La langue française

Naguère

Sommaire

  • Définitions du mot naguère
  • Étymologie de « naguère »
  • Phonétique de « naguère »
  • Citations contenant le mot « naguère »
  • Images d'illustration du mot « naguère »
  • Traductions du mot « naguère »
  • Synonymes de « naguère »
  • Antonymes de « naguère »

Définitions du mot « naguère »

Trésor de la Langue Française informatisé

NAGUÈRE, adv.

[Le cont. fournit ou non des renseignement sur l'époque considérée] À une époque appartenant à un passé récent. Anton. jadis, autrefois.Le long de la route, notre conducteur nous dit avoir naguère rencontré un ours, le matin, dans la vallée d'Ossau (Michelet, Journal, 1835, p.191).Éveline, qui naguère encore s'intéressait à ses affaires et lui montrait, sinon de la tendresse, du moins une bonne amitié, désormais ne lui laissait voir que de l'indifférence et du dégoût (A. France, Île ping., 1908, p.368):
1. Et vibre en la nuit nuptiale, Sous mon baiser jamais transi, Ta chair naguère virginale, Nuptiale alors, elle aussi! Verlaine, Œuvres compl., t.1, Bonne chans., 1870, p.116.
[Déterm. de subst.] De naguère.Laurent aperçut tout de suite le professeur Rohner, son maître de naguère, debout tout au fond de la salle (Duhamel, Combat ombres, 1939, p.142).Certains, qui me voulaient du bien, ont prétendu que, de mes soucis de naguère, quelque inquiétude secrète me tourmentait encore (Gide, Ainsi soit-il, 1951, p.1173).
Emploi subst. masc., littér. D'anciens instants me remontent ces jours-ci. Je palpe le jadis à travers le naguère (Valéry, Corresp. [avec Fourment], 1900, p.155):
2. Et l'on entend, tandis que le soir a saigné, Les lointains cris d'enfants en oubli de la classe. Soi-même, dans la rue, on regrette les bons Naguères parmi la maison familiale Et son enfance et l'âme en ce temps liliale Et la tiède chaleur de lampe et de charbons. Rodenbach, Règne silence, 1891, p.199.
Rem. À noter l'emploi de naguère où l'époque évoquée est antérieure à l'existence de la personne considérée. L'usage semble consacrer l'emploi contraire à l'étymologie comme synon. de autrefois, jadis. Au XVIesiècle, tandis que les nations du sud de l'Europe, assagies et civilisées naguère par la culture romaine, se contentaient du frein catholique dont la puissance était déjà amoindrie, les races du nord plus proches de la sauvagerie barbare et qui avaient besoin pour se maîtriser de contraintes majeures, composèrent avec le protestantisme une religion nouvelle (Gaultier, Bovarysme, 1902, p.122). Le remède, soupira Durtal, à la place de l'huile et du vin avec lesquels le bon samaritain pansait naguère les plaies, c'est avec de l'eau régale et du vitriol que les modernes pharisiens panseraient ses plaies, à elle, s'ils la détenaient (Huysmans, Oblat, t.2, 1903, p.73).
Prononc. et Orth.: [nagε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: naguere, nagueres; 1740-1878: -guère, -guères; 1935: -guère. Étymol. et Hist. Ca 1165 n'a guaire «il n'y a pas longtemps» (Benoît de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 14185); 1376 nagaires (Doc. ds Morlet, p.368). Contraction de (il) n'(y) a guère «il n'y a guère (de temps)», v. guère. Fréq. abs. littér.: 1399. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1559, b) 1190; xxes.: a) 1809, b) 2892. Bbg. Gohin 1903, p.317.

