La langue française

Monacal

Définitions du mot « monacal »

Trésor de la Langue Française informatisé

MONACAL, -ALE, -AUX, adj.

A. −
1. Des moines ou des moniales. Ils devisaient longuement ensemble de la gent monacale et de ses ignobles vices, pourquoi les moines sont refuys du monde (Sainte-Beuve,Tabl. poés. fr., 1828, p.272).Le christianisme se développe à partir de l'essénisme et du sadducianisme [synon. de saducéisme]: il doit au premier les institutions monacales et la force dynamique de ses oeuvres de charité; au second, les institutions ecclésiastiques (Univers écon. et soc., 1960, p.64-6).
2. Qui appartient à des moines (ou à des moniales), à un monastère. Les parcs sont les derniers vestiges des jardins conventuels et des vergers monacaux dans lesquels ils furent taillés, au lendemain de la confiscation des biens du clergé (Morand,Londres, 1933, p.117).
3. Qui caractérise les moines (ou les moniales), leur esprit, leur façon d'être. État, régime monacal. Qui sont ces moines? En général, des paysans d'Espagne et d'Italie, entrés jeunes dans les couvents de leurs patries, et qui, s'ennuyant de la vie monacale, (...) demandent à être envoyés en terre sainte (Lamart.,Voy. Orient, t.1, 1835, p.344).Depuis les aberrations de l'ascétisme monacal jusqu'à ses ignorances béatifiées (Lamart.,Nouv. Confid., 1851, p.286).Les livres sacrés (...) avaient commencé (...) à se couvrir de figures en teintes plates gauches, raides, anémiées par la règle monacale dont les bénédictins du dixième siècle allaient même accentuer la rigueur (Faure,Hist. art, 1914, p.462).
B. − P. anal. Qui évoque les moines (ou les moniales) ou leur mode de vie.
1. [En parlant d'une pers., de son aspect, de son comportement ou de son cadre de vie] De grands bonnets (...) à coiffe plissée, à barbes tombantes, qui cachent les cheveux, amaigrissent le visage et donnent aux femmes un aspect monacal déplaisant et prétentieux (Du Camp,Hollande, 1859, p.189).Cette petite chambre, d'une propreté maniaque, avec sa commode de noyer et son lit monacal, garni de rideaux blancs (Zola,Dr Pascal, 1893, p.173).Une sobriété monacale dans les repas et les distractions, une existence de travail et de tristesse (Van der Meersch,Invas. 14, 1935, p.143).
2. [En parlant d'une chose] C'est la seule grâce mondaine dont il ait embelli ce tableau austère, un peu monacal, absolument évangélique, si l'on entend par là la gravité du sentiment et de la manière (Fromentin,Maîtres autrefois, 1876, p.78).Cette bouteille trapue (...) évoquait (...) les prieurés du moyen âge, avec son antique panse monacale, sa tête et son col vêtus d'une capuche de parchemin (Huysmans,À rebours, 1884, p.219).
Rem. Sur la distinction entre monacal et monastique, v. ce dernier mot rem.
REM.
Monacalement, adv.D'une manière monacale. Vivre monacalement (Ac.1798-1935).
Prononc. et Orth.: [mɔnakal], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694; 1694 et 1718: -chal. Étymol. et Hist. Av. 1528 monachal (Jean d'Auton, Chron., éd. R. de Maulde La Clavière, t.2, 231). Empr. au b. lat. monachalis «monacal, monastique» (av. 431), dér. de monachus, v. moine. Fréq. abs. littér.: 123. Bbg. Wind. 1928, p.44.

Wiktionnaire

Adjectif

monacal masculin singulier

  1. Qui a rapport à l’état de moine.
    • […]; - d'autre part, chez eux la vie de famille était trop forte pour que l'idéal monacal pût devenir important. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VII, La morale des producteurs, 1908, p. 339)
  2. (Par extension) Austère.
    • Cette fois, la déco est monacale. Les murs sont badigeonnés d'un enduit coquille d'œuf à faire chialer une nichée de poussins. — (Arnaud Gobin, Opération Kipling, Plombière-les-Bains : Éditions Ex Aequo, 2017, chap. 24)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MONACAL, ALE. adj.
Qui a rapport à l'état de moine. L'habit monacal. L'esprit monacal. Vie, règle monacale. Un chant monacal.

