La langue française

Nationaliste

Sommaire

  • Définitions du mot nationaliste
  • Étymologie de « nationaliste »
  • Phonétique de « nationaliste »
  • Citations contenant le mot « nationaliste »
  • Images d'illustration du mot « nationaliste »
  • Traductions du mot « nationaliste »
  • Synonymes de « nationaliste »
  • Antonymes de « nationaliste »

Définitions du mot « nationaliste »

Trésor de la Langue Française informatisé

NATIONALISTE, adj. et subst.

Qui est relatif au nationalisme; qui est partisan du nationalisme.
A. − [Correspond à nationalisme A] Revendications nationalistes.
[En parlant d'une pers.] Les leaders nationalistes tunisiens et notamment le président et le secrétaire général adjoint du Néo-Destour, MM. Bourguiba et Slim, ont été appréhendés hier matin à Tunis (Le Figaro,19-20 janv. 1952, p.1, col. 4-5).
Emploi subst. Personne militant dans un mouvement de libération nationale, ou qui est favorable à la constitution de sa communauté en tant que nation. Nationalistes arabes, basques, corses, polonais. Ni l'un ni l'autre n'ignoraient combien était élevé le nombre des nationalistes parmi les communistes, parmi les intellectuels surtout (Malraux,Cond. hum.,1933, p.313).
[En parlant d'un mouvement, d'une idéologie, d'une action politique] La propagande nationaliste (...) a agi sur eux (...) en leur donnant la possibilité de croire à leur propre dignité, à leur importance si vous préférez (Malraux,Conquér.,1928, p.15).Une tentative d'insurrection nationaliste marocaine, qui semblait assez menaçante, vient d'échouer, semble-t-il; a fait long feu. Certaines revendications m'en semblaient justifiées et j'espère qu'on saura en tenir compte (Gide,Journal,1944, p.260).
B. − [Correspond à nationalisme B]
[En parlant d'une pers., d'un groupe de pers.] Candidat, orateur nationaliste; bourgeoisie nationaliste. Mirbeau devient nationaliste. Il estime que Picquart est un traître et que France n'a jamais rien écrit de propre. Il souffre d'avoir été toujours obligé de cacher son âme de conservateur (Renard,Journal,1899, p.558).Ce courage [de la princesse] ne devait pas aller plus tard jusqu'à oser, sous le feu des regards de dames nationalistes, saluer MmeVerdurin aux courses de Balbec. Pour MmeSwann, les antidreyfusards lui savaient, au contraire, gré d'être «bien pensante», ce à quoi, mariée à un juif, elle avait un mérite double (Proust,Sodome,1922, p.744).
Emploi subst. Adepte, partisan du nationalisme; militant d'un parti nationaliste. Rien ne défend plus désormais aux Français fidèles : gaullistes de droite, syndicalistes, communistes, de demeurer étroitement unis dans le culte de la nation, accaparée depuis un demi-siècle par des hommes qui avaient confisqué la patrie. L'événement démasque ces nationalistes par antiphrase qui haïssent la nation (Mauriac,Cah. noir,1944, p.374).Le nationaliste, c'est le patriote qui prend conscience de sa patrie, et d'abord de la menace qui pèse sur elle, −les Allemands, les Anglais, les métèques, les Juifs, les marxistes (Pol.1969, p.196):
. Le nationaliste français se reconnaît à son amour pour ce qui est espagnol. Il se reconnaît heureusement à quelques autres signes encore. Le nationaliste a la haine large et l'amour étroit. Il ne peut se défendre d'une prédilection pour les villes mortes. Le plus fort de sa haine porte contre les provinces littéraires françaises qui ne sont pas de la France −j'entends la Belgique et la Suisse en particulier. Il regrette que tous les protestants français ne soient pas des Suisses, parce qu'il a l'esprit simplificateur, et qu'il hait les protestants autant que les Suisses. Le nationaliste croit volontiers que le Christ était catholique. Gide,Journal,1918, p.668.
[En parlant d'un mouvement pol., de ses manifestations publiques; d'oeuvres, de sentiments] Vous aviez, l'autre jour, mis la garde républicaine dehors à l'occasion du meeting dit nationaliste. Mais elle n'eut rien à faire qu'à regarder passer les bandes qui acclamaient tour à tour les faussaires et le duc Philippe d'Orléans, futur roi de France (Clemenceau,Vers réparation,1899, p.263).On savait (...) les opinions de l'industriel. Oh, aujourd'hui, les patrons sont plus socialistes que les ouvriers! Les ouvriers, au premier signal, ils suivraient une musique militaire... Pour Wisner, la guerre, il n'y voyait certainement que les affaires, il n'y apportait pas cette stupide passion nationaliste qui ferait battre des montagnes (Aragon,Beaux quart.,1936, p.220).Il semblait que la voix qui venait de s'éteindre [Jaurès] ne s'était jamais élevée pour autre chose que pour encourager la politique nationaliste de la France. La manoeuvre était subtile et perfide (Martin du G.,Thib.,Été 14, 1936, p.561).
SYNT. Parti nationaliste; roman, presse nationaliste; mouvement, réunion, manifestation nationaliste; attitude, sentiment nationaliste.
REM.
Nationalitaire, adj.[En parlant d'une pers.] Qui se réclame d'un nationalisme fondé sur l'existence d'un état, d'une race, d'une ethnie ou d'un dialecte (d'apr Giraud-Pamart Nouv. 1974). Les plus nationalitaires de ces docteurs se sont bornés à tenir les particularismes nationaux pour une condition inéluctable (...) d'un monde terrestre et inférieur (Benda, Trahis. clercs,1927, p.107).La recherche de cette «reconnaissance», politique d'abord, économique ensuite, diplomatique enfin a d'ailleurs été, consciemment ou non, l'un des principaux soucis des leaders «nationalitaires» (Encyclop. univ.t.111971, p.570).P. anal La morale des philosophes grecs (...) est nationalitaire; leur métaphysique est universelle (Benda, Trahis. clercs,1927p.94).Les plus activistes (...) en sont venus à rêver de sécession, à tirer des conséquences nationalitaires de fidélité locales dignes d'estime (Le Figaro,1972ds Giraud-Pamart, Nouv. 1974).
Prononc. et Orth.: [nasjɔnalist]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1830 subst. «partisan du nationalisme» (Balzac, Complaintes satiriques sur les moeurs du temps présent ds La Mode, 20 février ds OEuvres div., t.1, p.345); 1874 adj. (Lar. 19e: journaux nationalistes); 2. 1878 subst. «celui qui lutte pour l'indépendance de son pays» (Lar. 19eSuppl., s.v. Hongrie: les nationalistes serbes et roumains); 1903 adj. (Nouv. Lar. ill.: le parti nationaliste polonais). Dér. de national*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér.: 224. Fréq. rel. littér.: xixes.: néant; xxes.: a) 565, b) 612.