Wiktionnaire

Adverbe

naguère \na.ɡɛʁ\ adverbe de temps

  1. Récemment ; il y a peu.
    • A ce spectacle, tous les assistans attendris, émus, électrisés , quoique tous de différens cultes , volèrent dans les bras les uns des autres , et des larmes fraternelles coulèrent où naguère le fanatisme enflammoit tous les esprits et divisoit tous les cœurs. — (« Progrès de la tolérance », dans La Feuille villageoise, n° 32, du jeudi 3 mai 1792, Paris : Imprimerie Desenne, p. 133)
    • Le long de la route, notre conducteur nous dit avoir naguère rencontré un ours, le matin, dans la vallée d'Ossau. — (Michelet, Journal, 1835, p.191)
  2. Il y a longtemps. Note : contrairement à l’étymologie qui implique un temps passé récent, l’usage moderne consacre le sens d’un temps antérieur, lointain, révolu.
    • Cette gamine vicieuse et prétentieuse est la fille d'une grosse commère qui tenait, naguère, une fruiterie dans les environs du Barbès. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 198)
    • Naguère, la masse populaire, résignée à sa vie primitive, obscure, souvent sordide, n’avait point conscience d’être malheureuse. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En rentrant dans le giron de la nation française, Bordeaux, naguère capitale continentale du royaume d'Angleterre, subissait un dommage considérable. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Un des slogans des économies autarciques (on disait naguère économies fermées) est : Ne rien perdre. — (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NAGUÈRE. adv.
Il y a peu de temps, il n'y a pas longtemps. Cette ville, naguère si florissante. Naguère encore vous me disiez...

Littré (1872-1877)

NAGUÈRE (na-ghè-r') adv.
  • Il y a peu de temps. Est-ce lui qui naguère aux dépens de sa vie Sauva des ennemis votre empereur Décie ? Corneille, Poly. I, 3. L'ombre avec la lumière y peut tracer souvent [dans une lunette astronomique] Un homme, un bœuf, un éléphant : Naguère l'Angleterre y vit chose pareille, La Fontaine, Fabl. VII, 18. Le grand désir de vous voir un enfant Vous transportait naguère d'allégresse, La Fontaine, Mandrag. Un roi qui naguère, avec quelque apparence, De l'aurore au couchant portait son espérance…, Racine, Mithr. III, 1. Ceux qui naguère étaient de petits tyrans dans leurs provinces ou dans les places frontières, n'en étaient plus que les gouverneurs, Hamilton, Gramm. 5.

REMARQUE

Naguère, d'après Marguerite Buffet, Observ. p. 52, en 1668, était un mot suranné ; il fallait dire depuis peu. Purisme sans raison ; car les meilleurs auteurs employaient le mot qui est resté en usage, surtout en poésie et dans le style relevé.

HISTORIQUE

XIIIe s. N'a encor gueres qu'il cuida Tel engingnier qui l'engingna, Ren. 2165.

XVe s. Gens qui nagueres avoient esté leurs ennemys, Commines, V, 9. Comme n'a guieres seïsse en mon estude… me prindrent diverses ymaginacions moult parfondes, Chastelain, Exposit sur vérité mal prise. Il devint amoureux d'une jeune demoiselle, qui nagueres estoit mariée, Louis XI, Nouv. XLVIII.

XVIe s. Elle avoit de nagueres fait divorce avec son mary, Amyot, Sylla, 72.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

NAGUÈRE. Ajoutez :
2Naguère que, autrefois que, avec l'idée qu'il n'y a pas longtemps. Naguère que j'oyais la tempête souffler… Eussé-je osé prétendre à l'heureuse merveille D'en être garanti ? Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « naguère »

De il n’y a guère (de temps). Voir aussi na.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Adverbe composé de trois mots : ne, a, guère, c'est-à-dire il n'y a guère [de temps].