Littré (1872-1877)

MONACAL (mo-na-kal, ka-l') adj.
  • Appartenant à l'état de moine, presque toujours avec un sens défavorable et de dénigrement. Et ce jus [de mandragore], Pris par la femme, opère beaucoup plus Que ne fit onc nulle ombre monacale, La Fontaine, Mandrag. Porte-la [ta cause] dans Trévoux, à ce beau tribunal [tenu par des Jésuites] Où de nouveaux Midas un sénat monacal…, Boileau, Sat. XI. Qu'on érige à Paris ce puissant tribunal [l'inquisition], Ce monument affreux du pouvoir monacal, Voltaire, Henr. VI. Les vertus monastiques cèdent à l'esprit monacal, Duclos, Consid. mœurs, ch. 14. Il y a dans le stoïcisme un esprit monacal qui me déplaît, Diderot, Claude et Nér. II, 8.

HISTORIQUE

XVIe s. Tel est vestu d'habit monachal, qui au dedans n'est rien moins que moine, Rabelais, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « monacal »

Emprunté au bas latin monachalis, «monacal, monastique», dérivé de monachus, « moine ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. monachus, moine, du grec μόναχος (voy. MOINE). L'ancienne langue disait monial.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « monacal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
monacal mɔnakal

Citations contenant le mot « monacal »

  • Il règne un silence presque monacal, dans la médiathèque. Il est 14 heures. «  Bonjour Madame, pourriez-vous mettre votre masque ? Vous rapportez des livres ? Déposez-les sur le chariot à l’entrée. Passez vos mains au gel hydroalcoolique et bon après-midi.  » La Voix du Nord, Nous sommes allés à la réouverture de la médiathèque de Valenciennes
  •  Parce que la mode est toujours un formidable révélateur de son temps, les podiums de l'été racontent à merveille ce désir de frugalité. Les créateurs ont été nombreux à vouloir (re)nouer avec une allure frôlant parfois le monacal. "Cela fait plusieurs saisons que nous notons cette appétence", explique encore Fériel Karoui. "Mais elle n'est pas près de s'arrêter". Bien sûr, on pense aux précédents dans l'histoire de la mode, tels le mouvement Arts and Crafts porté par William Morris dans l'Angleterre de la fin du xixe  siècle ou les années 70, habitées aussi par une ferveur artisanale. Mais il semblerait aussi que tout ce qui monte en puissance depuis quelques années dans la création, à l'instar des références aux mormons ou au baba cool version Larzac, ait fini par s'agréger pour constituer un véritable courant de fond en phase avec nos aspirations. Les habits du monde d'après, en quelque sorte. Marie Claire, Tout savoir sur la tendance modern craft - Marie Claire
  • C'est finalement à la huitième place que l'on retrouve le village. Mais les habitants sont loin d'être déçus. Cette visibilité nationale plait à tous, à tel point que lorsque fut diffusé le reportage, un silence quasi monacal a régné, avant une "standing ovation". "On est dans une moyenne qui est bien. Cela va attirer du monde dans notre village, entre 15 et 25%. Il va falloir gérer tout ça" explique le maire Christophe Rochette, réélu en mars dernier.  France Bleu, Village préféré des Français : Montpeyroux échoue à la 8ème place, mais s'en contente très bien
  • N’hésitez pas, après avoir profité de la vue, à vous balader dans le village de Saint-Florent-le-Vieil. Là, vous pourrez vous perdre dans le dédale des rues médiévales. La commune naît au VIème siècle, sous l’impulsion de l’ermite Saint-Florent, qui y bâti un établissement religieux. Ce dernier devient par la suite une abbaye au VIIe siècle puis un bourg monacal et commercial au XIe siècle, profitant de sa proximité avec le fleuve et la Loire pour devenir un haut lieu du monde ecclésiastique de l’époque. Boursorama Lifestyle, Découvrez 5 panoramas français à couper le souffle - Boursorama Lifestyle
  • Le quotidien du sexagénaire est très encadré, au sein de cette abbaye construite à la fin du XIe siècle. "C'est loin d'être la vie de M. Tout le monde. Il aura ni plus ni moins la vie d'un moine. Une vie monacale qui ne sera pas festive, il n'est de toute façon pas dans une logique de plaisir", juge son avocat.   LExpress.fr, Quotidien "monacal "et bracelet électronique : la nouvelle vie de Jean-Claude Romand - L'Express

Images d'illustration du mot « monacal »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « monacal »

Langue Traduction
Anglais monastic
Espagnol monástico
Italien monastico
Allemand klösterlich
Chinois 修道院的
Arabe رهبانية
Portugais monástico
Russe монашеский
Japonais 修道院
Basque fraide
Corse monastico
Source : Google Translate API

Synonymes de « monacal »

Source : synonymes de monacal sur lebonsynonyme.fr

Monacal

Retour au sommaire ➦

Partager