dumarsais, Égl. gall. part. I, max. 1.

HISTORIQUE

XIVe s. Et de aristocratie l'en tourne par transgression ou corrupcion en olygarchie, Oresme, Eth. 247.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

OLIGARCHIE. - HIST. Ajoutez :

XVIe s. Les dix commissaires [les décemvirs, à Rome], establis pour changer les coustumes, changerent l'estat populaire en aristocratie, ou, pour dire plus proprement, en oligarchie, Bodin, République, II, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OLIGARCHIE, s. f. OLIGARCHIQUE, adj. (Politique.) C’est ainsi qu’on nomme la puissance usurpée d’un petit nombre de citoyens qui se sont emparés du pouvoir, qui suivant la constitution d’un état devoit resider soit dans le peuple, soit dans un conseil ou sénat. Il est bien difficile qu’un peuple soit bien gouverné, lorsque son sort est entre les mains d’un petit nombre d’hommes, dont les intérêts diffèrent, & dont la puissance est fondée sur l’usurpation. Chez les Romains le gouvernement a plusieurs fois dégénéré en oligarchie ; il étoit tel sous les décemvirs, lorsqu’ils parvinrent à se rendre les seuls maîtres de la république. Cet odieux gouvernement se fit encore sentir d’une façon plus cruelle aux Romains sous les triumvirs, qui après avoir tyrannisé leurs concitoyens, avoir abattu leur courage & éteint leur amour pour la liberté, préparerent la voie au gouvernement despotique & arbitraire des empereurs.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « oligarchie »

Ὀλιγαρχία, de ὀλίγοι, petit nombre, et ἄρχειν, commander.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1370) Du latin oligarchia [1], attesté en 1343, emprunté au grec ancien ὀλιγαρχία, oligarkhía → voir oligarque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du latin oligarchia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « oligarchie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
oligarchie ɔligarʃi

Citations contenant le mot « oligarchie »