Wiktionnaire

Adjectif

nationaliste \na.sjɔ.na.list\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se rapporte au nationalisme.
    • « Le cas du monde arabe est très frappant », admet Charles Taylor. Il y avait jadis en son sein une mobilisation nationaliste et moderniste contre l’Occident, perçu comme un envahisseur à cause du colonialisme et d’Israël. « Il faut se demander pourquoi ç’a été remplacé par une mobilisation des mêmes populations, avec des revendications et des griefs similaires, mais autour de l’islam. » — (Le Devoir, 10 octobre 2006)
    • Cette énumération correspond en gros au noyau de la clientèle nationaliste et péquiste et illustre une des contradictions les plus profondes qui caractérisent le discours indépendantiste. En effet, depuis des lustres, ce sont les populations fortement nationalistes, celles qui considèrent que les Québécois constituent une nation dotée du droit à l’autodétermination, qui s’opposent le plus farouchement à la reconnaissance du même droit pour les neuf nations autochtones qui vivent sur le territoire québécois. — (Gil Courtemanche, Le Devoir, 14-15 octobre 2006)
    • Pour les autres Arabes du Croissant fertile et de l’Afrique du Nord, cependant, s’il devait être adopté, l’État-Nation devait être nationaliste, c’est-à-dire radical, […]. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.68)
    • La place du Moyen Âge dans les imaginaires nationalistes est un phénomène particulièrement frappant et significatif. — (Joseph Morsel et al., L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)