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « naguère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
naguère nagɛr

Citations contenant le mot « naguère »

  • Amertume de constater que le temps, naguère infini comme l'espoir, est une marchandise qu'on mesure en travail donné, en argent reçu, que la vie même n'est pas une matière, mais un maître ! De Jean-Marie Poirier / Le prix du souvenir
  • Parler, c' est abuser ; penser, c'est usurper. La voix sert à se taire et l'esprit à ramper. Le monde est à plat ventre, et l'homme, altier naguère, Doux et souple aujourd' hui, tremble. -Paix ! dit la guerre. De Victor Hugo / Les Quatre vents de l'esprit
  • Les yeux clos, l’aile inerte, il gisait sur le trottoir dans l’attente d’une mort certaine. Lui, le martinet, naguère si fier, quand il décrivait ses arabesques dans l’azur du ciel. De l’autre côté de la rue, le soir venu, la fleuriste allait fermer boutique quand elle perçut le cri plaintif du volatile. Son sang ne fit qu’un tour. Bientôt, l’oiseau se retrouve à l’abri de tout prédateur nocturne, lové au fond d’une boîte douillettement aménagée. , Nozay. La belle histoire de la fleuriste et du martinet - Redon.maville.com
  • A l’image de Sony naguère avec Quantic Dream, Microsoft renforce une fois de plus son catalogue de jeux narratifs avec A Dusk Fall. Ironie de la formule, ce nouveau titre a justement été créé par des anciens membres du studio français avec, à sa tête, Caroline Marchal (anciennement « lead game designer » chez Quantic Dream). On apprend du même coup que son développement a débuté  en 2016. ActuGaming.net, Microsoft annonce As Dusk Falls, un nouveau jeu narratif exclusif
  • Sur la petite scène du vieux bistrot, tendue de noir, des instruments luisent dans un rai de lumière. Au piano, à la table de mixage, des musiciens s’affairent. Deux micros sont branchés devant une chaise vide. Les volets sont fermés, le zinc du bar se rappelle des tournées de naguère et, accrochées aux murs, les affiches gardent le souvenir des concerts qui ont résonné en ces murs au fil des années. « Ici, c’est très chaleureux, sourit Reynald Halay. On y est bien. Ça donne envie d’y faire de belles choses ! » www.leberry.fr, Le poète et musicien Reynald Halay vient d’enregistrer un nouveau disque au Café de l’Union, à Saint-Satur - Saint-Satur (18300)
  • Et, n’en déplaise au pensionnaire de la Maison Blanche, le mal frappe aussi les États dirigés par les Républicains. La mauvaise gestion sanitaire des élus Démocrates, argument qu’il avançait naguère, ne tient pas la route. , Politique | Donald Trump, une personne à risque
  • Depuis le début de l’année, les deux superpuissances se renvoient la responsabilité de la pandémie de la Covid-19. A ce grief s’ajoute la réprobation croissante des Occidentaux pour la répression chinoise contre les défenseurs de la démocratie à Hongkong et contre la minorité musulmane des Ouighours dans la province du Xinjiang (le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian s’est attiré les foudres de Pékin en évoquant devant l’Assemblée nationale, le 21 juillet, des « camps d’internement, de détentions massives, de disparitions, de travail forcé, de stérilisations forcées » des Ouighours). Les soupçons de cyberattaque et d’espionnage pratiqués à grande échelle et tous azimuts par Pékin alimentent en particulier le feuilleton autour du géant des télécommunications Huawei, champion de la 5G, qui voit les portes se fermer à ses produits sous la pression américaine. L’approche des élections présidentielles aux Etats-Unis jette de l’huile sur le feu. Donald Trump attaque son rival démocrate Joe Biden, ainsi que les administrations précédentes, sur leur naïveté à l’égard de la Chine. Les démocrates rétorquent en citant des flatteries adressées naguère par Trump au président chinois Xi Jinping. Info Chrétienne, Avec la Chine, c'est la "guerre froide" tous azimuts !

Images d'illustration du mot « naguère »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « naguère »

Langue Traduction
Anglais not long ago
Espagnol no hace mucho
Italien non molto tempo fa
Allemand vor kurzem
Chinois 不久前
Arabe منذ وقت ليس ببعيد
Portugais não faz muito tempo
Russe недавно
Japonais 少し前まで
Basque aspaldi ez
Corse micca longu
Source : Google Translate API

Synonymes de « naguère »

Source : synonymes de naguère sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « naguère »

Partager