  • Joel Kotkin décrit l’alliance de l’oligarchie de la Silicon Valley, composée de quelques milliardaires passionnés de transhumanisme, et persuadés que la technologie est la réponse à tous les problèmes, avec une classe intellectuelle de «clercs» qui se comporte comme un «nouveau clergé» et instaure de nouveaux dogmes - sur la globalisation, le genre, «le privilège blanc» - avec une ferveur toute religieuse. Il devient dangereux Le Figaro.fr, «L’Amérique vit un nouveau Moyen Âge, avec son oligarchie, ses clercs et son dogme»
  • Le moins mauvais système politique est celui qui permet aux citoyens de choisir l'oligarchie qui les gouvernera. On l'appelle généralement la démocratie. De Jacques de Bourbon Busset / Tu ne mourras pas
  • Le despotisme anonyme d'une oligarchie est quelquefois aussi effroyable et plus difficile à renverser que le pouvoir personnel aux mains d'un bandit. De Arthur Arnould / L'Etat et la révolution
  • Pour comprendre un évènement il est indispensable de remonter à sa nature et dénicher ses causes profondes, ce qui avait motivé les Algériens pour descendre protesté dans les rues un février de l’année 2019 n’était pas de nature purement politique puisque le refus du 5eme mandat n’était que l’élément déclencheur d’une frustration politique et sociale. Le mouvement populaire avait placé, dès ses premières manifestations, le slogan « Non au 5eme mandat » au cœur de son action collective, trois semaines plus tard l’objectif était atteint, le président déchu Abdelaziz Bouteflika avait annoncé son renoncement et sa décision de ne pas briguer un cinquième mandat, une déclaration qui n’avait réussi à calmer la rue, même la démission de Bouteflika dans les jours qui ont suivis n’était pas suffisante, un nouveau slogan est apparu «Qu’ils partent tous ». Le mouvement ne voulait plus de Bouteflika mais dans ses causes profondes il s’agissait aussi d’un cri de colère contre la corruption, le chômage, les inégalités…etc. Le Hirak est un mouvement qui s’est dressé contre l’accaparement des richesses et la centralisation des pouvoirs en faveur d’un groupe restreint, l’oligarchie politico-rentière soutenue par la junte militaire, il ne s’agissait pas d’un absolutisme mais de despotisme d’une oligarchie. Une classe d’oligarques corrompus qui conquérait le pouvoir politique, avait commis pendant deux décennies deux erreurs fondamentales, la première celle de la dépendance rentière nous rabâchant que l’Algérie est un pays riche, alors que le philosophe et économiste du 18eme siècle, Adam Smith avait démontré dans son œuvre principale « Origine de la richesse des nations » que des matières premières ou l’argents accumulé par l’exportation ne faisait pas la richesse d’un pays, cette dernière n’est pas dans une richesse princière ni dans l’abondance des ressources premières, il s’agit d’un processus de création de richesse, incluant travail, accumulation des capitaux et un marché compétitive et le problème majeur de l’Algérie est justement dans cette richesse première qui ne se transforme pas en richesse réelle, c’est-à-dire en élément qui contribue à créer de la richesse financière et la richesse en biens. Algerie Eco, La stagnation économique en Algérie : Un effet de l’oligarchie despotique à l’origine du tumulte politique - Algerie Eco
  • La réponse, les Gilets Jaunes la connaissent : c’est parce que l’oligarchie financière, les grands patrons du CAC, depuis des décennies, exigent que les droits que nous avons gagnés de haute lutte disparaissent. Dans cette œuvre, Macron et son gouvernement sont indéniablement les meilleurs, même si les Hollande, Valls, Sarkozy et leurs rejetons locaux, gratte-papiers des collectivités locales, n’ont pas démérité non plus. le mouvement, [Communiqué de presse] Convergence 34 : "nous ne tomberons pas dans le panneau !" - le mouvement
  • Si une ­poignée d'activistes continue de se mobiliser, la majorité de la population n'a plus la force de lutter contre une oligarchie politico-financière qui, après avoir mené le pays à sa faillite, entrave désormais son sauvetage. "C'est irréel, ça fait sept mois que tous les acteurs politiques et financiers sont atones, les Libanais comprennent qu'il n'y a personne pour tenir la barque", s'alarme Karim El Mufti, professeur de droit à l'université La Sagesse de ­Beyrouth. "Le chemin est là devant nous, mais ils refusent de l'emprunter", poursuit le chercheur. lejdd.fr, Liban : l'élite corrompue bloque le sauvetage économique du pays
  • Premièrement, dans ce pays, la «queue», c’est-à-dire l’oligarchie, remue le «chien», c’est-à-dire le peuple et le gouvernement. C’est l’oligarchie qui gouverne et contrôle l’économie et la nation. Alors que les empires commerciaux vont et viennent, l’oligarchie perdure. 2051.fr, Défaut d'affronter - 2051.fr
  • BLOG - Ce qui caractérise l’oligarchie est sa farouche détermination à continuer à exercer le pouvoir coûte que coûte. Il est vrai que la préservation de ses positions dominantes lui garantit de manière mécanique le bénéfice des richesses allant avec. L’enjeu est donc de taille: elle est donc capable de mobiliser à cet effet des ressources quasiment inépuisables et des trésors d’ingéniosité. Le HuffPost, Pourquoi l'oligarchie recherche désespérément un plan B - BLOG | Le HuffPost
  • Des perquisitions ordonnées par le parquet bulgare au siège de la présidence ont fait sortir dans les rues de Sofia quelques milliers de manifestants reprochant à la justice d'attaquer l'entourage du chef de l'Etat au lieu de l'oligarchie. Deux conseillers du président Roumen Radev ont été arrêtés jeudi à leur domicile et leurs bureaux à la présidence ont été perquisitionnés. L'un est inculpé de «trafic d'influence» pour avoir servi d'intermédiaire entre un homme d'affaires sulfureux et le président, l'autre pour s'être approprié des documents des services de renseignement. Le Figaro.fr, Perquisitions à la présidence bulgare, des milliers de manifestants

Traductions du mot « oligarchie »

Langue Traduction
Anglais oligarchy
Espagnol oligarquía
Italien oligarchia
Allemand oligarchie
Chinois 寡头
Arabe حكم الاقلية
Portugais oligarquia
Russe олигархия
Japonais 寡頭政治
Basque oligarkia
Corse oligarchia
Source : Google Translate API

Synonymes de « oligarchie »

Source : synonymes de oligarchie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « oligarchie »

Oligarchie

Retour au sommaire ➦

Partager