Nom commun

nationaliste \na.sjɔ.na.list\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui professe le nationalisme.
    • Or, estime le journaliste français Gérard Menachemoff, observateur de la scène turque depuis les années 60, le gouvernement musulman modéré et pro-européen du premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui a chassé les nationalistes du pouvoir en 2002, « a créé des ouvertures dans la société turque et a réussi à dépasser le blocage vis-à-vis des Kurdes et des Arméniens », malgré l’influence militaire et politique ancienne de l’establishment fidèle à l’idéal républicain de Mustafa Kemal. — (Le Devoir, 14-15 octobre 2006)
    • Pierre Pettigrew se retrouve sur toutes les tribunes ces temps-ci. Il ne fait aucun doute qu’il cherche à se démarquer de Paul Martin en se positionnant comme un dur envers les nationalistes québécois, pour éventuellement lui succéder. — (Le Devoir, 27 septembre 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NATIONALISTE. adj. des deux genres
. Qui se rapporte au nationalisme. Substantivement, il désigne Celui, celle qui professe le nationalisme.

Étymologie de « nationaliste »

Dérivé de national avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nationaliste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nationaliste nasjɔnalist

Citations contenant le mot « nationaliste »

  • La Palestine n’était pas une terre vide comme le prétend la légende nationaliste israélienne. De Daniel Barenboïm / La musique est un tout, 2014
  • Que l'on soit chrétien, musulman, nationaliste, agnostique, athée, il nous faut d'abord apprendre à oublier nos différences. De Malcolm X / Le vote ou la balle, 3 avril 1964
  • Parfois ces mesures relèvent du pur réflexe nationaliste des gouvernants dont très peu ont travaillé ou fait des études à l’étranger, parfois de leurs calculs politiciens pour exploiter les sentiments souverainistes qu’ils attribuent aux gouvernés. En ‘stress on régresse’, la maison ouverte aux amis se transforme en château fort. On met les soignants ‘en première ligne’ et ‘mobilise’ les services publics dans une ‘guerre’ ; or, la guerre oppose des êtres humains dotés d’une capacité de réflexion et d’émotions, ce qui précisément manque au virus. La Croix, « Épidémiologie nationaliste »
  • “Les Loups gris”, ces ultranationalistes turcs présents en Europe ont affronté des militants kurdes et antifascistes dans les rues de Vienne et Lucerne, la semaine dernière. Ils partagent avec le président turc un rejet des Européens et des Kurdes ainsi qu’une volonté d’expansion pour la nation turque.  Valeurs actuelles, Comment les nationalistes turcs s'implantent en Europe et sèment le désordre | Valeurs actuelles
  • Source [Pierre-Marie Sève pour Liberté Politique] « Le Québec élit un gouvernement nationaliste et anti-immigration », titrait Le Parisien le 2 octobre 2018, alors que la Coalition Avenir Québec remportait 74 des 150 sièges de l’Assemblée nationale de la province. À la lecture de ce titre, la droite européenne et notamment française, se frottait les mains, se préparant déjà à inclure la Belle Province dans sa liste rhétorique des « avancées » du conservatisme dans le monde, après le Brexit, l’élection de Trump ou la coalition des droites en Autriche. , Un nationaliste à la tête du Québec, espoir ou mirage ? - Décryptage - Actualité - Liberté Politique
  • C’est un canal comme il en existe des dizaines d’autres, un groupe privé constitué sur la messagerie Telegram. Baptisé « Team patriote », fort d’environ 150 membres recrutés au sein du réseau Twitter, il permet à ces militants nationalistes de discuter en privé, « sans censure », de leurs obsessions : l’immigration, l’islam, la « gauchiasse », le survivalisme, les armes à feu et la « guerre raciale » qu’ils appellent de leurs vœux. Le Monde a pu, durant plusieurs semaines, suivre en temps réel les discussions de ce petit groupe, emblématique des procédés de « radicalisation » permis par les réseaux sociaux. Le Monde.fr, Plongée dans la haine en ligne avec « Team patriote », groupe privé de militants nationalistes
  • Après des résultats décevants au premier tour, les différents courants nationalistes conservent ou conquièrent Bastia, Porto-Vecchio, Figari ou Zonza. Le Monde.fr, Municipales 2020 : les nationalistes confortent leurs positions en Corse
  • C’est alors, et alors seulement que l’islamo-nationalisme d’Erdogan a commencé de s’affirmer avec sa virulence actuelle. Il est essentiel de garder à l’esprit cet enchaînement historique, où Européens et Turcs s’accusent réciproquement d’abandon, voire de trahison, pour apprécier correctement la surenchère en cours d’Ankara. Dans un contexte aussi chargé, répondre à une telle surenchère islamo-nationaliste par une escalade rhétorique du même ordre, où la Turquie est accusée d’agissements « criminels » en Libye et de déstabilisation de la Méditerranée, risque fort de faire le jeu d’Erdogan. Un si Proche Orient, Jusqu’où ira l’islamo-nationalisme d’Erdogan? – Un si Proche Orient
  • Elle fait référence à une région de Bosnie-Herzégovine revendiquée par les nationalistes croates dans les années 1990. BBC News Afrique, Le capitaine du Bayern filmé en train de chanter une chanson nationaliste - BBC News Afrique
  • Les nationalistes avaient déjà l’habitude de subir le mépris de la radiotélévision fédérale et des journaux qui gravitent autour. Ils y étaient présentés comme des intolérants, des gens fermés d’esprit, prônant le repli sur soi et le nationalisme ethnique.  Le Journal de Montréal, Être nationaliste publiquement, c’est accepter de se faire cracher dessus | JDM
  • Après une nuit et une matinée d’attente et de dépouillement, l’ultra-conservateur et nationaliste Andrzej Duda, a été finalement réélu à la présidence de la Pologne pour un nouveau mandat de cinq ans, lundi. Le chef de l’État a obtenu 51,21 % des voix, contre 48,79 % pour le libéral Rafal Trzaskowski, a annoncé la Commission électorale. Avec une participation record (69 %) pour un second tour et un résultat extrêmement serré, le PiS (parti Droit et Justice au pouvoir) garde les pleins pouvoirs mais de justesse. L'Humanité, Pologne. Andrzej Duda le nationaliste réélu président | L'Humanité
  • Les nationalistes albanais affirment que leur peuple s’est installé dans la région bien avant les Serbes, mais de nombreux Serbes le rejettent. News 24, Dua Lipa réagit aux réactions négatives sur la carte nationaliste albanaise controversée | Actualités Ents & Arts - News 24
  • Le maire nationaliste sortant de Bastia, Pierre Savelli, qui compte le président du conseil exécutif de Corse Gilles Simeoni en septième position sur sa liste, a été réélu dimanche avec 49,37%, selon les résultats définitifs. Dans la deuxième ville de l'île, chef lieu de la Haute-Corse, il s'est imposé face aux deux divers gauche Jean-Sébastien de Casalta (39,73%) et Julien Morganti (10,9%). Le Figaro.fr, Municipales en Corse : le nationaliste Pierre Savelli réélu à Bastia

Images d'illustration du mot « nationaliste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « nationaliste »

Langue Traduction
Anglais nationalist
Espagnol nacionalista
Italien nazionalista
Allemand nationalist
Chinois 民族主义者
Arabe قومي
Portugais nacionalista
Russe националист
Japonais ナショナリスト
Basque abertzale
Corse naziunalistu
Source : Google Translate API

Synonymes de « nationaliste »

Source : synonymes de nationaliste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « nationaliste »

Partager